Test vidéo du Samsung Galaxy S7 Edge

Design : Samsung toujours au top

Le Galaxy S7 Edge marche dans les traces de son prédécesseur mais dans un plus grand format, 5.5" contre 5.1" pour le S6 Edge. Il prend à priori la place d'un potentiel successeur du S6 Edge Plus (5.7"), mais cela n'a pas encore été confirmé par Samsung. Le constructeur nous propose ici un smartphone au design soigné, mix entre du métal et du verre avec en prime l'aspect "Edge" courbé sur les côtés qui -esthétiquement- est très réussi.

test-galaxy-s7-edge-01.jpg

Si l'aspect général est proche du S6 Edge, il subsiste quelques différences, en complément de sa taille. Au global il est un peu plus "rond", c'est subtil mais cela impacte la prise en main, nous reviendrons sur l'ergonomie juste après). Il est aussi plus épais, ce qui explique en partie pourquoi le bloc photo ressort moins. Comptez 7.7mm d'épaisseur pour ce S7 Edge contre 7 pour le S6 Edge et 6.9 pour le S6 Edge Plus. Ce n'est pas franchement problématique et cela permet d'éviter l'effet de bascule à l'utilisation, occasionné par l'appareil photo. 

L'année dernière Samsung avait surpris avec des coloris assez fous pour le S6, dont d'étranges propositions bleues et vertes avec aspect miroir franchement peu réussies, qui semblaient conçues à la gloire des traces de doigts. Pour 2016 le constructeur part sur quelque chose de plus sobre : Blanc, Noir et Or. Trois coloris, toujours avec un côté un peu "brillant" mais seule l'édition Or offre un rendu miroir, si cela vous branche.

s7-edge-colors1.png

Les couleurs du S7 Edge : Blanc, Noir et Or

Faisons le tour de l'appareil. Au dessus de l'écran vous avez une LED de notification, quelques capteurs, la sortie audio et la caméra frontale. Un logo Samsung assez imposant est également visible, sous la sortie audio.

test-galaxy-s7-edge-06.jpg

Sous l'écran, le combo classique Samsung : deux touches sensibles pour revenir en arrière et activer le multi-tâche, un bouton physique "accueil" qui fait aussi office de scanner d'empreintes digitales.

test-galaxy-s7-edge-07.jpg

Sur les tranches, où l'Edge est bien visible, nous avons à droite la touche on/off verrouiller déverrouiller, à l'opposé les deux boutons de gestion du volume.

test-galaxy-s7-edge-12.jpg

test-galaxy-s7-edge-14.jpg

Sur le haut le tiroir qui permet d'accéder à la SIM et Micro SD ainsi qu'un microphone, Samsung a décidé de supprimer la diode infrarouge. En bas, le haut parleur sur la droite, le microphone principal, port Micro USB 2.0 (pas de Type-C) et le jack 3.5mm.

test-galaxy-s7-edge-11.jpg

test-galaxy-s7-edge-13.jpg

La coque arrière, en verre Gorilla Glass 4 et donc supposée résister aux chocs et rayures comme pour la couche avant, est plutôt sobre. Le bloc photo est placé au milieu en haut et ne ressort presque pas, ce qui est franchement appréciable. A sa droite on trouve le flash LED et le cardio-fréquencemètre. Notez que les côtés de l'arrière sont légèrement incurvés, ce qui n'était pas le cas sur le S6 Edge.

test-galaxy-s7-edge-15.jpg

test-galaxy-s7-edge-18.jpg

Réussi ou non ce design ?

Une chose est certaine, depuis que Samsung s'est penché sur l'aluminum sur ses appareils de haut de gamme, nous avons droit à des produits réussis niveau design. Le S6 était excellent, ce S7, ici en version Edge, l'est tout autant, voir même mieux si on prend en compte tous les petits changements.

Bien sûr ceux qui espéraient de la nouveautés seront déçus, et on peut éventuellement reprocher à Samsung d'avoir joué la carte de la sécurité cette année, mais comme il ne s'agit que de la seconde génération de ce design, nous n'estimons pas que cela soit vraiment un souci.

