Le Samsung Galaxy S i9000 fait partie, avec le HTC EVO 4G, des smarphones sous Android les plus attendus de l’année suite à leur annonce lors du CTIA 2010. Pour le Galaxy S, le point principal qui a retenu toute l’attention est son énorme écran tactile capacitif multi touch Super AMOLED.

C’est aussi le premier appareil de chez Samsung à arborer l’interface TouchWiz sous Android, dans sa version 3.0. Autant le dire dès l’introduction, le Galaxy S est l’un des meilleurs terminaux Android que j’ai eu le plaisir de tester à ce jour.

Explications.



 

A propos du test vidéo

Ce test est composé de 7 parties (la 7e étant un ajout de dernière minute concernant le player musical) pour un total d’un peu moins d’une heure de vidéo. J’ai volontairement axé mon test écrit en fonction des vidéos, donc l’ordre peut paraître un peu étrange. Mais de cette façon, vous allez pouvoir regarder et lire chaque partie au fur et à mesure sans avoir à supporter ma douce voix pendant 56 minutes.

Bon visionnage/lecture !

Note sur les photos : pour les photos de l’appareil, vous pouvez cliquer dessus pour les ouvrir en grande taille.


Spécifications en bref
Connectivité 3G+ (HSDPA), quadribande, WiFi b/g/n, bluetooth
Appareil photo 5 mégapixels, autofocus
Mémoire 8Go au total avec 5,78Go en SD interne et 1,63Go en stockage interne (pour les apps), jusqu’à 32Go via microSD
GPS Oui, a-GPS
Autonomie en com Entre 6h30 en 3G et 13h30 en 2G
Autonomie en veille Entre 576h en 3G et 750h en 2G
Poids 119g
Prix Environ 530€ nu
Voir toutes les spécifications techniques

Sommaire

Le sommaire se base sur les vidéos, les points importants rajoutés au test écrit sont insérés dans le sommaire.

  • Vidéo 1 (9:48) : déballage, contenu de la boîte, design, form factor, page d’accueil, widgets et personnalisation
  • Design et form factor
  • Sensation en main
  • Vous avez dit « poussière » ?
  • Vidéo 2 (10:31) : l’écran Super AMOLED, contacts, saisie de texte, Swype, appareil photo, prise de photo, prise de vidéo
  • Photo de comparaison (écran) avec d’autres terminaux
  • Qualité photo
  • Qualité vidéo
  • Vidéo 3 (3:56) : galerie photo/vidéo, lecteur vidéo, horloge, alarme, agenda (aperçu plus complet en vidéo 5)
  • Vidéo 4 (9:22) : navigation web (test du site Test-Mobile.fr, lequipe.fr, t45ol.com), copier/coller à partir du web
  • Vidéo 5 (5:52) : contacts, Aldiko eBook, calculatrice, aperçu plus complet de l’agenda, aperçu plus complet de l’horloge, aperçu lecteur musical (la dernière vidéo est entièrement dédiée au lecteur audio), Android Market, gestionnaire de fichiers, Mini Journal, Mon Quotidien (et son widget), paramètres
  • Vidéo 6 (10:11) : présentation complète du lecteur musical
  • Vidéo 7 (5:50) : Samsung Apps, Asphalt 5, Youtube, Conclusion
  • Galerie photo complète

Vidéo 1 (9:48) : déballage, contenu de la boîte, design, form factor, page d’accueil, widgets et personnalisation



 


Déballage, contenu de la boîte

Le Samsung Galaxy S i9000 est vendu dans une petite boîte noire, plutôt classe. Cette petite boîte révèle le téléphone et accentue l’effet de l’écran 4″. Dans la boîte vous trouverez : le téléphone, un chargeur en micro USB, un câble USB / micro USB, des écouteurs intra-auriculaires avec kit main libre (décrocher, raccrocher, micro) et les notices d’utilisation.

tm-test-samsung-galaxy-s-i9000-boite-1


Design et form factor

Le Samsung Galaxy S a dès le début été critiqué sur son design, trop « iPhone-esque ». Lors de l’annonce du téléphone puis à travers les quelques photos publiées en ligne, il est vrai qu’il ressemble un peu : des angles arrondis, un contour chromé, un « gros » bouton central…mais après l’avoir manipulé pendant plusieurs jours, je peux vous affirmer que la sensation en main est très loin d’un iPhone (en tout cas de type 3G, 3GS).


Pour commencer, les rebords chromés du Galaxy S possèdent un relief plus important et délimitent clairement l’écran. Parlons de cet écran, un gigantesque 4″ tactile capacitif Super AMOLED. Mais je reviendrais sur l’écran un peu plus tard, il mérite une partie à part. Ce grand écran rend le téléphone large, mais pas « trop » large (vous le verrez).

En façade, on trouve la caméra pour la visio, le haut parleur, un capteur de luminosité et un capteur de proximité. Un bon logo Samsung (plutôt gros) avec effet chromé domine la plaque de l’écran.

tm-test-samsung-galaxy-s-i9000-19


En bas de l’écran, on trouve 3 touches. La première est un bouton sensitif (non physique) « options » ou « menu ». Il s’agit du bouton qui permet d’ouvrir un menu contextualisé. Le bouton central est un bouton physique avec un léger relief incurvé, il permet de revenir à la page d’accueil rapidement ou d’afficher le multi-tâche. Finalement, le troisième bouton est sensitif et permet de revenir en arrière dans (presque) n’importe quelle application.

tm-test-samsung-galaxy-s-i9000-26


Sur la droite, on trouve le bouton power (on/off)/verrouiller/déverrouiller. Il permet, comme son nom l’indique, d’allumer et d’éteindre l’appareil avec un appui prolongé et de verrouiller l’écran ou le déverrouiller. Il est sur le haut de l’appareil et s’utilise donc (pour les droitiers) avec le pouce ou avec l’index (pour les gauchers). Je trouve que cet emplacement n’est pas une excellente idée (même si le bouton est largement utilisable), pour les droitiers, l’utilisation avec le pouce met l’appareil dans une position qui ne permet pas toujours de bien l’agripper. Par contre pour les gauchers, la position du bouton est parfaite.

tm-test-samsung-galaxy-s-i9000-21


Sur le bas, le microphone et le petit trou qui permet d’aider à ouvrir le cache de la batterie. Celui-ci s’enlève facilement mais je conseille d’utiliser les deux mains et vos ongles.

tm-test-samsung-galaxy-s-i9000-20


Côté gauche, les touches de volume reprennent le même principe que le bouton on/off mais sur une taille plus longue. La touche s’utilise bien mais ne ressort pas trop, vous allez tâtonner un peu au début puis vous habituer.

tm-test-samsung-galaxy-s-i9000-24


A l’arrière de l’appareil, l’appareil photo 5 mégapixels sans flash et le haut parleur. La coque arrière est en plastique avec un relief sur le bas de l’appareil.

tm-test-samsung-galaxy-s-i9000-6


Sur le haut, vous trouverez le port micro USB derrière un cache coulissant ainsi qu’un jack 3.5mm.

tm-test-samsung-galaxy-s-i9000-1


Sensation en main

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, malgré la taille de l’écran, l’appareil est très léger (119 g) et est fin. Le plus intéressant dans cela, c’est que Samsung a réussi à mixer légèreté, grand écran et plastique (oui, la matière globalement utilisée est le plastique, d’où aussi la légèreté) pour donner un résultat qui respire la solidité et la qualité. L’appareil n’est pas trop large et s’agrippe bien mais il est possible qu’une personne avec des mains plus petites soit moins à l’aise (notamment les femmes, confirmé par une amie mais ne vous bloquez pas là dessus).

tm-test-samsung-galaxy-s-i9000-3


Mis à part le bouton on/off qui est moyennement ergonomique, le reste des boutons est facilement utilisable. Ensuite, il est vrai qu’avec un écran aussi grand, on doit déplacer son pouce plus qu’avec un écran plus petit, mais c’est un sacrifice à faire pour avoir un écran de cette taille.

