Mais au delà du design, le Xperia Arc est aussi le smartphone Sony Ericsson le plus haut de gamme annoncé début 2011, avec des spécifications plus que correctes : processeur 1GHz, GPU Adreno 205, 512Mo de RAM, un appareil photo 8 mégapixels et la possibilité de filmer en 720p avec autofocus continu.

Vous l’aurez donc compris, l’Arc ne s’arrête pas au design, de plus il tourne sous la dernière version d’Android, la 2.3 Gingerbread avec la dernière version de la surcouche Sony Ericsson qui, je trouve, est largement au dessus de celle qu’on pouvait trouver sur le X10 (voir test ici).

 

Test vidéo du Sony Ericsson Xperia Arc

Vidéo avec sommaire interactif (vers les 3sc, pensez à faire pause sinon le sommaire disparaît), cliquez sur le thème qui vous intéresse pour naviguer dans la vidéo, cliquez en haut à droite pour revenir au sommaire. Bonne lecture !

Test filmé avec un caméscope Samsung HMX-S15.

Image de prévisualisation YouTube

Si vous aimez cette vidéo, pensez à vous abonner à notre chaîne Youtube en cliquant sur le bouton ci-dessous !

Spécifications

Sony Ericsson Xperia Arc

Système d’exploitation Android 2.3 Gingerbread, surcouche Sony Ericsson
Taille écran 4.2″ tactile capacitif multitouch Reality Display avec Bravia Engine
Connectivité 3G HSDPA quadribande
Mémoire 320Mo interne, jusqu’à 32Go via microSD, carte 8Go incluse
RAM 512Mo
Processeur 1GHz Scorpion, GPU Adreno 205
Appareil photo 8 mégapixels, autofocus, flash LED, Exmor R, enregistrement vidéo 720p 30fps avec autofocus continu
GPS ? Oui, A-GPS
WiFi ? Oui, b/g/n
Bluetooth ? Oui, Bluetooth 2.1 A2DP
Connectique micro USB, microSD, jack 3.5mm, micro HDMI
Poids 117g
Dimensions 125 x 63 x 8.7 mm
Prix Env. 549€ nu (Fnac), à partir de 59€ avec forfait (MeilleurMobile)
Disponibilité Mars 2011

Photos, design, prise en main

Dans la boite vous trouverez l’appareil, un chargeur dans lequel vous brancherez le câble USB / micro USB fourni, des écouteurs, manuels divers et un câble HDMI / micro HDMI. Notez que pour ce test, je n’avais pas de câble HDMI donc n’ai pas pu tester cette fonctionnalité (raccordement de l’Arc à un téléviseur HD en HDMI). Visiblement ce câble n’est fourni qu’en version nue ou chez Bouygues, SFR et Orange ne fournissant par ledit câble (à confirmer).

 

L’Arc s’est distingué par son design lors de son annonce en début d’année et Sony Ericsson l’appelle même « le plus beau smartphone jamais créé ». Sans aller jusque-là, il faut admettre que le Xperia Arc est un très bel appareil, avec sa grand plaque en verre à l’avant, sa coque arrière incurvée et la finesse de sa tranche. Son aspect fin (8.7 mm à son endroit le plus fin, au niveau de la courbe) est d’ailleurs, en plus de sa courbe, le point le plus représentatif de son design.

 

L’espace entre le haut de la plaque de l’écran et le haut du mobile est plutôt petit, cela donne une face avant majoritairement composée de verre, plutôt sympathique. Notez qu’il n’y a pas de caméra frontale sur le Xperia Arc.

 

En bas de l’écran, la tour retour, accueil et menu. Il s’agit de boutons physiques qui ressortent et ressemblent pas mal à ce que l’on trouve sur le Xperia X10 ou, plus récemment, le Play.

 

Sous l’appareil, le micro, l’encoche qui permet d’ouvrir la coque arrière et l’emplacement pour insérer une lanière.

 

Côté gauche, le jack 3.5mm.

