Le finlandais a une nouvelle fois tout -ou presque- misé sur Windows Phone, comme pour le Lumia 800. Mais autant pour les premiers Lumia le constructeur était presque seul, cette fois d’autres firmes viennent « ruiner la fête », comme HTC avec ses smartphones Windows Phone Signature ou même Samsung avec son ATIV S. Nokia a ainsi intérêt à mettre le paquet.

La question est simple, est-ce le cas ?

 

Test vidéo du Nokia Lumia 920 PureView

Vidéo avec sommaire interactif, cliquez sur le thème qui vous intéresse pour naviguer dans la vidéo, cliquez en haut à droite pour revenir au sommaire. Bonne lecture !

Test filmé avec un caméscope Panasonic HC-V700.

La vidéo ne fonctionne pas ? Voir la vidéo sur Youtube

Si vous aimez cette vidéo, pensez à vous abonner à notre chaîne Youtube en cliquant sur le bouton ci-dessous !

Spécifications

Nokia Lumia 920 PureView

Système d’exploitation Windows Phone 8
Taille écran 4.5″ 768×1280 capacitif multitouch
Connectivité

HSDPA+ Dual Carrier, LTE Cat3

Mémoire 32Go de mémoire interne
RAM 1Go
Processeur Dual-core 1.5GHz
Appareil photo, pico-projecteur

8 mégapixels, optique Carl Zeiss, dual flash LED impulsions courtes, optimisation basse luminosité, système de stabilisation optique, capture vidéo 1080p, caméra frontale 1.3 mpx

GPS ? Oui, A-GPS, GLONASS
WiFi ? Oui, a/b/g/n
Bluetooth ? Oui, Bluetooth 3.1 A2DP
Connectique micro USB, jack 3.5mm
Poids 185g
Dimensions 130.3 x 70.8 x 10.7 mm
Autonomie annoncée

Batterie 2000mAh 

Prix Environ 560€ nu (comparez les prix sur Prix Mobile), à partir d’1€ chez Bouygues Telecom
Disponibilité Novembre 2012
DAS 0.94 W/Kg (tête)

 

Photos, design, prise en main

Contenu de la boîte : quelques notices, le bloc chargeur, un câble USB / micro USB, des écouteurs intra-auriculaires, un outil pour accéder à la carte SIM (tiroir, micro SIM) et l’appareil (batterie non amovible).

 

Oh un Lumia 900 ! Réutilisons les expressions de nos tests (voir celui du 900, partie design), Nokia ne se gêne pas pour réutiliser ses designs, non ? Blague à part, oui le Lumia 920 PureView reprend le design du 900, qui utilisait celui du 800 mais en plus grand qui lui était une version Windows Phone du N9. Encore une fois, est-ce un problème de recycler les form factors ?, non, pas réellement, même si, pour le coup, j’aurais apprécié trouver quelque chose de nouveau de ce côté-là. L’innovation en design chez Nokia est appliquée sur les terminaux moins onéreux, cela peut sembler étrange, mais derrière se cache simplement la volonté d’être cohérent dans sa gamme. Ce design = haut de gamme. Point.

Est-ce une copie conforme du 900 ? Non, un écran plus grand, un appareil plus long et large mais un poil plus fin, une zone supérieure plus fine mais une zone des touches sensibles plus grande et, surtout, un poids plus conséquent. Si vous trouviez le 900 lourd, vous allez pouvoir travailler vos biceps avec le 920, pratique. En effet, le 920 PV affiche 185g sur la balance, contre 160 pour le 900, 142 pour le 800 et, à titre de comparaison, 183 pur un Galaxy Note 2 avec écran 5.5″. Ce poids s’explique par les matières utilisées, toujours design unibody en polycarbonate, et bien sûr la taille de l’appareil.

Couleurs : le 920 est proposé en noir, blanc, rouge et jaune. Notez que le polycarbonate utilisé est, selon le coloris, brillant ou mat. D’après ce que j’ai constaté, le noir est mat et le jaune, blanc et rouge sont brillants. Chez AT&T aux USA, l’édition cyan est également mat.

 

Au dessus de l’écran se trouvent quelques capteurs ainsi que la caméra frontale, qui viendra prendre tout son sens avec Skype.

 

Sous l’écran, les touches sensibles classiques Windows Phone avec le nouveau logo associé à Windows pour Accueil. Celui-ci est entouré de la touche recherche qui permet d’accéder à tout moment au moteur Bing ainsi que du bouton Retour qui donne un accès rapide au multi-tâches.

 

Côté droit, les classiques touches volume, on/off verrouiller/déverrouiller et appareil photo.

 

Rien côté gauche.

 

Sous l’appareil, le port micro USB, le haut parleur et deux vis, qui vous rappellent qu’il sera compliqué d’accéder à la batterie.

 

Au dessus du 920, un jack 3.5mm et l’accès au tiroir de la micro SIM (un « outil » est fourni).

 

A l’arrière, l’appareil photo et le flash double LED. L’optique est placée sur un design similaire à ce qu’on avait sur le 900. Le revêtement ici est le même qu’à l’avant, normal pour du unibody.

 

Ergonomie, finitions

Commençons par les finitions, le 920 suit la « tradition » du Fabula design (c’est le petit nom donné à Nokia pour ce design haut de gamme), les finitions sont simplement excellentes. Pas de craquements, la sensation en main est très bonne avec un rappel constant « cet appareil est de qualité ».

