Test vidéo du Nexus 5

Ce test vidéo est proposé en deux versions, longue avec sommaire interactif et courte (express), si vous n'avez pas le temps, commencez par l'express, pour approfondir, l'édition longue est là pour ça. Bonne lecture !

prix et offres

Comme pour le Nexus 4, Google a opté pour une mise en vente en premier sur le Play Store et un déploiement progressif chez les autres vendeurs. L'idée reste la même, il est moins cher sur le Play Store mais les stocks sont faibles. Faisons un tour rapide des offres (peu nombreuses à ce stade).

  • Grosbill

Déballage

Le Nexus 5 est proposé dans une boîte sobre, de petite taille, avec un bloc chargeur, un câble USB / micro USB, des écouteurs intra-auriculaires avec kit mains-libres, un outil pour accéder au tiroir micro SIM et des livrets informatifs (+ garantie). Pas de batterie car celle du Nexus 5 n'est pas amovible.

nexus-5-test-001.jpg

Pour les personnes intéressées, voici une vidéo entièrement dédiée au déballage ainsi qu'au premier allumage.

Design

nexus-5-test-002.jpg

Le Nexus 5 de face

Un Nexus 4 plus grand mais plus fin, totalement en plastique, avec un soupçon d'Optimus

Le Nexus 5 reprend la forme générale du Nexus 4 (tranches droites, extrémités légèrement incurvées) et offre un rendu classique vu de face, avec un élément qui sort du lot, la sortie audio, blanche sur "fond" noir (choix assez étrange d'ailleurs). Ce petit rond blanc est placé à l'opposé de la LED de notification qui se situe sous l'écran (non visible sur les photos). En haut on trouve donc la sortie audio, la caméra frontale 1.3 mpx ainsi que quelques capteurs. En bas, la LED de notification (à activer dans les paramètres, ce n'est pas défini par défaut) ainsi que -quand l'écran est allumé- les touches tactiles classiques Retour, Accueil, Multi-tâche.

Les tranches du Nexus 5 sont droites avec une légère "coupe" vers l'intérieur (vers l'écran). Ce type de traitement nous fait penser à l'Optimus Black, aussi produit par LG. Sur la droite se trouve une touche on/off verrouiller/déverrouiller avec le tiroir pour la micro SIM juste en dessous (nécessite un objet pointu, fourni dans la boîte). Sur la gauche se situe la touche de volume.

Sous l'appareil on trouve le haut-parleur, le port micro USB et le microphone principal. On y trouve deux grilles mais en réalité le HP se trouve sur la gauche et le micro sur la droite. Un peu trompeur mais cette technique permet de proposer un design plus "propre" (lire "symétrique"). Sur le dessus, jack 3.5m, à mi-chemin entre la "coque" avant et l'arrière et un second microphone.

La coque arrière, dans la version blanche, est dans une sorte de blanc "coquille d'œuf" mat, avec une matière qui fait "poreuse" à l'œil avec les logos Nexus et LG gravés/incrustés, qui apportent une touche de brillante dans le tableau général. Le Nexus 5 en noir est toujours mat avec un rendu différent de part sa couleur (on oublie la coquille d'œuf, logiquement).

Ergonomie

En main, le Nexus 5 s'agrippe sans trop de soucis de part son format tout en hauteur. Le terminal n'est pas trop large, même si, comme avec tous les terminaux à grand écran, vous aurez des difficultés à joindre toute la surface de l'affichage avec votre pouce. La sensation en main est bonne, le terminal est en plastique mais avec de bonnes finitions, l'inamovibilité de la batterie doit aider. Il est également fin et le mélange des tranches droites avec la coque arrière douce au toucher (mat) et toute en courbes fonctionne bien.