 

En haut, le bouton power on/off, verrouiller/déverrouiller, qui est assez peu pratique. Il n’est pas suffisamment en relief (d’après moi), mais il est aussi possible de déverrouiller l’écran d’autres façons (appuyez sur une touche physique en façade puis faites glisser l’élément tactile). Vous trouverez également le port HDMI sous un cache.

 

Sur la droite, le port micro USB, le bouton de réglage du volume (plutôt petit) et celui de l’appareil photo. Ce dernier est vraiment trop petit, pas pratique du tout, et représente d’après moi un des points faibles de cet appareil. En fait, il est petit et surtout ne signale pas de façon suffisamment claire la position « prise de photo ». Pour le focus c’est ok, mais quand vous appuyez plus, il n’y a pas de « clic ». Heureusement vous allez pouvoir prendre des photos en utilisant l’écran tactile.  C’est tout de même dommage pour un appareil dont un des points forts est la qualité des photos.

 

Le dos de l’appareil, ici en version noire, affiche un dégradé noir/gris. Le haut parleur est en bas, logo Sony Ericsson, Xperia, un trou non-identifié (si vous avez une idée de l’utilité de ce trou, dites-le moi) et, bien entendu, l’appareil photo 8 mégapixels avec son flash LED.

La coque arrière est en plastique assez fin, donnant un côté un peu bas de gamme à ce mobile qui a pourtant la classe, dommage ? Oui, j’aurais préféré une coque en aluminium fin. Mais ce n’est pas non plus un énorme problème, l’appareil garde tout de même son feeling général de qualité.

 

Niveau sensation en main, l’appareil étant très fin, le grand écran ne se ressent pas trop. Par contre, comme l’arrière est incurvé, votre paume ne touche pas la coque arrière, vous avez ainsi l’impression de tenir l’Arc uniquement par les côtés. Comme la face avant est intégralement (plus ou moins) en verre, on a quand même peur de le faire tomber, presque comme pour un iPhone 4 (mais moins).

En testant l’Arc, je me suis posé la question suivante : est-ce que l’aspect fin d’un terminal est nécessairement un point positif ? Sur cet appareil, c’est le cas, mais j’ai du mal à imaginer que créer des appareils plus fins que celui-ci représente un intérêt quelconque.

 

 

Fonctionnalités – appareil photo

A LIRE : Concernant cette partie, la surcouche présente sur le Xperia Arc étant la même que sur le Xperia Play, je vous conseille de vous diriger vers le test du Xperia Play ici et surtout de regarder le test vidéo en haut de cette page ! Par contre, l’interface de l’appareil photo est différente, passons-la en revue !

L’interface de l’appareil photo sur l’Xperia Arc est très complète. Elle se divise en deux colonnes (gauche/droite). A droite, vous trouverez les 5 derniers fichiers capturés (photos/vidéos), si vous tirez cette zone vers la gauche, vous aurez une liste plus longue des médias.

Au centre (en bas) se trouvent les boutons pour changer de mode (photo/vidéo).

A gauche, les options principales (scène, résolution, mode de capture, flash, etc). Si vous tirez cette zone vers la droite, vous aurez plus d’options. Notez qu’en mode automatique vous avez moins d’options. Vous pouvez aller jusqu’à 8 mégapixels, activer la stabilisation de l’image et pas mal d’autres fonctionnalités dont la possibilité de faire le focus sur l’écran tactile pour ensemble prendre la photo. Ce mode corrige le problème que j’ai constaté avec le bouton de l’appareil photo trop petit.

Point important, l’Arc permet de prendre des photos très rapidement, le focus est rapide, la prise rapide et, surtout, le retour vers l’appareil photo l’est également.

 

En mode vidéo, un peu moins d’options mais l’interface reste la même, les aperçus à droite, le basculement vidéo/photo au milieu et quelques options à gauche avec possibilité de les ouvrir. Le Xperia Arc filme en 720p avec autofocus continu. Cela signifie que quand vous filmez, l’appareil fait constamment le focus sur le sujet en face de l’objectif, jusqu’à un mode quasi macro. C’est franchement impressionnant et le résultat est bluffant (voir vidéo d’exemple plus bas).

