Un terminal abordable affichant des caractéristiques loin de celles qu’on trouve sur ses grands frères, oui, mais le One V est-il pour autant un appareil Android bas de gamme ?

 

 

Test vidéo du HTC One V

Test vidéo en deux versions, une longue avec sommaire interactif et courte « express » pour les plus pressés.

Test filmé avec un caméscope Samsung HMX-S15.

 

Test complet :

 

Test express :

 

Si vous aimez cette vidéo, pensez à vous abonner à notre chaîne Youtube en cliquant sur le bouton ci-dessous !

 

Spécifications

HTC One V

Système d’exploitation Android 4.0 avec surcouche HTC Sense 4
Taille écran 3.7″ 480×800 capacitif multitouch
Connectivité

3G HSDPA GSM tribande

Mémoire 4Go de mémoire interne, jusqu’à 32Go via microSD
RAM 512Mo
Processeur 1GHz
Appareil photo 5 mégapixels, autofocus, flash LED, capture vidéo 720p avec autofocus continu
GPS ? Oui, A-GPS
WiFi ? Oui, b/g/n
Bluetooth ? Oui, Bluetooth 4.0 A2DP
Connectique micro USB, jack 3.5mm
Poids 115g
Dimensions 120.3 x 59.7 x 9.2 mm
Autonomie Batterie 1500mAh, presque une journée en utilisation intensive, une journée large en utilisation « normale »
Prix Environ 269€ nu
Disponibilité Avril 2012

 

Photos, design, prise en main

Dans la boîte du One V vous trouverez l’appareil, le câble USB / micro USB, des écouteurs basiques et l’élément chargeur qui se branche en USB (pour la connexion au One V).

 

Le design du One V n’a rien à voir avec ses frères de la gamme One, il vient chercher son esthétique (et ergonomie) dans les racines des terminaux HTC sous Android. Ici, il s’agit du Legend, Dream et surtout du Hero, des terminaux tout simplement magnifiques et affichant des finitions excellentes pour la plupart.

La grosse particularité de ces trois appareils ? Un format compact et une forme en « L », avec un élément en bas qui remonte légèrement.

Personnellement, je trouve le choix design excellent, « réutiliser » un classique qui a fonctionné tout en tentant de séduire les personnes qui ont eu, et apprécié, un Hero, Legend ou Dream il y a quelques années.

 

Au dessus de l’écran 3.7″, la sortie audio, quelques capteurs bien cachés et le logo HTC.

 

Sous l’écran, les trois touches sensibles Retour, Accueil et Multi-tâches (qui fait également office de touche de menu dans certaines applications). Effet alu-brossé sur la zone inclinée, le rendu est réussi.

 

Arrière du One V, coque en métal avec effet mat (note : dans la vidéo de test je parle de coque en plastique, je me trompe, désolé). Les tranches sont arrondies pour permettre une bonne prise en main.

 

En haut, l’appareil photo 5 mégapixels et le flash LED. Le contour est en plastique.

 

En bas, également en plastique, logo Beats Audio et haut parleur. Ce dernier est placé de façon à limiter l’étouffement du son lorsque vous utilisez le HP. Le bloc en plastique se détache pour pouvoir insérer la micro SD et la carte SIM.

 

Sous le V, le micro principal.

 

Au dessus du terminal, le jack 3.5mm, une lumière de notification (la ligne transparente juste à droite du jack) et le bouton on/off/verrouiller/déverrouiller. On note ici que même si les finitions générales du V sont plus que correctes, le risque n’est pas nul lorsqu’on propose un terminal en plusieurs « parties », avec l’élément de l’appareil photo qui ressort un peu (vous n’aurez peut être pas cela sur votre terminal). 

On voit clairement sur la photo l’aspect unibody du design du One V, avec une seule pièce pour composer l’arrière et les côtés, avec l’écran « incrusté » à l’avant.

 

A droite, la touche de volume, qui ne peut pas être utilisée pour zoomer en photo et vidéo.

 

A gauche, le port micro USB, plutôt placé vers l’arrière.

 

Le One V est de loin le terminal le plus compact de la nouvelle gamme One. Il possède un écran de taille inférieure à 4″ ce qui induit de facto une très bonne saisie en main. Les finitions générales sont très bonnes avec un appareil qui ne  craque pas. On regrettera toutefois les quelques imperfections dues au design en plusieurs parties (écarts irréguliers à certains endroits). Côté ergonomie, l’avantage d’un tel appareil c’est qu’il est largement possible de l’utiliser à une main, les boutons du bas sont accessibles avec le pouce. Les touches sur les côtés sont bien placées et la forme de l’appareil permet d’épouser la joue quand vous effectuez un appel.

