Test vidéo du Sony Xperia Z1 Compact

Vidéo de test avec sommaire interactif, utilisez-le pour naviguer entre les sections. Notez que le test vidéo a été réalisé par un autre testeur, les deux avis se rejoignent mais peuvent différer sur certains points.

Déballage, contenu de la boîte

Le smartphone Sony Xperia Z1 Compact est livré dans une petite boîte en carton qui aurait pu être, à l’image du mobile qu’il contient, plus compacte. A l’intérieur, on trouve le terminal, un câble USB vers micro USB pour la recharge et la synchronisation, un bloc d’alimentation chargeur et normalement des écouteurs stéréo avec microphone intégré permettant de l’utiliser en mode mains-libres. Je dis « normalement » car le modèle qui nous a été prêté en était dépourvu.

Comme le mobile est étanche et résistant à la poussière, il propose le minimum de ports ouverts. Notez que la batterie ne peut être enlevée à moins de passer par un service après-vente dédié. C’est un premier reproche qu’on pourrait lui pardonner rapidement de par le fait qu’il soit, justement étanche pendant 30 minutes sous jusqu’à 1 mètre d’eau et résistant à la poussière, une caractéristique, qui, selon moi, vaut bien la présence d’une batterie inamovible.

test-z1-compact-001.jpg

Design

Avec un tel nom, difficile de se tromper sur l’ADN de ce terminal. Il hérite directement et sans état d’âme du design déjà très réussi de l’Xperia Z1 avec un dessin très rectangulaire faisant presque autorité tout en présentant une certaine flexibilité avec ses coins arrondis sur les tranches. La façade est particulièrement noire et sombre, tout comme le dos de l’appareil. A l’avant, on distingue à peine l’écran du reste du mobile. A l’arrière, le revêtement est brillant, reflétant tout ce qui se trouve en face, ce qui permet d’obtenir un effet classieux. Par contre, notez bien qu’il faut le protéger dès sa sortie de la boîte au risque de vous retrouver rapidement avec des rayures à l’arrière. En effet, notre modèle de test en était couvert… Une coque de protection ou un film protecteur est, selon moi, indispensable pour toute personne qui souhaite garder ce mobile en bon état. Au dos, on distingue le logo Sony, en plein milieu ainsi que le logo NFC, indiquant la présence d’une telle technologie : une bonne chose. Il y a, bien entendu, le capteur de l’appareil photo numérique avec son flash associé. En façade, le capteur d’un second appareil photo numérique est visible à droite du logo du constructeur, situé au milieu tandis que des capteurs de luminosité et de proximité sont placés à sa gauche. De loin, on ne les distingue pas.

Ne contrastant pas totalement avec l’aspect sombre des faces avant et arrière, les tranches du mobile sont gris chocolat foncé. Le bouton de marche/arrêt/veille est chromé. Il est situé sur le profil droit du smartphone, un bon emplacement pour y accéder rapidement et intuitivement. Juste à côté, se trouve le bouton qui permet de gérer le volume du terminal. Un peu plus bas mais toujours sur le même profil, il y a un bouton dédié à l’application d’appareil photo numérique, à l’image des smartphones Nokia. Dans le coin inférieur droit, il y a un trou qui permet de glisser un cordon pour y mettre un pendentif porte-bonheur (pratique assez peu répandue chez nous) ou une dragonne.

Dessous, toujours sur le profil, il y a un imposant haut-parleur qui occupe presque toute la largeur du mobile. On sent que l’on ne va pas être déçu par le son qui va délivrer. Le profil gauche du mobile propose l’ensemble des connectiques et emplacements pour les différentes cartes mémoires (micro SD jusqu’à 64 Go), SIM (micro) ainsi que le connecteur micro USB. On remarque également la présence d’une connectique (laissée à l’air libre) qui permet de poser le mobile sur une station de recharge et/ou de synchronisation. Notez que chaque emplacement pour les cartes et connecteurs est caché par une petite trappe en plastique intégrant un joint permettant de réaliser l’étanchéité et de préserver les circuits internes. Leur manipulation ne pose aucun problème.