Côté ergonomie, le 920 possède toujours ces tranches arrondies qui épousent parfaitement la main, les touches sont très bien placées et conçues de base pour être utilisées, bien faites et faciles à activer. Par contre j’aurais apprécié que Nokia travaille un peu plus la qualité de ces touches, comme sur le N9, 800 ou 900, elles semblent un peu cheap pour un terminal de ce gabarit, passez les doigts en long dessus et vous entendrez un petit « clic » qui fait très plastique. Rien de dramatique, ce qui compte au final c’est que ces boutons continuent de fonctionner sur la durée et nous n’avons pas eu de retour négatif à ce propos sur le 800 ou 900 par exemple.

 

Qui dit écran 4.5″ dit généralement grand terminal. La taille du mobile reste l’élément central qui guidera l’ergonomie finale, les boutons peuvent être bien placés, si l’appareil est trop grand, difficile d’en faire quoi que ce soit. Avec le 920, une chose est sûre, c’est un appareil de taille conséquente. On le sent au niveau du poids, 185g, mais surtout quand on le prend en main. Il est quelques millimètres plus large que le Lumia 900 qui était déjà bien imposant. De fait, il ne conviendra pas à tout le monde, surtout si vous avez l’habitude d’utiliser votre smartphone à une main. L’interface de Windows Phone 8 est bien faite, mais les touches sensibles restent en bas et pour les utiliser il vous faudra être relativement agile du pouce.

Pour le coup, j’aurais préféré que Nokia s’inspire de ce qu’a fait Apple avec son iPhone 5, prendre un peu plus en hauteur (c’est déjà le cas, mais pas nécessairement suffisamment) et pas en largeur, ou même ne pas dépasser 4.3″. Nous avions abordé le sujet avec le test du Lumia 900, le Fabula design était parfait pour du 3.7″, je reste persuadé qu’il n’est pas optimal, dans l’état, pour des écran supérieurs à 4″. Son poids vient confirmer ce point, 185g pour un terminal 4.5″, contre 183g pour un Note 2 avec écran de plus de 5,5″. Ici la différence se fait au niveau des matériaux utilisés à la réalisation du produit, un design plus qualitatif mais au prix du poids et de l’encombrement donc.

Bien sûr, ce point ne gênera pas tout le monde et le 920 reste utilisable, mais si vous cherchez avant tout un terminal WP8 haut de gamme avec un design léger et compact, le 8X de HTC serait plus pour vous.

 

Comparaison de taille : sur le visuel ci-dessous nous avons comparé les tailles de différents terminaux, le Galaxy S3 possède un écran de 4.8″ et est aussi large que le 920 (7,06 cm pour le S3 contre 7,08cm pour le 920, difficile de le voir sur la photo) mais plus haut.

 

Ecran PureMotion HD+, CBD, Super Sensitive Touch

Le Lumia 920 PureView possède un écran 4.5″ 768×1280 PureMotion HD+ avec ClearBlack Display et Super Sensitive Touch. Derrière ces quelques termes étranges se cache différentes caractéristiques que nous avons pu vérifier :

  • L’écran offre une belle lisibilité avec une densité de pixels d’environ 332ppi
  • Les noirs sont profonds, les blancs brillants et les couleurs vives mais fidèles
  • L’écran en tant que tel est très réactif/fluide grâce à PureMotion HD+ (nous expliquons cette technologie ici, à lire !)
  • Meilleure lisibilité en plein soleil (voir vidéo ci-dessous)
  • La couche tactile est plus sensible, vous pourrez l’utiliser avec des gants (et autres, voir vidéo ci-dessous également), l’option peut être désactivée dans les paramètres
Cette série d’éléments nous permet d’affirmer que ce 920 PV possède l’un des meilleurs écran que nous ayons pu utiliser sur un terminal Windows Phone, reste à voir ce que vaut l’écran du côté de HTC et de Samsung avec son Super AMOLED.

 

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

 

Chargement par induction et NFC

Nous n’avons pas pu tester ces fonctionnalités par manque d’accessoires compatibles en notre possession au moment du test, mais nous avions déjà pu les voir en action à différentes reprises.

Pourquoi regrouper en une partie le NFC et le chargement par induction ? Car Nokia propose de sympathiques possibilités qui lie les deux, mais bien sûr vous pourrez les utiliser séparément.

Pour commencer, le NFC. Si aujourd’hui nous avons peu (ou pas) de services liés au NFC dans notre quotidien, il existe des accessoires qui permettent de faciliter leur utilisation via cette technologie. Vous pourrez aussi acheter des tags NFC à placer où vous le souhaitez pour effectuer telle ou telle action à l’activation. Côté accessoires, Nokia propose quelques produits Bluetooth qui s’appairent en NFC pour plus de simplicité (enceintes, kits mains-libres, casques), vous trouverez une petite sélection ici et sur le site de Nokia.

Le chargement sans fil par induction est intégré dans le terminal (à opposer au 820 où il faudra acheter une coque spéciale). Dès la sortie de la boite vous ne pourrez pas l’utiliser, il faudra acheter un accessoire compatible. Il en existe plusieurs que vous trouverez ici. Un mini coussin Fatboy qui recharge l’appareil en le posant dessus, un petit « dock » de rechargement avec tag NFC intégré, une « charging plate » (au format plat) ou, plus imposant, l’enceinte JBL (ci-dessous) qui permet à la fois de recharger l’appareil et de diffuser de la musique via Bluetooth avec appairage simple en NFC (assez coûteuse, 300€). Pour chipoter, j’aurais vraiment apprécié trouver une petite plaque de rechargement dans la boîte du 920.

  

 

Autonomie

Lors de la réalisation de notre test d’autonomie, nous avons terminé la session complète (avec 1h d’appel, cette fois) à 34%, ce qui est plutôt correct. Les phases les plus compliquées pour le 920 sont celles où l’écran est allumé, de façon très classique, mais la courbe est relativement droite, ce qui n’est pas toujours le cas. Le 920 devrait vous fournir une grosse journée d’autonomie en usage moyennement intensif. Deux jours potentiellement si vous utilisez votre terminal de façon plus légère.

