Test vidéo du Motorola Moto X 2014

Vidéo avec sommaire interactif, utilisez-le pour naviguer d'une section à une autre.

Contenu de la boite du Moto X 2014

Le Moto X de seconde génération est proposé dans une petite boîte sobre avec un peu de lecture, un bloc secteur avec deux ports USB (original), un câble USB/Micro USB, des écouteurs intra-auriculaires (avec kit mains-libres) et un outil pour vous permettre d'accéder au tiroir SIM (Nano).

moto-x-2014-photos-001.jpg

Motomaker

L'année dernière nous avions pu découvrir le Moto X première génération avec une innovation intéressante, la possibilité de personnaliser le smartphone à la commande. Cette fonction n'était malheureusement proposée qu'aux USA et nous avions dû nous "contenter" d'éditions plus classiques. Cette année, avec la sortie du Moto X 2014, aka Seconde Génération, la firme propose cette fois le fameux Moto Maker pour d'autres marchés dont la France. Le site en question se trouve ici et vous pouvez tester son fonctionnement sans avoir à acheter quoi que ce soit.

Vous pouvez choisir différentes matières pour la coque arrière : plastique lisse de différentes couleurs (tons froids ou chauds), cuir véritable (tanné aux USA) en 4 versions (+20€), bois issu de sources renouvelables en 4 versions (+20€ également) et un mélange de matériaux composites dans des tons neutres, plus sobres. Deux possibilités pour l'avant, noir ou blanc. Différents choix pour la couleur "accent" (contour du logo Motorola, sorties audio). Ensuite il s'agit de choisir la version de mémoire, 16Go ou 32Go (+50€). Cette dernière n'étant proposée, d'après Motorola, que sur le Motomaker. Pour finir, une option gravure est disponible, gratuite. 

Si vous le souhaitez, il est même possible de pré-configurer votre terminal, avec un message d'accueil, le fond d'écran et même le compte Google. 

motomaker-test-1.jpg

Design du Motorola Moto X 2014

La version testée aujourd'hui possède une face blanche avec coque en bois rendu bambou. Nous serons donc en mesure de fournir un avis sur le design de cette édition sans réellement pouvoir nous exprimer à propos des autres variantes, type cuir ou plastique notamment. 

moto-x-2014-photos-002.jpg

Le Moto X 2014 reprend l'esprit du premier terminal, lui-même ayant été repris sur les Moto G. Une face avant plutôt épurée côté style mais encombrée visuellement par un paquet de capteurs divers.

En haut, capteurs de proximité et luminosité, sortie audio puis la caméra frontale. Le terminal est équipé d'un total de trois capteurs de mouvement, un en haut et deux en bas, ce qui est plutôt original. Sur la version blanche, c'est assez peu esthétique car au final vous avez tous les capteurs classiques, bien visibles, la sortie audio, le haut-parleur en bas et les deux capteurs supplémentaires en bas. Ces capteurs permettent d'utiliser les quelques fonctions liées à des mouvements, nous reviendrons là-dessus un peu plus tard.

moto-x-2014-photos-005.jpg

moto-x-2014-photos-006.jpg

Les tranches sont un mélange entre plastique et aluminium, à droite vous avez la touche on/off verrouiller/déverrouiller, avec une surface en relief qui permet de la localiser rapidement et facilite son utilisation, puis le bouton de gestion du volume. Rien à signaler de l'autre côté.

moto-x-2014-photos-008.jpg

moto-x-2014-photos-010.jpg

Au dessus, jack 3.5mm centré et tiroir pour la Nano SIM. On retrouve le classique relief Motorola. En dessous le port micro USB et quelques mentions obligatoires, la coque n'étant pas amovible et la personnalisation ne facilitant pas l'affichage de ces informations. On note l'absence de slot pour une micro SD.

moto-x-2014-photos-009.jpg

moto-x-2014-photos-011.jpg

L'arrière de la bête est plus original. L'appareil photo est placé au centre en haut avec un double flash LED cerclé afin d'offrir plus de puissance et une meilleure répartition de la lumière. Nous reviendrons là dessus dans notre section sur l'appareil photo.

moto-x-2014-photos-012.jpg

Sous l'optique, Motorola affiche sa marque dans un cercle enfoncé dans la coque. Cet élément n'apporte rien de fonctionnel, si ce n'est offrir une zone pour poser son index quand vous tenez le terminal. Notez que ce relief est caractéristique chez Motorola mais est plus marqué sur ce nouveau Moto.

moto-x-2014-photos-014.jpg

La coque en bois est intéressante. Elle apporte de l'originalité au produit et permet de lui conférer un aspect unique, le bois affichant des imperfections. Cette surface est vernie en mat afin de conserver les reliefs du matériau. Le doigt accroche un peu et la sensation en main est très bonne. Notez que l'intégration dans le châssis n'est pas parfaite, avec des fentes de dimensions inégales et quelques zones qui ressortent plus que d'autres. Bien sûr vous pourrez avoir un rendu totalement différent avec votre appareil. Notez que d'après quelques testeurs la version "cuir" du Moto X 2014 s’abîme très rapidement.

