Note sur le test : le X8 testé ici est un prototype, il affiche donc quelques bugs dont l’impossibilité de taper du texte. Soyez rassurés ! Vous n’aurez pas ce problème dans la version commerciale (manquerait plus que ça). C’est pourquoi je vous propose de consulter en complément le test du Sony Ericsson X10 mini, l’interface est exactement la même, à quelques points près (notamment le clavier virtuel, voir dans le test).

Si vous avez aimé cette vidéo de test, pensez à vous abonner à notre chaîne Youtube en cliquant sur le bouton ci-dessous !

Comme d’habitude, cliquez sur une image pour l’ouvrir en grande taille !

tm-test-sonyericsson-xperia-x8-1

Spécifications en bref
Connectivité 3G (HSPA), quadribande, WiFi, bluetooth
Appareil photo 3,2 mégapixels, pas d’autofocus ni de flash
Mémoire 128Mo interne, jusqu’à 16Go avec microSD
GPS Oui, a-GPS
Autonomie en com Environ 5h40
Autonomie en veille Environ 450h
Poids 104 g
Prix 223€ TTC nu
Voir toutes les spécifications techniques

Contenu de la boîte

Lors de ce test, je n’ai pas eu la possibilité de faire de déballage car, l’appareil étant en version prototype, je n’ai pas eu de boîte. Toutefois voici le contenu que vous pouvez trouver dans la boîte si vous achetez le Xperia X8 : le téléphone, 4 coques de couleur (rose, bleu, gris, noir, blanche déjà installée), une batterie, un câble USB micro USB, des écouteurs standards et un chargeur. Bien sûr vous avez également une notice. Sony Ericsson inclus également une carte microSD 2Go.

Design et prise en main

Le Xperia X8 est un petit appareil qui tient bien en main, il possède un design très proche du X10 mini et utilise les mêmes matériaux, à savoir le plastique principalement. L’utilisation de ce matériau donne une sensation un peu « cheap » mais cette sensation est compensée par le fait qu’aucun craquement ne se fait sentir.

Le dos du X8 est arrondi ce qui rend l’appareil agréable à tenir. Passons maintenant aux boutons et différents ports.

En façade, on trouve la sortie audio et quelques capteurs. Contrairement à ce que je dis dans la vidéo, il n’y a pas de caméra frontale pour la visio. En dessous de l’écran tactile 3″ capacitif, 3 boutons physiques. Le premier pour ouvrir les options/menus, le second permet d’accéder au menu principal et le dernier est un bouton de retour.

tm-test-sonyericsson-xperia-x8-3

Sur le côté droit, boutons de volume et d’appareil photo. Rien sur le côté gauche. Rien en dessous à part le micro.

tm-test-sonyericsson-xperia-x8-5 tm-test-sonyericsson-xperia-x8-7 tm-test-sonyericsson-xperia-x8-4

Sur le haut, un port micro USB derrière un cache, un bouton power et un jack 3.5mm compatible avec les accessoires avec télécommande et micro de chez SE. Dans la vidéo je parle de port pour charger l’appareil, c’est une erreur (et je m’en excuse). Il s’agit uniquement du jack 3.5mm, le chargement se fait par micro USB.

tm-test-sonyericsson-xperia-x8-6

A l’arrière, l’appareil photo 3,2 mégapixels sans flash et le haut parleur. Le tout sur une belle coque avec le logo Sony Ericsson et la mention « X8″.

tm-test-sonyericsson-xperia-x8-8

Interface

Le Xperia X8 repose sur Android 1.6 avec une surcouche (une interface « posée » par dessus un système) entièrement refaite par Sony Ericsson. Cette surcouche, « 4 coins » car affiche des icônes aux 4 coins de l’écran sur la page d’accueil, n’empêche pas pour autant le fonctionnement des applications et jeux Android, c’est simplement une autre façon de présenter les éléments de l’interface.