Le 920 dispose d’un mode « économiseur d’énergie » intégré dans les paramètres. Une fois activé, il minimise les actions en tâche de fond des applications qui disposent d’un tel système, comme les clients e-mail ou apps de réseaux sociaux. Dans notre exemple, nous avions 100% d’autonomie, sans le mode l’appareil indiquait 2 jours et 4 heures en veille, avec le mode activé, 2 jours et 9 heures soit 5h en plus. Si vous n’avez pas besoin d’avoir vos notifications en quasi-temps réel, l’utilisation de ce mode pourrait vous aider à augmenter l’autonomie de votre terminal au quotidien.

  

 

Windows Phone 8

Depuis l’annonce de Windows Phone 8, nous avions eu l’occasion de se faire une bonne idée des modifications qui seraient apportées à l’OS mobile de Microsoft. 

Lors de sa présentation en juin dernier, Microsoft a expliqué que WP8 débutait sur de nouvelles bases, avec un rapprochement de W8 afin de créer un écosystème plus cohérent. Le système reste le même esthétiquement mais les appareils commercialisés sous WP7.x ne pourront pas passer sous WP8, ils se contenteront de WP7.8 (nous reviendrons sur le sujet dans d’autres tests).

A côté de cet ajustement de taille, nous avions découvert Internet Explorer 10, la dernière version du navigateur web, une option Portefeuille pour regrouper vos bons plans, cartes de fidélité et cartes de paiement et un nouvel écran d’accueil.

Par la suite, fin octobre, Microsoft a véritablement lancé WP8 tout en « dévoilant » l’intégralité des fonctionnalités, qui étaient par ailleurs déjà en fuite depuis pas mal de temps. Nous avions ainsi pu découvrir le nouvel écran de déverrouillage, le Monde des Enfants, les salons, lentilles, parmi pas mal d’options. Par ailleurs, Microsoft a fièrement rappelé qu’aujourd’hui 46 des 50 meilleures applications disponibles pour iOS et Android sont disponibles pour Windows Phone.

Faisons le tour de WP8 sur le Lumia 920. Lorsqu’une option est exclusive à Nokia nous le signalons de façon à vous faciliter la lecture si vous êtes redirigé vers ce test de WP8 à partir d’un appareil d’un autre constructeur.

 

L’écran de déverrouillage

Microsoft nous propose ici un nouveau système, qui reprend le fonctionnement de l’ancien mais avec l’intégration de fonctionnalités intégrées pouvant provenir de développeurs tiers. En complément des infos classiques (rendez-vous, messages, appels, mails, heure, date) et de l’affichage du lecteur musical (qu’on peut « appeler » en appuyant sur Volume Bas) vous pouvez maintenant afficher en fond des photos de votre galerie, des données de Bing, Facebook ou toute autre app compatible (RedBull, CNN…). L’idée est de changer votre fond d’écran de déverrouillage en fonction de l’actualité, par exemple. Il est aussi possible d’afficher la pochette de l’artiste en cours de lecture.

Dans les paramètres de cet écran, vous pouvez choisir « l’app » à utiliser, activer ou non l’affichage de la pochette et régler les apps pour lesquelles vous voulez voir les icônes de notification.

   

    

De gauche à droite, RedBull, galerie, Bing et CNN

 

Le Monde des Enfants

Nouveauté intéressante dans WP8, l’option baptisée le Monde des Enfants permet de choisir les contenus auxquels vous voulez donner accès puis de définir un mot de passe pour retourner sur la session « normale ». L’idée ici est simple, si vous avez des enfants (ou prêtez votre mobile souvent) et qu’il vous demande souvent votre mobile pour jouer à un jeu, regarder une vidéo ou utiliser n’importe quelle app, vous n’avez peut être pas envie qu’il puisse accéder à vos messages, naviguer sur le web, jouer à n’importe quel jeu, répondre à cet e-mail important de votre boss…avec cette option, il vous suffira de glisser votre doigt sur le côté sur l’écran de déverrouillage afin de basculer sur ce monde spécial, que vous pourrez d’ailleurs nommer comme vous le souhaitez. 

Une fonctionnalité qui n’intéressera pas tout le monde mais qui est loin d’être gadget, pratique et bien conçue.

  

 

 

Ecran d’accueil

 

L’écran d’accueil de Windows Phone est vraiment l’élément central de l’interface, on pourrait presque dire qu’il s’agit de l’identité même de WP, avec ses tuiles, mi icônes mi widgets. Dans WP8, vous avez maintenant plus de formats pour vos tuiles, trois pour être exact.

Le premier est une sorte d’icône et permet d’afficher sa tuile en format très petit, vous pouvez en afficher 4 par ligne, mais tout de même avec les numéros de notification (1 message, etc). 

Second format, que nous connaissions déjà, il prend la moitié de la largeur et permet d’afficher plus d’éléments en fonction des apps (contacts actifs, dernières notifications, etc). 

Dernière taille, la plus large (toute la ligne), avec encore plus de données, toujours en fonction de l’app concernée. Vous pouvez changer la taille de la tuile facilement en restant appuyé dessus, ou encore la déplacer pour la déposer où vous le souhaitez. 

    

Comme pour WP7, la barre supérieure affiche le volume (quand vous actionnez la touche), l’heure, le niveau de charge (entre autres) ainsi que les « Notification Toasts »

 

    

Exemple ici avec la tuile Photos, 3 tailles, à droite l’icône Message

 

   

 

Certaines apps ont la possibilité d’intégrer plusieurs tuiles pour ensuite créer des espèces de mosaïques. Par exemple ici, l’app RedBull offre l’option. Pour être honnête, je n’ai pas réussi à faire fonctionner le système, mais vous y arriverez sûrement !