Ergonomie du Motorola Moto X 2014

Le Moto X 2014 est équipé d'un écran de 5.2" et possède des bordures relativement épaisses ce qui pousse la largeur de la bête à 72.4mm. En main l'appareil n'est pas énorme mais reste costaud pour un 5.2" notamment en raison de son épaisseur, au max à 10mm.

moto-x-2014-photos-003.jpg

Les touches latérales sont bien placées et le relief sur le bouton on/off est un sympathique ajout. Si vous activez l'option, vous pouvez déverrouiller l'écran très simplement en survolant l'appareil de votre main (ou en le soulevant). Étrangement, cela ne fonctionne qu'avec le capteur de mouvement situé en haut de l'écran, ceux du bas ne déclenchant pas l'option (à quoi servent-ils donc ?).

Une chose est sûre, en main le design du Moto X 2014 semble premium et respire la solidité. Aucun craquement à l'utilisation, même quand on le sert fort.

Ecran du Motorola Moto X 2014

Le Moto X seconde génération est équipé d'un écran de 5.2" 1080p AMOLED, soit une densité de pixels de 424ppi, élevée. L'affichage est ainsi très "fin", lisible même sur les petits éléments à l'écran, c'est agréable. L'AMOLED du Moto X 2014 est également très vif, comme souvent avec cette technologie d'écran qu'on retrouve régulièrement chez Motorola. Les noirs sont profonds et la luminosité maximale est de 155/160lx, ce qui n'est pas très élevé mais cela est expliqué, à priori, par un élément qui personnellement me chagrine vraiment : le Moto X 2014 tire sur le jaune de façon très prononcée.

moto-x-2014-photos-007.jpg


Lors de la sortie du précédent Moto X, de nombreux utilisateurs avaient relevé le même souci, un AMOLED "réglé" très chaud dont les blancs sont jaunes. Sur ce Moto X 2014 c'est la première chose que j'ai pu constater lorsque j'ai allumé l'appareil pour la première fois. Quand vous regardez l'affichage de côté, le blanc devient blanc, mais de face la teinte est très visible. Au fil de nos utilisations nous avons pu nous y habituer, mais cela reste à mon sens un souci majeur que Motorola doit impérativement régler, d'autant plus qu'il n'est pas possible d'ajuster la température de l'affichage dans les paramètres (des apps peuvent faire cela si vous le souhaitez).

C'est au final assez frustrant car outre ce point l'écran du Moto X 2014 est vraiment excellent. Nous avons contacté Motorola à ce propos et attendons toujours une réponse de leur part.

Fonctionnalités du Motorola Moto X 2014

Le Moto X seconde génération tourne, à sa sortie, sous Android 4.4.4 dans une édition "pure" (ou presque) avec quelques ajustements et fonctionnalités ajoutées par Motorola. Dans un premier temps nous nous concentrerons sur les fonctions supplémentaires, pour basculer ensuite sur la base.

Ecran attentif : à l'instar d'autres smartphones sous Android (Samsung notamment) le Moto X 2014 embarque une fonction qui permet de "surveiller" si vous regardez l'écran et ne passe pas en veille tant que vos yeux sont détectés. Pratique si vous lisez un article, par exemple, et avez un temps de mise en veille automatique court.

Protéger votre téléphone : il s'agit d'une fonction disponible sous une autre forme de base sous Android (Android Device Manager) proposée également par Motorola, à activer dans les paramètres.

