Note sur le test : Symbian^3 a déjà été testé dans son intégralité à travers le test du Nokia N8, de plus vous trouverez des informations supplémentaires concernant le C6-01 (qui est un C7 mais avec un écran plus petit et de meilleure qualité) sur le test du C6-01. Ce test est donc plutôt court, avec un accent sur les points qui différencient le C7 des autres appareils sous S^3.

 

Test vidéo du Nokia C7-00

Vidéo avec sommaire interactif (vers les 3sc, pensez à faire pause sinon le sommaire disparaît), cliquez sur le thème qui vous intéresse pour naviguer dans la vidéo, cliquez en haut à droite pour revenir au sommaire. Bonne lecture !

Test filmé avec un caméscope Samsung HMX-S15.

Image de prévisualisation YouTube

Si vous aimez cette vidéo, pensez à vous abonner à notre chaîne Youtube en cliquant sur le bouton ci-dessous !

Spécifications

Nokia C7-00

Système d’exploitation Symbian^3
Taille écran 3.5″ capacitif multitouch 640×360
Connectivité HSDPA
Mémoire 8Go, support microSD jusqu’à 32Go
RAM 256Mo
Processeur 680MHz ARM 11
Appareil photo 8 mégapixels, focus fixe, flash double LED, enregistrement vidéo 720p
GPS ? Oui, A-GPS
WiFi ? Oui, b/g/n
Bluetooth ? NFC ? Oui, 3.0 avec A2DP. Puce NFC.
Connectique Micro USB (compatible USB on the go), jack 3.5mm, microSD
Poids 130g
Dimensions 117.3 x 56.8 x 10.5 mm
Prix 339€ ~ 359€, à partir d’1€ avec forfait (MeilleurMobileBoutique Nokia)
Disponibilité Octobre 2010

Photos, design et prise en main

Le C7 possède un deisng particulier, très chromé. Ses contours sont chromés, la plaque au niveau de l’écran possède un effet miroir, les boutons en dessous également. Par contre l’arrière est en plastique blanc/beige avec une coque en métal brossé.

 

Dans la boîte du C7, grand classique, chargeur AC, écouteurs avec main libre (1 bouton), petit câble USB / micro USB, les notices/CDs et l’appareil. Notez que même si le chargeur n’est pas en micro USB, le C7 peut charger de cette façon.

 

Ecran 3.5″, caméra frontale, 3 boutons physiques (décrocher, raccrocher et menu).

 

Rien en dessous, à part l’emplacement pour mettre un cordon/lanière.

 

Sur le côté droit, boutons de volume (+ un bouton personnalisable), le slider pour verrouiller/déverrouiller l’appareil et le bouton de l’appareil photo.

 

Concernant le bouton de l’appareil photo, il est vraiment trop peu en relief (voir photo ci-dessous). Comme le C7 ne possède pas d’autofocus, Nokia n’a pas souhaité le faire ressortir, car nul besoin de plusieurs étapes à la pression. Le problème, c’est qu’il ne ressort pas du tout, ou presque. Il est exactement dans la même matière que les éléments autour, de ce fait, quand vous passez votre doigt pour chercher le bouton de l’appareil photo, il est parfois difficile de le localiser.

C’est un problème que j’avais également constaté sur le C6-01 mais dans une moindre mesure, ici avec le C7 c’est flagrant.

 

Sur le haut, le bouton power, le jack 3.5mm et le cache pour le micro USB.

 

Côté gauche, le port pour charger l’appareil.

 

L’arrière de l’appareil est plutôt réussi, on dirait d’ailleurs le design d’un smartphone E-series, donc de qualité. Le plastique utilisé est dur, la coque amovible est en métal. On trouve l’appareil photo 8 mégapixels, son flash double LED et les hauts parleurs.

 

Fonctionnalités

Comme expliqué en début de test, je vous invite à consulter les tests des Nokia N8 et C6-01 pour avoir un aperçu complet de Symbian^3. Attention, pour le test du N8, ce dernier dispose d’un port HDMI qui n’est pas présent sur le C7. D’autre part certaines applications pour Symbian sont uniquement disponibles sur le N8, mais c’est maintenant assez rare. Faites également attention aux spécifications qui ne sont pas les mêmes, notamment autour de l’appareil photo (celui du C7 ressemble plus à celui du C6-01).

