Test vidéo du Samsung Galaxy 551

Vidéo avec sommaire interactif (vers les 3sc, pensez à faire pause sinon le sommaire disparaît), cliquez sur le thème qui vous intéresse pour naviguer dans la vidéo, cliquez en haut à droite pour revenir au sommaire. Bonne lecture !

Test filmé avec un caméscope Samsung HMX-S15.

Image de prévisualisation YouTube

Si vous aimez cette vidéo, pensez à vous abonner à notre chaîne Youtube en cliquant sur le bouton ci-dessous !

Spécifications

Samsung Galaxy 551

Système d’exploitation Android 2.2 avec surcouche TouchWiz
Taille écran 3.2″, 400×240
Connectivité HSDPA (3G) quadribande
Mémoire 160Mo interne, jusqu’à 32Go via microSD, carte 1Go fournie
RAM n/c
Processeur 667MHz
Appareil photo 3,15 mégapixels, autofocus
GPS ? Oui, A-GPS
WiFi ? Oui, b/g/n
Bluetooth ? Oui, 2.1 avec A2DP
Connectique Micro USB, microSD, jack 3.5mm
Poids 117g
Dimensions 111 x 55 x 15.2 mm
DLNA Oui
Prix A partir d’1€ avec forfait (jusqu’à 219€) chez MeilleurMobile
Disponibilité Octobre 2010

Photos du Galaxy 551, prise en main

Dans la boîte vous trouverez le mobile, un chargeur en micro USB, un câble USB / micro USB, des écouteurs de base avec micro, le mode d’emploi, un adaptateur pour micro SD et une carte micro SD 1Go.

 

Le Galaxy 551 possède un design plutôt classique pour un appareil tactile Samsung mais affiche quelques éléments chromés, comme le contour ici qui est plutôt réussi. En dessous de l’écran 3,2″ tactile capacitif vous avez 3 touches physiques, retour, accueil et menu. Rien à déclarer sur ces boutons, ils font le boulot.

 

La grosse particularité du Galaxy 551 (au moins par rapport au Teos/Naos), c’est de posséder un clavier physique complet coulissant. Ce clavier est vraiment pas mal du tout, bien entendu j’ai quelques reproches à lui faire mais globalement il s’en sort relativement bien. La présence de ce clavier compense le fait que son écran n’est que de 3,2″.

Le clavier possède des touches assez plates qui sont en plastique mou/gomme lisse. Vous sentez bien les touches s’enfoncer quand vous appuyez dessus. Chaque touche est composée d’une zone supérieure et d’un bouton poussoir en dessous. Celui-ci semble être rond et souvent plus petit que la touche. Sur 99% des touches ça ne pose pas de soucis, mais sur la touche espace, vous trouverez en réalité 3 boutons poussoir situés aux extrémités et au milieu de la barre d’espace. Quand vous appuyez sur cette barre d’espace, vous sentez les boutons en dessous et cela peut parfois être gênant, surtout si votre doigt se retrouve dans les trous. Ce n’est pas un énorme problème toutefois, avec un peu d’habitude ça va.

Autre chose, l’espace entre le haut des touches et le bas de l’écran est un peu petit, ce qui pourrait être un problème aux personnes avec des gros pouces surtout quand vous souhaitez inscrire des chiffres (ça devient acrobatique).

Pour faire les chiffres, il faut presser Alt en même temps (touche rouge), idem pour les caractères spéciaux mentionnés sur les lettres. Vous avez une touche Messagerie et Internet (recherche) intégrés ainsi qu’un .com pour taper ses adresses plus vite. J’ai bien aimé le fait que le point d’interrogation, le point et la virgule soient en accès direct (un appui).

A droite on trouve des flèches directionnelles, pratique pour sélectionner des éléments de façon plus précise ainsi qu’une touche de validation Ok à ne pas confondre avec le touche Entrée au dessus.

La zone coulissante ne craque pas, bien sûr vous avez cette sensation plastique mais l’ensemble tient bien la route.

 

Le clavier s’ouvre droit, ne possède pas de jeu latéral inhabituel.

 

En bas de l’appareil, rien à signaler à part l’accès pour ouvrir la coque arrière et le micro.

 

Côté droit, le bouton de verrouillage/déverrouillage/on/off, qu’on retrouve sur la plupart des appareils Samsung tactiles récents. Il se manipule avec le pouce ou l’index (droitier/gaucher) sans soucis.

 

Sur le haut de l’appareil, un jack 3.5mm et un cache pour le micro USB.

 

Gauche du Galaxy 551, on trouve les boutons de réglage du volume, deux touches liées sur un élément plutôt court. Fonctionnelles.