Enfin, notez la présence d’une prise audio jack 3,5 mm pour y brancher un casque ou un câble idoine.
Après un examen plus minutieux, on ne constate aucun défaut de fabrication. Le mobile a été parfaitement assemblé et propose une excellente finition, comme les autres smartphones du constructeur japonais. L’Xperia Z1 Compact est décliné, comme l’Xperia Z1, en différents coloris : on a le choix entre un modèle noir, blanc, rose ou vert pâle. A titre de comparaison, le Z1 est proposé en noir, blanc ou violet.

Ergonomie

Si l’Xperia Z1 fait 169 grammes sur la balance, l’Xperia Z1 Compact pèse exactement 32 grammes de moins, soit 137 grammes. Il propose des dimensions relativement compactes de 127x64,9x9,5 mm. En comparaison du smartphone LG G2, qui certes possède un écran de 5,3 pouces mais des bords beaucoup plus fins entre l’écran et l’extrémité du mobile, le Z1 Compact est, bien sûr, plus petit tant en hauteur qu’en largeur. En hauteur, par exemple, il fait la taille de l’écran du G2 plus sa partie haute.
Cette compacité permet au Z1 Compact d'être facile à manipuler quand vous le tenez dans une main. Le bouton marche/arrêt/veille est immédiatement repérable tout comme le bouton du volume ainsi que celui qui permet de déclencher l’appareil photo numérique. Pour des mains, disons de taille standard à petite, le pouce (si on tient le smartphone de la main droite) trouve très facilement le bouton marche/arrêt. Si on tient le mobile de la main gauche, il tombe naturellement sous l’index. Ainsi, de petites mains y trouvent largement leur compte, ce qui n’était pas si évident avec le Z1, premier du nom. Tel un baladeur, le port audio est idéalement placé sur le profil supérieur. Nous n’attendions pas autre chose de l’inventeur du Walkman.

test-z1-compact-004.jpg

L’écran

Alors que le Z1 dispose d’un écran de 5 pouces affichant une définition Full HD, l’Xperia Z1 Compact propose une diagonale de 4,3 pouces avec 720x1280 pixels en tout. Les pixels ne sont quasiment pas décelables. On a une réelle impression de netteté comme sur le Z1.

Notez que les touches Android (Retour, Accueil et Multi-tâches) sont virtuelles et donc occupent plusieurs pixels en bas (ou sur le côté) de l’écran, selon l’orientation du mobile. En fonction des applications, elles peuvent disparaître (ou pas) ce qui permet, le cas échéant d’obtenir un affichage sur la totalité des pixels disponibles. L’écran profite de la technologie Triluminos pour mobile avec le moteur de traitement d’image X-Reality pour mobile, une technique aussi utilisée sur les téléviseurs du constructeur, disons, en version, plus costaud. Ces technologies permettent, pour la première, d’afficher des couleurs particulièrement vives tout en limitant la saturation, à la différence des smartphones Samsung, par exemple. On peut ainsi obtenir des images qui paraissent bien plus naturelles, sans excès. La technologie X-Reality pour mobile sert à améliorer le rendu des contenus vidéo et photo afin de tendre vers un maximum de netteté et de définition. Les résultats sont globalement intéressants.
L’écran peut être manipulé même si on a des gants. Nous avons fait le test et le mobile réagit plutôt bien. Attention, cependant, il s’agit d’une fonction spéciale baptisée Mode gants qu’il est nécessaire d’activer dans le menu Affichage dans les Paramètres du smartphone.

test-z1-compact-016.jpg

Fonctions

Le smartphone Sony Xperia Z1 Compact est animé par le système Android en version 4.3 (au moment de mon test) et peut passer sous Android 4.4 dès sa disponibilité. Comme toute la gamme des mobiles Sony Xperia, le Z1 Compact profite d’une surcouche logicielle particulièrement aboutie permettant de bénéficier d’une expérience complète du système et d’applications multimédia, notamment. On est bien loin des smartphones Google avec Android nu.

