Test vidéo du Samsung galaxy s4 mini

Vidéo avec sommaire interactif, cliquez sur le thème qui vous intéresse pour naviguer dans la vidéo, cliquez en haut à droite pour revenir au sommaire. Bonne lecture !

Spécifications

Samsung Galaxy S4 Mini

Système d'exploitation Android 4.2.2, surcouche Touchwiz
Ecran 4.3" 540x960 (256ppi) Super AMOLED capacitif multitouch
Connectivité 3G+ HSDPA, 4G LTE
Mémoire 8Go de mémoire interne (5 dispo), jusqu'à 64Go en plus via microSD
RAM 1.5Go
Processeur / GPU Dual Core 1.7GHz Krait, Snapdragon 400, Adreno 305
Appareil photo 8 mégapixels, autofocus, flash LED, frontale 1.9 mpx
GPS ? Oui, A-GPS
WiFi ? Oui, a/b/g/n
Bluetooth ? Oui, Bluetooth 4.0 A2DP
Connectique micro USB, jack 3.5mm
Poids 107g
Dimensions 124.6 x 61.3 x 8.9 mm
Batterie 1900mAh
Prix A partir d'1€ avec forfait, env. 350€ seul
Disponibilité Juillet 2013
DAS 0,332 W/Kg

 

Shopping.com

Contenu de la boîte

Le S4 Mini est proposé avec des notices, un bloc chargeur, un câble USB / micro USB, des écouteurs intra-auriculaires (avec des embouts différents fournis) et une batterie 1900mAh (amovible).

test-s4-mini-014.jpg

 

Tour du design et ergonomie

Pas de surprise sur ce point, le S4 Mini ressemble au S4 tout comme le S3 Mini reprenait l'idée du S3, en plus petit. Les angles semblent, de fait, plus arrondis. L'appareil tient bien en main avec son écran 4.3" et des bordures plutôt fines. La position des boutons est optimale, selon nous, pour un terminal Android, avec la touche on/off (très souvent utilisée) sur la droite. Le S4 Mini est en plastique mais nous n'avons pas décelé de craquements, tout est relativement bien assemblé et le terminal semble "compact" en main.

Le design du S4 Mini présenté en images et commenté

L'écran

Le S4 Mini est équipé d'un écran de 4.3" 540x960, ce qui donne une densité de pixels de 256ppi, plus faible que sur le One Mini, visible à l'oeil nu pour les utilisateurs aguerris, mais qui ne devrait pas gêner la majorité des consommateurs. Classiquement, l'appareil utilise la technologie Super AMOLED, qui offre des couleurs très vives, des noirs profonds (pixels éteints) et une luminosité élevée. Les couleurs ne sont pas trop altérées quand on regarde l'écran avec un angle. Bon point, si vous n'appréciez pas le rendu proposé de base au niveau des couleurs, vous pouvez changer cela via différents modes dans les paramètres, "Photo Professionnelle" est sensé vous offrir les couleurs les plus proches de la réalité, à vous de régler cela en fonction de vos envies. Notez que par défaut l'appareil optimise automatiquement l'affichage en fonction de l'environnement et du contenu consulté.

test-s4-mini-013.jpg

 

Autonomie

Nous avons réalisé notre test classique d'autonomie avec un résultat plutôt bon sur le S4 Mini, qui termine le test à 55%. Constat vérifié à l'utilisation au quotidien, le S4 Mini devrait vous offrir au moins une grosse journée en usage "classique" (tel que décrit sous la courbe) avec entre 20 et 40% restants, une journée complète en usage un peu plus poussé (à part si vous utilisez le GPS longuement). Il semble envisageable de tirer jusqu'à deux jours en usage plus léger et en éteignant l'appareil la nuit.

autonomie-s4-mini-1.jpg

 

Fonctions

Côté fonctionnalités, le S4 Mini tourne sous Android 4.2.2 avec la surcouche Touchwiz dans une version proche de ce qu'on a sur le S4 mais avec des éléments en moins. Il s'agit essentiellement des interactions "spéciales" proposées par Samsung sur son flagship, comme AirView ou les gestes au dessus de l'écran.

Au final, on se retrouve avec un classique Samsung/Android, dans un état "moderne" pour la firme, à savoir donc un résultat final plutôt satisfaisant : l'interface est assez agréable à utiliser et Samsung propose de nombreuses fonctionnalités dès la sortie de la boîte.

L'accueil ( 6298) est personnalisable avec quelques widgets, dont certains proposés par le constructeur. Vous avez un tiroir des notifications qui inclut des contrôles de paramètres en accès rapide. Le menu principal ( 6300) est simple et efficace avec un onglet Applis et un second Widget, comme le recommande Google, ainsi qu'un dernier onglet qui catalogue les apps téléchargées sur le terminal. 

Côté téléphonie, un ensemble composition de numéro ( 6301) / contacts qui fonctionne correctement, malgré l'absence d'intégration sociale réellement poussée dans les contacts, qu'on trouvait pourtant "à l'époque" sur les terminaux de la série Galaxy (je pense notamment au S2).

La saisie de texte ( 6310) s'effectue à l'aide d'un utilitaire proposé dès le premier allumage qui se base sur SwiftKey, comme sur le S4. Le clavier est intelligent, apprend au fil de vos saisies et peut vous corriger mais aussi proposer des mots/phrases entières. 

L'expérience web ( 6311) est globalement bonne, que cela soit avec le navigateur de base ou Google Chrome. Vous avez de nombreuses fonctionnalités intégrées, dont la synchronisation avec Chrome Desktop (pour Chrome) et la navigation se fait de façon plutôt réactive, avec quelques légers ralentissements lorsqu'on se retrouve sur un site non optimisé mobile, mais rien de vraiment gênant. Bien entendu l'expérience est moins convaincante que sur un Galaxy S4, mais la comparaison n'est pas pertinente. 