Résistance à l'eau et à la poussière

Avec le Galaxy S5 Samsung avait introduit la certification IP67, l'appareil était résistant contre la poussière et pouvait être immergé. Puis est venu le S6, et le grand Sammy nous a enlevé cette option. Celle-ci revient avec le S7 (et le S7 Edge) avec une promotion, l'IP68. 

Le S7 Edge est ainsi résistant à la poussière et à l'eau, immersion possible jusqu'à 1m50 pendant 30 minutes. Dans les faits, vous pouvez pousser plus, mais la "garantie" s'applique sur ces données. 

Nous avons testé la résistance à l'eau sur le S7 Edge, de façon succincte toutefois. Pas de fuite à signaler, et heureusement, tout fonctionnait parfaitement après être passé sous l'eau. L'écran capacitif n'est pas utilisable en immersion, sans surprise (c'est normal) et l'eau s'engouffre au niveau du haut-parleur ce qui gêne temporairement la sortie du son (grésille, volume moindre), vous pouvez soit l'aider à sécher (faire sortir l'eau) soit patienter.

test-galaxy-s7-edge-ergo-ip68-01.jpg

Ergonomie du Galaxy S7 Edge

Pour un appareil avec écran de 5.5" le S7 Edge s'en sort bien, oui il reste grand et l'utilisation à une main est plus aisée sur un 5, 5.1" (type S7 d'ailleurs), mais c'est loin d'être impossible. Le S7 Edge tient bien en main, l'aluminium sur les tranches est "doux" mais l'aspect Edge rend ces zones fines ce qui aide à bien le garder en place. Il n'est pas trop large malgré son affichage pour deux raisons, l'optimisation et surtout l'écran incurvé sur les deux côtés, qui enlève quelques millimètres de chaque côté. C'est subtil mais suffisant pour influencer la prise en main.

Les touches sont bien placées, que vous soyez droitier ou gaucher, pas toujours facile de poser son doigt sur le scanner d'empreintes digitales tout en restant stable, mais après quelques essais on prend l'habitude. Le verre à l'arrière permet de bien tenir le smartphone car les doigts accrochent généralement la surface.

test-galaxy-s7-edge-ergo-screen-01.jpg

Ensuite dans l'interface Samsung propose deux fonctions pour optimiser l'utilisation à une main, la réduction de la taille de l'écran en appuyant trois fois sur la touche accueil et le clavier/pavé numérique décalé d'un côté. Les deux options sont utiles, mais vous n'êtes pas obligé de les activer, à vous de voir.

Autre chose, si le S7 Edge ne dispose pas de fonction "double tap" pour déverrouiller l'écran, vous pouvez passer votre main au dessus pour l'allumer (à activer) ou, plus simplement, appuyer sur la touche Accueil en façade.

test-galaxy-s7-edge-ergo-onehand-02.jpg test-galaxy-s7-edge-ergo-onehand-01.jpg test-galaxy-s7-edge-ergo-onehand-03.jpg

Il est aussi possible de réduire une app afin de faire du multi-tâche en taille inférieure, en activant une option puis en faisant glisser son doigt d'un coin supérieur vers le bas en diagonale.

test-galaxy-s7-edge-screens1-23.jpg

Un élément à noter toutefois, en raison de la courbure de l'écran, quand vous utilisez des éléments d'interface sur les côtés, comme ici (ci-dessous) une flèche, vous aurez une partie du doigt sur une zone non plate. C'est loin d'être rédhibitoire mais clairement ce n'est pas agréable, vous allez même parfois avoir l'impression de devoir appuyer plusieurs fois avant de l'action ne soit prise en compte.

Autre chose, ceci est valable également en jeu (ou en saisie de texte d'ailleurs), par exemple dans les titres en paysage dans lesquels vous devez toucher des éléments en bas de l'écran, c'est franchement pénible. Ne serait-ce que pour tenir confortablement le terminal en mode paysage, vous avez facilement peur de toucher l'affichage. Bref. Pas idéal.

test-galaxy-s7-edge-screens1-03.jpg

Ecran du Galaxy S7 Edge

Le S7 Edge est équipé d'un écran de 5.5" Super AMOLED de définition 1440x2560, aka Quad HD (x 4 le nombre de pixels dans une définition HD 720p) avec les côtés incurvés. Notre test d'écran a été effectué en mode "adaptatif", celui proposé par défaut, mais vous pouvez changer de mode dans les paramètres.