L’écran de verrouillage est désactivable en faisant glisser un doigt vers le haut ou vers le bas de celui-ci. Il est également possible d’effectuer un balayage vers la gauche ou vers la droite ce qui permet de lancer immédiatement une application de son choix (à gauche) ou l’application d’appareil photo numérique (à droite).

L'accueil du mobile présente par défaut la barre de recherche Google Now, l’heure, la date, un widget avec des recommandations audio de Sony, les applications principalement poussées par le constructeur en matière de multimédia soit Walkman, Album (galerie photo), Films et PlayStation Memories. Dessous, toujours par défaut, il y a les raccourcis vers les applications Chrome, Google Play Store, l’accès à la liste des applications, Messagerie SMS et Téléphone. Il n’est pas possible d’avoir plus de 4 raccourcis sur cette ligne mais notez que l’on peut y créer des dossiers contenant plusieurs liens vers les applications que l’on souhaite.

Bien entendu, cette interface proposée, de base, par Sony est modifiable en y ajoutant les raccourcis que l’on veut ainsi que des widgets dont le choix est plutôt large. Le fond d’écran peut, lui aussi, être modifié. Enfin, notez que l’on peut appliquer des thèmes.

La barre de notification s’étire vers le bas de l’écran en effectuant un balayage vers son centre laissant apparaître des raccourcis vers certaines fonctions du mobile. Par défaut, on a droit à la gestion du son, le Bluetooth, le Wi-Fi, la luminosité et un accès vers les paramètres du smartphone. Cela permet d’effectuer des réglages rapides. On peut sélectionner jusqu’à 10 réglages rapides. Pour ce faire, il faut passer par le menu Paramètres puis Personnalisation puis Réglages rapides. On peut sélectionner les réglages suivants : son, Bluetooth, Wi-Fi, luminosité, réglages, trafic de données mobile, point d’accès Wi-Fi, GPS, mode avion, rotation de l’écran, itinérance, synchronisation des données, NFC, 4G, Throw (envoyer un média vers un appareil compatible pour le lire) et Stamina (système de gestion de la batterie).

sony-xperia-z1-compact-accueil.jpg   sony-xperia-z1-compact-accueil-perso.jpg

Par défaut, le smartphone Sony Xperia Z1 Compact contient les applications suivantes : Jeux Gameloft, Chrome, Play Store, Messagerie, Téléphone, Walkman, Album, Films, Sony Select, Appareil photo, Facebook, Socialife, YouTube, Email, Agenda, Contacts, Réglages, Alarme et horloge, Maps, Video Unlimited, quelques outils (calculatrice, sauvegarde et restauration, NeoReader (lecteur de codes barres et QR codes) et Téléchargement.

On a aussi droit à la présence des applications Radio FM, TrackID, Smart Connect, Assistance, Gmail, Google+, Chat+, Google Recherche, Recherche vocale, Hangouts, Actualités et météo, Play Musique, Play Films, Play Livres, Play Magazines, Reconnaissance vocale, Paramètres Google, McAfee Security (version d’essai), centre de mise à jour. Enfin, il y a aussi les applications Play Jeux, OfficeSuite, TrackID TV, Xperia Lounge, Notes, Dessin, Xperia Privilege, Pixlr Express, PlayStation Mobile et Drive (le service de stockage en ligne de Google).

sony-xperia-z1-compact-dessin.jpg   sony-xperia-z1-compact-pixlr-express.jpg

sony-xperia-z1-compact-sony-select.jpg   sony-xperia-z1-compact-video-unlimited.jpg

L’offre est donc plutôt complète. Elle est résolument et volontairement orientée multimédia avec la possibilité d’écouter de la musique, de regarder des vidéos, de consulter des photos mais n’oublie pas les outils bureautiques et de communication qui font de ce mobile, un appareil complet et prêt à rendre bien des services dès sa sortie de la boîte.

