Test vidéo du HTC One Mini


Spécifications

HTC ONE MINI

Système d’exploitation Android 4.2.2 avec Sense 5
Ecran 4.3″ 720×1280 (342ppi) Super LCD2, Gorilla Glass 3
Connectivité HSDPA / LTE (micro SIM)
Mémoire 16Go de mémoire interne
RAM 1Go
Processeur / GPU Dual Core 1.4GHz (Qualcomm Snapdragon 400)
Appareil photo 4 mégapixels (Ultrapixel), flash LED, caméra frontale 1.6 mpx
GPS ? Oui, A-GPS
WiFi ? Oui, a/b/g/n
Bluetooth ? Oui, Bluetooth 4.0 A2DP
Connectique micro USB, jack 3.5mm
Poids 122g
Dimensions 132 x 63.2 x 9.3 mm
Batterie 1800mAh
Prix env. 450€ TTC nu
Disponibilité Fin août/septembre 2013
DAS n/c

Déballage, contenu de la boîte

Le One Mini est proposé avec un bloc chargeur USB classique, le câble USB/micro USB (rechargement, connexion ordinateur) et des écouteurs intra-auriculaires rouge et noir. La batterie 1800mAh n'est pas amovible, donc non présente dans la boîte. 

test-htc-one-mini-01.jpg

Tour du design

Côté design, le One Mini fait clairement penser au One avec la disposition des haut-parleurs, l'écran entouré d'une bordure noire et les deux éléments d'aluminium aux extrémités. Pourtant, le One Mini possède quelque chose que le One n'a pas, un contour en plastique, ici blanc brillant. Ce plastique ne fait pas spécialement bas de gamme mais apporte une dimension différente au produit, comme une sorte de "bumper" de protection, pas nécessairement très élégant.

Le One Mini est tout en hauteur, bien plus long que son collègue "Mini" de chez Samsung (S4 Mini) pour une même taille d'écran. Ce n'est pas un problème car l'ergonomie d'un produit est essentiellement définie par sa largeur, toutefois nous reviendrons sur cet aspect dans la prochaine section.

Faites le "tour du design" en images en utilisant cette galerie commentée.

Ergonomie, prise en main

Un écran 4.3", 122g, une épaisseur de 9.3mm et de bonnes finitions apportées par l'utilisation de l'aluminium et de plastiques bien assemblés, le One Mini offre, sur le papier, une ergonomie excellente. S'il est vrai que la prise en main est bonne (l'appareil s'agrippe très bien), on regrette (encore et toujours) le bouton on/off sur le haut du smartphone, à gauche et avec un faible relief, comme sur le One (même si ici le bouton est un peu mieux, il ressort plus). Pour le reste, les touches sensibles fonctionnent bien et la gestion du volume est mieux pensée que sur le One (éléments indépendants et pas une seule "barre"). 

test-htc-one-mini-03.jpg

L'écran

Que vaut l'écran du One Mini ? Le One Mini est équipé d'un écran 4.3" Super LCD2 de résolution 720x1280 ce qui donne une densité de pixels de 342ppi. Il s'agit d'une résolution élevée pour un appareil "mini" (si on met de côté le tarif pratiqué), ce qui est une bonne chose pour ceux/celles qui cherchent une bonne lisibilité.

Côté couleurs, elles sont un poil plus foncées que sur du Super AMOLED, moins saturées, mais restent assez fidèles à l'original. Les noirs sont légèrement grisés et la luminosité maximale est suffisante mais inférieure à ce qu'offre un S4 Mini (Super AMOLED), par exemple.