Malgré cette surcouche, on trouve les fonctionnalités principales d’Android, notamment le tiroir des notifications qui se tire depuis le haut de l’écran et affiche les notifications (SMS, e-mails, etc) et permet parfois d’accéder à certains contrôle rapides, notamment pour la musique.

tm-test-sonyericsson-xperia-x8-17

Tout est très bleu dans cette interface, trop ? Peut être ! Mais au moins l’ensemble est cohérent et agréable à l’oeil, le tout est très fluide et les transitions sont souvent agrémentées d’animations qui ne ralentissent pas l’utilisation.

Point essentiel, le Xperia X8 permet le multi-tâche, comme tous les appareils Android. Il se déclenche en gardant le bouton de menu appuyé. Par contre, seulement 6 icônes s’affichent et il est impossible de les fermer depuis ce menu. D’ailleurs c’est un des défauts d’Android (peu importe l’appareil), les applications ne se ferment pas vraiment (et le multi-tâche n’est pas un « vrai » multi-tâche) ce qui fait qu’il est préférable par la suite d’installer une application qui permet de tuer des processus en cours, pour économiser de la batterie (type Advanced Task Killer).

tm-test-sonyericsson-xperia-x8-12

Page d’accueil, menu, 4 coins et widgets

La page d’accueil permet d’afficher des widgets, toutefois, il ne s’agit pas ici des widgets que vous avez l’habitude (ou non) d’utiliser sous Android. Pour commencer, les widgets pré-installés ont été réalisés par Sony Ericsson et sont adaptés à la série X10, X8. Ensuite, vous ne pouvez afficher qu’un widget par page, à raison d’au moins 3 pages jusqu’à, il me semble, 5. Ne pas pouvoir placer des widgets où on veut est, d’après moi, plutôt dommage car c’est bel et bien un point fort d’Android.

tm-test-sonyericsson-xperia-x8-19

Niveau widgets, vous trouverez la recherche Google, Timescape (système qui regroupe en une page toutes les activités de vos contacts préférés), l’heure et autres.

Les 4 icônes aux coins de la page d’accueil permettent un accès rapide à certaines applications. Par défaut vous trouverez les messages, la musique, le menu et la composition de numéro mais vous pourrez changer cela pour mettre en avant les applications que vous comptez le plus utiliser.

tm-test-sonyericsson-xperia-x8-10 tm-test-sonyericsson-xperia-x8-18


Le menu se lance soit avec la touche physique soit via l’élément tactile en bas de l’écran, il présente les applications et diverses options de l’appareil dans un ensemble de pages qui défilent sur les côtés.

tm-test-sonyericsson-xperia-x8-13

Clavier virtuel

Sur cette version du Xperia X8, je n’ai pas pu tester le clavier virtuel à cause d’un bug. J’en suis désolé ! Par contre vous avez un aperçu de ce clavier dans cette vidéo Youtube (pas de moi). Allez faire un tour et pensez à revenir continuer votre lecture !

Note : il s’agit d’un des points différenciant en terme d’interface avec le X10 mini.

screenshot 21

 

Navigation web

Le navigateur web sur le Xperia X8 n’est pas ce qui se fait de mieux sur le marché, soyons clairs. Pourtant, il reste une solution plutôt efficace et, dans le pire des cas, vous pourrez toujours installer d’autres navigateurs web. Toutefois attention, le point qui m’a dérangé sur le X8, c’est l’absence de multi-touch. De ce fait, il faut utiliser les boutons + et – pour zoomer ou dézoomer dans une page web, dommage !

La navigation web est pensée pour la taille de l’écran, par exemple le menu principal du navigateur est très petit et ne possède que des icônes, c’est parfait ! Vous pouvez lancer une recherche, basculer entre différentes fenêtres web ouvertes (type onglets), accéder à vos favoris et aux reste des options.

Le X8 permet la lecture de vidéos Youtube, le mieux restant d’ouvrir celles-ci dans l’application dédiée.