Finalement, en poche il se fait oublier totalement. Au début vous vérifierez souvent sa présence puis vous devriez vous habituer. Les raisons sont simples, le faible poids et l’épaisseur. Sachez quand même que l’ensemble de l’appareil glisse un peu (écran, vous le savez, mais aussi la coque arrière en plastique), attention aux glissades des poches (notamment en voiture ou, pire, dans les transports en commun).

tm-test-samsung-galaxy-s-i9000-12


Vous avez dit « poussière » ?

Pour terminer ce point sur le design et le form factor, j’ai remarqué, après plusieurs jours d’utilisation et après avoir traîné dans une poche (propre, hein…), que certaines parties de l’appareil semblent retenir la poussière. C’est le cas au niveau du bouton « home/accueil » qui possède des petits espaces sur les côtés dans lesquels la poussière peut rentrer. En passant le doigt autour du bouton la poussière s’enlève.

Autre emplacement, l’espace entre l’écran et le rebord chromé. Il existe un léger écart entre les deux qui semble recueillir volontiers la poussière. Pareil pour le haut parleur à l’avant (sortie du son) et le contour de l’appareil photo à l’arrière. Pour le haut parleur à l’arrière, la poussière peut facilement rentrer par la coque mais c’est facilement nettoyable (ouvrez la coque et nettoyez).

Précision : rien de grave heureusement !

tm-samsung-galaxys-i9000-poussiere-1 tm-test-samsung-galaxy-s-i9000-18


« Moyen donc ? » Non ! Au contraire.

Cette entrée en matière dresse à certains endroits un portrait assez peu élogieux du Galaxy S mais c’est simplement pour « chipoter ». Vous verrez que lorsque je teste un appareil presque parfait j’ai tendance à être plus sévère sur les détails, faute de pouvoir le critiquer sur d’autres points…donc globalement le design et l’appareil en tant que tel n’est pas mauvais, loin de là, il est presque parfait.


tm-test-samsung-galaxy-s-i9000-4


Mise en marche

Le Galaxy S est assez lent à charger. Ce n’est pas dramatique mais pas non plus une excellente performance. Entre le moment où vous appuyez sur le bouton on/off pour l’allumer et le moment (après avoir entré votre code PIN) où vous pouvez le manipuler de façon fluide, avec le réseau et l’accès à vos données (dont microSD), comptez entre 1min30 et 2min. La phase de boot initiale est rapide et vous avez la possibilité d’entrer votre PIN après maximum 20sc, par contre ensuite (en fonction du nombre d’applications et widgets installés également) le téléphone vérifie les médias présents sur tous les supports (dont le check microSD qui prend un peu de temps) et met bien 30sc avant d’afficher les barres du réseau.



Page d’accueil, menu et widgets

Avant d’accéder à la page d’accueil, il faudra débloquer le téléphone. C’est l’écran que vous verrez à chaque fois que vous verrouillez l’appareil via le bouton sur le côté ou si le Galaxy S se verrouille tout seul. Pour cela, il faut déplacer la zone du bas vers le haut ou le côté.

Les icônes dans le haut de l’écran sont des notifications (pour la plupart), elles sont là pour signaler que vous avez une nouvelle alerte dans votre agenda, un nouveau mail (ici Gmail), que vous êtes connecté en USB, etc. Sur la droite, on trouve les indications classiques, WiFi, vibreur (ou non), réseau, batterie et heure.

Cet écran affiche l’heure en grand ainsi que le jour, pratique pour jeter un oeil rapidement à l’heure sans avoir à déverrouiller totalement le téléphone. Notez que cet écran s’affiche aussi si vous pressez la touche « accueil ».

tm-test-samsung-galaxysi9000-homescreen-1

 

Le Samsung Galaxy S i9000 fonctionne sous Android. Vous allez pouvoir bénéficier de la plupart des fonctionnalités natives de l’OS, avec les ajouts de Samsung via son interface TouchWiz 3.0.

Vous avez jusqu’à 7 pages d’accueil personnalisables. Vous pouvez modifier l’emplacement des icônes, les placer, les enlever. Rajouter des widgets, des raccourcis, des dossiers intelligents et changer le fond d’écran. Passons chaque fonction en revue.

tm-test-samsung-galaxysi9000-homescreen-5

 

Multi-tâche

Le Samsung Galaxy S i9000 étant un appareil Android, il gère le multi-tâche. Cela signifie que vous pouvoir lancer plusieurs applications et passer de l’une à l’autre facilement. La fenêtre de gestion des tâches en cours s’ouvre en restant appuyé sur le bouton central « maison ».

tm-test-samsung-galaxysi9000-multitache-1

 

Attention toutefois, contrairement à Symbian, Maemo ou plus simplement votre ordinateur, le multi-tâche sous Android ne permet pas de fermer une application et parfois vous verrez des processus en cours sans savoir comment les fermer.

Android gère les applications en cours et doit normalement les fermer au fur et à mesure, ou parfois quand vous appuyez sur « retour ». Appuyer sur le bouton Accueil revient à minimiser l’application.

Dans le menu de gestion du multi-tâche, on ne voit que 6 applications de façon simultanée. Pourtant, si vous installez (je vous le conseille) l’application Advanced Task Killer, vous allez voir qu’il y a beaucoup plus de processus lancés.

Avec ce logiciel, vous allez aussi pouvoir les fermer définitivement et aussi de façon intelligente (fermer tous les processus qui sont inutilisés mais lancés).

Donc oui, Android est capable de véritable multi-tâche. Mais le système par défaut n’est pas optimal.

 


Personnalisation

Interaction classique chez Android, laissez votre doigt appuyé sur une icône ou un widget et vous allez pouvoir le supprimer ou le déplacer. Vous pouvez prendre une icône du menu (que nous allons voir juste après).

Pour accéder à la personnalisation de l’accueil, il faut garder son doigt appuyé sur l’écran dans la zone vide à modifier. Le menu suivant s’affiche avec différentes options : widgets Samsung, widgets, raccourcis, dossiers et fonds d’écran.

tm-test-samsung-galaxysi9000-homescreen-6

 

Widgets Samsung

Les widgets Samsung sont des éléments apportés par Samsung dans l’interface TouchWiz 3.0. Il s’agit de widgets permettant d’afficher la météo, les actus de vos amis, calendar clock est un affichage intéressant (sur une journée) de vos événements, days utilise les infos de Mon Journal, double horloge permet d’afficher l’heure dans deux villes différentes, etc. Mon Quotidien est un widget qui affiche la météo dans votre ville, l’évolution de votre action préférée, quelques actualités et les événements de votre calendrier.