Motorola Connect : à activer dans les paramètres, vous pouvez ensuite installer une extension Chrome et gérer les messages depuis votre ordinateur (et connaître le nom de l'appelant).

moto-x-2014-captures1-001.jpg moto-x-2014-captures2-001.jpg

Gestes : trois gestes existent, le premier "réduit au silence" le mobile (passage en mode silencieux ou demande de répétition de l'alarme), le second, intéressant, permet de lancer rapidement l'appareil photo après avoir effectué un mouvement rapide avec le poignet (une vibration se fait sentir pour confirmer le lancement de l'appareil photo). Pour finir, le mouvement de survol qui permet de réveiller le terminal s'active ici.

moto-x-2014-captures1-005.jpgmoto-x-2014-captures1-007.jpgmoto-x-2014-captures1-008.jpg

Ecran "coup d'oeil" : Motorola a implémenté une fonction bien pratique qui utilise les capteurs du smartphone et permet deux choses : visualiser rapidement les notifications en attente et déverrouiller l'appareil sans avoir à utiliser la touche latérale. Si vous survolez le haut de l'écran (visiblement seul ce capteur est actif étrangement) l'affichage se réveille et indique l'heure, les dernières notifications sous forme d'icônes et affiche un cadenas qui, une fois manipulé, permet de déverrouiller l'écran. Vous pouvez faire la même chose en bougeant le terminal. Ces deux implémentations sont très pratiques et vous vous retrouvez rapidement à ne pas avoir à utiliser la touche latérale pour allumer l'écran. Notez qu'il est possible de choisir quelles notifications s'affichent à cet emplacement ou encore si les détails sont présentés ou non (pour plus de confidentialité).

Assistant : Vous disposez ensuite d'une app Assistant qui propose plusieurs modes à activer en fonction de vos envies. "Sommeil" permet de ne pas être dérangé la nuit, "Réunion" fait à peu près la même chose mais quand vous êtes supposé être en réunion d'après votre agenda, "Domicile" vous lit vos SMS quand vous vous trouvez chez vous, idem pour "Au volant" si un certain périphérique Bluetooth a été détecté.

moto-x-2014-captures1-006.jpg moto-x-2014-captures1-013.jpg

Moto Voice : le Moto X 2014 intègre une fonction d'assistant vocal qui vient compléter Google Now. Son intérêt principal est de permettre d'être réveillée même quand l'écran est éteint en disant la phrase de déclenchement, que vous pouvez définir. La prise en compte est très efficace et rapide, elle dépend beaucoup de la façon dont vous avez prononcé le ou les termes lors de la mise en place mais est assez souple afin de ne pas frustrer. A titre d'exemple, nous avions utilisé la phrase "Hello Moto". En disant "Hello Molo" le terminal ne bronche pas, même en utilisant exactement la bonne intonation.

Voice ne se contente pas de faciliter l'accès à Google Now, il utilise en effet Now pour "le reste" mais apporte quelques nouveautés. Par exemple, vous pouvez dire "Quelles sont les nouvelles ?" et le terminal vous lit les dernières notifications. "Lancer l'appareil photo" fonctionne bien (même "prendre un selfie"...). Sympathique, dites "mets Michael Jackson sur Youtube", l'app lance Youtube, effectue une recherche et lance une playlist composée de vos mots clés de recherche. 

moto-x-2014-captures3-001.jpg moto-x-2014-captures3-002.jpg

Motorola Migrate : tout comme le Moto G 2014, le Moto X 2014 embarque Motorola Migrate, une app qui permet de passer facilement d'un mobile sous Android à ce nouveau smartphone avec transfert de vos données ou encore d'un iPhone à ce Moto X en passant par iCloud.

Spotlight Stories : dernier élément ajouté par Motorola, plus "fun", Stotlight Stories. Il s'agit d'histoires interactives dans lesquelles vous évoluez en utilisant les capteurs du terminal. C'est bien fait, sympathique, n'apporte en soi pas grand chose mais on apprécie trouver quelque chose d'aussi frais sur un smartphone dès la sortie de la boîte.

moto-x-2014-captures4-001.jpgmoto-x-2014-captures4-003.jpgmoto-x-2014-captures4-002.jpg

Pour le reste des fonctionnalités, il s'agit du classique "pack" Android avec quelques légères modifications de la part de Motorola. Rapide tour des fonctions principales.

On retrouve un accueil personnalisable avec widgets ( 9758) et raccourcis, un tiroir des notifications ( 9760) accompagné de l'accès rapide aux paramètres principaux et la fonction multi-tâche ( 9759) . Le menu des applications ( 9761) , qui regroupe vos contenus, n'a rien de spécial, pas de tris proposés.

La composition de numéro se fait classiquement ( 9767) , avec propositions de contacts. La réception est bonne, avec une perte de signal inférieure au Nexus 5 (testé en Ile de France, réseau Bouygues Telecom), de -90 dBm lors de nos tests.

Les messages ( 9768) sont présentés triés par contacts, dans une conversation l'affichage est classique, par empilement. Le clavier proposé par défaut est celui qu'on trouve dans Android, très correct. Bien sûr remplaçable. Le calendrier ( 9769) est celui de base dans Android, idem pour les clients e-mails ( 9771) . Tout est fonctionnel et se synchronise très bien avec les services de Google, mais pas uniquement.