Ayant eu quelques soucis lors de mon test, je vous invite à aller consulter le test du X10 mini pour approfondir la partie web.

screenshot 46 screenshot 45

 

Appareil photo

Le petit appareil 3,2 mégapixels sans autofocus ni flash s’en sort pas si mal comme vous pourrez le constater dans les exemples ci-dessous. Pas d’autofocus ? Oui, cela signifie que vous n’allez pas pouvoir prendre des objets de près.

La qualité vidéo, elle est correcte sans plus, pareil, vous trouverez un exemple ci-dessous.

L’interface de l’appareil photo/vidéo est très simple, il y a relativement peu d’options et le passage du mode vidéo à photo se fait très rapidement.

tm-test-sonyericsson-xperia-x8-14 dsc00002_0 dsc00003_0 dsc00004_0

Musique et vidéo

Le lecteur musical du Xperia X8 est réussi. Toujours dans le même esprit d’interface bleue. Vous avez la pochette en fond lorsque vous jouez un morceau, les boutons tactiles de contrôle sont plutôt gros et faciles à utiliser. Dans les coins vous trouverez une icône dossier et une note de musique. La note à droite permet de changer le volume, l’icône à gauche d’accéder à la bibliothèque de morceaux.

Les morceaux sont accessibles par artiste, album, playliste, etc…et sont triés par ordre alphabétique. Lorsque vous jouez un morceau, le titre apparaît dans le tiroir des notifications (sans possibilité de contrôler la lecture, dommage).

La qualité du haut parleur est bluffante, pour un appareil de ce gabarit je m’attendais à une performance bien moindre. Les basses sont présentes et le volume peut être élevé sans pour autant saturer, agréable.

tm-test-sonyericsson-xperia-x8-11

Le Xperia X8 permet de lire des vidéos mais hélas ne supporte pas le format DivX. Éventuellement, en installant une application tierce…

Fonctionnalités d’organisation et messagerie

Pour terminer, le X8 dispose de nombreuses fonctionnalités d’organisation, calendrier (présenté dans la vidéo), alarme, etc, mais aussi de messagerie avec une application e-mail performante compatible avec la plupart des services disponibles sur le marché. Sans oublier l’envoi et la lecture de SMS et MMS.

Notez la présence d’une application Gmail, à la configuration très simple (rien à faire, juste à donner ses logins Google au setup du terminal).

Galerie photo

Cliquez sur une photo pour l’ouvrir en grand.

Conclusion

Le Sony Ericsson Xperia X8 est un appareil convaincant, c’est un X10 mini en plus grande taille (X10 mini qui était déjà un appareil intéressant) avec la force de l’interface « 4 coins » Xperia de Sony Ericsson qui rend Android ultra simple et à la portée de tous.

Ses points forts sont essentiellement situés dans son interface (et sa simplicité d’utilisation) ainsi que ses fonctionnalités multimédia (essentiellement le lecteur musical).

Points forts Points faibles
  • Android avec interface très simple à utiliser
  • Lecteur musical performant
  • Pas de multi touch
  • Navigation web

★★★★☆

Spécifications techniques

Type (form factor) Monobloc tactile
Connectivité 3G (HSPA), quadribande, WiFi, bluetooth
Ecran 3″ tactile capacitif
Appareil photo 3,2 mégapixels, pas d’autofocus ni de flash
Vidéo Enregistrement et lecture
Mémoire 128Mo interne, jusqu’à 16Go avec microSD
GPS Oui, a-GPS
Autonomie en com Environ 5h40
Autonomie en veille Environ 450h
Prix 223€ TTC nu
OS Android 1.6 avec interface « quatre coins »
Message E-mail, SMS, MMS
Fonctionnalités Smartphone, possibilité d’installer des applications téléchargées sur Android Market
Accéléromètre Oui
Taille 99.0 x 54.0 x 15.0 mm
Poids 104 g
Connecteurs micro USB, microSD, jack 3.5mm et port propriétaire Sony Ericsson