J’avais apprécié le Wave 1, alors que vaut le même modèle avec un écran plus grand ? Il ne s’agit pas d’une question piège !

Le Wave 2, un bon cadeau pour Noël ?

Test vidéo du Samsung Wave 2 (S8530) sous Bada OS

Vidéo avec sommaire interactif (vers les 3sc, pensez à faire pause sinon le sommaire disparaît), cliquez sur le thème qui vous intéresse pour naviguer dans la vidéo, cliquez en haut à droite pour revenir au sommaire. Bonne lecture !

Test filmé avec un caméscope Samsung HMX-S15.

Si vous aimez cette vidéo, pensez à vous abonner à notre chaîne Youtube en cliquant sur le bouton ci-dessous !

Spécifications Samsung Wave 2

Samsung Wave 2 (S8530)

Système d’exploitation Bada OS
Taille écran 3.7″ tactile capacitif multitouch 480×800 Super Clear LCD
Connectivité 3G, quadribande
Mémoire 1.8Go interne, jusqu’à 16Go avec microSD
RAM n/c
Processeur 1GHz ARM Cortex A8
Appareil photo 5 mégapixels, autofocus, flash LED
GPS ? Oui, A-GPS
WiFi ? Oui, b/g/n
Bluetooth ? Oui, 3.0 A2DP
Connectique micro USB 2.0, microSD, jack 3.5mm
Poids 135g
Dimensions 123.9 x 59.8 x 11.8 mm
Prix A partir d’1€ avec forfait (MeilleurMobile)
Environ 269€ nu (Fnac.com)
Disponibilité Novembre 2010

Photos, prise en main, design

Commençons par le moins intéressant, le contenu de la boîte. Le téléphone, une notice, deux mini CD Kies, un câble USB micro USB, des écouteurs intra auriculaires avec micro et le chargeur (en micro USB).

 

Pour avoir un aperçu plus réel des couleurs du Wave 2, regardez la vidéo. J’ai photographié l’appareil avec un joli soleil couchant dehors, c’est sympa mais niveau fiabilité des couleurs on repassera.

Commençons par faire le tour de l’appareil, et j’aimerais attirer à nouveau votre attention sur le fait que le Wave 2 ressemble beaucoup au Wave 1. Beaucoup ? Oui, mais il ne s’agit pas d’un simple copier/coller. Saurez-vous jouer au jeux des 7 différences ?

Avec cette photo (attention, elle n’est pas à l’échelle !) on se rend bien compte des différences, le style reste le même mais le Wave 2 possède, logique, un écran plus grand (surtout plus large), le bouton central ne possède pas la même forme (je préfère celui du Wave 2, perso) et on remarque la disparition de l’aluminium brossé gris au niveau de la barre des boutons physiques. Le Wave 2 est aussi un peu plus marron que gris.

Lequel préférez-vous ?

 

Comme son frère, le Wave 2 possède 3 boutons physiques en dessous de son écran, raccrocher/décrocher et menu/accueil (central).

 

Côté gauche, une longue touche pour le volume, elle ressort bien.

.

 

En bas, rien à part le micro. Le plastique est brillant et arrondi.

 

Côté droit, de droite à gauche, la touche qui permet de verrouiller/déverrouiller l’appareil ainsi que le bouton de l’appareil photo. Ce dernier est petit mais ressort suffisamment pour être facilement trouvé par le doigt si vous voulez prendre une photo rapidement.

 

Sur le dessus, jack 3.5mm, un port micro USB derrière un cache et le haut parleur.

 

A l’arrière, une belle coque en métal brossé, l’appareil photo 5 mégapixels avec flash LED.

 

Fonctionnalités, Bada OS, kézako ?

Le Wave 2 S8530 tourne sous Bada OS en version 1.2. Le Wave S8500 fonctionne sous le même OS mais en version 1.0 (avec possibilité de le mettre à jour en 1.2).

Pour commencer, qu’est ce que Bada OS ? Sous ce nom un peu amusant se cache ce que Samsung appelle « un nouveau type de smartphone ». Sans être une révolution au niveau du marché, c’est un énorme pas en avant pour Samsung. Je m’explique (je promets de faire vite). Il y a quelques temps, Samsung utilisait plusieurs systèmes d’exploitation pour ses mobiles. Le premier, pour ses mobiles entrée de gamme, est un OS propriétaire (produit et géré par Samsung) qui existe en plusieurs versions (non tactile, tactile, et autres variantes en fonction de la gamme et de la cible). Dès la sortie des premiers mobiles tactiles, Samsung a introduit TouchWiz, une couche d’interface qui possède sa logique et son style et permet, entre autre, d’ajouter des widgets. TouchWiz, c’est un nom reconnaissable par le consommateur mais surtout un aspect visuel.