Pour consulter vos mails ( 6312) , deux solutions : le client "universel" à la sauce TouchWiz ou l'app Gmail proposée par Google. La première permet de configurer n'importe quel compte (et plusieurs), la seconde est plus limitée en surface (mais permet au final de faire la même chose avec un peu de configuration). L'interface du client universel n'est pas des plus esthétiques mais reste fonctionnelle.

Le calendrier ( 6313) est celui qu'on trouve sur le S4, sans la fonction AirView, bien sûr. Il est capable de se synchroniser avec Google Calendar et affiche vos rendez-vous de façon claire en fonction de vos agendas et de différents tris de temps.

S Memo ( 6314) est la fonction de saisie de notes proposée par Samsung, vous en avez une version moins complète que sur les terminaux Galaxy Note ici sur le S4 Mini. Elle vous permettra de dessiner et d'enregistrer du texte. Tout est synchronisé avec votre compte Samsung afin de ne jamais perdre vos notes. Pour une synchro plus universelle (non dépendant de Samsung), optez plutôt pour un système type Evernote ou Keep de Google.

Côté multimédia, le lecteur musical ( 6315) est très classique TouchWiz, avec les tris habituels (Artistes, Albums, etc), l'interface de lecture est propre et claire, vous pouvez aussi contrôler la musique depuis l'écran de déverrouillage, le tiroir des notifications ainsi que l'écran d'accueil, via un widget à déposer. Le haut parleur du S4 Mini est équilibré, un volume moyen mais le son ne sature pas. Pour ce qui est de la vidéo ( 6316) , vous pouvez accéder à vos fichiers via la galerie ainsi que par un lecteur dédié à ce média, au final le même lecteur sera lancé, qui lit sans soucis les DivX et inclut la fonction Pop-Up Play, qui permet d'ouvrir une petite fenêtre avec votre vidéo en surimpression de l'interface du terminal. La galerie est un classique TouchWiz, avec un affichage par colonne pour accéder rapidement aux médias. 

Parmi les fonctionnalités riches intégrées dans TouchWiz, WatchON ( 6317) utilise le port infrarouge présent en haut du terminal pour faire office de programme TV + télécommande. L'option peut s'avérer bien pratique, testé et approuvé sur le One (Samsung et HTC passent par le même partenaire pour cette fonction), mais chez Sammy nous trouvons que l'interface est moins bien réalisée.

L'appareil photo possède une interface proche de celle du S4 avec moins de fonctionnalités avancées, comme Dual Camera, qu'on ne retrouve pas sur le Mini. Au menu, différents modes : Auto, Beauty (qui "optimise le rendu des visages", Sports, Panoramique, HDR, Son & Prise (capture d'une photo et de 9 secondes de son), Meilleure Photo, Meilleure Pose (ces deux dernières permettent de capturer plusieurs photos d'un coup pour ensuite sélectionner les meilleurs clichés et visages) et un mode Rafale.

En vidéo vous filmez en 1080p avec autofocus continu, possibilité de mettre en pause l'enregistrement et option pour prendre une photo pendant la capture vidéo.

test-s4-mini-captures2-001.jpg

 

Performances

Du haut de son processeur Dual Core 1.7GHz (Snapdragon 400) et son "Giga et demi" de RAM, le S4 Mini affiche des performances brutes intéressantes, un poil en dessous d'un Xperia Z d'après AnTuTu 4.0.1. Dans les faits, à l'usage le S4 Mini est effectivement réactif mais n'arrive pas au niveau d'un terminal haut de gamme, il est plutôt semblable au One Mini avec probablement un soupçon de performances en plus, que vous ne ressentirez probablement pas. 

Note sur le score AnTuTu : le résultat que nous avons enregistré nous parait spécialement haut avec cette "nouvelle" version d'AnTuTu, avec la précédente il était plutôt autour de 16 000 maximum. A prendre donc avec des pincettes.

test-s4-mini-captures-005.jpg

 

Qualité photo et vidéo

Télécharger les échantillons en version originale ici

En photo le S4 Mini s'en sort décemment, avec des couleurs généralement fiables (pas toujours), un mode macro (automatique) qui fait le boulot et quelques options sympathiques intégrées, comme HDR, Panorama ou encore Rafale et Meilleur Cliché. Le mode HDR est plutôt bien calibré, sans accentuation exagérée, ce qui est toujours appréciable. De nuit, vous avez plusieurs possibilités : automatique, HDR et Nuit. Ce dernier vous offrira le meilleur rendu mais assurez-vous de ne pas bouger. Le flash LED aide mais le rendu n'est pas optimal, classiquement.

Dans certains environnements très éclairés et blancs, nous avons parfois eu droit à des soucis au niveau de la balance des blancs, ce qui occasionne des couleurs fausses. Ce problème n'a pas été constaté en condition "normales" (paysage, portrait), mais vous n'êtes pas à l'abri d'un tel résultat.

En vidéo le constat est sensiblement le même qu'en photo, un rendu satisfaisant dans l'ensemble avec toutefois un souci de balance des blancs par moments. Pas de problèmes avec l'autofocus, même s'il a nécessairement plus de difficultés de nuit. Le son enregistré n'est pas mauvais mais il nous a semblé que la gestion de la stéréo était un poil étrange, le volume est plus fort sur la gauche sans raison et se "centre" à l'occasion (cela s'entend bien dans notre échantillon ci-dessous).