Quand Apple a présenté son premier iPhone début 2007, c’était clairement une révolution et la petite bête était bien en avance sur son temps. Un OS cohérent, fluide à utiliser, des fonctionnalités intuitives le tout dans un design réussi. Puis, un an après, Apple a lancé sa deuxième révolution, l’App Store.

Depuis, de nombreux concurrents ont tenté de rejoindre la pomme sur le podium du « user friendly« , du smartphone à la portée de tous qui séduit les foules. Les débuts furent compliqués, mais avec le temps et les différentes évolutions, Apple s’est retrouvé avec une poignée de concurrents qui peuvent clairement rivaliser.

Le plus grand est, bien entendu, Android, qui a d’ailleurs pris des parts de marché très rapidement jusqu’à dépasser les ventes d’iPhones. Mais derrière il y a aussi Windows Phone et son approche très proche d’iOS : un système plutôt fermé, cohérent, intuitif et fluide.

Face à la concurrence, Apple a régulièrement proposé des mises à jour de son système ainsi que des nouveaux terminaux, 3G, 3GS, 4 et, finalement 4S. C’est ce dernier que nous allons aujourd’hui passer en revue, le 4S est-il à la hauteur des révolutions passées du constructeur ?

 

Test vidéo de l’iPhone 4S

Vidéo avec sommaire interactif (vers les 3sc, pensez à faire pause sinon le sommaire disparaît), cliquez sur le thème qui vous intéresse pour naviguer dans la vidéo, cliquez en haut à droite pour revenir au sommaire. Bonne lecture !

Test filmé avec un caméscope Samsung HMX-S15.

Image de prévisualisation YouTube


Si vous aimez cette vidéo, pensez à vous abonner à notre chaîne Youtube en cliquant sur le bouton ci-dessous !

 

Spécifications

Apple iPhone 4S

Système d’exploitation iOS 5
Taille écran 3.5″ LED IPS 640×960 Retina Display, capacitif multitouch
Connectivité 3G, quadribande
Mémoire Versions 16/32/64Go
RAM 512Mo
Processeur 1GHz dual core A5
Appareil photo 8 mégapixels, autofocus, flash LED
GPS ? Oui, A-GPS
WiFi ? Oui, b/g/n
Bluetooth ? Oui, Bluetooth 4.0 / A2DP
Connectique USB 2.0, port propriétaire, jack 3.5mm, micro SIM
Poids 140g
Dimensions 115.2 x 58.6 x 9.3 mm
Autonomie annoncée Env. 8h en conversation, 200h en veille, batterie 1432mAh
Prix

Apple : à partir de 629€ nu

Comparer les prix de l’iPhone 4S sur MeilleurMobile

SFR : à partir de 49€ avec forfait

The Phone House : à partir de 149€ avec forfait

Disponibilité Sortie octobre 2011


Photos, design, prise en main

Le design de l’iPhone a toujours représenté un point essentiel, c’est devenu encore plus intéressant avec la sortie de l’iPhone 4, quand Apple a pris de véritables risques. Risques ? Oui car le design de l’iPhone 4 est bien différent de ce qu’on a pu voir avant chez la pomme, cohérent avec l’esprit d’Apple mais différent. D’ailleurs lorsque les premières fuites du 4 sont apparues, de nombreuses personnes n’y croyait pas pour cette raison.

Pourquoi parler du design du 4 sur le test du 4S ? C’est simple, c’est le même, à une petite différence près. Vous avez sûrement entendu parler de l’ »antennagate », en référence au bad buzz énorme autour des soucis de l’antenne de l’iPhone 4, et bien avec le 4S Apple a inséré 4 emplacements non métalliques pour faciliter la réception, de ce fait, le terminal n’est pas sensible à la prise en main pour capter ou non (« grip of death »).

Pour le reste, c’est la même chose que pour l’iPhone 4, un design franchement réussi, soigné, qui fait penser (dans l’esprit) aux Macbook Pro. Seul problème d’après moi, sa fragilité. Pas nécessairement effective mais au moins ressentie. Nous en parlerons un peu plus tard.

Dans la boite, vous trouverez le strict minimum, un câble USB (2.0) avec port propriétaire Apple, le bloc chargeur avec connecteur USB, des écouteurs basiques et des notices. Sans oublier l’appareil mais ça va de soi.

 

Ecran 3.5″ sur une plaque en verre, caméra frontale pour FaceTime.

 

Sur le bas, le bouton physique qui « sert à tout faire », ou presque. Notez la forme de l’appareil, tranches droites mais angles arrondis, du plus bel effet.

 

En haut du 4S, le bouton on/off verrouiller/déverrouiller et le jack 3.5mm.

 

Sur le bas, haut parleur et port propriétaire, classique Apple.