Ces widgets peuvent être téléchargés via Samsung Apps, qui devrait proposer d’autres contenus prochainement.

tm-test-samsung-galaxysi9000-homescreen-7 tm-test-samsung-galaxysi9000-homescreen-8

 

Les widgets

Cette partie contient le « reste », disons tous les autres widgets, par défaut dans Android ou ceux que vous aurez installé. Il en existe des centaines sur l’Android Market.

tm-test-samsung-galaxysi9000-homescreen-9

Raccourcis

La gestion des raccourcis sur le Galaxy S i9000 est intéressante. Vous pouvez ajouter via ce menu un raccourci vers une application mais aussi mettre des raccourcis vers des éléments de certaines applications. Par exemple, un livre dans Aldiko eBook, un dossier dans Astro, un contact dans le répertoire, un favoris web, un élément Foursquare, etc…jusqu’au raccourci de navigation rapide vers un lieu dans Google Maps. Très pratique.

tm-test-samsung-galaxysi9000-homescreen-10

Les dossiers

Il s’agit de dossiers intelligents, comme l’annuaire de contacts Facebook ayant un numéro de téléphone ou les contacts favoris, documents ThinkFree Office récents, etc.

tm-test-samsung-galaxysi9000-homescreen-11

Les fonds d’écrans

Il existe deux types de fonds d’écrans sur Android depuis la version 2.1, normaux statiques et animés.

Via ce menu, vous pouvez changer le fond d’écran, qui restera le même pour les 7 écrans mais bougera un peu comme un panorama. Les fonds d’écran animés sont très sympathiques mais consomment de la batterie. Comme ce fond d’écran animé Super Mario !

tm-test-samsung-galaxysi9000-homescreen-12 tm-test-samsung-galaxysi9000-homescreen-2

 

Tiroir des notifications

Le tiroir des notifications n’est pas quelque chose de présent uniquement sur le Galaxy S, c’est un élément inhérent à Android. Il s’agit d’un « tiroir » que vous pouvez tirer depuis le haut de l’écran, qui affiche (fermé) les notifications sous forme d’icônes et propose plus d’informations, souvent interactives, une fois ouvert. C’est ici que vous allez trouver les notifications de vos derniers mails, SMS, appels manqués, fichiers téléchargés sur Android Market et les mises à jour.

Mais Samsung a décidé de personnaliser le fameux tiroir en ajoutant la possibilité d’activer/désactiver le WiFi, le bluetooth, le vibreur et le son. Vous allez aussi pouvoir contrôler rapidement la lecture musicale à partir de cet emplacement.

tm-test-samsung-galaxysi9000-homescreentiroir-1

 


Menu

Le menu est très classique. Sur ce point de nombreuses personnes le comparent avec l’iPhone, ce qui est vrai. Samsunt justifie ce choix par une volonté de rester cohérent avec ses terminaux TouchWiz 2.0. Il est vrai que cette interface existe déjà dans les versions précédentes de TouchWiz sur les appareils entrée de gamme et moyenne gamme sous OS propriétaire Samsung (qu’on revoit maintenant sous Bada OS). Vous pourrez lire quelques tests d’autres appareils Samsung ici.

Vous pouvez avoir jusqu’à 7 pages de menu, toutes remplies d’icônes. Chaque icônes lance une application ou une page particulière du téléphone. Vous pouvez personnaliser cet affichage en appuyant sur le bouton « menu » puis en sélectionnant « éditer ». Chaque icône devient ensuite déplaçable. C’est via cette option que vous pourrez changer les 4 icônes en bas de l’écran, il n’est pas possible d’en ajouter plus de 4 mais vous pouvez laisser des « trous ».

Si vous gardez le doigt appuyé sur une icônes du menu (sans passer par « édition »), l’icône « s’accroche » à votre doigt et la page d’accueil s’affiche, vous pouvez ensuite la placer où vous voulez.

tm-test-samsung-galaxysi9000-menu-2 tm-test-samsung-galaxysi9000-menu-1

 

Vidéo 2 (10:31) : l’écran Super AMOLED, contacts, saisie de texte, Swype, appareil photo, prise de photo, prise de vidéo



 


Technologie Super AMOLED

Si vous souhaitez connaître le fonctionnement (dans les grandes lignes) d’un écran Super AMOLED et les différences avec les autres technologies, j’ai publié un article à ce sujet. A lire ici.

Il s’agit d’une technologie d’écran réservée à Samsung (pour le moment ?) qui apporte plusieurs choses : des couleurs plus vives, des noirs plus noirs, des blancs plus blancs et plus de réactivité. L’essentiel de la technologie repose sur le fait qu’il y a moins de couches entre l’écran émetteur et la plaque de verre, moins d’intermédiaires. D’autre part, le Super AMOLED est également sensé être plus efficace contre les reflets.

Concernant les couleurs et les contrastes, effectivement, c’est assez surprenant. Les noirs sont très profonds et les blancs très lumineux. Il est possible de configurer l’affichage en automatique de façon à adapter la luminosité à la lumière ambiante. C’est préférable pour deux raisons, ne pas se fatiguer les yeux (l’écran est vraiment très lumineux, pas très pertinent l’avoir à fond en permanence) et pour économiser de la batterie (point sur lequel je reviens après).

Point étrange : la luminosité est configurable indépendamment dans les paramètres mais aussi dans le navigateur web.

Voyez plutôt, ces deux photos montrent la différence entre un écran d’iPhone 3GS, un écran de Nokia N8 (AMOLED simple) et un Super AMOLED (Samsung Wave et Galaxy S, même écran (sauf pour la taille)).

Super AMOLED (Samsung Wave) vs. iPhone 3GS (par Gsmarena.com)

 

Face à un Nokia N8 (AMOLED), le Super AMOLED s’en sort mieux, mais pas très loin non plus.

 

En plein soleil ?

Dans tous les cas, tous les écrans de mobiles sont encore impuissants face au soleil. C’est un fait ! Le verre reflète le soleil, point. Maintenant, certains écrans facilitent les photos. Le Super AMOLED en fait partie, même si nous ne sommes pas encore avec un résultat parfait.

Si vous souhaitez plus d’informations à ce propos, lisez ce billet que j’ai publié avec une vidéo de comparaison en plein soleil.

 

Et contre le Retina de l’iPhone 4 ?

Je n’ai pas pu le tester mais le site Engadget a pu comparer les deux, j’en profite pour vous faire partager l’information, importante à mes yeux. La comparaison avec l’iPhone 3GS n’étant pas spécialement pertinente mi 2010.

Concrètement, l’iPhone 4 avec son Retina, possède plus de pixels et cela se voit lorsqu’on prend une photo de très près (voir 2e photo ci-dessous). Globalement la différence visible à l’oeil nu n’est pas flagrante, les couleurs sont peut être un peu plus « flashies » sur le Galaxy S.

comparaison-engadget-iphone4-1

comparaison-engadget-iphone4-2

comparaison-engadget-iphone4-3

Crédit photo : Engadget

Gain de réactivité

Le Super AMOLED apporte normalement plus de réactivité, effectivement, le Samsung Galaxy S possède un écran tactile capacitif ultra réactif. En comparaison avec la référence sur le marché mobile en matière de tactile, l’iPhone (comparé avec un 3GS, faute de mieux), Samsung s’approche vraiment de très près. Le multi-touch est très comparable.

Seule reproche toutefois, lorsqu’on zoom en pinch-to-zoom (avec les deux doigts) dans une image, Samsung a ajouté un effet de délai et d’élasticité qui donne l’impression que l’écran est moins réactif. Dommage ! Car dans Google Maps (par exemple), le zoom est aussi fluide que sur un iPhone 3GS.

Avec le Galaxy S, nous pouvons (presque) dire qu’Apple ne détient plus le monopole de l’ultra réactivité tactile. Rafraîchissant !