 

Menu principal

Le menu principal sous Windows Phone 8 est assez simple, comme sous WP7.5. Il se trouve sur la droite de l’écran principal, accessible en faisant glisser l’écran sur le côté. Les icônes des apps et sections sont présentes ici triées par ordre alphabétique, une option de recherche est disponible et si vous accumulez les apps un système plus clair par lettre sera affiché.

  

 

Multi-tâche : restez appuyé sur Retour et vous afficherez les apps récemment lancées et pourrez basculer parmi celles-ci rapidement avec une capture de l’écran affichée pour simplifier l’identification du contenu. Cette touche Retour permet aussi, tout simplement, de revenir en arrière dans les apps, avec une notion de chronologie.  

 

Fonctions téléphoniques, contacts

Si vous connaissiez Windows Phone 7.5, vous ne trouverez pas de grosse surprise dans WP8, sur le Lumia 920 ou n’importe quel autre terminal. Seule grosse nouveauté, l’apparition des Salons dans les contacts.

Pour le reste, du classique, numérotation sans propositions, listing des contacts par ordre alphabétique, recherche. Quand vous accédez à la fiche d’un contact les infos habituelles s’affichent avec différentes actions. Vous pouvez également visionner les dernières activités de la personne sur les réseaux sociaux (si la synchronisation Facebook/Twitter a été faite), visualiser ses photos et consulter la liste des dernières interactions (les vôtres) avec cette personne. Tout est toujours au top côté humain sous WP.

  

   

 

Les salons sont des espaces que vous créez afin de faciliter les échanges avec un groupe de personnes. Vous pouvez envoyer des messages, partager des évènements de calendrier, des photos ou des notes. D’un appareil WP8 à un autre, tout se déroule très bien avec une compatibilité complète. Si vous ajoutez une personne sous un autre OS, les fonctionnalités seront limitées, ce qui enlève de l’intérêt. Il aurait été intéressant de voir dès la sortie de WP8 des séries d’apps iOS et Android afin de permettre une utilisation plus large de la fonction.

   

  

 

Messages, saisie de texte

Côté messages et saisie de texte, rien de nouveau sur le premier aspect : vos conversations sont triées par contacts, les discussions s’affichent par bulles à la suite, tout est clair, bien présenté. Vous pouvez joindre un fichier et accéder rapidement à la saisie vocale. Non visible sur les captures ci-dessous, vous pouvez aussi basculer rapidement sur Messenger si le contact en question possède un compte. Pratique.

   

 

Côté saisie de texte, Windows Phone 8 intègre un nouveau clavier plus efficace. Si visuellement il n’a pas changé, ce nouvel utilitaire de saisie de texte est capable d’anticiper ce que vous allez écrire et apprend au fil du temps. En complément de cela, les zones tactiles des lettres s’ajustent (pas visible) au fur et à mesure en fonction des mots anticipés. Cela permet d’offrir plus de tolérance à l’utilisateur pendant la frappe. 

   

 

Appareil photo, capture vidéo

 

Photo : Le 920 PureView se distingue par deux éléments photo/vidéo qui apportent un vrai plus, le rendu en vidéo avec la stabilisation optique et l’optimisation de la capture de photos de nuit. Nous aborderons ces deux sujets plus en profondeur dans la partie qualité photo/vidéo, concentrons-nous ici sur l’interface.

Dans WP8, l’interface est la même sur tous les terminaux (peu importe le constructeur) avec quelques différences niveau paramètres et filtres exclusifs au constructeur.

Contrôles plutôt évidents à utiliser, passage en vidéo, activation de la caméra frontale, flash et filtres (les deux flèches). Les 3 points en haut permettent d’accéder aux paramètres « avancés ». 

La prise de photo se fait simplement, il suffit d’utiliser la touche dédiée ou bien de toucher l’écran. Le zoom se fait en multi-touch et pas avec les touches de volume (comme sur 7.x, est-ce si compliqué que cela de configurer ces touches ?!).

 

Dans les paramètres, vous trouverez les options de scène, réglage des ISO, valeur d’exposition, équilibre des blancs, rapport d’image et activation ou non de la lumière d’assistance (pour la mise au point). Le rapport d’image permet de passer de 4:3 à 16:9, avec, de fait, 8 mpx et 7 dans le second cas. Il n’y a pas de réglage ici pour descendre en définition. Une fois les paramètres réglés, vous pouvez les sauvegarder, ce qui permet de gagner pas mal de temps.

 

Filtres : Sur le Lumia 800, par exemple, Nokia proposait déjà quelques options avancées (après une mise à jour Extras photo) comme les clichés de groupe intelligents ou l’option de création de panoramas. Sous WP8, ces options sont intégrées différemment, appelées des Filtres. Ces apps peuvent provenir de tiers, de Microsoft ou du constructeur et ajoutent des fonctionnalités liées à l’appareil photo (plus ou moins intéressantes).

Nokia est le constructeur qui, aujourd’hui, propose le plus de Filtres. Ainsi, vous pourrez télécharger dans la section Nokia Collection des filtres qui permettent de créer des images panoramiques, prendre des clichés de groupe ou créer un Cinemagraph. Pour l’instant vous n’aurez que 3 filtres exclusifs Nokia, Panorama, Smart Shoot et Cinemagraph. En deux mots, l’app de création de panoramique n’est pas excellente car peu ergonomique et assez lente à l’exécution pour un rendu final pas toujours au top, Smart Shoot permet de prendre des clichés de groupe avec détection de visages puis de changer la tête des personnes (importé de l’achat de Scalado), l’option est sympathique. Pour finir, Cinemagraph permet de créer des fichiers .gif avec une partie de l’image animée, le rendu est sympathique mais le concept est très gadget.

