Update : Le Teos est maintenant passé en Android 2.2 Froyo.

Note : pour les versions Orange, le Naos, vous aurez une horrible surcouche Orange qui, d’après moi, ruine complètement l’expérience Android TouchWiz que propose Samsung. Je ne vous conseille donc pas de le prendre chez Orange (à part en nu).

Autre chose, ce mobile est aussi connu sous le nom de Galaxy 3 dans certaines parties du globe, notamment en Inde. Pour le coup Samsung a joué la carte de la complication pour l’identification du terminal !

 

Test vidéo du Samsung Galaxy Teos

Vidéo avec sommaire interactif (vers les 3sc, pensez à faire pause sinon le sommaire disparaît), cliquez sur le thème qui vous intéresse pour naviguer dans la vidéo, cliquez en haut à droite pour revenir au sommaire. Bonne lecture !

Test filmé avec un caméscope Samsung HMX-S15.

Si vous aimez cette vidéo, pensez à vous abonner à notre chaîne Youtube en cliquant sur le bouton ci-dessous !

Spécifications

Samsung Galaxy Teos

Système d’exploitation Android 2.1 avec surcouche TouchWiz (edit : 2.2 suite à update)
Taille écran 3.2″ tactile capacitif multitouch 240×400
Connectivité Quadribande 3G
Mémoire

90Mo avec support microSD jusqu’à 32Go (adaptateur fourni + carte 1Go)

Notez que pour la mémoire interne, de nombreux sites se contredisent, mais Samsung annonce 90mo sur son site

RAM 256Mo
Processeur 667MHz
Appareil photo 3.15 mégapixels avec autofocus
GPS ? Oui, A-GPS
WiFi ? Oui, b/g/n
Bluetooth ? Oui, Bluetooth 3.0 A2DP
Connectique micro USB, jack 3.5mm, port microSD
Poids 113g
Dimensions 113.5 x 55 x 12.6 mm
DLNA ? Oui, avec AllShare
Prix 279€ nu, à partir d’1€ avec forfait (voir chez MeilleurMobile)
Disponibilité 3e trimestre 2010

 

 

Photos, tour du téléphone, design, prise en main

Dans la boite du Teos, vous trouverez l’appareil, un chargeur en micro USB, un câble USB/micro USB, un mini CD (KIES), une notice, un adaptateur pour microSD et des écouteurs intra auriculaires en 3.5mm.

 

Le Galaxy Teos possède un design assez banal et très entrée de gamme/moyenne gamme tactile de Samsung. Il est composé essentiellement de plastique mais je n’ai senti aucun craquement lors de son utilisation. L’appareil est petit, avec son écran 3,2″ et est léger, seulement 113g ! Le moins qu’on puisse dire c’est que le Teos n’est pas un mobile encombrant.

 

En façade, sous l’écran 3,2″, vous avez de boutons physiques retour, menu et accueil (qui ouvre le multitâche).



 

Côté gauche, vous trouverez le bouton de volume.  En dessous, rien à part le micro et l’encoche pour ouvrir la coque arrière. Rien à droite. Sur le dessus, jack 3.5mm, cache pour le port micro USB et un bouton on/off + verrouiller/déverrouiller.




 

L’arrière de l’appareil est incurvé, avec le haut parleur sur le bas et l’appareil photo en haut.


 

Fonctionnalités

Page d’accueil, menu principal, système de widgets typique Android mais avec la surcouche TouchWiz de Samsung.

 

Le menu principal, qui fait (d’après beaucoup) très « iPhone », avec des icônes qui défilent sur les côtés et quelques icônes qui restent fixes en bas. Vous pouvez déplacer les icônes de place et remplacer les icônes dans la barre du bas.

En mode composition de numéro, vous pouvez accéder rapidement à un numéro en commençant à entrer son nom ou son numéro. Les onglets du haut permettent un accès rapide au journal, contacts favoris et au répertoire.

 

L’affichage des contacts est plutôt classique. Mais avec TouchWiz, vous pouvez lier certains contacts sur les réseaux sociaux avec vos contacts. Ici, j’ai un contact issu de Facebook et un autre (Will Park) issu de Twitter. Les 2 autres contacts ne proviennent pas d’un réseau social. Vous allez pouvoir avoir un seul et unique contact lié à son compte Facebook et Twitter, ce qui permet d’accéder à ses photos directement depuis sa fiche de contact (toutefois un clic sur une photo dirige vers l’interface web mobile de Facebook) et lire ses updates sur sa fiche, pas mal du tout même si je trouve que l’intégration social de HTC Sense est meilleure.