Autonomie

J’aborde ce point juste après l’écran pour une raison simple, vous devez vous demander « un écran aussi grand et lumineux doit nécessairement consommer un max ». Après plusieurs jours d’utilisation, j’ai constaté la chose suivante : le Samsung Galaxy S i9000 est dans la moyenne des smartphones en ce qui concerne l’autonomie.

A savoir une journée entière avec une utilisation moyennement intense (appels, e-mails tout au long de la journée, quelques jeux, prise de quelques photos, 30min de web et quelques widgets qui vérifient en continu certaines infos sur le web et les affichent).

Bien entendu, si vous ajoutez à cela l’utilisation du GPS, la visualisation de films et l’écoute musicale, vous baisserez l’autonomie. Maintenant, Samsung a annoncé une journée entière d’autonomie et je trouve que la promesse est plutôt respectée.

Pour optimiser l’autonomie du Galaxy S, configurez la luminosité en automatique (aux deux endroits), diminuez la durée avant de passer en veille et minimisez l’utilisation de widgets. Vous pouvez aussi allonger les temps intermédiaires entre les différentes synchronisations Google (gmail etc).

Niveau autonomie en veille, désolé je n’ai pas (encore) pu tester, difficile de ne pas utiliser son smartphone pendant plusieurs jours…


Contacts et composition de numéro

Note pour le test vidéo : un aperçu plus complet est disponible dans la vidéo 5, par contre je n’ai pas pu vous montrer le fonctionnement entier. Mais les captures d’écran ci-dessous sont là pour ça.

La gestion des contacts sur le Galaxy S est relativement bonne. Pour commencer, vos contacts peuvent provenir de plusieurs sources, Google (via la synchronisation Google), Facebook, Twitter et Myspace. D’autres sources pourront s’ajouter par la suite.

tm-test-samsung-galaxysi9000-contacts-12 tm-test-samsung-galaxysi9000-contacts-4


Quand vous ajoutez tous vos comptes (dans les paramètres), vous pouvez ensuite associer un contact avec ou un plusieurs comptes sur les réseaux sociaux. Concrètement à quoi ça sert ? En associant vos contacts avec son équivalent sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Myspace), ses dernières mises à jour apparaissent directement sur sa fiche (ainsi que quand la personne vous appelle), vous pouvez consulter ses photos directement depuis sa fiche.

Dans l’onglet Activités, vous pouvez commenter un message posté, retweeter, répondre aux twitts et ouvrir les photos et liens donnés.

tm-test-samsung-galaxysi9000-contacts-6 tm-test-samsung-galaxysi9000-contacts-7


La synchronisation se fait assez facilement, une fois vos comptes associés au téléphone, vous pouvez tenter d’associer automatiquement vos contacts avec les services. Si tout se passe bien, vous aurez des photos associées à vos contacts et toutes les informations disponibles sur leurs profils.

Vos contacts s’affichent en liste, avec la vignette à côté du nom et les comptes associés. Vous pouvez naviguer rapidement parmi les noms en utilisant les lettres sur le côté ou en recherchant.

tm-test-samsung-galaxysi9000-contacts-8 tm-test-samsung-galaxysi9000-contacts-9

tm-test-samsung-galaxysi9000-contacts-10

 

Vous avez aussi trois autres onglets : clavier (numérotation de numéro), journal (journal des appels) et favoris (contacts favoris pour un accès rapide). La numérotation est bien conçue, les chiffres sont grands, vous pouvez lancer un appel en visio directement d’ici et au fur et à mesure que vous tapez un numéro, des contacts sont proposés. Qu’il s’agisse du début du numéro ou des premières lettres du prénom ou nom.

Le journal des appels est lui très classique, vignettes, noms, date, heure et sens de l’appel. Les favoris, eux, sont présentés en fonction du choix de l’utilisateur mais propose également des contacts « fréquents ».

tm-test-samsung-galaxysi9000-contacts-1 tm-test-samsung-galaxysi9000-contacts-2

tm-test-samsung-galaxysi9000-contacts-3

 

Seuls points moyens, les photos. L’idée est bonne mais parfois moyennement mise en place. Je m’explique. Quand vous consultez les albums Facebook d’un ami via sa fiche, un clic vous dirige vers l’interface mobile (web) de Facebook. On aimerait plutôt pouvoir les visionner directement dans l’interface des contacts. Vous ne pouvez pas ajouter de compte Flickr, Picasa, etc. Autre chose, les anniversaires ne semblent pas s’ajouter dans le calendrier alors qu’ils sont ajoutés via les infos Facebook. Dommage !


Saisie de texte

Le Samsung Galaxy S i9000 ne possédant pas de clavier physique, il faut utiliser le clavier virtuel. Pour cela, Samsung propose deux solutions : le clavier « standard » Samsung et Swype.

Du côté de chez Samsung, il y a le clavier AZERTY et d’autres modes comme le clavier 3×4 (type lettre par lettre ou T9) ou la saisie manuscrite. Le mode qui, je pense, intéresse le plus est l’AZERTY. Dans les options vous pouvez activer le texte intuitif XT9 (selon moi nécessaire) et la saisie est presque parfaite. L’écran étant réactif, vous allez pouvoir taper relativement vite, si vous vous trompez de lettre ce n’est pas un problème car le XT9 prend le relais et propose des mots (ou corrige directement). De plus, si vous avez des petites mains, vous arriverez à taper à deux mains (presque) sur le grand écran 4″. Génial !

tm-test-samsung-galaxysi9000-saisie1-2

tm-test-samsung-galaxysi9000-saisie2-2


Swype est un deuxième système de saisie de texte, pré-installé sur le Galaxy S. L’idée est simple, vous tracez des lignes entre les lettres que vous souhaitez entrer, vous relâchez le doigt et le mot se compose « comme par magie ». Swype prend en compte le multi-touch, vous pouvez donc taper, heu, tracer, à deux mains.

Je dois admettre que j’ai pourtant essayé de l’utiliser et je n’ai pas accroché. Je pense que la raison principale est que l’application plante après 2 ou 3 mots écrits. Il s’agit certainement d’un soucis avec le modèle que j’ai eu à tester.

mQuoi qu’il en soit, Samsung a prévu un mode innovant de saisie de texte, qu’ils ont ajouté à leur mode « maison ». L’initiative est très bonne.

tm-test-samsung-galaxysi9000-saisie1-1

tm-test-samsung-galaxysi9000-saisie2-1

 

Messagerie

E-mail

Le Samsung Galaxy S i9000 est un bon élève en messagerie, mais c’est aussi souvent le cas des mobiles sous Android, lorsqu’on parle de services Google. Le Galaxy S permet de consulter ses mails de façon très confortable avec son grand écran. Vous avez deux possibilités, soit vous utilisez Gmail et je vous conseille fortement le client Gmail pré-installé, soit vous utilisez autre chose et pouvez utiliser le client e-mail pré-installé sur l’appareil. Si vous utilisez Gmail, vous pouvez quand même utiliser le client mail installé.

Pourquoi parler de Gmail ? Gmail est un service de Google, Android fait pour faire très bien fonctionner les services de Google. Le client Gmail permet des échanges sous forme de discussion, comme sur le client bureau.

Le client e-mail Samsung permet la lecture de mails HTML et surtout de zoomer dedans en pinch-to-zoom. Le client Gmail ne le permet pas mais lit quand même l’HTML. Les deux clients prennent en compte vos dossiers et labels. Petit point que j’aime bien sur le client Samsung, vous pouvez ajouter différents comptes e-mail (le client Gmail le permet aussi) et ils sont distingués dans une boîte de réception globale par des barres de couleur. Très pratique si vous utilisez quotidiennement plusieurs boîtes e-mail.