Note : le C7 dispose d’une puce NFC. Le NFC est une technologie qui permet de transmettre et recevoir des données à très courte distance (par simple contact) et de façon instantanée. C’est le genre de techno que vous trouvez avec votre pass Navigo. Quand on parle de NFC, on imagine essentiellement la possibilité de payer avec son mobile, par simple contact.

Si le C7 dispose de cette puce, ce n’est pas pour autant que vous allez pouvoir l’utiliser. En effet, en France, à part dans certaines villes où des tests sont réalisés (et avec des mobiles particuliers), il n’est pas encore possible d’utiliser un mobile compatible NFC pour effectuer des tâches du quotidien. Cela arrive, doucement mais sûrement.

Sachez que cette puce n’a même pas été mise en avant de façon claire lors de l’annonce du terminal, il semblerait donc que son intégration soit plus à des fins de tests préalables. Nokia innove souvent dans ce sens, le C7 est d’ailleurs un des premiers terminaux commercialisés en Europe avec une puce NFC.

Qualité photo / vidéo

Le C7 possède un capteur 8 mégapixels qui permet de filmer en HD 720p. Chouette. Seul bémol, l’appareil photo est en focus fixe. Cela signifie deux choses : vous ne pourrez pas prendre de photo nette à distance inférieure à 1 mètre (+ ou -) mais toutes vos photos supérieures à 1 mètre seront nettes. Oubliez la macro avec un apn focus fixe.

Globalement la qualité est similaire à celle sur le C6-01, c’est du 8 mégapixels focus fixe donc qui réalise des clichés très réussis pour les paysages ou tout simplement lorsque vous avez suffisamment de recul. Mais

Désolé, sur ces deux clichés je suis plutôt flou, pourtant à une distance normalement correcte (avec flash / sans flash)

 

Dès que vous dépassez le mètre de distance, le sujet est flou

 

Avec flash / sans flash

 

 

Avec plus de lumière, le capteur offre une belle netteté (gauche), utilisation du zoom numérique (droite)


Pensez à passer la vidéo en 720p ! Notez que depuis le test du C6-01 les enceintes qui émettent la musique sont bien meilleures, donc la qualité n’est pas réellement comparable (avec les anciens tests).

Image de prévisualisation YouTube

Conclusion

Ma conclusion pour le C7 sera plus ou moins la même que pour le C6-01. Le C7 est un appareil intéressant qui possède un design réussi et une finition de bonne qualité. On y trouve un OS pour smartphones (Symbian^3) qui est assez stable et performant avec quelques fonctionnalités natives très sympathiques comme l’USB on the go, Ovi Cartes, les éditeurs photos et vidéos, la lecture DivX ou même le lecteur musical.

Toutefois, on trouve un appareil photo 8 mégapixels bridé, avec focus fixe, une interface globalement non adaptée au tactile, une expérience web mauvaise et une saisie de texte qui manque de fluidité et d’efficacité.

Comme je l’expliquais pour le C6-01, acheter début 2011 un appareil sous Symbian, c’est espérer que Nokia propose de nombreuses mises à jour et continue de supporter Symbian un maximum de temps (en référence à la nouvelle stratégie de Nokia). Normalement plusieurs grosses mises à jour de Symbian sont prévues, notamment avec un meilleur navigateur web, une meilleure saisie de texte ainsi qu’une interface retravaillée.

Je lui donne la même note que pour le C6-01, car d’après moi l’écran plus grand compense l’absence de CBD. Pour le reste, c’est la même chose.

Note : je n’estime pas que la puce NFC soit un point positif car n’a pas d’utilité aujourd’hui.

POINTS POSITIFS POINTS NEGATIFS
  • Design, appareil solide, bonnes finitions
  • OS stable
  • Quelques applications natives intéressants comme Ovi Cartes et les éditeurs photos et vidéos
  • Appareil photo focus fixe
  • Navigateur web décevant
  • Symbian^3, interface non optimale pour du tactile
★★★☆☆