Cinemagraph en action

 

Et pour le mode spécial nuit ? Il n’y a pas d’option pour activer ou désactiver ce mode, par défaut le 920 va tenter de vous offrir le meilleur rendu (selon Nokia) de nuit. Nous en parlerons un peu plus bas dans la partie qualité photo et vidéo, mais j’aurais bien aimé trouver un réglage permettant de gérer son fonctionnement.

 

Vidéo : en vidéo, l’interface est assez basique, vous pouvez lancer la capture en appuyant à l’écran ou en utilisant le bouton dédié, pas d’option de zoom (classique, hélas, Windows Phone), accès à la caméra frontale pour enregistrer et activation de la « lampe torche » (flash LED). L’option « Filtres » est affichée car il s’agit de fonctionnalités qui se recoupent (Cinegraph, par exemple, créé un Gif à partir de vidéo).

 

Gestion de quelques paramètres, dont l’équilibre des blancs, la mise au point continue (activer/désactiver) et la définition de vos vidéos (1080/720p, vous ne pouvez pas descendre en dessous). Les paramètres, une fois définis, peuvent s’enregistrer afin de ne pas avoir à changer ces options à nouveau (ce qui était le cas dans les premières versions de WP).

 

Stabilisation optique en vidéo : le 920 PV offre une option de stabilisation optique quand vous filmez. Comme pour le mode nuit, il n’y a pas de paramètres pour activer ou désactiver l’option. Cette stabilisation est activée de facto quand vous filmez (à partir du moment où vous commencez à appuyer sur le bouton physique dédié pour les fonctions photo/vidéo). Encore une fois, nous abordons ce sujet plus bas.

 

Musique

Pour la musique sur le Lumia 920 vous avez pas mal de possibilités dès la sortie de la boîte, des écouteurs intra-auriculaires, deux applications pré-installées pour lire vos fichiers, un égaliseur, Dolby Headphone, Xbox Music Pass… certains éléments se retrouveront d’emblée sur d’autres appareils WP8, d’autres non. Faisons le tour de l’univers musical…

Lecteur musical de Microsoft : de base, Microsoft propose un lecteur musical (qui regroupe musique et vidéo) assez complet avec tri par artistes, albums, morceaux, …., mode aléatoire, affichage des pochettes, achat en ligne… l’interface est très classique et manque peut être un peu de fonctionnalités, comme la possibilité d’avancer dans un morceau en utilisant la barre de progression (ce problème est également présent sur le client de Nokia).

Que vous utilisiez l’app de Microsoft ou celle de Nokia (ou autre app compatible), vous aurez droit à des options de contrôle de la musique en accès rapide quand vous appuyez sur volume bas en cours de lecture quand vous êtes dans une autre app (voir 3e capture).

Xbox Music : Microsoft a lancé en octobre 2012 un service similaire, dans l’idée, à Spotify ou Deezer. Il va vous permettre d’écouter de la musique en illimité, synchronisé sur votre compte Live, de découvrir de nouveaux artistes/morceaux et de créer des playlists avec vos morceaux préférés avec option hors ligne. Gratuitement, vous n’aurez accès qu’aux fonctions type « radio découverte », en payant 9,99€/mois (soit le tarif en vigueur sur le marché) vous pourrez sélectionner individuellement les morceaux désirés.

  

 

Nokia Mix Radio : vous l’aviez peut être découvert lors de notre test du Lumia 800, Nokia propose dans WP son propre client musical qui comporte une fonction de lecture classique (fonctionnelle, semblable à l’app de Microsoft) et d’autres fonctionnalités plus intéressantes. Vous pouvez acheter de la musique sur la plateforme du constructeur et afficher des concerts à proximité, mieux (et plus utile), Mix Radio vous permettra d’écouter de la musique selon différents thèmes et de façon totalement gratuite (en dehors de votre connexion Internet, bien entendu). 

   

 

L’idée est relativement simple, vous pouvez écouter des radios selon différents genres (bien triés, les choix sont intéressants), créer vos propres radios thématiques en partant d’artistes que vous aimez, consulter votre profil musical (scanne vos fichiers) puis écouter une radio conçue pour vous et, par dessous tout cela, passer ces radios en mode hors ligne afin de pouvoir les écouter quand vous n’avez pas de connexion Internet (jusqu’à 14h enregistrées).

Mix Radio fonctionne très bien, vous permet de découvrir de nouveaux artistes, offres un mode hors ligne et, surtout, est totalement gratuit. Sympathique.

   

 

Un égaliseur, ajouté par Nokia, est présent dans les options du terminal (un peu caché), il ne fonctionne qu’avec un jack branché. Vous aurez aussi accès à l’activation/désactivation de Dolby Headphones.

  

 

Et pour transférer mes fichiers musicaux ? Bonne nouvelle, depuis WP8 il n’est plus nécessaire de passer par le logiciel Zune, vous pouvez simplement connecter votre terminal en USB à votre ordinateur puis déposer vos fichiers très simplement. Une excellente chose.

 

Galerie photo

Votre galerie photo regroupe de nombreux éléments, issus de vos réalisations, téléchargées sur différents services ou importées depuis Zune ou via copier/coller. En défilant sur les côtés vous trouverez vos images favorites, votre flux issu des réseaux sociaux avec un tri sur les images et les applications liées à l’image (voir plus bas).

   

 

La partie Pellicule affiche vos photos et vidéos capturées, vous pouvez en sélectionner plusieurs pour les supprimer, les mettre en favoris ou les envoyer rapidement. Bien entendu il est possible de les ouvrir en grand et de lire les vidéos.