Samsung utilisait aussi d’autres systèmes, comme Windows Mobile ou encore Symbian. Avec le temps, le marché a changé et Samsung a choisi de se mettre à Android, de lancer son propre OS pour smartphones, de quitter Symbian et de se mettre à Windows Phone 7 (dans l’ordre chronologique). Pourquoi vouloir créer quelque chose de zéro ? Samsung est sur un segment de marché très large, un peu comme Nokia sauf qu’ils gèrent (d’après moi) mieux la situation. Le constructeur est capable de vendre des millions de mobiles entrée de gamme comme des millions de mobiles smartphones. L’interface TouchWiz est connue par un nombre important d’utilisateurs et Samsung a donc décidé de se couper une part dans le gâteau des smartphones en lançant son propre système maison avec sa propre place de marché pour les applications et une interface TouchWiz reconnue.

Mais la particularité de Bada OS, c’est d’être ciblé smartphones moyenne gamme et non pas haut de gamme. Au lancement de Bada, fin Novembre 2009, le smartphone était associé à des prix élevés, aujourd’hui c’est différent, notamment grâce à Samsung qui a clairement cherché à démocratiser cette notion de mobile intelligent.

A terme, Samsung souhaite intégrer Bada sur l’ensemble de ses mobiles entrée de gamme puis smartphones haut de gamme, tout en continuant (d’après moi), à utiliser des systèmes tiers comme Android ou WP7.

Pour terminer sur Bada, il faut savoir que l’OS est un succès. Le Wave S8500, première édition donc, a été vendu à plusieurs millions d’exemplaires grâce à un mobile efficace et à un marketing puissant. Samsung Apps, la place de marché des applications pour Bada, grossit de jour en jour et se porte bien même si largement en dessous d’un App Store ou d’un Android Market en terme de volume.

La version 2.0 de Bada sortira courant 2011, pas certain que le Wave 2 pourra en bénéficier, mais cela montre l’engagement de Samsung vers ses consommateurs sous Bada. L’OS n’est pas près de mourir et c’est rassurant.

Passons maintenant aux changements entre la version 1.0 et la 1.2, qui, finalement, permet de creuser le petit fossé entre le Wave S8500 et le Wave 2.

Avec la 1.2, le système est plus rapide et consomme moins de ressources. Concernant ce point, il faut comprendre que comme l’écran du Wave 2 est plus grand, la consommation s’équilibre plus ou moins en comparaison avec le Wave 1. En gros, pour une même utilisation, vous avez une autonomie annoncée de 7h en communication 3G pour les deux appareils et de 550h en veille, idem pour les deux. Donc, pour un écran plus grand, vous obtenez la même autonomie, pas mal non ?

Vous avez également une toute nouvelle version de Swype, qui est un mode de saisie tactile pré-installé sur certains mobiles Samsung. Un enregistrement vidéo annoncé comme plus stable et fluide. Une meilleure gestion de la mémoire interne de l’appareil et d’autres petites améliorations d’interface.

Sans avoir pu vérifier chacun des éléments cité plus haut, j’ai tout de même eu l’impression de manipuler la même interface que pour le S8500. J’avais trouvé l’interface très fluide sur ce dernier, même chose avec le Wave 2. Mais prenez ces changements en compte lors de votre choix.

> Pour plus d’informations sur les fonctionnalités du mobile, je vous conseille de lire la vidéo de test, qui est complète !

Qualité photo et vidéo

Cliquez sur une photo pour l’ouvrir en taille réelle.

Globalement la qualité photo du Wave 2 est plutôt bonne, son appareil photo 5 mégapixels s’en sort pas mal même avec peu de lumière comme ici. Les couleurs manquent parfois un peu de peps (sur le sapin notamment). Le mode macro est précis (voir deux dernières photos).

Côté vidéo, la qualité en 720p est plus que correcte, le son est bon aussi (sans plus), voir vidéo à la fin des photos. Notez que la musique est émise par des enceintes basiques.




 

Conclusion

Le Samsung Wave 2 S8530 possède tous les points forts du Wave S8500 tout en étant meilleur avec son grand écran et son interface légèrement revisitée. J’avais aimé la robustesse et la qualité de fabrication du premier modèle, c’est la même chose pour le 2. Bada OS est toujours aussi intéressant, cette 1.2 apporte assez peu de modifications mais globalement l’expérience est meilleure. Concernant les widgets, je trouve généralement que le système Bada est peu flexible, il l’est toujours mais sur un écran plus grand c’est bien plus confortable.

Reste cette solution GPS que j’ai trouvé moyenne et le catalogue des apps qui est encore un peu maigre en comparaison avec les autres, mais n’oubliez pas que Bada est aussi et avant tout un OS de smartphone moyenne gamme (aujourd’hui).

Pour finir, le prix, le Wave 2 est commercialisé à partir d’1€ avec forfait ou environ 420€ nu, ce qui reste correct pour un appareil de ce gabarit.

Je donne à ce mobile la même note que pour le Wave 1 pour une seule raison, son GPS. Samsung n’a pas su proposer depuis Bada 1.0 une meilleure solution GPS pré-installée (vous trouverez des applications performantes dans Samsung Apps), en espérant que cela change rapidement.

POINTS POSITIFS POINTS NEGATIFS
  • Bada OS 1.2, simple à utiliser et plus sexy que la version 1.0
  • Mobile solide et possédant une bonne finition
  • Bel écran 3,7″ SCLCD
  • Solution GPS peu convaincante
  • Catalogue Samsung Apps encore un peu maigre
★★★★½