Les seules touches mécaniques, on/off et volume, semblent de bonne facture malgré un léger jeu latéral (non gênant). Elles ressortent bien, vous ne pourrez pas les louper et possèdent des tranches droites qui accrochent légèrement le doigt. Ces boutons font un petit bruit pas spécialement désagréable, qui vient confirmer la pression. Si la touche de volume ne nous a pas posé de soucis, nous avons trouvé le bouton on/off un peu haut sur la tranche droite, que vous soyez droitier ou gaucher, il faudra "pousser" un peu vers le haut pour l'attraper, à part si vous tenez votre appareil assez haut (si vous le manipulez avec le bas du terminal dans le creux de la main, votre pouce (pour les droitiers) ne tombe pas sur la touche).

nexus-5-test-014.jpg

L'écran

Le Nexus 5 est équipé d'un écran 4.95" full HD, soit 445ppi. Le premier élément à noter ici quand on allume le terminal : excellente lisibilité, aucun pixel visible, c'est très agréable. Côté technologie, LG a opté pour du IPS+ comme sur le Nexus 4 ou comme LG sur son G2. Au final, quand on compare le Super AMOLED, l'IPS+ et le TFT + Triluminos/X-Reality, voici le résultat :

  • Le Super AMOLED offre un rendu des couleurs bien plus saturé, des noirs bien plus noirs mais des blancs un peu jaunis, il supporte bien les différents angles de vue
  • Le TFT sur le Z1 offre une bonne luminosité, des noirs gris et des couleurs vives mais réalistes, ne supporte pas bien la vision latérale
  • L'IPS+ offre un rendu lumineux avec des noirs profonds (un peu plus clairs que le SAMOLED), des couleurs vives mais réalistes. Du G2 au Nexus 5, il y a tout de même des différences, le G2 propose des noirs plus foncés et des couleurs moins pales, là dessus si on prend le temps de comparer les deux rendus avec un écran calibré, on se rend compte que l'écran du Nexus 5 est plus proche de la réalité

Pour résumer, sur le Nexus 5 on trouve un écran lumineux avec une très bonne finesse/lisibilité, des couleurs proches de la réalité, des noirs légèrement grisés et des bons angles de vue. Du très bon donc. Petit bémol toutefois, nous avons décelé quelques fuites de lumière en luminosité maximale, le long des tranches.

nexus-5-ecran.jpg

Fonctions

kitkat-1.png

Comme d'habitude, le terminal Nexus de l'année est le premier à être équipé de la dernière version d'Android, en l'occurrence pour le Nexus 5, 4.4 KitKat. Le système embarqué est dans sa version "brute" (ou "pure", selon votre vision des choses), c'est à dire qu'il n'intègre pas de fonctionnalités supplémentaires au delà de ce que propose Android de base et ne possède pas de surcouche. Rentrons dans le vif du sujet en faisant un rapide point sur les nouveautés dans KitKat par rapport à la précédente version, 4.3 Jelly Bean.

Quoi de neuf dans KitKat ?

Ci-dessous une liste des changements principaux dans KitKat, ces points sont traités plus en détails tout au long du test.

  • Barre des touches tactiles transparente (au "besoin"), idem pour la barre de status (maintenant avec texte blanc)
  • Nouvelles police dans l'interface (Roboto Condensed)
  • Widgets de déverrouillage à activer dans la section Sécurité du terminal
  • Raccourci vers l'appareil photo sur l'écran de déverrouillage (en plus du défilement latéral)
  • Nouvelle approche pour la dépose de widgets (retour en arrière)
  • Nouveau menu principal
  • Mode always on pour la recherche vocale, dites "Ok Google" pour lancer la recherche rapide à la voix, cette fonction semble avoir quelques soucis en français, nous en parlons plus bas
  • Nouvelle application téléphonie avec mise en avant des contacts favoris, recherche dans l'annuaire (Maps) et lien avec Google+ pour les avatars et noms des personnes qui ne sont pas dans vos contacts (ces deux dernières options ne sont pas encore opérationnelles)
  • Mode Immersif (plein écran complet) dans certaines apps (dont Livres)
  • L'application Hangouts devient l'app de base pour vos messages, SMS, MMS et via Hangouts, il est toutefois possible de définir d'autres apps de gestion de vos SMS
  • Impression via mobile intégré dans l'interface
  • Nouveaux smileys (Emojis) avec l'utilitaire de saisie de texte