Les blancs sont plutôt équilibrés pour un AMOLED, nous l'avions constaté sur le S6 Edge et c'est à nouveau le cas ici, bien. Les couleurs sont vives sans exagération, les noirs sont profonds. Sans surprise, l'affichage est très net, avec une densité de pixels de 534ppi nous sommes gâtés. On relève que Samsung s'améliore sur ses petites faiblesses de gestion d'écran, comme la sur-saturation ou l'aspect trop chaud de l'AMOLED, c'est une bonne chose.

Mais soyez "rassurés", cet écran n'est pas parfait, loin de là.

test-galaxy-s7-edge-ergo-screen-02.jpg

Comme pour le S6 Edge, la faiblesse d'affichage du nouveau venu de Samsung vient de ce qui fait sa "force marketing" ainsi que son originalité design. La courbure sur les deux côtés de l'écran occasionnent plusieurs effets indésirables. 

Première chose, la luminosité change sur les côtés, surtout visible sur les zones claires (voir image ci-dessous). Loin d'être un véritable souci, c'est surtout esthétiquement peu plaisant et une sorte de rappel permanent que "cette zone" d'affichage n'est pas réellement disponible pour l'utilisateur. Car oui (second point), au final les éléments affichés sur les côtés sont déformés, leur rendu n'est pas correct, petit à petit vous apprenez à oublier ce qui s'affiche sur ces deux bandes et n'utilisez que l'espace offert en face de vous. Ce dernier point m'amène à remettre légèrement en question le 5.5" du S7 Edge, dans les faits vous aurez un poil moins, mais c'est chipoter (j'aime chipoter, chipoter is life).

TL;DR : bel écran mais les exigeants seront gênés par l'Edge.

s7-edge-ecran-angles-1.jpg

Fonctionnalités du Galaxy S7 Edge

Le S7 Edge est proposé sous Android Marshmallow avec la surcouche TouchWiz dans sa dernière version. L'interface en tant que telle est esthétique et cohérente, ressemble comme deux goûtes d'eau à ce qu'on avait sur le S6 Edge.

test-galaxy-s7-edge-screens1-12.jpg test-galaxy-s7-edge-screens1-02.jpg

Samsung ajoute comme toujours un paquet de fonctionnalités, dans cette partie je vais vous lister les principales options qui devraient vous intéresser, expliquer son fonctionnement, but et donner un avis. 

Upday

Depuis fin 2015 Samsung a mis de côté son partenariat avec Flipboard au profit du groupe média allemand Axel Springer pour proposer "Upday", une page de gauche pleine d'informations diverses en fonction de vos centres d'intérêts. Si vous lisez régulièrement Test Mobile, vous savez ce que je pense de ce genre de fonction, vous ne pouvez pas réellement choisir le site affiché, seule une sélection est proposée, heureusement vous pouvez la désactiver si vous le souhaitez.

test-galaxy-s7-edge-screens3-04.jpg test-galaxy-s7-edge-screens3-05.jpg

Tiroir des notifications

Le tiroir des notifications est en deux étapes, la première affiche les raccourcis en haut de liste ainsi que vos notifications, si vous tirez encore (ou utilisez deux doigts) dessus vous aurez des options en plus, lampe torche, mode avion, économie d'énergie, mode privé (activé, celui-ci bloque l'accès aux apps de votre choix), ne pas déranger, S Finder (recherche globale), etc.

test-galaxy-s7-edge-screens6-06.jpg test-galaxy-s7-edge-screens6-07.jpg

Multi-view

La fonction Multi-View est toujours présente, elle permet d'afficher deux apps en même temps à l'écran pour du multi-tâche optimal avec possibilité de transférer (entre apps compatibles) des contenus (images, texte) d'une fenêtre à l'autre. La liste des applications capables de basculer dans ce mode est plus longue qu'auparavant avec de nombreux contenus tiers inclus, c'est une bonne chose.