En faisant glisser la liste des applications vers la droite, on ouvre un panneau qui sert plusieurs options. Ainsi, il est possible de lancer une recherche d’applications, de les désinstaller ou d’effectuer des tris (alphabétique, personnalisé, les plus utilisées, les dernières installées). Deux raccourcis sont également présents : Play Store et Sony Select, deux plateformes de téléchargement d’applications, l’un géré par le géant américain et l’autre par le constructeur japonais.

sony-xperia-z1-compact-apps-options.jpg   sony-xperia-z1-compact-apps.jpg

sony-xperia-z1-compact-apps1.jpg   sony-xperia-z1-compact-apps2.jpg

Le Z1 Compact dispose de trois touches Android virtuelles : Retour, Accueil et Multitâches. Cette dernière permet d’afficher les dernières applications exécutées pour y revenir en un instant. Elle permet également d’ouvrir quelques « micro applications » venant s’afficher par-dessus n’importe quelle application ou menu d’accueil, par exemple. Ces fenêtres sont déplaçables et certaines sont re-dimensionnables. Notez qu’il est même possible d’en afficher jusqu’à 6 à la fois. Parmi ces micro applications, il y a : navigateur Internet, prise de notes, minuterie, calculatrice, dictaphone et outil de capture d’écran. A cela, ajoutez la possibilité d’ouvrir en mode fenêtré les applications Agenda, Chrome (sites favoris) et Gmail. Au quotidien, cette fonctionnalité peut s’avérer utile pour éviter de passer d’une application à une autre pour calculer quelque chose ou prendre une note écrire, voire vocale. On peut les fermer une à une ou bien depuis la barre de notification choisir de les fermer toutes en même temps.

sony-xperia-z1-compact-multitache-micro-app.jpg   sony-xperia-z1-compact-micro-app.jpg

L’Xperia Z1 Compact dispose d’un clavier virtuel repensé par les équipes de développement de Sony. On a ainsi droit à un clavier qui présente différentes configurations selon le type de texte à saisir avec notamment des raccourcis vers des .com, par exemple, lorsqu’il s’agit de taper une adresse Internet ou une adresse email. Les touches virtuelles sont assez petites mais on s’y fait. On profite d’une écriture prédictive et d’une réponse instantanée sous les doigts ce qui rend son utilisation particulièrement agréable et permet de taper des textes très rapidement, sans aucune latence. Notez aussi la possibilité d’agir sur les touches comme on peut le faire via l’application Swype, c’est-à-dire en faisant glisser le doigt vers l’une puis l’autre pour voir le mot s’afficher. Une bonne idée.

Je regrette juste que les chiffres ne soient pas immédiatement accessibles tout comme les parenthèses et autres slashes, ne serait-ce par un appui long sur certaines touches. Non, il faut taper sur la touche 12!?, placée en bas à droite de l’écran pour les voir apparaître.

L’écran mesure 4,3 pouces ce qui est assez loin des 6 pouces de certains smartphones. Pourtant, Sony propose un mode de saisie à une main qui place les touches sur la droite de l’écran pour les « attraper » plus facilement vers le pouce de la main droite. Pourquoi pas.

