LG a récemment dévoilé des chiffres de vente de cette gamme, à savoir 15 millions de terminaux vendus courant février. Le L9 en fait partie mais n’a logiquement influé que modérément sur ces statistiques en raison de son arrivée tardive sur le marché. L’appareil est présenté comme étant « le haut de gamme de la gamme L-Style », soit le top d’une série moyenne. Que vaut la bête ? 

 

Test vidéo du LG Optimus L9

Vidéo avec sommaire interactif, cliquez sur le thème qui vous intéresse pour naviguer dans la vidéo, cliquez en haut à droite pour revenir au sommaire. Bonne lecture !

La vidéo ne fonctionne pas ? Voir la vidéo sur Youtube

Si vous aimez cette vidéo, pensez à vous abonner à notre chaîne Youtube en cliquant sur le bouton ci-dessous !

Spécifications

LG Optimus L9

Système d’exploitation Android 4.0 Ice Cream Sandwich (mise à jour JB prévue)
Ecran 4.7″ 540×960 capacitif multitouch
Connectivité

3G+ HSDPA bibande GSM quadribande

Mémoire 4Go de mémoire interne, microSD jusqu’à 32Go
RAM 1Go
Processeur Dual Core 1GHz
Appareil photo

5 mégapixels, autofocus, flash LED, caméra frontale VGA

GPS ? Oui, A-GPS
WiFi ? Oui, b/g/n
Bluetooth ? Oui, Bluetooth 3.0 A2DP
Connectique micro USB, jack 3.5mm
Poids 125g
Dimensions 131.9 x 68.2 x 9.1 mm
Batterie

2150mAh 

Prix A partir d’1€ avec forfait, env. 250€ nu
Disponibilité Novembre 2012
DAS 1.27W/kg

Photos, design, prise en main

Contenu de la boîte : le L9 est proposé avec la batterie 2150mAh, un câble micro USB/USB, un bloc chargeur, un kit oreillette 3.5mm et un petit livret d’utilisation. 

 

Pour le design du L9, prenez un peu du L3, un peu du L7 et vous obtiendrez le top de la gamme, toujours une forme assez géométrique et des bordures chromées. C’est réellement le design phare LG pour les terminaux dévoilés en 2012.

 

Quelques capteurs, une caméra frontale VGA, un beau logo LG sans oublier la sortie audio, au centre. 

 

Sous l’écran, les touches sensibles Retour et Menu, qui sont invisibles non activées et la touche Accueil, longue mais très peu haute ce qui ne la rend pas spécialement ergonomique à l’usage.

 

Sous l’appareil, le micro et le port micro USB. On voit bien ici les différentes « couches » de couleur, chromé, plastique noir puis chromé à nouveau avant la coque arrière.

 

Au dessus du L9, le jack 3.5mm et un second micro.

 

Rien de spécial tranche gauche à part le bouton de volume.

 

Côté droit le bouton on/off verrouiller/déverrouiller sur le haut, à utiliser avec le pouce pour les droitiers.

 

A l’arrière, l’appareil photo, flash LED et le haut parleur, posés sur une coque arrière (en plastique avec quelques reliefs) aux extrémités en pente, plutôt original.

Ergonomie, sensation en main : le L9 a beau appartenir au « top » de la série L-Style, il lui est impossible de cacher son aspect très plastique, qui pourrait déplaire aux plus exigeants (coque arrière qui sonne creux, quelques grincements, sensation générale en main). Autre bon point, la taille de l’appareil. Malgré un relativement grand 4.7″, la prise en main est confortable grâce à un design tout en longueur et avec des bordures fines. LG a optimisé l’espace utilisé et c’est appréciable. 

 

 

Fonctionnalités

Le L9 que nous avons testé tournait, hélas, encore sous Ice Cream Sandwich. Une mise à jour Jelly Bean est prévue et devrait normalement débarquer courant avril et apporter son lot de nouveautés, essentiellement liées à JB (plus de fluidité, nouveau système de notifications, Google Now…).