 

La bête vue de dos, une coque en plastique brillant (attrape poussières !), le haut parleur sur le bas et l’appareil photo en haut. Le verre devant la lentille est protégé par un contour chromé qui ressort légèrement. Je ne sais pas si à l’usage cela est suffisant pour protéger efficacement l’appareil photo des rayures mais c’est un bon début.

 

Pour finir, la prise en main est plutôt bonne. On pourrait s’attendre à sentir quelques craquements mais ce n’est pas le cas. En effet, c’est souvent le cas avec les appareils moyenne gamme en plastique avec clavier coulissant mais le Galaxy 551 semble être épargné par ces problèmes.

La présence d’un clavier coulissant lui donne un surplus d’épaisseur mais ceci est compensé par le fait que l’écran n’est pas très large. De ce fait, tenir l’appareil en main ne donne pas une sensation brique, les doigts se referment bien dessus, sans réellement se rendre compte qu’il possède une couche supplémentaire.

Son petit poids de 117g (dû au plastique) permet également de limiter la sensation de grosseur.

Fonctionnalités

Le Galaxy 551 tourne sous Android 2.2 avec surcouche TouchWiz. Vous trouverez ainsi toutes les fonctionnalités qu’on peut trouver sur le Teos / Naos mais avec les avantages d’Android 2.2 Froyo. Parmi les divers ajouts, vous allez pouvoir installer/basculer l’installation de vos apps sur la micro SD, support de Flash, etc. Cette version d’Android permet de supporter bien plus d’applications qu’en 2.1 (notamment les dernières applications officielles Google) et l’interface est globalement plus fluide que sur le Teos.

Pour avoir un aperçu complet des fonctionnalités du Galaxy 551, je vous conseille de consulter la vidéo qui est très complète, utilisez le sommaire en début de vidéo pour naviguer dans celle-ci et gagner du temps.

Quoi qu’il en soit, vous allez pouvoir faire tout ce qu’il est possible de faire avec un mobile Android à part jouer aux jeux qui demandent trop de ressources. Il n’est pas possible (vous pouvez essayez mais serez déçus des résultats) de jouer aux derniers jeux en 3D présents dans le Market, par contre vous pouvez installer les jeux casual simples qui sont souvent très efficaces en terme de divertissement !

Mais avant tout, le Galaxy 551 est un tueur en messagerie. Si vous souhaitez envoyer des SMS/MMS/e-mails, discuter en messagerie instantanée (MSN, etc) et utiliser des services sociaux comme Facebook ou Twitter, cet appareil est parfait (en plus d’être un téléphone…).

Petit point à noter, lors du notre test du Teos, nous avions pu lire un fichier DivX sans soucis. Avec le Galaxy 551, c’est différent, notre fichier n’a pas été reconnu par l’appareil. Toutefois, vous pourrez lire des DivX en passant par une application tierce (type RockPlayer).

Qualité photo et vidéo

La qualité de l’appareil photo 3,15 mégapixels du Galaxy 551 est correcte en bonnes conditions de lumière. Le mode macro fonctionne plutôt bien (voir photo du micro). Niveau couleurs, c’est assez aléatoire (voir différences entre photo globale de la scène (peluche) et de près).

Notez que le Galaxy 551 ne dispose pas de bouton dédié à l’appareil photo, il faudra donc prendre la photo en utilisant le bouton à l’écran.

Cliquez sur une photo pour l’ouvrir en taille réelle.




 

Le Galaxy 551 filme en 320×240, le rendu est plutôt mauvais.

Image de prévisualisation YouTube

Conclusion

Le Galaxy 551 est avant tout un smartphone dédié à la messagerie. Android 2.2 avec un bon clavier coulissant, c’est une très bonne recette pour en faire un excellent outil afin d’échanger par SMS, MMS, e-mail, Messagerie Instantanée et via les réseaux sociaux (Facebook, Twitter).

Son appareil photo est plutôt bon malgré sa faible résolution, par contre la qualité vidéo est mauvaise.

Le 551 n’est pas un tueur en terme de puissance, c’est un appareil fonctionnel, sous Android, qui permet tout de même de faire fonctionner des jeux simples (type Angry Birds, Doodle Jump, etc) mais oubliez les derniers jeux en 3D. Ce problème de puissance se ressent sur le web, quand la page devient un peu lourde à traiter l’appareil perd en fluidité lors des défilements.

Dernière chose, la résolution de l’écran est assez faible, ça se voit clairement quand vous surfez sur Internet.

Personnellement je l’ai préféré au Teos (clavier et Android 2.2).

POINTS POSITIFS POINTS NEGATIFS
  • Clavier coulissant (compense la taille de l’écran)
  • Appareil photo plus que correct
  • Android 2.2, surcouche TouchWiz efficace
  • Résolution d’écran un peu faible
  • Qualité vidéo
  • Navigation web manque de fluidité
★★★½☆