Pas contre vous n’avez pas de zoom en vidéo 720p.

 

L’autofocus continu en action !

Qualité photo et vidéo

Cliquez sur une photo pour l’ouvrir en taille réelle.

Le Sony Ericsson Xperia Arc possède un appareil 8 mégapixels avec capteur Exmor R. Ce type de capteur, utilisé sur certain compacts Sony, permet une ouverture qui offre des possibilités de prise de photo en conditions sombres très intéressantes.

Les couleurs sont exactes, les détails sont bien présents dans l’image (voir sur la peluche), pas toujours très facile de rester stable en utilisant le bouton physique mais via l’écran c’est ok. Le mode macro est aussi très bon.


Photos de jour

 

De près :

 

De nuit :

De nuit, ou en conditions faibles de lumière, c’est plus compliqué, mais le capteur Exmor R donne des résultats plutôt sympathiques, sans avoir à déclencher le flash ce qui est toujours plaisant.

 

A titre de comparaison, j’ai eu l’occasion de prendre une photo dans une boîte sombre (d’essai) avec seulement une petite source de lumière. La première photo provient d’un Xperia Arc, l’autre d’un Desire HD. La différence est frappante.

Sony Ericsson Xperia Arc

 

HTC Desire HD

 

La qualité vidéo sur le Xperia Arc est bluffante. En mode 720p avec l’autofocus continu, le résultat est réellement excellent. La qualité du micro est plutôt bonne également, mais c’est vraiment l’image qui fait tout. D’après moi, l’Arc est l’un des premiers appareils mobile à vraiment pouvoir être utilisé comme « caméscope », avec son autofocus continu. C’est ce qui manque au Nokia N8 pour être parfait en vidéo (hors mods et hacks), l’Arc le fait et à la perfection.

En conditions difficiles (2e vidéo), le résultat est également bon. Notez que la musique était tellement forte qu’il était presque impossible de discuter, je trouve que le micro du Arc s’en sort bien.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

Conclusion

Sony Ericsson a vraiment fait du bon boulot avec ce Xperia Arc. L’appareil possède un design original (à mon goût sympathique, après tout dépend de vous), un bel écran, tourne sous la dernière version d’Android (Gingerbread) avec une nouvelle surcouche qui est très bien, bien meilleure que la précédente et très fluide. D’après ce que j’ai pu constater, Sony Ericsson a rattrapé son retard côté software avec cette surcouche et les diverses applications natives proposées avec. Elle n’est pas encore parfaite, mais l’interface parfaite n’existe pas.

Côté multimédia, l’appareil excelle : très bon appareil photo, très bonne fonction vidéo, bon lecteur musical, lecture de fichiers vidéo confortable sur ce grand écran. Dommage toutefois que la fonction zoom ne soit pas présente en mode vidéo. Autre chose, le port micro HDMI, qui va vous permettre de visionner vos photos et vidéos sur une télévision HD.

Au rayon des points faibles, cette finition plastique un peu dommage, qui donne également une sensation de fragilité et surtout ce bouton d’appareil photo très peu pratique.

Ce Xperia Arc est, d’après moi, destiné aux personnes qui cherchent un bel objet, qui affiche de bonnes performances photographiques/vidéos tout en étant un smartphone haut de gamme dernière génération.

POINTS POSITIFS POINTS NEGATIFS
  • Interface fluide
  • Très bon client e-mail
  • Excellent appareil photo
  • Excellente fonctionnalité vidéo, 720p avec autofocus continu
  • Design sympathique, très fin (trop ?)
  • Très bel écran
  • Port HDMI (micro)
  • Finition plastique, dommage !
  • Bouton d’appareil photo bien trop petit
  • Semble un peu fragile
★★★★½