Quoi qu’il en soit, soyez rassurés. Peu importe le client que vous choisirez, ce sera le bon. L’e-mail sur le Galaxy S est confortable et très fonctionnel.

 

tm-test-samsung-galaxysi9000-email-1 tm-test-samsung-galaxysi9000-email-2

Le client Gmail

 

tm-test-samsung-galaxysi9000-email-3 tm-test-samsung-galaxysi9000-email-4

Client Samsung


SMS et MMS

Les textos et MMS s’affichent comme des fils de discussion. C’est clairement quelque chose qu’Apple a apporté au monde du mobile avec l’iPhone et c’est certainement la meilleure façon de présenter les choses. Samsung propose sa version, avec avec bulles plutôt lisibles, l’affichage des fichiers joints directement dans les messages (si possible). Tout est fait pour donner l’impression qu’il s’agit d’une discussion sur MSN ou Gtalk (par exemple).

tm-test-samsung-galaxysi9000-smsmms-1 tm-test-samsung-galaxysi9000-smsmms-2


Appareil photo et vidéo

Dans cette partie, je vais surtout insister sur les fonctionalités. Tout ce qui concerne la qualité vient juste après avec des exemples de photos et vidéos.


Photo

L’appareil photo du Samsung Galaxy S i9000 est un « petit » 5 mégapixels. Il faut admettre qu’avec un terminal de ce gabarit on s’entendait à un peu plus. Maintenant, Samsung admet avoir dû faire des concessions pour pouvoir, notamment, rester dans un prix correct malgré le grand écran Super AMOLED.

A l’utilisation, on se rend compte que l’appareil photo est pas mal du tout, même plutôt bon. Son seul point faible : le manque de lumière (et surtout la nuit, finalement). En effet, le Galaxy S ne possède pas de flash, oubliez donc les clichés pris de nuit ou en très faible luminosité.

Mais voyons tout ça en détails…

L’interface de l’appareil photo, au lancement, n’affiche pas la barre sur la gauche, il faut le « sortir ». L’appareil photo dispose d’une interface riche avec de nombreuses options. Pour prendre une photo, il suffit de toucher l’écran à l’endroit où vous voulez faire la mise au point puis de sélectionner le bouton sur la droite (le gros avec le picto appareil photo). Après avoir pris une photo, elle s’affichera dans une prévisualisation assez limitée (vous ne pouvez pas zoomer dedans par exemple). Vous pouvez ensuite la partager via différents moyens (en fonction aussi des applications que vous avez installé). Oui, vous pouvez envoyer votre photo sur Facebook.

tm-test-samsung-galaxysi9000-apnvideo-1 tm-test-samsung-galaxysi9000-apnvideo-2

 

Il existe différents modes de capture : cliché unique, autoportrait (utilise la caméra frontale), beauté (qui permet, via l’utilisation d’une sorte de flou et de la modification des couleurs) de tenter de vous mettre plus en valeur, sourire (prise de la photo quand la personne sourit), continu (prise de photos en rafale continue), panorama (création de panoramas, fonctionne plutôt bien), vintage (voir ci-dessous, ajoute des effets à vos photos), ajoutez-moi (permet d’ajouter une personne sur un décor alors qu’elle n’y étais pas, quelque chose comme ça), action (j’imagine mode rapide avec ISO élevé) et dessin animé (ajoute un effet typé dessin).

Notez que vous pouvez également changer la valeur d’exposition.

tm-test-samsung-galaxysi9000-apnvideo-3 tm-test-samsung-galaxysi9000-apnvideo-4

tm-test-samsung-galaxysi9000-apnvideo-5 tm-test-samsung-galaxysi9000-apnvideo-6

 

Dans les paramètres en bas de l’écran, vous pourrez sélectionner votre mode de mise au point, autofocus, macro ou détection de visage. Chose assez rare sur un téléphone, vous allez pouvoir régler vos ISO.

tm-test-samsung-galaxysi9000-apnvideo-7 tm-test-samsung-galaxysi9000-apnvideo-8

 

Vidéo

L’interface vidéo est très similaire mais avec un gros bouton rouge sur la droite et sans autofocus (c’est pas encore pour tout de suite l’autofocus ou même le focus de façon standardisé sur mobile). Vous allez pouvoir filmer en 720p. Point intéressant (mais de plus en plus commun sur les smartphones), vous pouvez mettre en pause une vidéo en cours et la recommencer plus tard. Le résultat sera un seul et même fichier composé de toutes les séquences.

tm-test-samsung-galaxysi9000-apnvideo-9 tm-test-samsung-galaxysi9000-apnvideo-10

tm-test-samsung-galaxysi9000-apnvideo-11


Qualité

Photo

Globalement la qualité de jour est plutôt satisfaisante, seul problème toutefois, on a clairement l’impression que la lumière est assez mal gérée et sur certaines photos on voit des « halos » de lumière autour des éléments très lumineux. Exemple sur la photo des cupcakes (qui n’émettent pas de lumière, ils ne sont pas radioactifs).

Cliquez sur une photo pour l’ouvrir en taille originale non compressée (attention les fichiers sont lourds).

tm-galaxys-photo-jour-1 tm-galaxys-photo-jour-2

tm-galaxys-photo-jour-3 tm-galaxys-photo-jour-4

tm-galaxys-photo-jour-5 tm-galaxys-photo-jour-6


Deux photos prises avec l’effet Vintage (deux modes différents) :

2010-07-14 10.26.10 2010-07-14 10.27.08


De nuit, les choses se corsent. La photo de gauche est prise en mode normal, celle de droite avec le mode nuit. Tout ce que le mode nuit semble faire c’est augmenter la sensibilité à la lumière, du coup les lampadaires deviennent des boules à facettes.

Si l’effet est intéressant…on peut dire que le Galaxy S a quelques soucis lorsque la lumière se fait désirer.

2010-07-14 01.43.57 2010-07-14 01.47.53


Vidéo

Le Galaxy S i9000 permet de filmer en 720p. La qualité est plus que correcte, le son également (sauf de trop près, voir vidéo avec le test du piano). Non, ça ne vaut pas un bon camescope HD, mais un appareil comme celui-là peut servir pour enregistrer vos aventures au quotidien ou même si vous filmez des vidéos blogs (vlogs).

Voici un aperçu de la qualité de jour (attention aux oreilles, sur la fin de la vidéo)

 

Qualité de nuit



 

 


Vidéo 3 (3:56) : galerie photo/vidéo, lecteur vidéo, horloge, alarme, agenda (aperçu plus complet en vidéo 5)



 


Galerie multimédia (photo, vidéo)

La galerie photo (et vidéo, tout est mélangé) est plutôt sympathique. C’est la même galerie que ce qu’on trouve sur tous les terminaux Android 2.1. La galerie a été développée par Cooliris, une boîte qui est spécialisée dans la visualisation de fichiers médias avec des effets 3D.

On trouve donc des effets 3D, les fichiers sont organisés par piles en fonction de leur emplacement. Finalement, les fichiers pris avec l’appareil photo sont dans une seule et même pile (puis on peut les trier par date) et le reste provient soit de la carte microSD, soit du web. En effet, vos photos Picasa s’afficheront dans la galerie. Si vous souhaitez les regarder, le téléphone les téléchargera.

