Test vidéo du Samsung Player Mini

Image de prévisualisation YouTube

Si vous aimez cette vidéo, pensez à vous abonner à notre chaîne Youtube en cliquant sur le bouton ci-dessous !

Spécifications

Samsung Player Mini

Système d’exploitation OS propriétaire Samsung avec surcouche TouchWiz Lite
Taille écran 2.4″ 240×320 TFT
Connectivité EDGE 2G
Mémoire 30Mo interne, port microSD
RAM n/c
Processeur n/c
Appareil photo 1.3 mégapixels, zoom numérique 4x
GPS ? Non
WiFi ? Non
Bluetooth ? Oui, Bluetooth 2.0
Connectique micro USB 2.0, jack 3.5mm
Poids 80g
Dimensions 96.3 x 53.8 x 12.97 mm
Prix 139€ TTC nu chez Meilleur Mobile

Prise en main, form factor, design

Commençons par le…commencement (original tiens)…la petite boîte de notre cher Player Mini contient les éléments habituels, le mobile, mode d’emploi, un chargeur en micro USB et des écouteurs de base.

Désolé pour la lumière jaune, c’est ça de prendre ses photos quand le soleil se couche (mais c’est romantique).

 

Les coins du Player Mini sont arrondis, avec des contours transparents du plus bel effet. L’appareil est entièrement en plastique mais reste de qualité, pas de craquements. Tout autour de l’écran 2,4″ tactile, vous avez deux hauts parleurs. Oui, deux. Car malgré le fait qu’il soit un appareil entrée de gamme, le Player Mini assume entièrement son côté musical et délivre d’ailleurs une très bonne qualité sonore (nous verrons ça un peu après).

En dessous de l’écran se trouvent 3 boutons physiques plats, décrocher, raccrocher et retour. Pas de soucis pour les utiliser.




 

Côté gauche, bouton de volume.

 

Rien à voir en dessous, circulez.

 

Côté droit, bouton verrouiller/déverrouiller.

 

Jack 3.5mm et cache pour port micro USB sur le haut.

 

L’appareil photo 1,3 mégapixels, sans flash et le stylet (que j’ai oublié de sortir pour les photos, désolé) qu’on aperçoit en haut à gauche.



 

Vous avez dit Résistif ?

Oui Monsieur (ou Madame) ! Pour faire bref, il existe deux technologies pour les écrans tactiles (principales), le résistif et le capacitif. Le résistif, c’est une technologie qui commence à dater et qui fonctionne par pression, l’action est détectée quand deux couches se touchent entre elles car il y a eu une pression (légère hein, mais pression quand même). Le capacitif, lui, fonctionne par transmission d’énergie par simple contact, vous touchez l’écran, c’est détecté. L’avantage du résistif, c’est qu’il peut être utilisé avec n’importe quoi, votre doigt, un stylo, vos gants de moto…alors qu’un écran capacitif ne fonctionne qu’avec vos doigts (et autres parties du corps, le nez par exemple) ou avec des accessoires adaptés.

Aujourd’hui, une grande majorité des terminaux tactiles sortent avec la technologie capacitive, car bien (bien bien) meilleure à plusieurs niveaux. L’écran est de meilleure qualité car l’image passe mieux à travers un écran capacitif qu’un écran résistif (faut imaginer des couches, plus il y a de couches plus l’image sera effacée) et surtout l’écran est bien plus fluide à l’utilisation. Autre chose, mais là je sors un peu du sujet, mais un écran résistif ne permet pas de faire du multitouch, en gros de détecter plusieurs points de contact de façon simultanée.

Alors pourquoi équiper un mobile d’un écran résistif ? Et bien, le Samsung Player Mini possède un écran résistif pour plusieurs raisons, la principale étant sans doute le prix (moins cher). D’autre part, certaines personnes préfèrent manipuler un mobile tactile avec un stylet car trouvent le capacitif trop sensible et pas pratique, notamment si vous avez des ongles longs (pas possible d’utiliser vos ongles).

Mais ne vous inquiétez pas, il existe de très bons écrans résistifs et celui du Player Mini est plutôt performant. Vous pourrez manipuler le téléphone avec vos doigts sans soucis, ça se voit d’ailleurs dans le test vidéo, non ?

 

Fonctionnalités

Pour cette partie, je vous invite à regarder le test vidéo, qui fait un tour des fonctionnalités principales. Voici une liste :

  • Page d’accueil avec widgets (4 pages d’accueil)
  • Appels, contacts (et groupes + favoris), SMS, e-mail
  • Journal des appels
  • Lecteur musical, plutôt bien, d’autre part la qualité sonore des hauts parleurs est très bonne, pas mal de basses, aigus bien présentés, seule chose, le volume max n’est pas très élevé (vous avez un widget en page d’accueil qui permet de contrôler la lecture)
  • Navigation web, non testé, mais on imagine qu’un tel appareil doit avoir du mal (pas de 3G, petit écran, etc)
  • Calendrier
  • Appareil photo (qualité moyenne mais acceptable)
  • Enregistrement vidéo (qualité trèèèèès moyenne, voir section suivante)
  • Alarme
  • Accès aux réseaux sociaux (non testé, désolé)
  • Conversation Bluetooth, envoi de messages via Bluetooth en natif (sympa)
  • Editeur d’image (redimensionnement, ajustements, effets, etc)
  • Quelques jeux, très moches mais fonctionnels
  • Samsung Apps (qui permet de télécharger quelques contenus)
  • Dictaphone
  • Mémo
  • Tâches
  • Calculatrice
  • Convertisseur de donnée
  • Horloge
  • Minuteur
  • Chronomètre

Qualité photo et vidéo

Pour du 1,3 mégapixels, je sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve ça correct. Excusez mon doigt, qui avait envie d’apparaître sur les photos…

Cliquez sur une image pour l’ouvrir en taille réelle.

 

Intéressant, notez la différence de bruit entre les zones claires et sombres, on voit bien les limites de cet appareil photo.




 

Passons rapidement à la vidéo, ça se complique sérieusement. La résolution max ? 176×144 ! Ouch.

Image de prévisualisation YouTube

 

Conclusion

Ce Samsung Player Mini est plein de contradictions, à la fois c’est un mobile entrée de gamme avec un écran vraiment moyen et une interface très basique, sans oublier les spécifications qui sont au ras des pâquerettes, mais c’est aussi un appareil avec un très bon lecteur musical et d’excellents hauts parleurs, et qui possède quelques applications très pratiques qu’on ne s’attend pas à voir sur un appareil de ce gabarit.

Le Player Mini peut être un appareil intéressant si vous avez un petit budget (139€ nu) mais surtout si vous ne voulez pas un smartphone, car estimez que leur utilisation est trop complexe (le Player Mini est simple à utiliser). Je dis ça pour une raison simple, aujourd’hui si vous voulez un smartphone tactile tout en ayant un petit budget, c’est possible. Vous pouvez trouver des smartphones sous Android très corrects à partir d’1€ avec forfait, sans problème, comme le LG Optimus One (testé ici).

Maintenant, pour 139€ nu, il ne vous reste pas grand chose en tactile, à la limite un Nokia 5230, plus efficace qu’un Player Mini. A vous de voir !

POINTS POSITIFS POINTS NEGATIFS
  • Petit prix
  • Design compact, solide
  • Quelques applications intéressantes en natif
  • Qualité photo correcte pour du 1,3 mpx
  • Qualité vidéo très mauvaise
  • Ecran résistif
★★★★☆