Test vidéo du Nokia Lumia 900

Vidéo avec sommaire interactif, cliquez sur le thème qui vous intéresse pour naviguer dans la vidéo, cliquez en haut à droite pour revenir au sommaire. Bonne lecture !

Test filmé avec un Nokia 808 PureView (son externe).

 

Si vous aimez cette vidéo, pensez à vous abonner à notre chaîne Youtube en cliquant sur le bouton ci-dessous !

Spécifications

Nokia Lumia 900

Système d’exploitation Windows Phone 7.5 Refresh (Tango)
Taille écran 4.3″ 480×800 capacitif multitouch
Connectivité

3G+ HSDPA GSM 850 / 900 / 1900 / 2100

Mémoire 16Go de mémoire interne
RAM 512Mo
Processeur 1.4GHz
Appareil photo 8 mégapixels, autofocus, flash dual-LED, caméra frontale
GPS ? Oui, A-GPS
WiFi ? Oui, b/g/n
Bluetooth ? Oui, Bluetooth 2.1 A2DP, EDR
Connectique micro USB, jack 3.5mm
Poids 160g
Dimensions 127.8 x 68.5 x 11.5 mm
Autonomie annoncée

7h annoncées en discussion, 300h annoncées en veille

Batterie 1830mAh 

Prix

A partir de 9€ avec forfait, env. 499€ seul

Comparer les prix du Nokia Lumia 900 sur MeilleurMobile

Disponibilité Mai 2012

 

Photos, design, prise en main

Contenu de la boîte : notices, l’appareil, le bloc chargeur (rond, plutôt élégant) dans lequel on branche le câble USB / micro USB fourni, des écouteurs (avec kit mains-libres) et un accessoire pour vous aider à sortir le tiroir qui permet d’insérer la micro SIM. Pas de batterie amovible sur ce Lumia 900, comme avec le 800.

 

Oh un grand Lumia 800 ! Oui, plus ou moins. De « loin » le Lumia 900 ressemble clairement à un 800 avec un écran plus grand. La question qu’on peut alors se poser est la suivante : est-ce un problème ? Le design du N9, repris sur le 800, a plu quasiment à l’unanimité. Son côté original mais sobre, pensé de base pour être de qualité et résistant avec un rendu final qui fait tourner les têtes. De l’autre côté, on pourrait s’attendre à un « effort » de la part du constructeur finlandais pour ses terminaux phares sous Windows Phone. Au final je pense que ce choix est plutôt judicieux, d’autant plus que ce 900 marque aussi (et presque surtout) le lancement du premier terminal Windows Phone de Nokia sur le sol américain, à renfort de marketo-dollars.

Cela étant dit, petit rappel. Nous retrouvons ce form factor unibody en polycarbonate avec des tranches arrondies et des extrémités plates. Un bel écran au centre, qui contraste bien avec la couleur de l’ensemble, surtout ici en blanc. En parlant de couleurs, Nokia la joue toujours un peu outsider en proposant en plus de l’édition noire et blanche une variante cyan (voir même rose aux USA chez AT&T, attention les yeux). 

 

En haut, une caméra frontale, un des points différenciant, par rapport au 800. Idéal pour passer des appels vidéos avec Skype pour Windows Phone, dévoilée au MWC en début d’année (2012). Quelques capteurs juste à côté, qui se cachent dans le noir et un logo Nokia qui trône fièrement au centre, comme d’habitude. 

De plus près, on commence à bien constater les changements dans le design, et ici il s’agit d’un élément assez important. Si sur le Lumia 800 Nokia avait conservé l’écran « bombé » (aucune bordure, le doigt glisse) pour rendre plus agréable la navigation dans l’interface tactile (élément initialement présent sur le N9 avec MeeGo qui utilise les défilements latéraux à outrance), sur le 900 on constate la présence d’une petite bordure. D’ailleurs l’écran est, de fait, complètement plat, exit l’aspect bombé sur les bords. C’est un grand changement par rapport au 800 qui proposait un design « englobant », avec chaque élément qui s’emboîte dans l’autre de façon à créer un tout cohérent. Est-ce un problème ? Non. Les bordures sont petites, l’écran offre une bonne sensation au toucher et visuellement l’ensemble est réussi.

Autant être clair, même si j’aurais (idéalement) préféré les bordures comme sur le 800, il faut bien reconnaître que ce design reste un des plus convaincants actuellement sur le marché (pour Windows Phone), surtout pour un écran de cette taille.