Déverouillage

L'écran de déverrouillage a subi quelques changements légers avec KitKat, vous pouvez toujours accéder rapidement à l'appareil photo en faisant glisser votre doigt de droite à gauche mais il est aussi possible de faire glisser l'icône "appareil photo", qui est là pour vous rappeler qu'il est possible d'activer rapidement le mode photo. Google Now est accessible également si vous ne sécurisez pas votre appareil.

Sur la gauche, les widgets compatibles, musique, mails, agenda, ce genre de chose. Les développeurs tiers peuvent aussi permettre à leurs widgets d'être insérés ici.

nexus-5-unlock-004.jpg   nexus-5-unlock-001.jpg   nexus-5-unlock-002.jpg

Aussi étrange que cela puisse paraître, l'option des widgets d'écran de déverrouillage s'active dans les paramètres rubrique "Sécurité" et ne sont pas activés par défaut.

nexus-5-unlock-005.jpg

Accueil

Le système des pages d'accueil a été modifié même si l'esprit général reste le même (son nouveau nom, le Google Now Launcher). Pour commencer, vous pouvez maintenant bénéficier d'un nombre infini (du moins, non défini) de pages d'accueil, jusqu'alors vous étiez "bloqué" à 7. Ensuite, Google Now est maintenant sur la page de gauche, un peu comme BlinkFeed chez HTC. Google souhaite vraiment que vous utilisiez son service Now et le fait savoir (un peu comme Google+, hum...). Nous reviendrons sur Google Now juste après, dans tous les cas sachez que si vous désactivez le service, cette page de gauche disparaît.

La barre d'état et celle des touches tactiles sont maintenant transparentes, donnant l'impression d'avoir vraiment plus de place. Les icônes sont plus grosses que dans la 4.3 mais vous pouvez en aligner le même nombre (4) sur une ligne. Il est bien sûr possible de créer des dossiers.

Le système de changement du fond d'écran et d'ajout de widgets a changé avec un retour étonnant en arrière. Au lieu de devoir passer par le menu principal pour aller chercher les widgets, il suffit de... rester appuyé sur l'écran d'accueil, comme dans les précédentes versions. Vous avez ainsi accès à des fonds d'écran, la liste des widgets et les paramètres du launcher, qui sont ceux de Google Now (par extension, le nouveau launcher regroupe les paramètres de Now et du "reste").

Notez par ailleurs la nouvelle police utilisée sur la home, l'unlock screen et le menu principal, très "Sense" like (il s'agit de Robot en édition Condensed, ça a du sens mais nous trouvons qu'elle offre un rendu bien différent de Roboto classique et de fait nuit à la cohérence graphique de l'interface).

nexus-5-accueil-001.jpg   nexus-5-accueil-002.jpg   nexus-5-accueil-003.jpg

Le tiroir des notifications est le même que celui qu'on trouve dans la 4.3, avec le multitouch (deux doigts) pour accéder aux paramètres rapides. Il est toujours possible d'interagir avec des notifications (mails, twitts, etc) rapidement. Le multitâche, accessible via la touche tactile de droite, n'a pas changé.

nexus-5-notifs-001.jpg   nexus-5-notifs-002.jpg   nexus-5-multi-001.jpg

"Ok Google, please work ?"

Quand Google a dévoilé le Moto X, nous avions découvert pour la première fois la fonctionnalité "always on" intégrée à Google Now. Avec cette option, il vous suffit de dire "Ok Google" pour lancer rapidement la recherche vocale, qui vous permet sur le papier de faire un tas de choses.