test-galaxy-s7-edge-screens6-10.jpg

Always On Display

Lors de sa conférence de presse Samsung a insisté sur une option baptisée "Always On Display". Il s'agit tout bêtement de l'affichage permanent, si vous le souhaitez, d'informations comme la date, l'heure, une notification "appel manqué" ou "nouveau message", le calendrier ou même une image, simple. "Permanent" signifie "même quand l'écran est éteint", c'est cela tout l'intérêt. 

test-galaxy-s7-edge-alwayson-sidetruc-01.jpg

L'écran du S7 Edge étant AMOLED, les pixels noirs sont des pixels éteints qui ne consomment rien, en affichant ces informations de façon discrète l'appareil ne doit pas trop être impacté par l'activation de cette option. Notez que vous avez quelques thèmes sur la plateforme Galaxy Apps qui permettent de personnaliser ces éléments.

Une fonction utile, bien pensée et qui semble être la "tendance" de certains gros constructeurs, comme LG qui a dévoilé cela avec le G5 également. Bon, après, Nokia proposait cela sous Symbian il y a quelques années, finalement les coréens sont en retard.

test-galaxy-s7-edge-screens1-16.jpg

Game Launcher

Le Game Launcher est une interface qui est proposée directement au dessus du jeu (si celui-ci est détecté, jusqu'alors je n'ai pas eu d'exception) avec différentes options accessible en utilisant un petit rond affiché en bas à gauche : stopper les alertes quand vous jouez, verrouiller les touches du bas, réduire la fenêtre du jeu avec une bulle en surimpression pour jouer à nouveau rapidement, capturer l'écran (mais ne pause pas le jeu, pas très pratique au final) et lancer un enregistrement vidéo, le plus intéressant.

test-galaxy-s7-edge-screens1-22.jpg

Dans les paramètres vous pouvez ajuster les options d'enregistrement vidéo, demander à afficher votre caméra frontale dans un coin ou simplement une image (il faut afficher quelque chose sinon comment stopper l'enregistrement ?) et choisir entre le son du microphone ou celui du jeu.

test-galaxy-s7-edge-screens2-03.jpg

Nous avons testé ce fonction d'enregistrement, vous trouverez une petit vidéo "compilation" ci-dessous qui devrait vous donner un bon aperçu des possibilités offertes par le Game Launcher. Concrètement, au max vous enregistrez en 1080p 30fps (33 pour être exact) avec une qualité d'image honnête sur les jeux simples. Dans certains jeux plus lourds j'ai eu le sentiment que ceux-ci étaient de fait plus saccadés mais cela peut être aussi dû à une mauvaise optimisation par le développeur.

Fonctions Edge

Grosse partie de la section "fonctions" de ce test, les options relatives à l'Edge. C'est simple, vous enlevez cela et le S7 Edge devient un S7 classique, plus grand et avec un écran incurvé sans raison apparente.

Concrètement vous avez trois éléments qui utilisent l'Edge : "EtiquEdge", le flux latéral et la notification lumineuse. Rien de bien nouveau depuis le S6 Edge, à part l'agrandissement de la zone latérale pour offrir plus de possibilités. Changement que vous retrouverez d'ailleurs sous forme de mise à jour sur le S6 Edge, de quoi se demander réellement ce qu'apporte cette nouvelle version d'un point de vue logiciel (spoiler : rien).

Grosso modo avec "EtiquEdge" (je n'invente pas, c'est une marque déposée, je ne serai pas aussi fier à leur place) vous pouvez tirer une petite interface latérale depuis n'importe quel écran (hors jeu) pour accéder à des fonctions : applications favorites, contacts préférés, quelques outils rapides comme la boussole, la météo, todo list, ce genre de chose. C'est pratique et rapide à utiliser, si vous prenez l'habitude de passer par ce système vous ne pourrez à priori plus vous en passer. A priori. 

test-galaxy-s7-edge-screens1-11.jpg test-galaxy-s7-edge-screens1-13.jpg test-galaxy-s7-edge-screens1-14.jpg

Deuxième élément affiché sur l'Edge, le flux latéral (et l'horloge de nuit, assez proche). Quand l'écran est éteint il vous suffit de faire glisser votre doigt sur la tranche pour afficher un "flux" de notifications et autres informations, à configurer.