 

Sous l’écran, le trio classique Retour, Accueil et Recherche. Touches sensibles comme nous avons l’habitude de voir.

 

Le haut du terminal a été entièrement remanié (toujours par rapport au 800), la SIM (micro) n’est plus accessible via un tiroir qui est accessible après avoir ouvert le cache du port micro USB (ça sonne étrange dit comme ça non ?). On trouve ainsi le port micro USB libre comme l’air et, à côté, un tiroir pour la micro SIM qui doit être extrait avec l’accessoire fourni (ou un trombone, ou autre objet pointu). Au final, la micro SIM est moins accessible que sur le 800 et le port micro USB est « vulnérable ». Rien de gravissime ici toutefois. Vous trouverez également le jack 3.5mm et un micro secondaire.

 

Sous le Lumia 900, le haut parleur et quelques inscriptions nécessaires (externes quand les terminaux n’ont pas de batterie amovible).

 

Côté gauche, rien à signaler.

 

A droite, bouton de volume, touche on/off + verrouiller/déverrouiller et le bouton dédié pour l’appareil photo (qui permet notamment de lancer l’APN depuis la veille très rapidement).

 

A l’arrière, le flash double LED et l’appareil photo 8 mégapixels (optique Carl Zeiss). Dans la version blanche, la surface est brillante mais si vous choisissez les autres éditions elles sont mates. 

 

Le logo Nokia dans cette petite bande chromée rend très bien !

 

Rien sur le bas, on voit bien ici l’esprit de l’unibody du 900, tranches arrondies, surface brillante et extrémités droites.

 

Voilà à peu de choses près ce que cela donne quand on place les deux terminaux l’un à côté de l’autre. Vous trouverez d’ailleurs un comparatif vidéo Lumia 800 vs. 900 ci-dessous.

Image de prévisualisation YouTube

 

Sensation en main, ergonomie

Nous touchons ici à un sujet qui fâche un peu. Si la sensation à proprement parler est excellente avec des finitions parfaites et une qualité de fabrication au top, la taille de la bête vient noircir légèrement le tableau.

Le Lumia 900 possède un écran 4.3″, c’est grand mais ce n’est pas non plus immense. Et pourtant, le terminal donne vraiment le sentiment que vous tenez un appareil plus grand que cela. L’espace autour de l’écran n’est pas optimisé. Nous l’avons comparé à un autre terminal 4.3″ (4.27″), le Galaxy S2, et la différence est frappante au niveau de la largeur, le point le plus important quand on parle de bonne prise en main.

Cette taille pourra également gêner quand vous essayerez d’atteindre les touches du bas tout en manipulant l’appareil à une main. C’est un problème d’ailleurs valable sur la majorité des smartphones à grand écran, sauf exception.

Est-ce rédhibitoire ? Loin de là ! Utiliser un mobile de grande taille demande un temps d’adaptation mais, dans le cas du Lumia 900, on s’y fait. De plus, un tel écran devrait plaire à de nombreux utilisateurs friands d’espace en navigation web, par exemple, même si la résolution est la même que sur le Lumia 800.

 

Pratiques pour prendre la pose ces extrémités plates !

 

Windows Phone 7.5 Refresh ?

Le Lumia 900 tourne sous Windows Phone 7.5 Refresh, aussi appelé « Tango ». Il s’agit d’une mise à jour mineure qui apporte quelques éléments en plus non exclusifs au 900 car l’update a été déployée sur la majorité des terminaux Mango.

Au rayon des nouveautés, une option qui permet de partager sa connexion Internet (« tethering ») avec jusqu’à 5 autres appareils compatibles WiFi, l’option « Flip to silence » qui permet de faire « taire » le mobile quand vous recevez un appel et ne pouvez pas décrocher, une meilleure gestion des MMS (possibilité d’envoyer des vidéos, images, notes audio et sonneries, avec plusieurs fichiers par message), la possibilité de mettre 8 apps en multitâche avec une meilleure gestion de la RAM et, spécialement pour le 900, une nouvelle icône pour le Marketplace (avec le N de Nokia), qui n’apporte au final rien de plus qu’un changement graphique.