Sur le Nexus 5, sous KitKat, vous avez aussi cette fonction. Malheureusement, comme pour de nombreux services de Google, elle ne fonctionne pas (ou presque) en langue française (ni en France, dans tous les cas). Concrètement vous êtes sensé pouvoir demander à calculer un itinéraire, vous montrer vos photos, lancer votre morceau de musique préféré, répondre à une question lambda (comme Siri) ou, tout simplement, faire une recherche sur le web. Dans l'état, la seule tâche possible est la dernière, si vous parlez en anglais.

Bien sûr, si vous ne passez pas par l'option "Ok Google", vous pouvez toujours faire une recherche classique en français et bénéficier des fonctions avancées de recherche type images, météo, calculatrice et même la rédaction d'un SMS ou mail ou appel rapide. C'est déjà bien, mais loin de ce peuvent faire les américains, dommage.

nexus-5-accueil-006.jpg   nexus-5-accueil-010.jpg   nexus-5-accueil-005.jpg

Quand vous activez la langue anglaise, l'option "Détection de mot clé" apparaît

nexus-5-accueil-007.jpg   nexus-5-accueil-008.jpg   nexus-5-lucienne-001.jpg

Menu principal

Le menu principal est sobre, exempt de toute fonctionnalité. Les icônes sont plus grosses (mais on retrouve cette police étroite), vous ne pouvez pas créer de dossiers (un appui prolongé dirige vers la home, avec options pour désinstaller une app et accéder aux infos). On perd également le raccourci bien pratique vers le Play Store, en haut à droite sous la 4.3 "pure".

Honnêtement, nous sommes partisans de l'Android "brut", mais là c'est simplement vide et peu fonctionnel. Un accès rapide au Play Store, une option pour désinstaller les apps plus rapidement, la possibilité de créer des dossiers ou même de simplement pouvoir réorganiser les icônes, ça n'aurait pas été du luxe. 

nexus-5-menuprincipal-001.jpg   nexus-5-menuprincipal-002.jpg

Mode Immersion

KitKat intègre une fonction baptisée "Mode Immersion", qui prend avantage des touches tactiles pour occuper l'intégralité de l'espace d'affichage (tout est caché) pour vous proposer un véritable mode plein écran pour consulter vos contenus. Il s'agit avant tout d'une option que les développeurs peuvent "appeler" dans leurs apps afin de faire disparaître toute l'interface. Pour l'instant, cette fonction n'est visible que dans Play Livres (voir capture ci-dessous) et est efficace. On aurait aimé la trouver sur le web ou dans les jeux, mais ça viendra probablement.

nexus-5-immersion-001.jpg

En attendant, le côté immersif est tout de même présent dans Android KitKat, comme ça l'était déjà sous la 4.3. Dans la galerie les images s'affichent en quasi full screen avec des points à la place des touches tactiles, de même dans certains jeux, mais pas tous (ci-dessous Asphalt 8 vs. GTA 3).

nexus-5-fullscreen-001.jpg

nexus-5-fullscreen-002.jpg

nexus-5-fullscreen-003.jpg

Fonctions téléphoniques et contacts

Dans KitKat, Google a réalisé une grosse refonte des fonctionnalités téléphoniques. Par défaut, vous tombez sur vos contacts préférés, ceux que vous appelez le plus souvent, avec possibilité de faire "sortir" le pavé de composition. Rassurez-vous, vous n'avez pas besoin de le faire monter à chaque fois, sa position précédente est mémorisée. Il est bien entendu possible d'accéder au journal des appels et vous pouvez également rechercher un contact.

Adresses à proximité : nouvelle option, la recherche peut également aller fouiller dans l'annuaire (données de Google) afin de vous proposer des numéros que vous n'avez pas dans vos contacts. Actuellement, la fonction n'est pas vraiment opérationnelle en France mais vous devriez, à terme, pouvoir rechercher "médecin" et obtenir les numéros des professionnels les plus proches. Seul élément que nous avons constaté pour le moment, nous avons appelé un numéro qui n'était pas dans nos contacts et en raccrochant avons remarqué que le nom avait été rajouté dans le journal des appels (ici professionnel).