Enfin, pour être complet au sujet du clavier, sachez qu’il est possible de modifier son apparence ou plus exactement de définir ses couleurs : touches blanches sur fond gris, touches blanches sur fond gris avec certaines touches grises foncées ou touches noires sur fond gris foncé.

sony-xperia-z1-compact-clavier.jpg   sony-xperia-z1-compact-clavier-1-main.jpg

Le répertoire des contacts est un modèle pour les autres smartphones. L’interface a été, là aussi, repensée par Sony et on profite d’un affichage clair et épuré. Toutes les options sont présentes pour s’y retrouver facilement. On profite d’un module de recherche, de la possibilité d’ajouter un ou plusieurs comptes via l’importation depuis un compte. Les lettres sur le bord droit de l’écran permettent d’accéder rapidement aux contacts dont les noms commencent par celles-ci.

sony-xperia-z1-compact-contacts.jpg

Le clavier téléphonique est assez classique mais a le mérite de proposer, une nouvelle fois, un affichage épuré.

sony-xperia-z1-compact-telephone.jpg

Pour consulter des sites Internet, le Z1 propose d’utiliser le navigateur de Google, Chrome. Bien entendu, libre à vous d’installer le navigateur de votre choix. L’expérience Internet est globalement très satisfaisante. En effet, l’accès aux différents sites est plutôt rapide et l’affichage est parfaitement lisible même sans avoir à zoomer sur les pages. La définition de l’écran est un vrai plus, ici. On peut tout à fait utiliser le smartphone pour effectuer des commandes en ligne, par exemple, l’appareil se montrant véloce et l’ergonomie des pages étant satisfaisante dans ce domaine.

sony-xperia-z1-compact-web.jpg

En ce qui concerne le côté multimédia, l’une des grandes forces du constructeur japonais, le Z1 Compact embarque les applications Album pour la consultation des photos, Walkman pour écouter de la musique et Films pour regarder des vidéos. On peut également compter sur la présence d’une application permettant de modifier les images ou de leur appliquer certains effets préréglés.

sony-xperia-z1-compact-album.jpgsony-xperia-z1-compact-films.jpgsony-xperia-z1-compact-walkman.jpg

La qualité audio délivrée par le Z1 Compact est globalement satisfaisante. Avec le volume à fond, la musique reste parfaitement audible et ne crache pas. C’est toujours appréciable. L’écoute au casque est agréable. Notez que si vous disposez d’appareils compatibles avec la norme DLNA et qu’ils sont connectés au réseau domestique, ceux-ci peuvent lire les photos, la musique ou les vidéos stockées dans le smartphone. Par exemple, un amplificateur Audio/Vidéo Pioneer VSX-922 relié au réseau est tout à fait capable de lire les titres de musique contenus dans le terminal en utilisant la fonction Throw. La liaison est sans fil puisque les données passent par le Wi-Fi en mode Direct.

Sinon, sachez que la prise micro USB du Z1 Compact est compatible MHL ce qui l’autorise, via un adaptateur micro USB vers HDMI à afficher le contenu de son écran sur une télévision HD ou un vidéoprojecteur. Notez également sa compatibilité avec le standard Miracast.

sony-xperia-z1-compact-throw.jpg

L’application Actualités Socialife permet, à partir d’une seule interface, de consulter l’ensemble des informations concernant les réseaux sociaux qu’il s’agisse de Facebook, Twitter, LinkedIn, YouTube ou d’autres flux d’actualités, par exemple.

sony-xperia-z1-compact-socialife.jpg

Sachez également que Sony propose l’application my Xperia. Celle-ci, une fois activée, permet de localiser le mobile en cas de perte. Il sonne pour qu’on le retrouve ou pour alerter quelqu'un. En plus, il se verrouille automatiquement ou peut aussi effacer les données qu’il contient pour éviter qu’elles ne tombent entre de mauvaises mains.

sony-xperia-z1-compact-my-xperia.jpg

Le côté ludique du Sony Xperia Z1 Compact est choyé par ses performances qui lui laissent exécuter avec brio n’importe quel dernier jeu 3D exigeant. Compatible la quasi-totalité des smartphones de la marque japonaise, il est certifié PlayStation et peut donc accéder au PlayStation Store, la plateforme de jeux de Sony mais qui reste, dans la réalité assez pauvre et finalement, on se tourne plus volontiers vers les jeux disponibles sur le Google Play Store.