Par ailleurs si vous le souhaitez à la place de l'Always On Display "classique" la nuit vous pouvez le remplacer par l'heure, la date et la batterie restante en luminosité moindre. C'est bien.

Le dernier élément lié à Edge c'est la notification lumineuse, la possibilité d'avoir l'écran latéral qui s'illumine quand quelqu'un vous appelle ou si vous avez une notification.

test-galaxy-s7-edge-alwayson-sidetruc-02.jpg

Dans les réglages du système vous pourrez aller ajuster quelles "apps latérales" sont proposées et, sur Galaxy Apps, télécharger des contenus supplémentaires, tout est bien catégorisé de façon à faciliter la découverte.

test-galaxy-s7-edge-screens1-10.jpg test-galaxy-s7-edge-screens1-09.jpg

Download Booster

Le Download Booster est toujours de la partie, l'option permet de cumuler vos connexions Internet (WiFi et 4G/3G) afin de multiplier la vitesse de téléchargement. Attention aux frais supplémentaires si vous n'avez pas de data en bonne quantité dans votre forfait.

test-galaxy-s7-edge-screens1-05.jpg

Messages, saisie de texte

Classique dans les messages : liste des conversations triées par contact, discussion avec bulles, médias visibles dans le flux, etc. Le clavier est top également, on commence le connaître depuis le temps, il corrige vos potentielles erreurs, anticipe ce que vous allez écrire, permet de rédiger en traçant des lignes et propose une ligne de chiffres en haut, qu'on apprécie. 

test-galaxy-s7-edge-screens1-04.jpg

Organisation, productivité

Rien de bien spécial ici mais tout est propre et bien conçu, client e-mail à part (en plus de l'app Gmail), app "mémo" avec possibilité d'insérer des médias, agenda très bien pensé, tout est disponible de base sur l'appareil pour rester productif. Sans parler de l'intégration en natif (on aime ou on n'aime pas) de toute la suite Microsoft Office pour mobile (nécessité de créer un compte).

test-galaxy-s7-edge-screens3-01.jpg test-galaxy-s7-edge-screens3-02.jpg test-galaxy-s7-edge-screens3-03.jpg

Multimédia (vidéo, musique) : où sont les apps ?

Si pour la galerie vous avez une application pré-installée (rien de spécial à signaler d'ailleurs), Samsung semble se reposer sur Google pour la lecture musicale et vidéo si vous souhaitez un client séparé de la galerie. Rien n'est proposé en natif, ce qui n'a franchement aucun sens. En fait, il faut simplement aller sur la plateforme Galaxy Apps pour télécharger "Musique" et "Vidéo", applications officielles de Samsung. Pourquoi ce choix ? Aucune stricte idée. 

Cela étant dit, une fois téléchargées les apps en question sont pratiques, bien pensées, rien de spécial à mentionner, c'est classique Samsung, avec SoundAlive, un système d'égaliseur.

Qualité du haut-parleur : le HP du S7 Edge est plutôt puissant sans être impressionnant ou égaliser un "bon vieux BoomSound", la qualité de sortie est par contre très bonne, sans saturation, avec les percussions bien audibles.

test-galaxy-s7-edge-screens3-06.jpg test-galaxy-s7-edge-screens3-07.jpg

Interface photo et vidéo

Au fil des générations de "Galaxy" l'interface de capture photo et vidéo a évolué mais on retrouve une base : des réglages à gauche, des modes en plus qui permettent d'aller plus loin. Sur le S7 Edge (et S7) on trouve quelques modes sympathiques : Auto pour ne rien avoir à ajuster, Pro pour les amateurs de réglages (et la capacité d'enregistrer en RAW), mise au point sélective afin de simuler de la profondeur de champ, panorama (dont le mode "motion panorama" qui est en fait une capture vidéo dans laquelle vous pouvez vous déplacer latéralement), collage vidéo avec la création d'une vidéo qui en regroupe quatre (plutôt sympa), le live stream sur Youtube directement depuis le smartphone (l'interface est bien faite, la qualité top avec une bonne connexion, environ 15 sc de délai ce qui est bien), un mode ralenti efficace avec options de montage intégré, photo virtuelle pour créer une image "interactive" autour d'un produit, un mode aliment pour optimiser la capture de plats et une fonction hyperlapse (timelapse). Vous pouvez également en télécharger d'autres sur Galaxy Apps.