Lien avec Google+ : dans la même logique, les particuliers pourront (pas encore disponible) lier leur numéro de téléphone avec leur compte Google+. Ainsi, vous pourrez au moins connaître le nom et l'avatar de la personne qui vous appelle (et inversement) si le contact n'est pas dans votre répertoire. Google souhaite que vous utilisiez G+ et le fait savoir.

nexus-5-phonesms-001.jpg   nexus-5-phonesms-002.jpg   nexus-5-phonesms-003.jpg

L'écran affiché lorsque vous passez un appel n'a, par contre, pas changé.

nexus-5-orga-004.jpg

Au niveau des contacts nous avons droit à quelque chose de très classique, voir "basique". Listing des personnes avec avatar, accès aux favoris et aux groupes, pas de réelle intégration sociale mise à part des liens vers le profil Google+. Sur ce point Google semble revenir en arrière malgré sa volonté d'intégrer G+ à toutes les sauces, c'est assez étrange.

nexus-5-phonesms-004.jpg   nexus-5-phonesms-005.jpg

Hangouts, SMS, MMS et saisie de texte

Deuxième gros changement côté "communication", Hangouts (ex Google Talk) devient maintenant le centre des messages SMS, MMS et Hangouts (les mails restent à part). A l'instar d'iOS avec iMessage, ici vous pouvez échanger via Internet et les services de Google et envoyer/recevoir des SMS/MMS dans la même interface. L'intégration n'est pas aussi poussée qu'iMessage, car au final vous pouvez quand même avoir deux discussions distinctes par SMS et Hangouts.

Notez par ailleurs qu'avec KitKat, Google a implémenté la possibilité de remplacer plus facilement l'application par défaut pour les SMS/MMS, de fait si vous n'aimez pas Hangouts, vous pouvez toujours basculer sur une autre app, cherchez "SMS" sur le Play Store vous devriez trouver votre bonheur (souvent ces apps sont plus complètes niveau fonctionnalités, faites attention aux achats in-app, thèmes, etc).

Dans une discussion, c'est classique : messages à la suite au format "bulle", possibilité d'insérer sa position et/ou une image. Sur la capture ci-dessous il s'agit d'une conversation Hangouts, d'où la présence de l'option vidéo. En SMS/MMS, vous pouvez appeler rapidement le contact à la place.

nexus-5-phonesms-008.jpg   nexus-5-phonesms-007.jpg   nexus-5-phonesms-009.jpg

Saisie de texte : le clavier par défaut dans Android KitKat est le même que dans Jelly Bean avec l'ajout d'Emojis, des espèces de smileys évolués (qui s'affichent sur certaines plateformes, notamment iOS 7). La saisie de texte se fait correctement, avec pas mal d'options à votre disposition : tracé de lignes pour créer des mots, propositions de termes pour compléter la phrase, correction automatique, etc. Bien sûr, le clavier est remplaçable. D'ailleurs à ce sujet Google a changé l'implémentation de l'option de bascule vers un autre clavier, qui était avant dans le tiroir des notifications, c'est vraiment dommage.

nexus-5-phonesms-010.jpg   nexus-5-phonesms-011.jpg

Navigation web

Pour la navigation web, c'est Chrome qui est en première ligne et est d'ailleurs, sans surprise (depuis Jelly Bean) la seule solution proposée dans Android "pur". Pas de grand changement ici, l'interface est celle qu'on trouve sur tous les terminaux Android. L'expérience est excellente, le terminal est réactif et le grand écran accompagné de sa forte densité de pixels sont au top pour surfer sur la toile. Vous pouvez ouvrir des onglets, naviguer en privé, retrouver vos favoris/onglets/historiques de Chrome PC/Mac et autres sur votre smartphone. Quand vous commencez à défiler, la barre d'adresse disparaît mais celle des touches tactiles reste en place, pas de réel plein écran donc.