Quand on change l'angle de vue, les couleurs ne sont pas réellement altérées. En ce qui concerne la visibilité en extérieur, le One Mini s'en sort plutôt bien mais une luminosité un peu plus élevée aurait -à priori- aidé.

test-htc-one-mini-06.jpg

Des angles de vue bien gérés

test-htc-one-mini-08.jpg

En plein soleil, décent mais on aurait apprécié un peu plus de luminosité

Comparaison avec le Galaxy S4 Mini

Le One Mini est assez proche, dans l'idée, du Samsung Galaxy S4 Mini, lui même une édition "light" du Galaxy S4. Nous avons ainsi souhaité comparer les deux terminaux. Vous trouverez ci-dessous une vidéo de comparaison complète (design, fonctionnalités, performances, autonomie) ainsi qu'une galerie de comparaison photo. Ces éléments sont "facultatifs" à la lecture du test mais peuvent vous éclairer si vous hésitez -notamment- entre ces deux terminaux.

Merci à RueDuCommerce pour le HTC One.


Android 4.2.2 et Sense 5

Le One Mini tourne sous Android 4.2.2 avec Sense 5, sous une édition similaire à ce qu'on trouve courant de l'été sur le One. Il embarque la quasi totalité des fonctionnalités disponibles sur son frère haut de gamme depuis la mise à jour 4.2.2.

Interface générale

test-htc-one-mini-screens-01.jpg test-htc-one-mini-screens-02.jpg test-htc-one-mini-screens-03.jpg


L'écran de déverrouillage est très personnalisable, avec de multiples "modes" à appliquer, accessibles dans les paramètres. Vous pouvez, par exemple, choisir d'afficher sur cet écran vos photos préférées ou, si vous avez besoin d'un aperçu constant des messages et prochains rendez-vous, définir le mode "productivité". HTC propose également, depuis Android 4.2 et plus, les widgets d'écran de déverrouillage, introduits par Google, mais en mode plus light avec seulement un élément que vous pouvez positionner. Cette approche un poil légère est compensée en partie par les autres thèmes que vous pouvez appliquer. Notez que cet écran affiche également l'heure, la date, la météo de votre localisation et des accès rapides à quatre applications phares (celles de votre dock principal).

L'accueil est identique à celui du One, en modèle "réduit". Différentes pages sont disponibles, sur lesquelles vous pouvez déposer des raccourcis et widgets ( 5971) (dont quelques contenus exclusifs HTC). BlinkFeed ( 5972) est aussi de la partie. Il s'agit d'une page d'accueil non "amovible" accessible à l'extrême gauche qui permet d'afficher dans une vue défilante par blocs différentes informations sensées vous intéresser, comme des updates sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram...), les diffusions télévisées qui devraient vous intéresser, vos prochains rendez-vous et des actualités sur différentes thématiques via des médias sélectionnés. L'idée est bonne et si vous essayez différentes configurations vous arriverez probablement à un résultat qui vous plaira, pourtant nous trouvons toujours dommage qu'il ne soit pas possible de choisir le site que vous voulez (via un système de RSS par exemple). De plus, si vous avez de nombreuses activités sur vos réseaux sociaux, BlinkFeed sera parfois assez peu lisible et pertinent, à vous de trouver le juste milieu en fonction de vos usages. Si vous n'appréciez pas cette option, vous ne pouvez pas la supprimer mais il est possible de changer l'écran d'accueil par défaut quand vous basculez en mode édition ( 5973) (le même que pour placer des widgets/icônes).

Les notifications s'affichent classiquement dans le tiroir dédié à cet effet, certaines sont interactives. Depuis Jelly Bean 4.2 vous avez en plus des accès rapides à certaines fonctionnalités (WiFi, Bluetooth, GPS, partage de connexion...) au "verso" de ce tiroir, écran accessible en utilisant deux doigts pour faire descendre le tiroir ou en sélectionnant l'icône en haut à droite. Cela manquait cruellement à Sense (même si vous pouviez insérer un widget qui faisait office de barre de contrôle, mais non accessible de n'importe quel endroit), c'est finalement Google qui propose une solution.