sony-xperia-z1-compact-playstation-store.jpg

Les paramètres du mobile sont assez classiques. Ils profitent d'une mise en page claire et épurée. 

sony-xperia-z1-compact-parametres.jpg   sony-xperia-z1-compact-parametres2.jpg

Autonomie

Le smartphone Sony Xperia Z1 Compact embarque une batterie d’une capacité de 2300 mAh (3000 mAh pour le Z1). Il est doté de la fonction Stamina développée par le constructeur japonais et disponible sur la quasi-totalité de ces terminaux mobiles. Grâce à cette fonction, on peut définir différents scénarios d’utilisation des réseaux sans fil permettant ainsi d’économiser de la batterie. Ce mode est activable ou non.

Dans les faits, on peut dire que le mobile tient plutôt bien la charge. En effet, nous avons pu obtenir une durée d’utilisation proche de la journée et demie avec une utilisation semi-intensive comprenant l’utilisation de plusieurs applications en local, la consultation de nombreux sites Internet et de messagerie électronique, plusieurs appels téléphoniques, la prise de photos, la réalisation de vidéos, … En faisant un peu attention à sa consommation et en utilisant le mode Stamina, on peut tenir presque 2 jours. Le smartphone perd 4% de sa charge après 16 heures de veille ce qui est plutôt acceptable.

Performances

L’Xperia Z1 Compact est équipé d’un processeur quad core Qualcomm MSM8974 Snapdragon 800 cadencé à 2,2 GHz associé à 2Go de mémoire vive, comme le Z1. Afin de mesurer ses performances brutes, nous l’avons soumis à plusieurs outils de mesure de performance dont Antutu où il obtient un score bien plus honorable de 35055, Quadrant Standard sous lequel il obtient un score de 21256 et Vellamo.

On peut dire que le Z1 Compact est particulièrement performant. Il obtient des scores parmi les plus hauts face à la concurrence. On lui confier la gestion des derniers jeux 3D sans aucune réserve. Le lancement des applications est instantané. Globalement, l’appareil se montre extrêmement réactif quelle que soit l’opération demandée. Quant à la gestion du multitâches, c’est un vrai bonheur puisque le terminal répond, là aussi, instantanément. Rien ne lui résiste. Je n’ai constaté aucune lenteur après plusieurs jours d’utilisation plutôt intensive. Avec le Z1 Compact entre les mains, vous êtes certain d’obtenir des réponses rapides.

sony-xperia-z1-compact-antutu.jpgsony-xperia-z1-compact-quadrant.jpgsony-xperia-z1-compact-vellamo.jpg

Qualité photo et vidéo

L’application Appareil photo numérique est immédiatement disponible depuis l’écran de verrouillage. C’est pratique et permet de prendre très rapidement des photos. Autre atout disponible sur le Z1 Compact, un bouton de déclenchement dédié placé sur le profil droit du terminal ou en haut de l’appareil si on le tient en mode paysage. Ainsi, pour prendre une photo, on peut soit utiliser le bouton virtuel de l’interface de l’application, soit utiliser ce bouton dédié, à la manière d’un vrai appareil photo numérique. Si jusqu’ici les composants des appareils photo intégrés dans les smartphones ne pouvaient pas vraiment concurrencer les vrais appareils, justement, avec le Z1 Compact, c’est une autre histoire, selon Sony. En effet, le constructeur japonais a réussi à placer des pièces issues directement d’un modèle compact (le HX50). La lentille (optique) est de type G au format 1/2.3 et le capteur Exmor RS qui embarque 20,7 millions de pixels. Le délai de déclenchement est extrêmement rapide. Certes, il n’est pas aussi rapide que celui d’un reflex mais tout autant qu’un appareil de type compact, voire légèrement mieux pour ceux qui commencent à dater. Ajoutez à cela l’intégration d’un processeur Bionz pour le traitement des images.