Pour illustrer les performances du navigateur, nous avons lancé Browsermark, qui nous précise que le Nexus 5 avec Chrome est supérieur à 90% des autres combo navigateurs/device sur le marché. 

nexus-5-web-001.jpg   nexus-5-web-002.jpg   nexus-5-web-003.jpg

Multimédia

Commençons par jeter un oeil (et une oreille) au lecteur musical. Il s'agit de l'application Play Musique avec son thème orange et sa multitude de fonctionnalités. Concrètement, cette app est un lecteur musical bien conçu sur lequel vous ajoutez une couche "cloud" et un peu de "Spotify". En clair, vous pourrez lire vos fichiers stockés sur la mémoire de votre terminal sans soucis avec différents tris classiques (albums, artistes, playlists, etc), mais pourrez aussi écouter les morceaux que vous avez stocké dans Google Musique (cloud) en streaming (donc sans occuper de place, à part si vous souhaitez passer un fichier en hors ligne) et, si vous le souhaitez, pourrez même souscrire à une offre (7.99€/mois) qui vous permettra d'accéder au catalogue (millions de titres, sans détail) de Google Musique dans l'application. L'idée de retrouver tous les services dans une seule interface est bonne et le système fonctionne globalement bien.

nexus-5-multimedia-001.jpg   nexus-5-multimedia-002.jpg   nexus-5-multimedia-003.jpg

Quand vous jouez un morceau, il est possible de contrôler la lecture à différents endroits, le tiroir des notifications, le widget de page d'accueil et sur l'écran de déverrouillage où la pochette est affichée sur toute la surface, c'est réussi.

nexus-5-multimedia-004.jpg   nexus-5-multimedia-005.jpg   nexus-5-multimedia-006.jpg

Qualité du haut parleur : le haut-parleur du Nexus 5, situé sous la grille gauche du terminal, est globalement satisfaisant, sans plus. Le volume proposé est supérieur (et heureusement) à ce qu'on a sur un Galaxy Nexus et similaire à celui du Nexus 4 et sa position, plus intelligente, permet d'éviter le souci d'étouffement du son qu'on a sur la précédente version du Nexus quand l'appareil est posé sur une surface plate. Le son est plutôt clair mais devient un peu brouillon sur les morceaux un peu complexes, mieux que sur le Z1 mais un poil moins bon que celui du G2.

Pour ce qui concerne la lecture vidéo, vous pouvez utiliser Play Films mais essentiellement pour vos achats sur le Play Store. Il existe une section "mes films" dans Play Films mais qui regroupe uniquement les achats. Pour visualiser vos vidéos personnelles, il faut vous rendre dans "sur l'appareil" puis menu et vidéos personnelles. Pas pratique, mais en même temps nous ne recommandons pas d'utiliser cette app pour consulter vos propres contenus, mieux vaut passer par la galerie.

Le problème principal que nous avons rencontré ici, c'est que nos fichiers DivX (et autres) n'apparaissent pas dans vidéos personnelles ni même dans la galerie. Il faudra impérativement passer par une app tierce du genre VLC, BS Player ou Rock Player pour lire ces fichiers, dommage.

nexus-5-multimedia-007.jpg   nexus-5-multimedia-008.jpg   nexus-5-multimedia-009.jpg

Justement, parlons de la galerie. Sous KitKat elle ressemble complètement à celle qu'on a sous Jelly Bean, avec les tris par Albums, Lieux, Heures, Contacts et Tags, l'intégration de photos qui viennent de Picasa/Google+ et un accès rapide à l'appareil photo. Dans "Appareil photo" se trouvent tous les clichés capturés par le terminal ainsi que vos vidéos. Il est possible de faire basculer un fichier stocké "dans le cloud" en local (hors ligne).