test-htc-one-mini-screens-09.jpg test-htc-one-mini-screens-10.jpg

close-up-boutons-1.jpg

La touche sensible Accueil sur le One Mini, multifonction

Il existe deux touches sensibles sur le One Mini, comme sur le One. Ces deux boutons permettent de revenir en arrière, pour celle de gauche, et d'accéder à la page d'accueil principale/lancer le multi-tâche/lancer Google Now pour la seconde. Depuis la mise à jour 4.2.2, qu'on trouve sur le One Mini, vous pouvez faire en sorte d'afficher le menu de l'application avec un appui prolongé sur cette touche. Grosso modo, un appui revient à l'accueil, un appui prolongé ouvre le menu, double tap pour le multi-tâche et un glissement de bas en haut pour Google Now, complexe mais bien pensé. L'intérêt d'une telle solution réside -notamment- dans le fait que de nombreux développeurs comptent encore sur la présence d'une touche Menu, implémentée par le constructeur, et cela même si Google préconise l'intégration d'un accès Menu dédié dans l'app. De fait, sur le One Mini, vous avez parfois droit à une barre noir en bas de l'écran uniquement pour permettre un accès au menu d'une app, avec cette solution qui utilise la touche Accueil, cette barre disgracieuse disparaît.

Menu principal

Pour retrouver vos fonctions et apps, tout est dans le menu principal. Il affiche l'heure, la date, la localisation ainsi que la météo relative, les apps sont affichées au format grille 3x4 ou 4x5 (comme ci-dessous). Il est possible de désinstaller un contenu ainsi que de cacher une icône. Des dossiers sont créés par défaut avec les applications triées par thème, vous pouvez les sortir de là et/ou créer vos propres dossiers.

test-htc-one-mini-screens-26.jpg

Si la grande majorité des constructeurs qui utilisent Android proposent des surcouches, il existe aujourd’hui assez peu d'interfaces réellement esthétiques. Au delà du fait que ce point de jugement dépend des goûts, il faut bien reconnaître que depuis Sense 5, HTC nous offre une interface cohérente, agréable à regarder et surtout à utiliser. Un poil plus de personnalisation, comme dans le précédent Sense, aurait été la bienvenue. C'est un aspect de la surcouche HTC qui s'est effacé au fil du temps et des mises à jour, mais que généralement les utilisateurs apprécient.

sexy-interface.jpg

Sense 5 est tout de même une belle évolution de la surcouche HTC

Fonctions téléphoniques, contacts

Le One Mini est compatible 4G sur les bandes françaises, ce qui représente un point fort non négligeable pour ce type de produit, la 4G étant plus souvent proposée sur des terminaux de gamme supérieure. Nous avons brièvement testé la réception, qui nous a semblé tout à fait décente dans les conditions de l'essai (Bouygues Telecom, en ville). La qualité sonore est bonne dans les deux sens et BoomSound permet de donner un peu plus d'ampleur aux conversations (en mode haut parleur).

L'interface d'appel est réussie, avec un pavé simple à utiliser qui vous propose des contacts au fil de la saisie des numéros. L'ensemble "annuaire" est divisé en plusieurs écrans, accessibles d'un simple glissement du doigt. Journal des appels, contacts favoris, groupes et, bien entendu, liste des contacts.

test-htc-one-mini-screens-17.jpg test-htc-one-mini-screens-16.jpg

Cette dernière ressemble en tous points à celle qu'on trouve sur le One, vos contacts peuvent provenir de différentes sources (mais toujours synchronisées, de base, avec Google), dont les réseaux sociaux, et vous pourrez lier plusieurs comptes à une personne afin d'enrichir les fiches contact. Celles-ci représentent aujourd'hui probablement la meilleure proposition, sous Android. Vous y trouverez toutes les informations sur la personne, ses activités sur Twitter, un lien vers son profil Facebook, un historique des interactions avec vous, ses dernières mises à jour de statut (affichées en mode "BlinkFeed") et ses photos (Facebook, principalement).

test-htc-one-mini-screens-18.jpg test-htc-one-mini-screens-19.jpg

test-htc-one-mini-screens-20.jpg test-htc-one-mini-screens-21.jpg

Messages, saisie de texte

Côté messages (SMS, MMS), HTC nous propose ici quelque chose de classique. Liste des conversations triées par contact, aperçu du dernier message dans cette liste. Exit les options de blocage de contact et de liste sécurisée des messages comme sur le One, dommage.