LG nous propose une surcouche plutôt complète avec une présence visuelle du constructeur plus ou moins marquée selon les menus. Le fonctionnement classique d’Android pour l’accueil avec quelques widgets « maison » plutôt sympathiques (météo, Social+), un système QuickMemo qui permet de dessiner sur n’importe quel interface affichée à l’écran et l’ensemble habituel de fonctionnalités intégrées (web, multimédia…). Pour découvrir les fonctionnalités du L9 dans les moindres détails, consultez le test vidéo (en début de test).

 

Qualité photo et vidéo

Le L9 prend des clichés décents de jour, avec un mode macro plutôt efficace et des couleurs généralement fiables. Le résultat reste typique de ce genre d’appareil, avec des contours accentués (bien visible sur les photos de jour avec la neige) peu esthétiques. De nuit le L9 part dans l’orangé et la mise au point devient bien compliquée. Au global, le L9 est correct en photo pour le partage web et les souvenirs, mais rien de plus (et c’est déjà pas mal).

 

L’appareil filme en 1080p avec autofocus continu (plutôt rapide), le constat est similaire à la photo avec, notamment, un rendu très moyen de nuit (voir mauvais). Pour une raison que nous ignorons (est-ce un bug ?) chaque vidéo que nous avons filmé avec le L9 débutait avec un bruit de fond assez désagréable, étrange.

Image de prévisualisation YouTube

 

Conclusion

Le LG Optimus L9 n’est pas le smartphone moyenne gamme de l’année mais il faut bien reconnaître qu’il offre -globalement- une expérience plus que décente pour son prix. Un design peu original et un peu bas de gamme (au niveau de la coque arrière) mais qui est fonctionne (mis à part pour le touche Accueil, peu pratique). Un grand écran sans occasionner un encombrement exagéré (même taille d’écran qu’un Optimus G). Dans l’interface, le tout est plutôt réactif, notamment sur le web et vous pourrez jouer à quelques jeux sans trop de soucis. Sans être un killer, le L9 vous permettra de capturer des photos et vidéos décentes de jour. Résumons tout cela.

 

Design et ergonomie ★★☆☆

Peu original avec des finitions moyennes mais qui reste fonctionnel et bien optimisé pour la taille de l’écran. Dommage néanmoins pour cette touche Accueil, trop peu haute.

 

Ecran ★½

Un grand écran 4.7″ au rendu correct, une résolution moins élevée que la moyenne des terminaux avec un écran de cette taille mais rien de bien gênant à l’oeil.

Pas de véritable coup de cœur pour ce L9 mais la proposition globale est plus que correcte pour son coût.  

Interface et fonctionnalités ★★☆☆

Hélas encore sous Ice Cream Sandwich (la mise à jour doit arriver courant avril), le L9 offre une bonne quantité de fonctionnalités intégrées et quelques éléments apportés par LG comme de nouveaux widgets ou encore QuickMemo. Cela étant dit, la surcouche LG n’est pas visuellement très aboutie et mériterait d’être retravaillée.

 

Performances ★★½☆

Globalement bon pour un appareil de moyenne gamme, l’interface est réactive à l’usage, l’expérience web est bonne (mais, bien entendu, en deçà de ce qu’on trouve sur un appareil haut de gamme, notez que l’utilisation de Chrome pour Android permet d’optimiser le surf) et le L9 vous permettra de faire des tourner des jeux actuels sans trop de soucis, avec des limites qui devraient apparaître courant 2013, notamment sur les titres les plus gourmands.

 

Qualité photo / vidéo ★★☆

La qualité de sortie photo et vidéo est plutôt classique pour un appareil de cette gamme, c’est loin d’être mauvais mais en conditions difficiles le L9 ne suivra pas. Le mode macro est assez performant et l’autofocus en vidéo également.

 

Autonomie ★☆☆

Le L9 fait partie de ces appareils que vous allez devoir recharger tous les soirs si vous comptez l’utiliser comme un smartphone (web, musique, jeu, vidéo…). Si en veille il ne consomme pas grand chose, dès que l’écran est en fonctionnement la batterie se vide très rapidement, notamment en jeu. Vous ne devriez pas passer la journée en usage poussé.

 

POINTS POSITIFS POINTS NEGATIFS
  • Bonne fluidité générale (notamment sur le web)
  • Grand écran sans encombrement exagéré
  • Finitions moyennes
  • Proposé sous Ice Cream Sandwich (MAJ prévue)
  • Autonomie

Note globale ★★★☆☆