nexus-5-multimedia-011.jpg   nexus-5-multimedia-013.jpg

Une fois une image ouverte, vous pouvez la partager rapidement, l'imprimer (option intégrée maintenant en natif) ou l'éditer (effets divers, rognage, etc).

nexus-5-multimedia-014.jpg   nexus-5-multimedia-015.jpg

Surprise toutefois, une autre application dédiée aux photos et vidéos est également proposée, baptisée sobrement "Photos". Elle possède une interface "Android Next Gen" avec le menu sur le côté, fonctionnement par onglets et permet d'accéder à vos photos, activer la sauvegarde automatique sur G+, consulter vos fichiers par "sélection" (date/lieu) et même créer des petits montages avec différents thèmes basés sur vos vidéos et photos. Cette app est bien faite et est beaucoup plus liée à G+ que la galerie classique, par contre elle n'affiche pas non plus vos DivX.

nexus-5-photosnew-001.jpg   nexus-5-photosnew-002.jpg   nexus-5-photosnew-003.jpg

nexus-5-photosnew-005.jpg   nexus-5-photosnew-004.jpg

Nouvelle interface pour le partage et fonction "mini montage"

Appareil photo/vidéo

L'interface de l'appareil photo est la même que sous Jelly Bean avec l'ajout du HDR+, qui est tout simplement un mode HDR assez poussé (lire : marqué/efficace, voir section "Qualité photo"). Les interactions sont pensées pour le tactile, vous accédez aux options en haut à droite puis pouvez rentrer dans le détail via les icônes à l'écran. Au menu : exposition, différents modes de scène (dont nuit), balance des blancs, réglages liés à la définition de l'image (ou vidéo) et même un mode timelapse ("intervalle de temps") pour la vidéo. Il est aussi possible de capturer des photos pendant l'enregistrement vidéo, de zoomer, créer des clichés panoramiques ou des photosphères.

nexus-5-apn-001.jpg

nexus-5-apn-002.jpg

E-mails, calendrier, documents...

Bien sûr, Android est également un bon système pour s'organiser, être productif. Vous avez deux clients e-mail qui partagent une interface très similaire et permettent soit de configurer Gmail et d'autres fournisseurs ou simplement uniquement Gmail. Le calendrier n'a pas changé depuis Jelly Bean, on l'apprécie toujours autant. Quickoffice est pré-installé, depuis le rachat de la firme par Google, et permet tout simplement de créer des fichiers Words, Excel et Powerpoint ainsi que d'en ouvrir. Vous pouvez aussi accéder à vos fichiers sur Drive et sauvegarder des documents là dessus. Au passage, Drive est une bonne solution pour stocker des fichiers dans le "cloud" afin d'y accéder par la suite, Keep est une app proposée par Google qui permet de réaliser des listes ou simplement de prendre des notes et de tout retrouver facilement.

nexus-5-orga-002.jpg   nexus-5-orga-001.jpg   nexus-5-orga-003.jpg

Autonomie

Les terminaux de la gamme Nexus ne sont, hélas, pas réputés pour leur autonomie. Malheureusement, la situation ne change pas vraiment avec le Nexus 5. Après quelques jours d'utilisation, nous avons au mieux réussi à tenir une journée et demi avec un usage très limité. En moyenne, vous aurez droit à une journée, complète si vous utilisez votre terminal avec parcimonie, moins si vous regardez des vidéos et/ou jouez un peu. Ce constat est confirmé par notre test classique d'autonomie, qui se termine à 31% sur le Nexus 5 avec un colossal 30% épuisé en une heure de jeu en 3D (ici GTA 3).

