HTC est arrivé après Nokia sur le segment WP8 et le finlandais s’était déjà bien affirmé avec sa gamme Lumia. Alors ce 8X, signature ou bavure ? [désolé, ça rimait]

Note : le test complet de Windows Phone 8 ayant été effectué avec le 920 PureView, ce test du 8X est essentiellement dans la vidéo et la conclusion. D’autre part, toutes nos excuses pour le retard et (malgré le retard) la brièveté du test écrit. Notez que d’une manière générale nous publions nos tests vidéo bien en amont, pensez à vous abonner pour ne pas avoir à attendre les tests écrits. 

 

Test vidéo du HTC Windows Phone 8X

Vidéo avec sommaire interactif, cliquez sur le thème qui vous intéresse pour naviguer dans la vidéo, cliquez en haut à droite pour revenir au sommaire. Bonne lecture !

La vidéo ne fonctionne pas ? Voir la vidéo sur Youtube

Si vous aimez cette vidéo, pensez à vous abonner à notre chaîne Youtube en cliquant sur le bouton ci-dessous !

Spécifications

HTC Windows Phone 8X

Système d’exploitation Windows Phone 8
Taille écran 4.3″ 720×1280 capacitif multitouch
Connectivité

3G+ HSDPA / H+

Mémoire 16Go de mémoire interne
RAM 1Go
Processeur Dual Core 1.5GHz
Appareil photo

8 mégapixels, autofocus, flash LED

GPS ? Oui, A-GPS
WiFi ? Oui, a/b/g/n
Bluetooth ? Oui, Bluetooth 3.1 A2DP
Connectique micro USB, jack 3.5mm
Poids 130g
Dimensions 132.4 x 66.2 x 10.1 mm
Batterie

1800mAh

Prix A partir de 1€ avec forfait, env. 440€ seul
Disponibilité Septembre 2012
DAS 0.78 (valeur tête), 0.75 (valeur corps)

 

Photos de l’appareil

Note : le 8X bleu est plus mauve à l’oeil nu, assez proche de ce rendu officiel.

 

Qualité photo et vidéo

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Conclusion

Avec le 8X HTC offre au consommateur une proposition élégante sous Windows Phone 8 pour un prix nu relativement modéré par rapport à la concurrence (essentiellement le 920 de Nokia). Son design est soigné et agréable à manipuler et Windows Phone 8 est toujours aussi sympathique à utiliser, très réactif et plein de fonctionnalités innovantes. Cela étant dit, et pour répondre à la problématique de départ, pour un terminal signature (terme qui, d’après moi, fait plutôt allusion aux fonctionnalités, l’accent est mis sur le « Windows Phone » dans le nom), HTC a fait très peu d’effort niveau logiciel. Sur ce point, Nokia est bien plus « signature » que HTC, comme quoi il ne faut pas toujours faire attention aux termes employés. 

Allez, résumons ce 8X…

 

Design et ergonomie ★★★☆

Le 8X est un terminal fin, léger, recouvert de plastique soft touch et qui arbore des couleurs assez marquées (testé ici en mauve). L’appareil est agréable à prendre en main grâce à sa forme (petit bémol pour les tranches un poil trop fines à mon goût), légèreté et la matière utilisée, la taille de l’écran -4.3″- permet de bien l’agripper. L’ergonomie n’est pas nécessairement au top toutefois, HTC a (encore) utilisé des touches physiques avec très peu de relief ce qui n’aide pas franchement à la manipulation (surtout pour le bouton on/off). Le problème est presque compensé par la taille desdites touches. Dommage quand même.

 

Ecran ★★

L’écran S LCD2 du 8X offre une prestation globale très bonne. La résolution de 720×1280 (densité de pixels 342ppi) permet une excellente lisibilité, renforcée par l’assemblage « no gap » (pas d’espace) qui rapproche la couche de verre (Gorilla Glass 2) de l’affichage et permet de prendre de la distance par rapport à la technologie (l’écran semble « imprimé »). La surface en verre est incurvée et intégrée dans le design de façon à permettre au doigt de passer d’un côté à l’autre sans buter contre une bordure. Seul bémol : des noirs moins profonds que d’autres technologies.

Le 8X est clairement le terminal WP8 phare côté design, en ce qui concerne les fonctionnalités, c’est autre chose

 

Interface et fonctionnalités ★★☆☆

La puissance et fluidité de Windows Phone 8, ses nombreuses nouvelles fonctionnalités, son interface intuitive et l’intégration sociale dans l’OS. WP est un système séduisant, mais pas idéal pour tout le monde. Graphiquement il faut apprécier et le Store reste encore en deçà côté contenu par rapport à l’App Store ou le Play Store (mais ça évolue positivement). Par contre si on met en parallèle le 8X avec le 920 (et qu’on met de côté le prix), le terminal de Nokia est très nettement au dessus d’un point de vue fonctionnalités à la sortie de la boite. Le 8X fait « vide » par rapport à un appareil de la gamme Lumia, même de moyenne gamme, avec son petit « Hub » et son appli de Retouche Photo sans oublier sa lampe Torche.

 

Performances ★★★★

Globalement bonnes, comme tout terminal haut de gamme sous Windows Phone 8. Le web est fluide, les jeux -même gourmands- tournent très bien.

 

Qualité photo / vidéo ★½☆

En photo, le 8X offre un rendu décent en bonnes conditions mais à tendance à « brûler » les ciels et à saturer les couleurs dans certaines situations. La mise au point se fait correctement et le mode macro est efficace. De nuit c’est assez compliqué (comme souvent), le flash LED ne fait pas de miracles. 

Côté vidéo le résultat est bon dans l’ensemble mais les changements d’expositions sont bien trop lents, idem (parfois) pour l’autofocus continu. Les couleurs sont justes. 

Pour continuer dans la comparaison avec le 920, sur ce point il va de soi que le terminal de Nokia est bien au dessus (largement). Bon point toutefois pour le 8X, sa caméra frontale grand angle, sympathique.

 

Autonomie ★☆☆

Exceptionnellement nous nous baserons sur les retours d’autres testeurs sur ce point car nous n’avons pas pu tester dans de bonnes conditions l’autonomie du 8X. D’après différents tests, dont celui de TechRadar, le 8X n’est pas spécialement bon élève en ce qui concerne l’autonomie. Il devrait être difficile en usage classique pour un smartphone (musique, web, photos/vidéo, quelques messages et mails dans la journée) de terminer la journée avec du jus. Notez que la batterie n’est pas amovible, ce qui garantit aussi la qualité du design.

 

POINTS POSITIFS POINTS NEGATIFS
  • Design réussi
  • Bel écran
  • Windows Phone 8 (nombreuses fonctionnalités)
  • Performances générales
  • Autonomie
  • HTC n’apporte pas grand chose à Windows Phone (fonctionnalités)

Note globale ★★★½☆