 

Tranche gauche, de gauche à droite on a : ligne pour l’antenne, bouton de gestion des modes (général/silencieux), volume +, volume – et une autre encoche pour l’antenne. Le bouton de volume « + » permet aussi, depuis iOS5, de lancer la capture vidéo ou de prendre une photo (faute de bouton physique pour l’appareil photo).

 

Côté droit, les deux encoches opposées pour l’antenne et le slot pour la micro SIM. Depuis le 4, Apple utilise des micro SIM, si vous prenez votre iPhone en pack, la micro SIM est incluse, sinon il faut la demander. Je sais que chez SFR elle coûte 5€, chez Orange 1€. A voir le prix chez les autres.

 

A l’arrière, une belle coque noire (ici, version blanche disponible également), l’appareil photo 8 mégapixels et son flash. Notez que l’arrière est composé d’une plaque de verre.

 

Bon, parlons prise en main. L’iPhone 4S n’est pas léger, il est même presque « lourd » pour un smartphone 3.5″. Les finitions sont excellentes, aluminium et verre, rien à dire. Cumulez ces deux points et vous obtenez un appareil avec une excellente sensation en main, de la pure qualité Apple c’est certain.

Mais j’ai tout de même un souci avec ce 4S, qui était aussi valable avec le 4, quand je tiens l’iPhone 4S dans ma main, j’ai vraiment « peur » de le faire tomber. Car j’ai le sentiment que s’il tombe, c’est vraiment un problème. En comparaison, je sais que quand j’ai un Galaxy S 2 dans la main, il y a de grandes chances pour qu’il soit intact après la chute (ça dépend du type de sol et de l’angle, bien sûr). J’aurais du mal à vous dire si toute ceci n’est que psychologique ou si c’est fondé mais c’est l’impression que j’ai. Imaginez tenir un MacBook pro dans la main, vous avez peur de le faire tomber non ? C’est la même chose avec l’iPhone 4S, c’est un appareil lourd, de qualité, mais recouvert de verre. L’effet est sympathique mais cela donne une impression de fragilité.

De plus, cette impression est renforcée par le fait que les tranches sont droites, quand vous tenez l’appareil, les côtés n’épousent pas la forme de votre main comme sur la majorité des terminaux, vous sentez les angles droits et ça ne facilite pas une saisie ferme.

Maintenant, comme d’habitude, c’est mon avis. Je pense aussi qu’avec l’habitude cette sensation disparaît et qu’au pire vous pouvez toujours acheter une protection si vous estimez que c’est nécessaire.

Vous allez me dire « mais au moins l’iPhone n’est pas un jouet en plastique » en référence aux appareils de Samsung, entre autres. C’est certain, mais ma réflexion ne s’arrête pas à ces terminaux, je pense notamment au Nokia N8, tout en aluminium, qui inspire bien plus confiance que le 4S ou même, plus récent, le Lumia 800/N9 avec son design très réussi et haut de gamme, qui rentre parfaitement en mains. En clair : qualité de fabrication, style, ne signifie pas nécessairement que l’appareil doit être fragile, ou au moins donner cette impression.

 

Fonctionnalités

Sur cette partie, comme souvent dans mes tests, je vais vous rediriger vers le test vidéo. Il possède un sommaire interactif qui permet de trouver rapidement la section qui vous intéresse, mais je vais tout de même faire un petit rappel…

L’iPhone 4S tourne sous la dernière version d’iOS, 5. Avec cette dernière version, vous trouverez de nombreuses améliorations/modifications sur les versions précédentes. Les apports principaux, ont été détaillés dans cet article, et sont les suivants :

  • La configuration initiale de l’appareil peut être faite via l’appareil, plus besoin d’ordinateur
  • Nouveau système de notifications, personnalisable et complet
  • Tiroir avec widgets d’infos et dernières notifications, personnalisable également
  • Introduction d’iMessage, le BBM pour iPhone
  • Siri, assistant vocal (uniquement pour le 4S)

Bien sûr, tout ceci est à superposer aux fonctionnalités déjà présentes dans iOS, qui sont nombreuses.

 

Le tiroir des notifications, un ajout intéressant qui n’est pas qu’une copie d’Android. En effet, celui-ci permet d’être personnalisé et d’y afficher des « widgets » pour la météo, la bourse, les infos…finalement Apple a pris le système de tiroir et l’a amélioré.

Ce tiroir peut être « appelé » dans n’importe quelle application, il suffit de faire glisser son doigt du haut vers le bas de l’écran.

 

Siri…c’est LE point qui a été mis en avant lors de la keynote Apple de présentation du 4S. De quoi s’agit-il ? Siri est un assistant dans votre mobile guidé par la voix, vous pouvez lui parler de façon naturelle et il doit vous comprendre et effectuer une action en fonction.