   

  

Vous avez ensuite différents tris, avec vos albums, les images par date, favoris et par personnes (si des contacts sont tagués).

   

 

D’autre part, certaines applications permettant de modifier ses images ou vidéos (et reconnues comme telles par WP) sont affichées dans « Applications ». Ici, Nokia vous propose Creative Studio, qui permet d’ajouter des effets à vos images, mais vous pourrez en installer d’autres, accessibles également depuis le menu principal.

   

 

Windows Phone Store

Le Windows Phone Store, anciennement appelé Windows Phone Marketplace, regroupe toutes les apps que vous pourrez télécharger/acheter et installer sur votre appareil. Si WP est encore loin derrière côté volume de contenu disponible, vous devriez y trouver la majorité des « grosses » apps qui rencontrent du succès sur l’App Store ou le Play Store. Cela étant dit, avec l’arrivée de WP8 vous avez parfois quelques exceptions, avec des apps « exclusives » WP8 et d’autres qui ne fonctionnent pas encore très bien pour cette dernière édition de l’OS.

Avec WP8, le Store a reçu quelques modifications, comme l’apparition des Collections (rien à voir avec Nokia Collection) qui regroupent des apps par thèmes, avec du contenu sélectionné à la main, plus de langues disponibles, des recommandations personnalisées en fonction de vos téléchargements et d’autres critères (téléchargements de vos amis, meilleures associations d’apps), paiement sur facture opérateur et filtres pour les enfants.

Chaque constructeur peut proposer une section à son nom, affichée uniquement sur ses terminaux. Avec Nokia vous avez Nokia Collection qui comporte toutes les apps exclusives du finlandais. Drive, Carte, Musique, Lecture… tout est ici et uniquement. Parfois votre opérateur va également s’en mêler, exemple ci-dessous avec Orange, mais ce n’est pas systématique.

  

 

Client e-mail

Le client e-mail permet de configurer différents comptes, avec de nombreux services supportés comme Google, Hotmail/Live ou Yahoo (et votre propre mail hébergé), avec possibilité d’afficher une tuile par compte sur l’accueil (dans les 3 tailles) et deux thèmes, blanc et noir.

Par rapport à notre test du Lumia 800, pas grand chose à signaler côté interface, elle est à la fois claire, simple et, de fait, pas nécessairement optimisée pour bien occuper la place à l’écran.

  

 

Agenda

L’agenda n’a pas énormément bougé avec WP8, vous trouverez une interface très « droit au but » avec affichage des évènements par jour ou mois, ainsi qu’un listing des tâches. Le calendrier se synchronise avec les services de Microsoft et devraient prochainement supporter CalDAV suite aux changements récents de Google sur son service calendar (disparition du support d’Active Sync). Notez qu’Active Sync sera supporté par Google jusqu’au 31 juillet 2013, en attendant que Microsoft ajoute CalDAV.

   

 

Navigation web

Côté web le 920 est fidèle à n’importe quel terminal Windows Phone haut de gamme. L’expérience est très fluide, agréable, c’est ce qui a toujours caractérisé WP sur le web. Mis à part le Flash, la majorité des scripts sont correctement chargés et l’affichage des sites est généralement proche de la réalité (à quelques détails près, notamment liés à la typo et la taille). Vous pouvez ouvrir plusieurs onglets, accéder à vos favoris ou encore épingler une page sur votre écran d’accueil. La copie de texte se fait également de manière très simple (voir capture du milieu).

   

 

La recherche s’effectue de façon toujours aussi simple, soit via la barre de recherche, soit à l’aide du bouton Recherche dédié sur le terminal. Ce dernier permet d’afficher l’écran de recherche web, avec option de détection audio et scan visuel (pratique pour les QR codes ou traductions rapides de textes). Le moteur de recherche utilisé par défaut est Bing, qui n’est -d’après moi- pas aussi performant que Google, mais fait le boulot.

   

 

Si Internet Explorer 10 sous WP8 est plus équipé (fonctionnalités, performances) que les précédentes versions, il reste à la traîne sur le papier côté scores de benchmarks, que cela soit sur BrowserMark ou HTML5 Test (en dessous d’iOS 6, Chrome pour Android et BlackBerry 10). Cela ne gênera pas la majorité des utilisateurs mais si vous comptez sur votre 920 pour afficher à la perfection tous les sites, vous pourrez être déçus.

 

 

Cartes, Drive, Transport

Nokia propose depuis des années maintenant de très sympathiques services géo-localisés. Pour Windows Phone, cette « suite » se compose de plusieurs applications, Cartes, Drive et Transport (et Explorer, nous verrons ça un peu après). Depuis peu, la solution de cartes a été renommée « HERE Maps », avec « HERE » comme nom de marque pour faciliter le marketing des solutions géo-localisées de Nokia sur d’autres plateformes.

Autre nouveauté, dont l’annonce a été faite après la réalisation de la vidéo de test, Drive est depuis peu accessible par tous -ou presque- les utilisateurs de Windows Phone 8, peu importe le constructeur (HTC, Samsung, Huawei…). Cette solution qui était jusqu’alors une exclusivité Nokia ce qui apportait une réelle valeur ajoutée à la série Lumia, ce n’est plus vraiment le cas, du moins pour WP8 et, pour l’instant, dans quelques pays (USA, Canada et UK).

Ces applications ont évolué au fil du temps et sont devenues de véritables « indispensables ».

 

Cartes : affichage de cartes, recherche de lieux, création d’itinéraires à pied, en voiture ou transports en commun (sans guidage à proprement parler), possibilité de télécharger certaines cartes pour une utilisation en mode hors ligne et, depuis peu, affichage de certains plans de lieux (voir captures du bas), pour vous retrouver dans un centre commercial ou aéroport, par exemple (très bien fait). 