test-galaxy-s7-edge-screens2-02.jpg

Samsung propose ici une interface simple à utiliser mais pleine de fonctions plus ou moins utiles qui devrait convenir à une majorité d'utilisateurs. 

test-galaxy-s7-edge-screens2-01.jpg

L'interface affichée lors de la diffusion en direct sur Youtube.

test-galaxy-s7-edge-screens5-01.jpg

S Health

Classique depuis quelques années maintenant, Samsung propose S Health, une application qui permet de tracker son activité et surveiller sa "santé" : poids, calories, fréquence cardiaque via le cardio-fréquencemètre à l'arrière du terminal, tracking sportif en course ou autre, ce genre de chose. C'est propre, bien intégré... mais si vous n'aimez pas il existe des centaines d'apps similaires sur le Store.

test-galaxy-s7-edge-screens1-07.jpg test-galaxy-s7-edge-screens1-08.jpg

Smart Manager

A l'instar d'un "gestionnaire de téléphone" chez Huawei, Samsung propose une application qui va vous permettre de surveiller votre terminal dans une seule et même interface. 

test-galaxy-s7-edge-screens1-15.jpg

Scanner d'empreintes digitales

Samsung propose un scanner d'empreintes digitales inséré sous la touche Accueil du smartphone sur le S7 et S7 Edge. Depuis le Galaxy S5 nous trouvons cette fonction sur les appareils de haut de gamme du constructeur coréen, mais qu'apporte t-il de nouveau pour 2016 ?

Et bien, rien. Vous pouvez toujours déverrouiller l'appareil de façon sécurisée, vous connecter à un compte Samsung ou sur un site web (en ayant configuré l'option avant, uniquement dans le navigateur web proposé par la marque, Chrome non compatible). Le scanner fonctionne bien la plupart du temps, est réactif et fait le boulot. Sa position basse incite clairement à configurer son pouce, sinon ce n'est pas très pratique.

Rien de neuf ici donc, est-ce en soi un problème ? Oui et non. On nous rabâche que le scanner d'empreintes digitales permettra de tout sécuriser, mais au final les possibilités offertes depuis trois ans associées à cela sont nulles ou presque. Hum ?

test-galaxy-s7-edge-screens1-20.jpg

Thèmes

Samsung intègre un système de thèmes sur l'appareil qui vous permettra de personnaliser votre terminal en fonction de vos goûts. Les thèmes sont disponibles en téléchargement gratuit et payant sur Galaxy Apps et modifient les icônes ainsi que les éléments principaux d'interface. Il ne s'agit pas uniquement de modifications en surface donc, ce qui est une bonne chose. Notez que certains thèmes incluent un élément spécifique pour l'Always On Display.

test-galaxy-s7-edge-screens1-18.jpg test-galaxy-s7-edge-screens1-19.jpg

Dans les "fonctions avancées" du smartphone vous pourrez trouver quelques options à essayer si vous en avez l'envie, lancement rapidement de l'appareil photo, fenêtrage des apps, appel direct quand vous portez l'appareil à votre oreille, ce genre de chose. Une section "Galaxy Labs" a fait son apparition avec pour l'instant deux fonctions à tester, le lancement d'appel rapide à la voix (qui ne marche pas très bien) et la suppression du tiroir des applications (qui semble devenir de plus en plus standard dans Android, préparez-vous).

test-galaxy-s7-edge-screens1-21.jpg test-galaxy-s7-edge-screens1-17.jpg

De nombreux contenus pré-installés, indésirables

Petit coup de gueule quand même, Samsung pré-installe un paquet d'apps non désirées, Instagram, Facebook, WhatsApp, des classiques certes mais on aurait préféré avoir le choix d'autant plus qu'il n'est pas possible de les désinstaller (juste de les cacher).