Dans une discussion, les messages s'empilent avec possibilité d'ajouter une pièce jointe et ainsi transformer un SMS en MMS. L'utilitaire de saisie de texte proposé est plutôt bon dans l'ensemble, avec des corrections affichées, des espaces bien gérés et plusieurs langues possibles. Dans tous les cas, Android dispose de multiples solutions à ce propos, voir sur le Play Store si vous n'appréciez pas le clavier de HTC.

test-htc-one-mini-screens-22.jpg test-htc-one-mini-screens-23.jpg

E-mails, Calendrier

Le client e-mail par défaut proposé par HTC ( 5995) se présente comme la majorité des apps du type, les messages se succèdent avec expéditeur/sujet et début du mail affiché, vous pouvez défiler sur les côtés pour consulter le contenu avec différents tris. Il est possible de configurer plusieurs comptes.

Bien sûr, l'app Gmail proposée par Google ( 5996) est bien de la partie, ici dans sa version 4.5 garnie d'avatars sur la gauche (représentés par des lettres quand l'expéditeur n'a pas d'avatar, ce qui arrive très souvent).

Le calendrier ( 5997) est réussi, son interface est claire et vous trouverez toutes les fonctionnalités habituelles d'un agenda sous Android. Un widget est également disponible et, d'un point de vue général, les événements à venir sont affichés un peu partout dans l'interface, écran de déverrouillage (si vous le choisissez), notifications, BlinkFeed...

Lecteur musical et qualité sonore

Le lecteur musical proposé est très proche de celui qu'on trouve sur le One, et tant mieux. Il est bien conçu et l'interface est cohérente. Les morceaux sont organisés par différentes sections (Artistes, Albums, Genres, Dossiers, Playlists), vous trouverez également un filtre pour les podcasts référencés comme tels.

Quand vous entrez dans un artiste ou album, un visuel (pochette) s'affiche en haut et vous pouvez lire tout l'artiste/album ou choisir le ou les morceaux à lancer. En bas de l'interface se trouve une barre de contrôle musical, elle permet d'accéder rapidement à l'écran de lecture (à droite ci-dessous). Les contrôles classiques sont présents, en complément vous pouvez mettre à jour les pochettes via Gracenote et, sympathique, lancer un mode visuel avec animations et paroles affichées à l'écran (si disponibles).

test-htc-one-mini-screens-34.jpg test-htc-one-mini-screens-35.jpg

test-htc-one-mini-screens2-05.jpg

Qualité sonore : à l'instar du One, le Mini s'en sort très bien sur cet aspect. Le terminal intègre Beats Audio (valable avec des écouteurs -Beats ou non- et avec le haut parleur activé) qui, s'il ne plaira pas à tous (très axé basses amplifiées) ajoute du fond au son. Cela étant dit, nous avons toujours le sentiment que HTC dégrade volontairement la qualité du son sans Beats Audio afin de renforcer l'effet "whaou" (cela reste à vérifier, ce n'est qu'une impression). Notez que Beats Audio n'est à peine plus qu'un égaliseur bien optimisé avec un boost sur les basses. Beats de côté, passons à BoomSound. Après s'être remis des émotions générées par ce nom ridicule, force est de constater que ce système de haut-parleurs frontaux est très bon. Sur le One nous avions été bluffés, ici le son semble un poil moins puissant mais reste largement au dessus de tous les produits proposés à ce jour par la concurrence. L'audio devient englobant, ce qui est très agréable en musique mais aussi quand vous regardez une vidéo. On ne peut qu'apprécier l'intégration de BoomSound sur ce One Mini, qui doit en partie justifier le prix plutôt élevé de ce produit de milieu de gamme. 