Dans toute la galerie photo, un fil d’ariane s’affiche en haut, permettant de savoir exactement où vous êtes.

tm-test-samsung-galaxysi9000-galerie-1 tm-test-samsung-galaxysi9000-galerie-2

tm-test-samsung-galaxysi9000-galerie-3

 

Quand vous ouvrez une photo en grand, vous pouvez zoomer dessus (pinch-to-zoom), lancer un diaporama, définir l’image comme fond d’écran ou l’attribuer à un contact. Vous pouvez également rogner l’image ou exercer une rotation.

tm-test-samsung-galaxysi9000-galerie-4 tm-test-samsung-galaxysi9000-galerie-5

tm-test-samsung-galaxysi9000-galerie-6 tm-test-samsung-galaxysi9000-galerie-7

 

Les options de partage sont nombreuses et dépendent des applications que vous avez installé. Ici, je peux partager l’image via de nombreuses plateformes comme Facebook ou Twitter.

tm-test-samsung-galaxysi9000-galerie-8

 

« Analyse des fichiers médias »

Point assez gênant (en toute sincérité je ne sais pas si tous les téléphones Android ont ce problème), au démarrage le téléphone vérifie sur tout l’espace de stockage s’il y a des nouveaux fichiers médias. En soi ce n’est pas un problème, c’est même bien, mais la procédure prend beaucoup trop de temps.

De même, quand vous transférez une vidéo ou des fichiers musicaux sur le téléphone, après avoir débranché l’appareil, le message « Analyse des fichiers médias » apparaîtra et vous ne pourrez pas accéder à vos médias (galerie notamment) pendant ce temps. Exemple : j’ai transféré une vidéo d’environ 100 mo, j’ai eu ce message pendant bien 1 minute. C’est trop long.

 

Lecteur vidéo

Le lecteur vidéo n’a rien d’exceptionnel, vous pouvez avancer facilement dans votre fichier vidéo via la barre de progression, passer de 16:9 à 4:3. Vous avez même un mode 5.1 mais il faut connecter l’appareil à des enceintes (je n’ai pas pu le tester).

La lecture de fichiers encodés en DivX (ou Xvid) n’est pas possible, le message visible ci-dessous s’affichera (« cette ne peut pas être lue », hum…). Mais soyez rassurés, des applications permettant de lire des DivX sous Android arrivent, doucement mais sûrement (comme RockPlayerBase).


Update sur la lecture de DivX :

Le Samsung Galaxy S i9000 lit bel et bien les fichiers .avi encodés en DivX et Xvid. Sur le test initial, le fichier DivX ne passait pas (pour une raison que j’ignore) mais par la suite j’ai pu essayer d’autres fichiers et la lecture est fonctionnelle.

Testé : lecture .avi encodés en DivX et Xvid. La lecture est fluide, vous pouvez naviguer dans votre film très rapidement et avec un délai très court malgré la taille des fichiers (environ 700mo).


Vidéo bonus : lecture DivX Xvid sur le Galaxy S

tm-test-samsung-galaxysi9000-galerie-9


Vidéo 4 (9:22) : navigation web (test du site Test-Mobile.fr, lequipe.fr, t45ol.com), copier/coller à partir du web



 


Navigateur web

La navigation web sur le Galaxy S i9000 est convaincante. Pour commencer, encore et toujours le grand écran Super AMOLED. Il permet d’afficher entièrement un site web tout en laissant la possibilité de comprendre le contenu présenté (pas nécessairement le lire, mais vous voyez les grands titres). Ensuite vous allez pouvoir zoomer de différentes façons sur le contenu.

Soit vous utilisez le pinch-to-zoom et pouvez zoomer dans la page web sans prendre en compte de la mise en page, soit vous double-tapez sur une zone (un paragraphe par exemple) et le zoom ciblera ce paragraphe et la mise en page s’adaptera à votre écran. Très pratique pour lire des articles sur des interfaces non adaptées au mobile.

L’interprétation du web est plutôt bonne, mis à part le flash qui ne se lit pas (en attendant FroYo, Android 2.2). Update : Le Samsung Galaxy S i9000 lit bien le flash, il faut aller l’activer dans les paramètres du navigateur web (Paramètres > Activer les plug-ins), merci à Bei-Xiao-Ming dans les commentaires de l’avoir signalé. Attention, avec les plug-ins activés, l’expérience web pourra être un peu moins fluide par moments. D’autre part, les animations flash sont assez fluides dans les encarts publicitaires, perdent un peu en fluidité dans les grosses animations, mais il semble impossible d’interagir avec le contenu (notamment les jeux).

La mise en page est respectée, le texte est propre et même un site comme Facebook avec ses nombreux scripts js s’affiche bien. Vous pouvez même utiliser le chat Facebook intégré (voir screenshot ci-dessous). Pour ces sites sociaux, bien sûr, mieux faut utiliser les applications dédiées.

tm-test-samsung-galaxysi9000-web-1 tm-test-samsung-galaxysi9000-web-3 tm-test-samsung-galaxysi9000-web-4

 

Dans les menus, vous allez trouver trois onglets, Favoris, Les plus visités et Historique. Ils parlent d’eux même ! Les favoris sont organisés sous forme de vignettes avec un morceau du site tel que visité pour la dernière fois.

tm-test-samsung-galaxysi9000-web-5 tm-test-samsung-galaxysi9000-web-2 tm-test-samsung-galaxysi9000-web-15

 

Un appui sur la touche « menu/options » (de gauche) lorsque vous êtes sur un site web vous permet d’ouvrir une nouvelle fenêtre, d’accéder à la liste des fenêtres ouvertes, d’ajouter le flux RSS du site à votre Google Reader, d’actualiser la page. En faisant « plus », vous avez accès à d’autres options dont l’ajout aux favoris, la recherche, la sélection de texte (qui permet le copier/coller, voir ci-dessous), le gestionnaire des téléchargements ainsi que la luminosité (quelle faute de frappe !). Etrangement, le navigateur web possède sa propre gestion de la luminosité.

tm-test-samsung-galaxysi9000-web-8 tm-test-samsung-galaxysi9000-web-9

 

De gauche à droite, le zoom « intelligent », les options lorsque vous restez appuyé sur un lien et la même chose avec une image. Presque comme à la maison.

tm-test-samsung-galaxysi9000-web-10 tm-test-samsung-galaxysi9000-web-7 tm-test-samsung-galaxysi9000-web-11

 

Copier/Coller

Je vais vous présenter le copier/coller depuis le web, pourquoi le web ? Car c’est presque le seul endroit où un véritable copier/coller est implémenté. Explications.

Sur le web, si vous faites Options > Plus, vous avez accès à une option qui permet de sélectionner du texte dans le site. Une fois sélectionné, il est directement copier dans le presse papier pour être collé ailleurs. Le fonctionnement est simple et puissant.

Problème ? C’est le seul endroit en dehors des zones d’écritures où vous pouvez faire ça (à part les SMS et MMS). Par exemple, si vous voulez copier du texte dans un long message que vous écrivez, c’est possible, mais vous ne pourrez pas copier du texte d’un e-mail. Par contre, la copie de texte d’un SMS ou MMS est possible.

Cette fonctionnalité a le mérite d’exister mais il faut admettre qu’à l’heure actuelle le copier/coller complet sous Android n’est pas encore au point.

tm-test-samsung-galaxysi9000-web-6

 

Lecture Youtube et vidéos

Le Galaxy S peut lire des vidéos Youtube, mais pas directement dans la page web. Si vous « cliquez » sur la vidéo Youtube sur un site Internet, une sorte de pop-up vous demandera ce que vous souhaitez faire, la lire avec l’application Youtube ou via l’interface mobile. Choisissez l’application, c’est bien mieux.