 

Un terminal compact

Histoire d’avoir une idée plus précise, voici le One V comparé à un iPhone 4S (droite) et un Galaxy Nexus (gauche). Dans l’ordre : 4.65″, 3.7″ et 3.5″. Le V est à peine plus haut que le 4S tout en possédant un écran plus grand, il est également à peine plus large et un peu plus fin.

 

Comparaison One S vs. One V

Image de prévisualisation YouTube

 

Benchmark, Quadrant

Pour référence, le One S score 4417, mais cet écart est tout à fait normal.

  

Qualité photo et vidéo

La qualité photo sur ce One V est correcte sans plus, le terminal gère assez mal le manque de lumière, il faudra utiliser le flash LED, qui fait le boulot (voir les deux premières photos de la galerie). En conditions « correctes », l’optique 5 mégapixels s’en sort mieux même si j’ai trouvé que la gestion de la lumière n’était pas toujours au top (ciel brulé). Une solution toutefois, le mode HDR intégré, même si le résultat est parfois exagéré (voir 7e photo).

En vidéo, le rendu est plutôt bon, des couleurs proches de la réalité, un autofocus qui fait son boulot et une gestion de l’exposition plus que décente.

Image de prévisualisation YouTube 

 

Conclusion

Avec un design original qui rappelle les précédents succès du constructeur, le One V est un bon petit terminal Android moyenne gamme. Il a l’avantage d’être compact, offre une excellente prise en main, tout en tournant sous Android 4.0 avec Sense dans sa dernière version, ce qui reste encore assez rare sur des appareils de ce type. 

En mettant complètement de côté le design du terminal, c’est vraiment au niveau des fonctionnalités présentes dans le One V que celui-ci se démarque de la concurrence, sur ce segment à prix « correct ». Sense est une très bonne surcouche qui offre un large panel d’options, à commencer par une personnalisation forte possible dès la sortie de la boite ainsi qu’une intégration sociale poussée au niveau des contacts. Seul bémol, l’expérience sur le web est loin d’être parfaite, avec un appareil qui a tendance à connaître quelques ralentissements importants, surtout sur des pages un peu lourdes. Notez toutefois que cela est classique pour un appareil moyenne gamme sous Android et que désactiver les plug-ins (Flash) et/ou visiter les versions mobiles des sites permet d’optimiser la fluidité de l’expérience.

D’autre part, il vous sera presque obligatoire d’acheter une carte micro SD. De base, HTC propose 4Go de mémoire dans l’appareil avec une partie dédiée ROM pour un total disponible de seulement 1Go. C’est trop peu pour un smartphone aujourd’hui d’autant plus que l’appareil filme en 720p. Le calcul est rapidement fait, avec environ 36mo/min de vidéo 720p (vérifié sur le fichier d’échantillon prélevé), vous pourrez filmer environ 15 minutes pour 500mo. Il suffit de filmer quelques minutes de temps en temps, de prendre quelques clichés, de transférer une poignée de fichiers musicaux pour se retrouver bloquer. Toutefois rassurez-vous, une carte micro SD 32Go de bonne facture coûte environ 30€, et les prix baissent rapidement sur ce type d’accessoire.

Pour finir, côté autonomie le résultat est plutôt correct. Vous devriez tenir une journée complète en utilisant votre terminal régulièrement mais sans « excès ». Pour les utilisateurs « accros », le One V devrait vous abandonner dans la soirée (tout dépend des services utilisés, par exemple en mode GPS il sera difficile de tenir sur la durée, mais c’est classique). Si vous n’utilisez pas votre appareil tout au long de la journée, vous pouvez envisager de le recharger une fois tous les deux jours.

POINTS POSITIFS POINTS NEGATIFS
  • Design sympathique
  • Appareil compact
  • Android 4.0 avec Sense 4.0
  • Autonomie correcte
  • Expérience web moyenne
  • Mémoire interne mais slot micro SD
 
★★★★☆

 

Pour qui est destiné ce mobile ?

Vous cherchez un smartphone de taille moyenne voir « petite » par rapport à ce qui est actuellement proposé sur le marché sans pour autant sacrifier les fonctionnalités et en . L’aspect social de Sense vous plaît, vous aimez également pouvoir personnaliser votre appareil facilement. Vous ne vous attendez pas nécessairement à bénéficier d’une expérience « au top » côté web et ne songez pas à installer les derniers jeux gourmands. Pour le reste, le catalogue d’apps d’Android vous a séduit.