Spécialiste de la photo depuis des années, Sony maîtrise son sujet. Le mobile dispose d’un stabilisateur d’image. Cela permet de limiter les bougés du photographe pour obtenir un cliché net. Dans la réalité, il ne faut pas trop bouger tout de même au risque de voir un résultat légèrement flou. La reconnaissance des scènes aide l’utilisateur dans ses réglages et permet d’optimiser les paramètres de la prise de vue. Il est possible de détecter les visages et les sourires des sujets. Ces fonctions sont particulièrement efficaces sur le Z1 Compact. En outre, l’appareil propose plusieurs types de prises de vue : Auto supérieur (mode automatique), Manuel (pour que l’utilisateur définisse lui-même les réglages appropriés : exposition et balance des blancs), Info-eye (qui reconnait des monuments, des codes-barres, des étiquettes de bouteilles de vin, des livres, des textes, des QR Codes ou des cartes de visite ; une connexion Internet est obligatoire). Il y a également les modes Social live (permettant de partager automatiquement les clichés sur Facebook), Timeshift burst (recherche de la meilleure photo à partir d’images prises en rafale avant et après le déclenchement, Effet réalité augmentée (photos avec des personnages ou des scènes virtuelles), effet de photos (application de filtres artistiques) et Panorama par balayage. L’utilisateur a donc un choix particulièrement large du moyen pour prendre des photos. Notez que j’aurai apprécié pouvoir modifier d’autres paramètres dans le mode Manuel comme la vitesse d’ouverture, par exemple. Disons avec ces possibilités, on peut déjà allez bien plus loin qu’avec un smartphone classique. Si on en veut encore, on peut accéder à d’autres applications préréglées disponibles en téléchargement gratuit sur le Sony Select qui renvoie vers la plateforme Google Play Store.

sony-xperia-z1-compact-apn-infos.jpg   sony-xperia-z1-compact-apn-effets.jpg

Les photos réalisées avec le smartphone Sony Xperia Z1 Compact sont plutôt belles. Les couleurs sont relativement fidèles quoique très légèrement fades. Si elles ressortent plutôt bien sur le très bel écran du mobile, ce n’est pas vraiment le cas sur un moniteur convenablement étalonné. Pour tout dire, je m’attendais à un peu mieux. Le mode Nuit permet d’obtenir des clichés assez lumineux, finalement plus qu’avec le mode Automatique. Globalement, les détails sont plutôt nombreux et on peut zoomer sans trop pixéliser l’image. Le piqué est satisfaisant. Attention au mode utilisé pour les prises de vue. En effet, à mon grand étonnement, le mode Auto Supérieur ne propose, au maximum, qu’une photo en 8 Mp au format 16/9 soit 3840x2160 pixels. Pour exploiter totalement les 20,7 Mp (mais exclusivement au format 4/3), il faut passer en mode Manuel.

sony-xperia-z1-compact-apn-20mp.jpg

Le flash est suffisant pour des sujets suffisamment proches (moins de 5 mètres du photographe).
Le capteur frontal est globalement capable de capturer assez de lumière même dans des environnements plutôt sombres pour garantir une bonne visibilité lors de session de chat vidéo, par exemple.

Pour la partie vidéo, j’ai apprécié le fait de pouvoir filmer à main levée en marchant et d’obtenir un résultat plus qu’honorable, sans trop de bougés. Petite précision pour réaliser de belles vidéos : il y a une sérieuse différence de cadrage entre l’aperçu avant le déclenchement de l’enregistrement et la vidéo réellement enregistrée. En effet, l’appareil effectue irrémédiablement un léger zoom qu’il faut prendre en compte lors du cadrage des sujets à filmer… Si l’autofocus pour les photos est plutôt rapide, ce n’est vraiment le cas pour les vidéos. En effet, il peut mettre un certain temps à trouver sa cible et parfois la perd si elle bouge trop. Dommage. 

En "bonus", aperçu des différents effets (en temps réel) que vous pouvez appliquer en vidéo :