Dans l’onglet Activités, vous suivez l’intégralité des updates de vos proches sur les réseaux sociaux.

Vos SMS/MMS sont regroupés par contact et sont affichés comme des conversations avec des bulles.

 

Niveau saisie de texte, on a droit à un clavier virtuel plutôt bon avec correction du texte mais aussi à Swype, un système qui permet d’écrire en traçant des lignes. Sachez toutefois qu’au delà de ces deux modes de saisie pré-installés, vous pourrez installer n’importe quel clavier virtuel tiers, comme SwiftKey ou ThickButtons.

 

L’interface de l’appareil photo du Teos est la même que sur un Galaxy S, plutôt complète et facile à utiliser. Comme vous n’avez pas de bouton physique dédié à la prise de photo, vous allez devoir utiliser le bouton tactile. Ce n’est pas vraiment un problème.

Note : dans la vidéo je dis que le Teos ne possède pas d’autofocus, c’est faux. Le Teos possède un autofocus mais au moment de prendre la photo j’étais trop près du sujet pour qu’il puisse le faire. Par contre l’autofocus n’est pas tactile (comme sur un Galaxy S par exemple).

 

Pour les e-mails, c’est très simple. Soit vous avez un compte Gmail et utilisez l’application Gmail, soit vous configurez votre compte (n’importe lequel) dans l’application e-mail que propose Samsung. Dans les deux cas, consulter ses e-mails sur le Teos est une très bonne expérience.

Concernant le web, le Teos n’étant pas très puissant et l’écran étant petit, la navigation n’est pas vraiment confortable. Sur de nombreuses pages web, le défilement est saccadé et le zoom manque cruellement de fluidité. Par contre si vous utilisez des interfaces web optimisées pour le mobile, pas de soucis.

Le Teos permet la lecture de contenus Flash Lite après l’activation des plug-ins dans les paramètres mais pas de Flash 10.1 comme sur Android 2.2. C’est d’ailleurs plutôt bien car l’appareil ne pourra pas le gérer (d’après moi). Par contre, vous pouvez lire sans problème une vidéo Youtube intégrée dans un site web grâce à l’application Youtube liée au navigateur web.

 

Petit plus, le Teos lit les fichiers DivX sans trop de problèmes. La navigation via la barre de progression est assez lente et parfois le son est décalé, mais vous pourrez tout de même regarder un film sans soucis.

 

Résultat Quadrant, quelques informations système supplémentaires.

 

Angry Birds Seasons sur le Teos, ça fonctionne mais ça manque de fluidité.

 

Un petit bug qui apparaît quand vous souhaitez lier un contact à son compte sur les réseaux sociaux, dommage.

 

Qualité photo, vidéo

La qualité photo est correcte, sans plus. Rien de surprenant pour un 3 mégapixels, mais je m’attendais à un peu mieux. Notamment au niveau de la gestion des couleurs, par exemple sur le sapin, qui n’est pas aussi pale. Notez toutefois que je n’avais pas des masses de lumière lors des photos.




La dernière photo est faite en utilisant le mode Panorama, on voit clairement les jonctions entre les différentes photos.

La qualité vidéo n’est vraiment pas top, un des points faible de l’appareil d’après moi.

Image de prévisualisation YouTube

 

Conclusion

En toute franchise je suis mitigé sur ce Teos. Autant j’aime beaucoup l’interface TouchWiz sur Android 2.1, son design plutôt correct, que je préfère largement un appareil comme l’Optimus One de LG (même s’il est bien plus moche…) pour sa fluidité et la qualité de son appareil photo (voir le test ici).

Pour un prix similaire nu, environ 280€ vous avez deux modèles très comparables, avec écran 3,2″, un appareil photo 3 mégapixels et un processeur à peu de choses près pareil. Sauf que l’Optimus One possède plus de RAM et tourne sous Android 2.2, ce qui lui donne un coup de boost.

Si vous aimez Samsung et le design de cet appareil (ou/et avez une proposition intéressante avec ce mobile) et que vous avez surtout besoin d’un mobile qui effectue ses tâches basiques de façon efficace, alors le Teos vous séduira. Si au contraire vous avez envie à la fois de ne pas vous ruiner et d’avoir un terminal fluide, notamment pour le web et certains casual games, alors passez votre chemin.

POINTS POSITIFS POINTS NEGATIFS
  • TouchWiz, interface efficace qui a fait ses preuves
  • Qualité photo et vidéo moyenne
  • Manque global de fluidité
★★★☆☆