nexus-5-autonomie-tm-1.jpg

Performances

Le Nexus 5 offre d'excellentes performances à tous les niveaux, que ce soit dans l'interface, sur le web ou en jeu. Vous pourrez faire tourner tous les derniers titres en 3D un peu gourmands sans aucun souci grâce à la combinaison Snapdragon 800 2.3GHz (Quad Core), Adreno 330 et 2Go de RAM. Le seul problème que vous allez peut être rencontrer se situe au niveau des scores dans les benchmarks. Actuellement, le combo CPU + KiKat n'est pas encore totalement supporté par les utilitaires de benchmark comme AnTuTu, Quandrant et autres. De fait, vous aurez droit à des scores plutôt bas. Nous avons fait un petit sondage sur Twitter auprès d'une dizaine de lecteurs et le constat est le même, les scores sont bas (proches de 18/23k sur AnTuTu au lieu de 30k). Ci-dessous la liste AnTuTu (à gauche) des meilleurs scores du Nexus 5 enregistrés, avec une fourchette de 19k à 30k. Idem à droite sur Vellamo, le Nexus 5 se positionne juste en dessous du S4. Dans les faits, il est plus proche du Note 3.

Une énième raison de vous rappeler que les benchmarks sont loin d'être nécessaires et jamais représentatifs des performances réelles, celles que les utilisateurs vont ressentir. Qu'il s'agisse d'un souci de compatibilité ou d'une potentielle "triche", il y a presque toujours un biais, c'est pour cela que nous ne leur accordons généralement pas trop de crédit.

nexus-5-perfs-002.jpg   nexus-5-perfs-001.jpg

Qualité photo et vidéo

Voir/Télécharger les photos originales ici

Le Nexus 5 est équipé d'un appareil photo 8 mégapixels avec flash LED, système de stabilisation optique et un nouveau mode HDR+ sensé vous permettre de "saisir l'instant comme jamais", dixit Google. Alors qu'en est-il dans les faits ?

De jour le Nexus 5 s'en sort généralement bien, parfois l'image est un peu pale mais la mise au point s'effectue sans trop de soucis (à part quelques exceptions, quand le sujet est trop "uniforme") et les couleurs sont justes. Le mode HDR+ est très efficace, parfois un peu trop quand la scène est très contrastée, mais il vous permettra d'obtenir des couleurs plus vives et une exposition globalement uniforme (regardez les exemples ci-dessous). 

De nuit, les couleurs ressortent correctement mais l'image est assez bruitée et manque constamment de détails. Nous nous attendions à un peu mieux en conditions difficiles et si passer en HDR+ ou mode nuit permet parfois d'obtenir un meilleur rendu, ce n'est pas encore totalement satisfaisant. 

En vidéo le Nexus 5 offre une belle qualité d'image de jour, un autofocus rapide, des couleurs fiables, une adaptation rapide aux changements de luminosité ainsi qu'une balance des blancs automatique qui fonctionne correctement. De nuit l'image est très bruitée, mais là dessus c'est un classique. Le focus se fait aussi plus difficilement en mauvaises conditions (encore une fois, classique).

La question de la qualité sonore est intéressante. Comme sur le G2, le Nexus 5 semble vouloir filtrer très fortement le bruit ambiant pour vous proposer des voix claires. Au final, le résultat est assez déconcertant. Si vous filmez une scène avec du bruit en permanence (musique, personnes qui parlent, etc), le son capté par le Nexus 5 est plutôt correct, même si le volume est très élevé. Par contre si vous enregistrez dans un environnement silencieux avec simplement des personnes qui parlent (ou même sans), on entend un bruit de fond assez gênant et des sortes de grésillements (qui donnent l'impression de frottements, même si vous ne touchez pas le micro) en permanence. Si une personne parle, la voix sera claire, mais vous aurez toujours ce souci. Honnêtement, c'est problématique, et nous espérons que LG est en train de préparer quelque chose pour régler cela.

Pour ce qui est de la stabilisation optique, en vidéo nous avons effectivement constaté une volonté de limiter les vibrations qui, même si elle n'est pas impressionnante, devrait vous permettre de bénéficier de vidéos un peu plus stables. Nous effectuerons un comparatif vidéo prochainement avec le G2 et le 1020.