Et WP8 ? WP8 est le nom de la prochaine itération de Windows Phone. Nous l’avons présentée ici lors de la keynote de Microsoft. Il s’agit d’une update majeure qui pourrait bien bousculer l’écosystème des smartphones de par son intégration avec Windows 8. Toutefois, tous les terminaux actuellement sous la 7.5 ne pourrons pas passer sous WP8. C’est valable pour le Lumia 900, mais également l’intégralité des terminaux WP sur le marché actuellement. Pour compenser, une mise à jour WP7.8 sera proposée avec un nouvel écran d’ailleurs et quelques autres fonctionnalités dont nous ignorons exactement la nature pour le moment (voir ici une liste des options potentielles, en fuite). Il s’agit d’une décision grave prise par Microsoft, faire un second reboot de son OS, seulement deux ans après le lancement initial de WP, ça passe ou ça casse.

 

Qualité photo et vidéo

Côté photo, le Lumia 800 tirait souvent vers le jaune, avec le 900 c’est différent, vous allez trouver des couleurs plus naturelles, avec une pointe de sur-saturation dans certaines situations. Le mode macro reste similaire, plutôt correct en bonne condition. Le flash reste ce qu’il est, LED. Il fera le boulot en mauvaises conditions mais n’espérez pas un rendu similaire à ce qu’on trouve sur N8 ou un 808 PureView, mais cela va de soi.

 

Vidéo en macro

Le Lumia 900 est très efficace en mode macro, l’autofocus continu réagit bien et vous pouvez vous rapprocher à moins de 10 centimètres du sujet, ce qui est toujours appréciable.

Image de prévisualisation YouTube

 

Vidéo en mouvement

Le rendu est franchement bon, le son est bien capté, mieux que sur le 800 et les couleurs sont naturelles. Les noirs et blancs sont similaires à ce qu’on voit sur un 808 PureView, puissants (trop ?).

Image de prévisualisation YouTube

 

> Vous trouverez un comparatif photo/vidéo 800/900/610 ici

Conclusion

Le Lumia 900 est-il un gros Lumia 800 ? Oui et non. Il est clair que sur le papier l’appareil n’apporte pas grand chose par rapport à son prédécesseur, un plus grand écran, une batterie plus conséquente et une caméra frontale. Au lancement, le 900 offrait une version plus récente de l’OS de Microsoft mais ce retard a été rapidement comblé par Nokia. Décortiquons les raisons de ma bi-réponse…

Oui : les spécifications sont très proches, les mêmes pour tout ce qui est relatif aux performances et l’expérience est similaire à celle procurée par le 800. De plus, le design est très ressemblant.

Non : l’appareil est bien plus gros et son form factor n’est pas simplement une extrapolation du 800, mais il n’a pas été bien optimisé de fait le 900 est bien trop imposant pour un 4.3″. Son appareil photo m’a semblé plus performant, à pas grand chose mais suffisamment pour le noter. Le 900 affiche une meilleure autonomie que le 800, sûrement un bon mélange entre un soft optimal et une plus grosse capacité. La taille de son écran offre tout de même un bel espace lorsque vous surfez sur le web, une expérience très plaisante. 

Ce qui m’amène à la question faut-il acheter le Lumia 900 ? Premier élément de réflexion, WP8. Comme expliqué dans ce test, Microsoft va effectuer un reboot de son OS pour mobile avec une incompatibilité des précédents/actuels terminaux WP. Une mise à jour de « compensation » sera proposée mais rien de plus. Il est sincèrement frustrant de se dire qu’un terminal haut de gamme qu’on achète courant 2012 deviendra plus ou moins obsolète dès la fin de l’année/début 2013. Cet élément ne dérangera pas tout le monde. Si vous avez pris connaissance de WP8, trouvez l’évolution intéressante et souhaitez en faire partie, oubliez le 900 (et tout autre terminal WP actuellement sur le marché, été 2012) et attendez la sortie des premiers terminaux WP8. Si vous n’avez pas de volonté spéciale liée à WP8, que les fonctions présentes actuellement dans WP vous conviennent, que le design du 900 vous séduit, sans oublier la taille de son écran (tout en n’ayant pas « peur » des dimensions de la bête), alors envisagez sérieusement le Lumia 900, il s’agit d’un excellent smartphone et probablement du meilleur terminal sous WP disponible actuellement (même si j’ai encore une petite préférence pour la taille du Lumia 800). 

POINTS POSITIFS POINTS NEGATIFS
  • Grand écran
  • Design inspiré du Lumia 800/N9, réussi
  • Bon appareil photo/fonction vidéo
  • Bonne autonomie
  • Fluidité/efficacité de Windows Phone
  • Imposant, form factor qui manque d’optimisation
  • Pas de passage sous WP8
  • Mémoire non extensible
 
★★★★☆