La navigation web ( 9773) s'effectue avec Chrome par défaut (synchronisation avec Chrome pour ordinateur) avec une expérience excellente, sans saccades. La galerie ( 9775) est la même que sur le Moto G 2014, avec une interface claire qui propose différents tris dont une section intéressante regroupant les clichés et vidéos selon le lieu de la capture ainsi que la chronologie de façon à obtenir des albums automatiques par "événement".

Pour la lecture musicale Motorola ne prévoit rien de spécial ainsi vous utiliserez Play Musique ( 9774) ou pouvez télécharger une autre app sur le Store. Heureusement Play Musique est un bon lecteur avec un paquet de fonctions, on regrette juste l'absence d'un véritable égaliseur facile d'accès. La qualité audio avec un casque est très bonne. Contrairement au Moto G 2014 le X seconde génération ne possède pas de double HP frontaux, aussi étrange que cela puisse sembler. Le haut-parleur se situe en bas, est tout de même frontal (ce qui est déjà bien) et propose une très bonne qualité sonore malgré tout avec un volume plutôt élevé.

L'interface de l'appareil photo est la même que sur le Moto G 2014, épurée et optimisée pour le tactile avec un menu latéral qui s'étire depuis la gauche. On retrouve un paquet d'options : HDR, flash, focus au doigt ou non, mode vidéo (1080p, ralenti 1080p et 4K 2160p), panorama, géolocalisation à la capture et ajustement de la définition. Vous pouvez bien sûr passer en mode caméra frontale

moto-x-2014-captures5-001.jpg

moto-x-2014-captures5-002.jpg

Autonomie du Moto X 2014

Le Moto X 2014 réagit de façon très similaire à son frère le G seconde génération côté autonomie. Avec une batterie de plus grande capacité mais plus de pixels à gérer ainsi qu'un chipset plus costaud, le Moto X 2014 termine notre test classique d'autonomie à 48%, avec une perte de 24% après une heure de jeu en 3D.

Au quotidien nous avons généralement obtenu une journée complète d'autonomie sauf en cas d'utilisation poussée du chipset via des jeux gourmands et/ou du GPS. 

motox2014-autonomie-tm-1.jpg

Performances du Moto X 2014

Dans l'interface le Moto X 2014 est tout à fait réactif et n'a pas présenté de saccades tout au long de notre utilisation. Idem en jeu l'appareil offre des performances d'un appareil de haut de gamme en 2014, on en attendait pas moins. On note que l'appareil chauffe un peu quand fortement sollicité. 

Dans les benchmarks, le Moto X 2014 se positionne très bien avec 44 500 dans AnTuTu, 2011 dans Vellamo et un sympathique score également dans 3DMark. Globalement il se situe un poil en dessous du Note 4 sur cet aspect.

moto-x-2014-captures4-009.jpgmoto-x-2014-captures4-010.jpgmoto-x-2014-captures4-011.jpg

Qualité vidéo et photos du Moto X 2014

En photo de jour, le Moto X 2014 s'en sort vraiment bien avec des couleurs vives sans trop de saturation et des contrastes marqués qui amplifient cela. Le rendu de l'image est détaillé, agréable à l'oeil. La mise au point se fait correctement sauf de près, la macro ne semble pas être le fort du terminal.

De nuit, l'image est bruitée et la mise au point est très compliquée, voir impossible dans certains cas, cela étant dit les couleurs sont plutôt justes. Le double flash LED avec "anneau" est assez puissant, plus qu'un flash "classique" (simple LED) qu'on trouve sur la majorité des smartphones, mais honnêtement nous n'avons pas trouvé que le système circulaire aide particulièrement. Quand vous utilisez le smartphone en mode torche, vous voyez clairement que la lumière ne se diffuse pas dans le cercle. Quoi qu'il en soit, le Moto X 2014 propose un flash au dessus de la concurrence, c'est certain, et cela est visible sur les clichés capturés de nuit, plus lumineux.

En vidéo le son est très bon mais cela semble être dû à un microphone sensible, qui, de fait, restitue pas mal de souffle à l'enregistrement. Les couleurs sont, comme en photo, très belles, et vous arrivez à sortir un paquet de détails, notamment en enregistrement 4K. De nuit l'image est bruitée et la mise au point est difficile.

Prix du Moto X 2014

Le Moto X 2014 est disponible chez Amazon autour de 500€. Cependant pour être sûr d'avoir la personnalisation qui vous intéresse, achetez-le sur le Motomaker.