Commençons ce test par un habituel déballage rapide, dans la boîte vous trouverez le téléphone, une batterie, le mode d’emploi, un chargeur micro USB, des écouteurs intra auriculaires en 3.5mm (avec micro et bouton), un câble USB – micro USB et le logiciel qui permet de se connecter à un ordinateur.

Spécifications en bref
Connectivité 3G, quadribande, bluetooth
Appareil photo 3,2 mégapixels
Mémoire 220Mo, support microSD jusqu’à 16Go
GPS Oui, aGPS
Autonomie en com 5h
Autonomie en veille 450h
Poids 92 g
Prix Environ 200€ nu
Voir toutes les spécifications techniques

Design et form factor

tm-test-samsung-player-light-c3510-2

Samsung nous propose un appareil avec un design un peu différent (vraiment un peu), même si le principe reste le même : monobloc tactile avec 3 boutons physiques en façade. Sur le Player Star 2, les boutons physiques sont assez « agressifs » et l’ensemble est réussi. Notez la présence d’une caméra frontale.

Sur la droite, le port micro SD, le bouton qui permet de verrouiller et déverrouiller le téléphone ainsi que le bouton de l’appareil photo. Sur la gauche, les touches de volume. A l’arrière l’appareil photo 3,2 mégapixels, sans flash. Sur le haut on trouve le jack 3.5mm et le micro USB.

Interface

Pour commencer, le déverrouillage du téléphone. Il existe un nombre important de solutions, le bouton sur le côté, rester appuyé sur l’écran tactile (le carré jaune avec le cadenas), plus intéressant, vous pouvez configurer des lettres à dessiner sur l’écran pour déverrouiller l’écran voir même enchaîner sur des actions particulières. Dans la vidéo de test, je trace un « O » pour déverrouiller le téléphone et ouvrir les messages.

Le Samsung Player Star 2 S5620 fonctionne sous OS propriétaire Samsung avec interface Touch Wiz en version 2.5. Concrètement, il s’agit de l’OS de base Samsung (qui a déjà fait ses preuves) couplé à un système de widgets en page d’accueil, ici en version 2.5 (nouvelle version). Cette nouvelle version apporte de nombreux changements, positifs.

tm-test-samsung-player-light-c3510-11

Dès la page d’accueil, vous avez accès rapidement au menu (via écran tactile mais également bouton physique central), au clavier (pour composer un numéro) et au répertoire. L’écran d’accueil dispose de 3 pages personnalisables, vous pouvez afficher des widgets et changer les fonds d’écran. Pour déposer un widget, il suffit de sélectionner l’option « widgets » en haut à gauche et de choisir des éléments dans la barre du bas. Le système est simple et fonctionne bien. Certains widgets sont uniquement des raccourcis vers d’autres services, comme Youtube qui est un simple lien vers la page mobile. Dommage.

Le menu est divisé en 3 pages également et vous pouvez organiser les icônes comme vous le souhaitez. Une interface très personnalisable donc.

Fonctionnalités

tm-test-samsung-player-light-c3510-13

Le lecteur musical est correct, la navigation dans les morceaux n’est pas ce qui se fait de mieux, mais le lecteur en tant que tel est joli et vous avez la possibilité de contrôler la lecture via le widget en page d’accueil. La qualité des hauts parleurs est bonne sans plus, très peu de basses.

Le Player Star 2 est équipé 3G et WiFi, mais ne dispose pas d’un navigateur web digne de ce nom. Le défilement n’est pas très bon (pas cinétique), les chargements sont lents et il m’est arrivé de recevoir des erreurs de mémoire quand les pages chargés sont « lourdes ». Le navigateur n’interprète pas bien le et oubliez la lecture du flash. Un peu décevant donc.

Toutes les fonctionnalités sociales (Facebook, MySpace, etc) ne sont que des raccourcis vers les versions mobiles, c’est déjà bien, mais aujourd’hui rien ne vaut une bonne application dédiée. D’autre part, vous trouverez quand même de nombreuses fonctionnalités d’organisation, une option de reconnaissance audio (type Shazam), un éditeur d’images et une section téléchargements dans laquelle vous pourrez télécharger et installer d’autres applications (même si pendant le test j’ai eu une erreur, c’est pas normal, à confirmer).

L’appareil photo, 3,2 mégapixels sans autofocus est rapide, la qualité est correcte (désolé j’ai complètement oublié de transférer les photos du téléphone à l’ordinateur avant de le rendre…) sans plus. Le Player Star 2 est équipé d’un système de détection de sourire, qui ne prend la photo que quand les personnes montrent toutes leurs dents.

Il est possible d’utiliser Google Maps et MSN (via Palringo).

Galerie photo

Cliquez sur une photo pour l’ouvrir en grand.

Conclusion

Si j’ai bien aimé l’interface Touch Wiz 2.5 et la réactivité de l’écran capacitif, j’ai globalement trouvé que le Player Star 2 vaut mieux sur le papier qu’à l’utilisation. En effet, les spécifications sont intéressantes, 3G, WiFi, GPS, mais une fois en main, on se rend compte que la navigation web n’est pas optimale et que donc une connexion 2G aurait fait l’affaire.

L’appareil photo est plutôt décevant, et les mégapixels ne sont pas à mettre en cause (il y a de très bon 3,2 mégapixels). Toutefois, le Player Star 2 reste un appareil entrée de gamme Samsung plus que correct, surtout pour son prix.

Points forts Points faibles
    • Touch Wiz nouvelle version (2.5)
    • Interface réactive
        • Navigation web très moyenne
        • Appareil photo décevant

        ★★★☆☆

        Spécifications techniques

        Type (form factor) Monobloc tactile
        Connectivité 3G, quadribande, bluetooth
        Ecran Tactile 3.0″ capacitif
        Appareil photo 3,2 mégapixels
        Vidéo Enregistrement et lecture (MPEG4, 3GP, WMV)
        Mémoire 220Mo, support microSD jusqu’à 16Go
        GPS Oui, aGPS
        Autonomie en com 5h
        Autonomie en veille 450h
        Prix Environ 200€ nu
        OS OS propriétaire Samsung avec TouchWiz
        Message SMS, MMS, E-mail
        Fonctionnalités Calendrier, Agenda, Liste des tâches, heure, horloge mondiale, alarme, convertisseur de devises, calculatrice, chronomètre, minuteur
        Accéléromètre Non
        Taille 108.5 x 54 x 12.4 mm
        Poids 92 g
        Connecteurs microSD, micro USB, jack 3.5mm