Pour le reste, ça dépend. J’ai essayé Dailymotion, ça ne passait pas mais il existe une application qui permet de lire les vidéos DM, normalement.

tm-test-samsung-galaxysi9000-web-12 tm-test-samsung-galaxysi9000-web-13


Vidéo 5 (5:52)

(Contacts, Aldiko eBook, calculatrice, aperçu plus complet de l’agenda, aperçu plus complet de l’horloge, aperçu lecteur musical (la dernière vidéo est entièrement dédiée au lecteur audio), Android Market, gestionnaire de fichiers, Mini Journal, Mon Quotidien (et son widget), paramètres)



 


Aldiko eBook

Aldiko eBook est une application qui permet de lire des livres électroniques. Vous pouvez soit acheter les livres dans votre magasin en ligne préféré (vérifiez toutefois qu’ils soient compatibles avec Aldiko) et les importer dans Aldiko, ou vous pouvez télécharger des milliers de livres dans le catalogue accessible depuis l’application. Il y a un bon nombre de produits gratuits (souvent dans le domaine public), tout est bien trié et vous avez des contenus en français (type Les fleurs du mal, 20000 lieues sous les mers, etc).

Vous pourrez télécharger des contenus en Allemand, Anglais, Espagnol et Français. Au delà des livres dans le domaine public, vous trouverez également des oeuvres gratuites plus récentes d’auteurs à découvrir. Quand vous commencez à avoir pas mal de livres dans votre bibliothèque virtuelle, vous pouvez les déplacer dans les étagères, c’est très ludique et agréable.

La lecture est aisée sur le grand écran, vous passez d’une page à une autre facilement, avez un sommaire, la possibilité de laisser un marque page, de rechercher dans le livre. Niveau confort de lecture, il est possible de changer la taille de la police et la police, la couleur du fond et la couleur du texte.

Une application bien complète !

tm-test-samsung-galaxysi9000-ebook-1 tm-test-samsung-galaxysi9000-ebook-2


Calculatrice

La calculatrice est bien faite et possède des fonctionnalités supplémentaires si vous passez en mode paysage. D’autre part elle sauvegarde les calculs effectués.

tm-test-samsung-galaxysi9000-calc-1

tm-test-samsung-galaxysi9000-calc-2


Agenda

L’agenda est plutôt classique mais bien fait. Il possède 4 onglets, affichage par mois, semaine, jour et liste. L’ensemble est très fluide et surtout peut se synchroniser avec votre calendrier Google, lui même synchronisable avec Outlook ou iCal. Vous avez votre solution de gestion du temps.

tm-test-samsung-galaxysi9000-agenda-1 tm-test-samsung-galaxysi9000-agenda-2

tm-test-samsung-galaxysi9000-agenda-3 tm-test-samsung-galaxysi9000-agenda-4


Horloge, alarme

L’alarme est simple à utiliser, vous pouvez en définir plusieurs. Pour l’arrêter, il faut rester enfoncé sur « Arrêter ».

tm-test-samsung-galaxysi9000-alarme-1 tm-test-samsung-galaxysi9000-alarme-2

 

Le minuteur en action :

tm-test-samsung-galaxysi9000-horloge-4 tm-test-samsung-galaxysi9000-horloge-2

 

Le chronomètre, simple et fonctionnel.

tm-test-samsung-galaxysi9000-horloge-1

 

L’horloge internationale, vous pouvez ajouter d’autres villes.

tm-test-samsung-galaxysi9000-horloge-3


Gestionnaire de fichiers

Le Galaxy S i9000 dispose d’une application qui permet de manipuler vos fichiers. Vous ne verrez pas nécessairement tous vos fichiers (certains sont sensibles et protégés par le système) mais cette application apporte une option en natif qu’Android n’a pas toujours : l’envoi de fichiers en Bluetooth. Cela paraît dingue mais Android n’a pas de système d’envoi de fichiers pré-installé par défaut.

tm-test-samsung-galaxysi9000-files-1 tm-test-samsung-galaxysi9000-files-2


Paramètres

Les paramètres sont assez standards, vous avez les sections suivantes :

  • Sans fil et réseau : tout ce qui a un rapport de près ou de loin avec la connectivité (WiFi, bluetooth et 3G)
  • Appel : paramètres des appels, émission et réception, rejet automatique, etc
  • Son et affichage : gestion des profils, définition du volume à utiliser pour les fichiers multimédias et gestion de la luminosité et de la veille (important). C’est ici que vous pouvez aller pour activer la sortie TV.
  • Applications : autorisation pour l’installation d’applications ne provenant pas de l’Android Market (à cocher), désinstallation d’applications, activation du débogage USB (important pour pouvoir se connecter à doubleTwist si vous êtes sous Mac)
  • Comptes et synchronisation : configuration des comptes (web) à synchroniser avec l’appareil (Google, Facebook, Twitter, Myspace, etc)
  • Confidentialité : accepter ou non la géo-localisation, réinitialisation du téléphone (rétablir les paramètres par défaut, il s’agit d’un hard reset)
  • Carte SD et mémoire : permet de visualiser l’espace libre sur tous vos emplacements de stockage (mémoire interne, SD interne et externe)
  • Recherche : quel moteur de recherche utiliser, quels types de fichiers et données scanner pour la recherche au sein de l’appareil
  • Paramètres de langue : langue, région, paramètres des claviers virtuels
  • Accessibilité : pour les personnes ayant besoin d’activer certaines options pour mieux utiliser leur téléphone, besoin d’installer une « application d’accessibilité »
  • Synthèse vocale : réglages de la synthèse vocale, notamment pour le guidage vocal dans Google Maps Navigation (disponible en français)
  • Date & heure : …
  • A propos du téléphone : donne des informations comme le numéro et le nom de la version de votre firmware

tm-test-samsung-galaxysi9000-params-1


Vidéo 6 (10:11) : présentation complète du lecteur musical



 


Lecteur musical

La musique est organisée sous 5 onglets : tout, listes de lecture, albums, artistes et genre. C’est assez classique, tout est affiché par liste, pour certains onglets pour pouvez aussi afficher les pochettes sur une grille. Si les pochettes des morceaux ne sont pas disponibles, le téléphone génère une sorte d’image aléatoire colorée. C’est mieux qu’un carré noir.

Le bouton « En écoute » en bas ramène au morceau qui est en train de jouer ou qui a été joué avant.

tm-test-samsung-galaxysi9000-music-1 tm-test-samsung-galaxysi9000-music-4

 

Quand vous lancez un morceau vous avez le player qui se lance avec la pochette en fond (ici une image aléatoire, pas de pochette), vous pouvez avancer dans le morceau, activer le mode aléatoire, modifier la répétition du morceau (le « A » avec une flèche) et contrôler la lecture. Un mode 5.1 est disponible mais il faut connecter des écouteurs ou enceintes.