Nous avons eu l’occasion de parler régulièrement de Siri depuis l’annonce (voir ici) et il faut bien admettre que les tests en anglais sont concluants. Siri permet d’effectuer une quantité incroyable d’actions, ajouter une entrée à l’agenda, envoyer des messages, chercher une information et la rapporter (type « quel age a xx ? »), définir une alerte quand vous rentrez chez vous, localiser des lieux d’intérêt autour de vous, etc.

Dans les faits, et surtout, en France, j’ai eu assez peu de chances avec Siri. Il faut savoir que, pour l’instant, même si Siri vous comprend très bien, il/elle ne peut pas encore répondre à toutes vos questions et attentes. Par exemple, tout ce qui est lié à votre localisation n’est pas fonctionnel, j’ai eu beau rechercher des lieux autour de moi, rien à faire. Étrangement, j’ai également eu des soucis pour des questions simples de conversion, comme « combien font 10 dollars en euros ? », question à laquelle Siri doit savoir répondre.

Difficile de juger ainsi Siri, je sais très bien qu’avec le temps cela va s’améliorer et les fonctionnalités présentes aux USA devraient arriver en France. Une chose est sûre toutefois, la reconnaissance est bluffante, vous n’avez presque jamais besoin de vous répéter (ça arrive sur les termes complexes mais globalement c »est très bien).

Mais finalement la question sur Siri n’est pas tellement là, d’après moi. Voici ma question : seriez-vous près à parler seul à votre mobile dans un lieu public ? C’est bien une des raisons pour laquelle ce genre de système n’a jamais vraiment pris, en plus des soucis de reconnaissance. Siri devrait surtout vous servir chez vous ainsi que dans la voiture, mais en soi c’est suffisant pour apporter un intérêt à la fonctionnalité.

Sachez que des développeurs travaillent sur un portage de Siri sur l’iPhone 4, mais c’est une autre histoire…

 

L’appareil photo 8 mégapixels, avec quelques ajouts, la grille de composition notamment. Vous pouvez aussi activer le mode HDR (multi-expositions). Globalement un élément m’a marqué dans les paramètres de l’appareil photo (et vidéo), le manque d’options. Je suis habitué aux appareils Android ou Nokia sur-équipés en terme de fonctionnalités de l’appareil photo, réglage des ISO, de l’exposition, effets divers…ici vous avez le strict minimum, avec quand même l’autofocus continu en vidéo (mais uniquement au toucher, je trouve ça moins intéressant qu’un mode automatique).

 

Qualité photo et vidéo

Cliquez sur une photo pour l’ouvrir en taille réelle.

Image de prévisualisation YouTube


Conclusion

Rien ne sert d’y aller par quatre chemins, l’iPhone reste une référence sur le marché des smartphones et ce 4S fait honneur aux versions précédentes. En clair, prenez un iPhone 4, qui était déjà un excellent smartphone, ajoutez-y un processeur dual core, un meilleur appareil photo et un assistant vocal, vous avez le 4S, qui doit être un des meilleurs smartphones sur le marché.

Maintenant, autant Apple était seul sur le segment des smartphones « plus que corrects » à la sortie du 3G, la situation a bien évoluée. Car entre l’évolution ultra positive d’Android et la dernière version de Windows Phone, Apple n’a jamais été aussi menacé sur le marché mobile et c’est une bonne chose. C’est cette menace qui a poussé Apple à améliorer l’existant, quitte à s’inspirer des autres…le multitâche, le tiroir des notifications, autant de fonctionnalités qui viennent des autres acteurs, sans oublier l’apport considérable des jailbreakers qui restent tout de même un excellent laboratoire d’expérimentation pour Apple.

Pourquoi choisir cet iPhone 4S par rapport à d’autres smartphones aujourd’hui sur le marché ? Pour son interface ultra fluide et cohérente, son excellente expérience sur le web (malgré l’absence de flash, ça devient de moins en moins un problème avec HTML5), un très bon appareil photo, excellent écran, son assistant vocal et surtout son immense catalogue d’applications.

Par contre, je vous déconseille le 4S si vous avez déjà un iPhone 4, attendez plutôt le prochain iPhone ou passer sur un terminal Android dual core. Le 4 reste encore un excellent smartphone, bien au dessus de la moyenne et il serait assez peu logique de basculer sur un 4S (qui lui aussi est sous iOS 5).

POINTS POSITIFS POINTS NEGATIFS
  • Design réussi, finitions parfaites
  • iOS 5 et ses nombreuses nouvelles fonctionnalités
  • Très bon appareil photo/fonction vidéo
  • Siri, quand il fonctionne
  • Excellente expérience web
  • Excellent écran Retina
  • Appareil fragile
  • Web : pas de Flash (en attendant d’avoir du « full » HTML5 sur le net)
  • Siri : petit bémol sur les options en langue française en espérant que ça se développe rapidement
★★★★½