   

  

 

Drive : ici il s’agit plutôt de guidage à proprement parler, tout en bénéficiant des adresses/POIs offerts par Nokia. L’interface est bien réalisée, simple mais efficace, vous pouvez mettre des régions/pays en hors ligne (pour ensuite utiliser le guidage en mode 100% déconnecté), afficher des bâtiments en 3D dans certaines villes, configurer une alerte si vous dépassez la vitesse autorisée… Il s’agit de la solution la plus intéressante sous Windows Phone, qui de plus est gratuite. 

Notez que depuis début 2013, Drive est également disponible sur les autres appareils sous WP8 (pas encore en France).

   

 

Transport : s’il est possible d’afficher un tracé via les transports en commun dans Maps, pour aller plus loin il faudra utiliser Nokia Transport. L’app est également gratuite et permet de créer des itinéraires complets via les transports en commun dans de multiples villes du monde (liste ici). En France les horaires ne sont pas encore pris en compte.

  

 

Explore : pour compléter ce « pack » géolocalisation, Nokia Explore, aka City Lens, permet de localiser des lieux d’intérêt à proximité via différents moyens, notamment en réalité augmentée. Vous pouvez faire une recherche ou sélectionner un thème puis regarder autour de vous avec votre appareil. Un mode liste, plus classique, est présent également.

 

Office et SkyDrive

Tous les terminaux WP8 possèdent une intégration avec SkyDrive et Office qui devrait plaire aux adeptes de Wordd, Excell ou PowerPoint. Une fois connecté à votre compte Microsoft (Live, Hotmail…), vous avez droit à 7go de stockage sur SkyDrive, espace sur lequel vous pouvez enregistrer vos différents fichiers (photos, par exemple) mais également synchroniser vos documents Office.

L’idée est simple, sur votre appareil WP8 vous pouvez accéder à un espace dans le cloud pour éditer des documents en mobilité. Ces fichiers seront constamment à jour et accessibles sur vos terminaux compatibles (dont W8). 

Si vous souhaitez aller plus loin côté stockage, les tarifs sont affichés ici.

   

 

 

Et côté jeux ?

Le catalogue des jeux proposés sous Windows Phone devient plus fourni, c’est sûr. Entre Xbox Live et les titres à télécharger sur le WP Store, vous avez de quoi faire. Le problème, c’est qu’avec le passage sous WP8, quelques jeux qui étaient présents sur Xbox Live ne sont plus compatibles et donc plus proposés. Une situation qui était très marquée au lancement de WP8 mais qui évolue positivement, petit à petit. Dans tous les cas, vous trouverez moins (beaucoup moins) de jeux réellement intéressants sous WP que sous iOS ou Android.

   

 

Bien sûr il existe une bonne quantité d’exceptions, quelques jeux en 3D qui tournent très bien et devraient vous offrir de bonnes heures de jeu. Généralement ces titres sont payants mais dans une bonne partie des cas il est possible de les essayer avant, avec l’intégration d’une version d’évaluation dans la fiche du jeu. 

 

Qualité photo et vidéo

 

Passons à une des valeurs ajoutées du 920 PureView, son appareil photo et sa fonction vidéo. Notez qu’un dossier complet sur l’appareil photo et la fonction vidéo sur le 920 PV seront publiés dans les prochains jours. Ce dossier sera réalisé par notre expert photo Fneuf, plus pointu sur cet aspect que moi. Cela étant dit, voici tout de même ma vision des choses sur ce point du 920.

Rappel sur PureView : nous avons régulièrement entendu « le 920 n’est pas un vrai PureView », en opposition avec le 808. Ce qu’il faut comprendre, c’est que PureView signifie, pour Nokia, « tout terminal équipé d’une innovation considérable en photo et/ou vidéo ». Sur le 808 il s’agissait du système de zoom sans perte et du capteur énorme, sur le 920, également équipé Carl Zeiss, nous avons une optique 8.7 mpx f/2.0 1/3″, un double flash LED à impulsion courte et un système intégré de stabilisation optique d’image (OIS). C’est la première fois qu’on voit une telle caractéristique intégrée sur un mobile. Le PureView ici se situe justement dans cela.

Quel intérêt sur le papier ? Dixit Nokia, le 920 PureView est capable de capter plus de 5 fois plus de lumière que la compétition et cela sans utiliser le flash. Cela est permis par une bonne optique et le système de stabilisation qui permet une exposition plus longue sans mouvement (idéalement). En vidéo, la stabilisation permet de minimiser les mouvements de tremblement jusqu’à une certaine intensité, afin de bénéficier d’un résultat plus agréable.

Dans les faits ? 

En photo, le 920 offre un rendu très sympathique dans de bonnes conditions, l’optique Carl Zeiss fait un excellent boulot et le 920 se place très largement dans le top des smartphones sur cet aspect. A la sortie du terminal il y avait quelques soucis de focus mais une mise à jour a réglé le problème. De nuit (et globalement en mauvaises conditions de lumière), le 920 va faire fonctionner sa magie afin d’éclaircir au maximum la scène. L’appareil est le seul sur le marché des mobiles à être capable de faire cela. Le rendu est globalement bon et le 920 fait très bien son boulot pour offrir une meilleure visibilité, mais les clichés manquent souvent de détails (mise au point compliquée, manque de netteté) et le résultat est parfois sur-réaliste. Le problème, c’est qu’il n’est pas possible de désactiver ce mode, c’est intégré au terminal, point. De fait, si vous souhaitez prendre une photo de nuit avec comme objectif de sortir un résultat tel que vous le voyez, cela sera impossible. A vous donc de faire un choix, en fonction de vos besoins photo.