Performances du Galaxy S7 Edge, au top ?

La version testée ici du S7 Edge est équipée du chipset maison Exynos 8890 Octa (Quad Core 2.6GHz et Quad Core 1.6GHz). Il offre d'excellentes performances dans l'interface, sur le web ou encore en jeu, je n'ai pas ressenti de lenteur particulière. 

Dans les benchmarks, ici AnTuTu v6.0.4, Geekbench 3 et 3D Mark, le S7 Edge score haut, 127k sur AnTuTu (tête de liste), 6428 sur Geekbench multi-core où le S6 Edge scorait 4516 et 2208 sur Sling Shot ES 3.1 soit en tête de liste également sur 3D Mark au niveau des smartphones. 

Avec le S7 Edge vous aurez entre les mains une bête de course côté performances, mais qui en aurait franchement douté à ce tarif ?

test-galaxy-s7-edge-screens6-01.jpg test-galaxy-s7-edge-screens1-01.jpg test-galaxy-s7-edge-screens6-02.jpg

test-galaxy-s7-edge-screens6-03.jpg test-galaxy-s7-edge-screens6-05.jpg test-galaxy-s7-edge-screens6-04.jpg

Et la chauffe ?

Samsung a plutôt bien bossé sur cet aspect. Les S7 et S7 Edge sont équipés d'un système de caloduc, un petit tube en cuivre avec une infime quantité de liquide qui passe de l'état gazeux à liquide en fonction des "besoins". Sans rentrer dans la technique (ça m'arrange tiens, je n'y connais rien), ce caloduc permettrait de maintenir une température acceptable au sein du produit.

Sans jeter des fleurs à ce système (difficile de déterminer qui fait bien son boulot ici), effectivement le S7 Edge ne chauffe pas de façon dramatique en utilisation prolongée. Nous avons réussi à le faire monter aux environs de 31/32°c au niveau de la batterie où certains terminaux peuvent monter à plus de 40 (simplement référence informative pour comparer, ne vous attardez pas sur le chiffre en tant que tel). En main on sent qu'il est tiède, mais rien de bien dérangeant.

Autonomie du S7 Edge

Le S7 Edge est équipé d'une batterie de 3600mAh qui vous offrira votre journée d'autonomie et plus en fonction de vos utilisations. A notre test classique d'autonomie, voir ci-dessous, il score 67% avec un relatif petit 14% perdu après une heure de jeu en 3D. 67% c'est mieux qu'un Mate 8 avec sa batterie de 4000mAh. Une chose est sûre, vous aurez une journée complète sans recharge et si vous n'êtes pas un utilisateur trop avide d'utilisations lourdes, la seconde journée n'est pas inaccessible. 

s7-edge-autonomie-testmobile-1.jpg

Capture photo et vidéo

Photo : la capture s'effectue très rapidement avec un focus quasi instantané de jour ce qui est très appréciable, le mode HDR s'affiche en "temps réel" à l'écran (très pratique). En bonne conditions les couleurs sont justes, la balance des blancs équilibrée, la capture est détaillée. De nuit et globalement en basse luminosité c'est plus compliqué niveau mise au point mais toujours possible ou presque, l'image est bien entendu plus bruitée mais les couleurs sont justes.

En vidéo, vous pouvez monter en UHD, le son enregistré est excellent, la mise au point de jour se fait aussi rapidement qu'en photo et vous pouvez même filmer en mode "pro" afin d'ajuster celle-ci de façon manuelle pendant l'enregistrement. Les couleurs sont top, la stabilisation optique fonctionne bien. De nuit les couleurs sont "ok" mais un voile bruité s'installe devant l'image, dommage.

Acheter le Samsung Galaxy S7 Edge

Le Samsung Galaxy S7 Edge est proposé à 799€ nu. Vous pouvez l'acheter sur Amazon à ce tarif, dans les trois coloris. Notez que si vous passez par ce lien, nous touchons une commission ce qui nous permet de continuer.