Le Motorola Pro a été annoncé en février dernier et nous avions d’ailleurs pu le prendre en main lors du MWC 2011. C’est un terminal au form factor assez particulier pour un appareil Motorola, avec un écran tactile 3.1″ et un clavier AZERTY physique en portrait.

L’appareil tourne sous Android (2.2) avec la surcouche Motoblur et une interface adaptée à la taille de l’écran.

La mention « Pro » dans le nom de l’appareil évoque l’univers business, est-ce vraiment un bon appareil pour cette utilisation ?

Note : test essentiellement en vidéo et photos, lisez la conclusion pour avoir un avis rapide sur l’appareil.

 

Test vidéo du Motorola Pro

Vidéo avec sommaire interactif (vers les 3sc, pensez à faire pause sinon le sommaire disparaît), cliquez sur le thème qui vous intéresse pour naviguer dans la vidéo, cliquez en haut à droite pour revenir au sommaire. Bonne lecture !

Test filmé avec un caméscope Samsung HMX-S15.

Image de prévisualisation YouTube


Si vous aimez cette vidéo, pensez à vous abonner à notre chaîne Youtube en cliquant sur le bouton ci-dessous !

 

Spécifications

Motorola Pro

Système d’exploitation Android 2.2 avec surcouche Motoblur
Taille écran 3.1″ 230 x 480
Connectivité 3G HSDPA GSM quadribande
Mémoire 8Go de mémoire interne, jusqu’à 32Go via microSD (carte 8Go incluse)
RAM 512Mo
Processeur 1GHz, GPU PowerVR SGX530
Appareil photo 5 mégapixels, autofocus, flash dual LED
GPS ? Oui, A-GPS
WiFi ? Oui, b/g/n
Bluetooth ? Oui, Bluetooth 2.1 A2DP, EDR
Connectique micro USB, microSD, jack 3.5mm
Poids 134g
Dimensions 119 x 61 x 11.7 mm
Autonomie annoncée Env. 8h en conversation, 330h en veille, batterie 1420mAh
Prix Env. 299€ nu
Disponibilité Septembre 2011


Photos, design, prise en main

J’imagine que vous aurez plus d’éléments dans la boîte proposée dans le commerce, au moins ces deux-là !

 

Le Motorola Pro est un bel appareil, assez peu large, pas réellement fin mais sans procurer d’effet « brique ».

 

Le clavier sur le Motorola Pro est plutôt réussi, les touches sont en « biais » avec une symétrie gauche/droite, tout est pensé pour être ergonomique et à l’utilisation c’est plus que correct. Les touches sont petites mais on s’y habitue, je pense quand même que ceux ou celles qui ont des « gros » pouces auront plus de difficultés à maîtriser ce clavier. Autre petit reproche, les touches font pas mal de bruit quand vous tapez.

Par contre, il y a un système intégré avec une très bonne saisie prédictive et un correcteur. Mêlez cela à un clavier physique plus que correct et vous avez une saisie de texte presque parfaite sur un appareil dédié aux professionnels. Une bonne chose !

 

Qualité photo et vidéo

Image de prévisualisation YouTube


Conclusion

Le Motorola Pro est un appareil très intéressant de par son form factor, petit écran tactile et clavier physique portrait. Mais ici la particularité c’est que cet écran n’est pas nécessairement ridiculement petit comme sur un format BlackBerry, celui-ci est dans des proportions classiques avec, en dessous, un clavier un peu plus écrasé que la « normale » mais largement utilisable.

Cet gestion de l’équilibre au niveau du design permet une très bonne ergonomie quand vous entrez du texte, ce qui m’amène au premier point positif : la saisie de texte. Un clavier plus que correct malgré des petites touches et des systèmes de saisie prédictive et de correction intégrés à l’appareil qui aident largement à taper sans se soucier des erreurs.

L’expérience sur le web est moyenne mais finalement d’un niveau correct par rapport à ce qu’on trouve sur d’autres appareils similaires (au niveau des specs et avec une telle cible), le client e-mail est réussi et vous avez une messagerie universelle avec l’intégralité de vos messages en une seule vue (pratique).

A côté de ça, on a quand même une surcouche Motoblur encore assez peu cohérente dans cette version avec des interfaces au design différent d’une app native à une autre, on a vraiment l’impression que Motoblur a été développé par briques qui ont été ajoutées à la suite mais sans vraiment essayer de créer un écosystème uniforme et complet. Vous avez un lecteur musical assez peu séduisant mais qui propose de nombreuses fonctionnalités « annexes » qui représentent finalement le gros du lecteur (les options « connectées »), une séparation étrange entre tous vos contacts et vos contacts téléphoniques et d’autres détails de ce type. Ce n’est pas un problème unique au Pro, mais présent sur tous les appareils sous cette version de Motoblur.

Ces problèmes de cohérence ne sont pas vraiment rédhibitoires, vous pouvez très bien utiliser les différentes fonctionnalités sans prendre en compte tout ceci. Il suffit d’apprendre à bien utiliser chaque fonctionnalité en ayant connaissance de ses limites. Par exemple, côté multimédia, le Pro n’est pas franchement convaincant, surtout au niveau prise de photo et capture de vidéo (voir nos échantillons).

A qui conseiller cet appareil ? Il y a deux axes opposés mais qui se rejoignent sur le Pro, l’aspect professionnel et l’aspect social. Motoblur a beau être une surcouche que je n’apprécie encore pas réellement, elle intègre de nombreuses fonctionnalités liées aux réseaux sociaux. De ce fait, le Pro peut être un bon choix pour une personne « sur-connectée » qui aime rester en permanence en contact avec ses amis via SMS/MMS, Facebook et Twitter. Le clavier physique aidant à la saisie rapide de texte.

Et ensuite il y a l’axe pro, avec son client e-mail, son agenda synchronisé et toutes les fonctionnalités « pro » qu’on trouve sur Android (le choix est vaste). Bien sûr, toujours couplé à ce système de saisie de texte performant.

POINTS POSITIFS POINTS NEGATIFS
  • Saisie de texte
  • Form factor pratique
  • Bon client e-mail
  • Expérience web plutôt correct pour un terminal de cette gamme
  • Appareil photo moyen
  • Qualité vidéo moyen-
  • Surcouche qui manque de cohérence
★★★★☆