Bon point, quand vous lisez un morceau et revenez vous promener dans la liste, vous voyez une barre de progression sur la ligne du morceau (mais vous ne pouvez pas avancer dans le morceau à partir d’ici).

tm-test-samsung-galaxysi9000-music-9 tm-test-samsung-galaxysi9000-music-7

 

Quand vous passez le téléphone en mode paysage avec le player allumé, une sorte de « cover flow » de disques se présent à vous. Pareil pour les pochettes, s’il n’y a pas de pochette, une image colorée la remplace. Si vous tirez l’élément en haut de l’écran, vous entrez dans un mode qui permet de naviguer rapidement parmi des artistes ou morceaux par ordre alphabétique (l’espèce de rond en bas).

tm-test-samsung-galaxysi9000-musicpaysage-1

tm-test-samsung-galaxysi9000-musicpaysage-2

 

Quand vous jouez un morceau, un élément s’ajoute dans votre tiroir des notifications qui permet de contrôler la lecture, pareil quand l’appareil est verrouillé, un CD se tire vers le bas avec les mêmes contrôles (mignon le chat non ?).

tm-test-samsung-galaxysi9000-music-2 tm-test-samsung-galaxysi9000-music-3

 

Qualité sonore

Les hauts parleurs sont plutôt puissants et possèdent un peu de basses. Par contre ça crache assez rapidement surtout quand l’appareil est posé sur une table, ce qui étouffe le son. Dommage…N’ayant pas testé les écouteurs intra-auriculaires, je ne peux pas vous en parler, mais sachez que de toute façon vous pourrez connecter vos propres écouteurs si vous en avez déjà.


Vidéo 6 (5:50) : Samsung Apps, Asphalt 5, Youtube, Conclusion

Vidéo 7 (5:50) : Samsung Apps, Asphalt 5, Youtube, Conclusion



 


Erratum : contrairement à ce qui est dit dans la vidéo, le processeur est un ARM Cortex A8 1 Ghz Hummingbird et pas Snapdragon.

Android Market et Samsung Apps

Si vous ne connaissez pas Android Market, il s’agit d’une plateforme qui permet de télécharger et acheter des applications et jeux. Ils sont ensuite installés sur votre téléphone et vous pouvez les utiliser. Android Market est la plateforme officielle de Google qui contient des milliers de produits (mais encore moins que l’App Store d’Apple).

Néanmoins, Samsung a décidé de proposer également un « petit » Store baptisé Samsung Apps. Dans cette application vous pourrez trouver tous les contenus relatifs uniquement à Samsung ou au Galaxy S. Ou simplement des applications que Samsung souhaite mettre en avant (type Asphalt 5).

Samsung Apps n’est pas là pour concurrencer l’Android Market, il est complémentaire. Par contre sur l’OS de Samsung, Bada OS, Samsung Apps est une véritable plateforme complète.

tm-test-samsung-galaxysi9000-markets-1 tm-test-samsung-galaxysi9000-markets-2


Désinstaller une application sur le Galaxy S i9000

C’est simple, vous pouvez passer par les paramètres (comme vous avez vu précédemment) ou, mieux, faire Application > Menu > Modifier. Les applications et jeux qui peuvent être désinstallés afficheront un rond rouge et en le touchant vous désinstallerez l’application.

tm-test-samsung-galaxysi9000-desinstaller-1

 

Jeux, Asphalt 5

Il existe de nombreux jeux sur Android, pas énormément de jeux en 3D travaillés mais c’est expliqué par deux raisons : l’hétérogénéité des appareils sous Android et la maturité de la plateforme. Comme Android est un OS ouvert et non réservé à un seul constructeur, de nombreux appareils sont équipés, chacun ayant des spécifications différentes. Il est ainsi difficile pour les développeurs de créer des jeux compatibles avec tous les terminaux. Mais cette tendance va disparaître avec le temps. D’autre part, Android est un jeune robot, en plein apprentissage. Il est précoce mais a encore besoin de grandir.

Quoi qu’il en soit, vous trouverez de nombreux jeux de type « casual games » (puzzles, etc) dans l’Android Market. Et des tueries comme Angry Birds arrivent sur Android. Tout va bien.

Un petit coup d’oeil à Asphalt 5, le jeu mis en avant par Samsung (à aller télécharger dans Samsung Apps). Si vous regardez la vidéo de test vous aurez un aperçu des graphismes et de la fluidité. Avec des spécifications telles que celles du Galaxy S, le jeu est plutôt sympathique et n’a rien à envier aux jeux sur l’appareil d’Apple. Le marché évolue et c’est une bonne chose.

tm-test-samsung-galaxysi9000-asphalt-1

 

Guidage GPS, navigation

Souvent un point difficile à aborder dans les tests, je vais donc simplement vous en toucher un mot. Le guidage GPS se fait principalement avec Google Maps qui possède depuis peu une fonctionnalité appelée Navigation. Cette fonctionnalité est entièrement dédiée au guidage en voiture avec une interface entièrement adaptée et un guidage vocal en français.

Si cette solution ne vous convient pas, vous pouvez également trouver d’autres applications dans l’Android Market.


Galerie photo

Cliquez sur une photo pour l’ouvrir en grand.


Conclusion

Si vous êtes arrivé jusqu’ici c’est que vous êtes courageux…ou que vous avez triché en défilant jusqu’en bas ! Qui que vous soyez, sachez que, d’après moi, le Samsung Galaxy S i9000 est l’un des meilleurs terminaux Android sur le marché à l’heure actuelle si vous n’avez pas peur du tout tactile.

Ses atouts sont nombreux, écran, puissance, interface sans oublier la qualité de fabrication de Samsung. Après…il possède quelques défauts, énumérés tout au long de ce test et que vous retrouverez ci-dessous dans le tableau.

Ensuite, tout dépend de ce que vous en faites. Android c’est fait pour évoluer, pour expérimenter. Si vous avez envie de sauter des deux pieds dans l’univers des smartphones et que le Galaxy S va être votre premier, vous serez satisfait mais peut être un peu perdu au début. Ne vous inquiétez pas ! Surtout essayez toutes les options, relisez le test, regardez les vidéos et testez de nouvelles applications et jeux. Apprenez à pousser votre téléphone au bout de ses performances ! C’est le but et vous en sortirez avec un meilleur appareil et de meilleures connaissances.

Si le Galaxy S est le successeur d’une série de smartphones et que vous connaissez déjà Android, je pense que vous apprécierez. Samsung était attendu au tournant avec sa surcouche TouchWiz 3.0 et j’estime que le défi est relevé.

Si vous êtes déjà un utilisateur de smartphones et passez à Android, en fonction de votre OS de prévenance vous serez plus ou moins impressionné. Dans tous les cas, sachez qu’en tant que geek très exigeant, j’ai vraiment aimé cet appareil.

Points forts Points faibles
  • Ecran magnifique
  • Bonnes spécifications, puissant
  • Interface TouchWiz 3.0 bien conçue
  • Qualité de fabrication
  • Synchronisation des contacts avec les réseaux sociaux
  • Appareil photo « seulement » 5 mégapixels, pas de Flash
  • Copier/Coller implémenté à moitié (inhérent à Android 2.1)
  • Multi-tâche imparfait

★★★★½


Spécifications techniques

Type (form factor) Monobloc tactile
Connectivité 3G+ (HSDPA), quadribande, WiFi b/g/n, bluetooth
Ecran 4″ tactile capacitif multi-touch Super AMOLED
Appareil photo 5 mégapixels, autofocus
Vidéo Enregistrement en 720p et lecture
Mémoire 8Go au total avec 5,78Go en SD interne et 1,63Go en stockage interne (pour les apps), jusqu’à 32Go via microSD
GPS Oui, a-GPS
Autonomie en com Entre 6h30 en 3G et 13h30 en 2G
Autonomie en veille Entre 576h en 3G et 750h en 2G
Prix Environ 530€ nu
OS Android 2.1 avec surcouche TouchWiz 3.0
Message E-mail, SMS, MMS
Fonctionnalités Smartphone, possibilité d’installer des applications téléchargées sur Android Market
Accéléromètre Oui
Taille 122.4 x 64.2 x 9.9 mm
Poids 119g
Connecteurs Micro USB, jack 3.5mm, micro SD