En vidéo, la stabilisation s’active dès que vous commencez à filmer et offre un résultat très satisfaisant. Les petites vibrations disparaissent presque toutes et les plus grosses sont minimisées. Nous avions réalisé quelques comparaisons préalables vidéo avec le One X, iPhone 5 et Galaxy S3 (voir ici) et le résultat est probant. Vous trouverez de nouvelles vidéos ci-dessous pour vous faire une idée. Le seul défaut qu’on peut détecter, c’est l’effet jello (déformation latérale) qu’on perçoit parfois dans les situations les plus complexes et qui n’est pas agréable à regarder. Côté qualité intrinsèque du capteur en vidéo, je suis plutôt fan. Des contrastes élevés, couleurs vives, bonne netteté. Le focus automatique est réactif et permet pas mal de choses (par exemple la prise en main vidéo ici a été filmée intégralement avec le 920) et le micro est efficace (peut être un peu « trop », voir notre vidéo  »ski », où le 920 capte également bien le vent).

 

Echantillons

 

Deux exemples de Cinemagraph :

Très gadget mais toujours amusante, l’option pèche par manque de flexibilité. Vous vous retrouverez trop souvent devant le message « l »appareil photo a bougé ou le mouvement n’est pas suffisant », alors que la scène est stable et que le mouvement existe bel et bien. Frustrant.

 

En vidéo :

Stabilisation : comparaison avec l’iPhone 5 en début de vidéo puis plans en mouvement :

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

 

Autre exemple, vidéo filmée au MWC 2013 avec le 920 :

Image de prévisualisation YouTube 

 

Conclusion

Pour notre premier test d’un terminal Windows Phone 8 nous avons été servis ! Sur le 920 PureView on retrouve l’esprit Nokia sous la dernière version de l’OS mobile de Microsoft et avec le côté PureView en plus. D’après nous, le 920 est le terminal WP8 haut de gamme le plus intéressant actuellement sur le marché, en majorité grâce à la volonté du constructeur de proposer des fonctionnalités avec une réelle valeur ajoutée. Bien sûr, le terminal possède des défauts. Faisons le résumé de tout cela.

 

Design et ergonomie ★★★☆

Le design fabula né sur le N9 et repris sur tous les terminaux haut de gamme Lumia jusqu’à maintenant est toujours une réussite côté finition. Nous aurions toutefois apprécié trouver autre chose venant de Nokia, c’est tout de même le 4e terminal qui reprend le même design. L’appareil est spécialement lourd et pas franchement fin, ce qui donne une impression de brique. En soi, ce dernier point ne sera pas un problème pour tout le monde mais reste à prendre en compte. L’ergonomie générale est bonne, les boutons sont bien placés et pratiques.

 

Ecran ★★

Une bonne densité de pixels, PureMotion HD+, ClearBlack Display, des couleurs vives, de bons contrastes et, bien sûr, Sensitive Touch pour utiliser votre écran même avec des gants. L’affichage sur le Lumia 920 est ce que nous avons vu de mieux sur un terminal WP jusqu’à maintenant.

De loin le terminal sous Windows Phone 8 le plus innovant pour le moment

Interface et fonctionnalités ★★★☆

Windows Phone 8 n’apporte pas grand chose de plus par rapport à l’édition précédente, du moins en façade. Vous trouverez tout de même quelques options intéressantes en complément et surtout les apps exclusives (ou non) de Nokia (HERE Maps, Drive, Transport, Nokia Musique, Lecture…). Côté fonctionnalités, le 920 est au dessus de ce que nous avons pu voir sur un 8X de HTC, par exemple. L’interface est la même que précédemment, avec quelques améliorations (type dans l’accueil), WP reste un bon OS, fluide et intuitif, mais pour nous il manque un petit quelque chose afin de le rendre réellement séduisant, comme un meilleur choix d’apps ou des possibilités de personnalisation plus poussées.

 

Performances ★★★☆

Le terminal est très réactif à l’utilisation, WP8 y est pour beaucoup mais Nokia a également équipé son flagship d’un processeur dual core 1.5GHz. Sur le web tout est également fluide, avec IE10 pour renforcer tout cela. Le 920 permet de faire tourner parfaitement tous les jeux présents sur le Store, enfin, les quelques titres sympathiques.

 

Qualité photo / vidéo ★★★

Le 920 est la référence sous Windows Phone côté photo et vidéo. Optique Carl Zeiss, stabilisation en vidéo, prise de photo optimisée de nuit, très belle qualité de jour dans les deux cas. Pas grand chose à redire, à part peut être l’impossibilité de désactiver le mode nuit.

 

Autonomie ★½☆

Sur ce point, le 920 est excellent en veille, ne souffre pas trop en capture photo et vidéo mais consomme pas mal d’énergie en lecture vidéo ainsi qu’en jeu (dépend aussi du jeu utilisé). Vous devriez obtenir une journée complète en usage classique, une batterie vide en fin de journée en usage plus soutenu et jusqu’à deux jours en utilisation légère. Notez la présence de la fonction de recharge sans fil (accessoire à acheter) qui vous permettra de faciliter la recharge.

  

POINTS POSITIFS POINTS NEGATIFS
  • Design de qualité, bonnes finitions
  • Ecran (CBD, résolution, Sensitive Touch)
  • Système intuitif et réactif
  • Services intégrés : Maps, Drive, Musique, filtres exclusifs Nokia, etc
  • Bonne qualité vidéo, stabilisation optique
  • Photos optimisées de nuit
  • Chargement sans fil (nécessite un accessoire)
  • Appareil imposant, relativement lourd
  • Catalogue d’apps encore à la traîne, WP8 n’aide pas spécialement (dans un premier temps)
  • Pas de slot micro SD (mais 32Go de mémoire interne)

Note globale ★★★★☆