Navigation web

Le One Mini embarque deux navigateurs web, Chrome pour Android, qui fonctionne très bien et intègre un système de synchronisation des onglets/favoris/historiques avec Google et le navigateur web "par défaut" à la sauce Sense. Les deux s'en sortent très bien, que cela soit au niveau des options proposées que des performances à l'usage. Par ailleurs, le navigateur par défaut est indiqué comme affichant des performances supérieures à 50% des navigateurs pour mobiles actuellement sur le marché d'après BrowserMark 2.

test-htc-one-mini-screens-36.jpg test-htc-one-mini-screens-24.jpg

Appareil photo

L'interface de l'appareil photo est très proche de celle qu'on trouve sur le One, avec une bonne quantité de fonctionnalités qu'on retrouve sur le Mini. De base vous avez un accès rapide à la capture photo et vidéo (même écran, pratique), quelques effets, le zoom au doigt, gestion du flash, accès à la galerie, switch pour Zoe et le menu des options.

test-htc-one-mini-screens2-01.jpg

Le menu des options est accessible via l'icône en bas à gauche, vous y trouverez un switch pour la caméra frontale (mais il est possible de l'activer plus rapidement en utilisant deux doigts sur l'écran), les différents modes de prise de vue (dont HDR, panorama, nuit...).Tous les paramètres, photo et vidéo, se trouvent ici, avec des éléments qui s'ouvrent et d'autres non. Léger manque de clarté mais reste utilisable.

test-htc-one-mini-screens2-02.jpg

Zoe ? En bref, Zoe est un système intégré à l'appareil photo qui permet de capturer une rafale de clichés en haute qualité pour ensuite les utiliser de différentes façons. Vous pouvez créer des effets stroboscopiques si votre sujet est le seul élément qui se déplace ou encore supprimer des éléments indésirables en utilisant la matière générée par ses 6sc d'images. Il s'agit d'une fonction un peu gadget si vous n'avez pas spécialement envie de faire parler votre côté créatif mais qui reste intéressante. Par ailleurs, avec ce système activé, vous capturez des clichés même avant d'avoir appuyé sur le "déclencheur", Zoe est ainsi une bonne façon de vous assurer d'avoir au moins une image réussie si le sujet est un peu complexe à saisir.

test-htc-one-mini-screens2-04.jpg

Pour filmer c'est simple, sélectionnez la touche "vidéo" à droite et l'enregistrement débute. Il y a un autofocus mais vous pouvez aussi gérer la mise au point au doigt, le zoom reste disponible en vidéo ainsi que le flash. Option sympathique, comme sur le One, l'utilisateur peut capturer une photo pendant l'enregistrement d'une vidéo.

test-htc-one-mini-screens2-03.jpg

Galerie

Au delà des fonctionnalités liés à Zoe et aux filtres (nous vous invitons à consulter la partie en question dans la vidéo de test, vers 30:00), vous avez pas mal de possibilités offertes par la galerie afin de consulter vos images, les modifier et les partager.

Les clichés sont organisés par albums, événements, localisations et amis. Vous trouverez aussi vos images stockées sur le web (Flickr, Facebook, Dropbox...) ainsi que sur vos serveurs DLNA accessibles. L'élément qui ressort du lot dans cette galerie se trouve dans le tri par Evénements. Le smartphone va automatiquement ranger les médias capturés sur une période similaire et à un emplacement (géolocalisation) proche et créer, au passage, un mini montage (30sc) qui mélange quelques photos, vidéos et captures Zoe sur un thème que vous choisissez parmi une liste assez complète. Le rendu est souvent réussi (dépend quand même beaucoup des éléments source) et permet, par exemple, de donner un aperçu rapide d'une soirée (ou autre) à vos proches en partageant ce montage automatique (via un site dédié).

test-htc-one-mini-screens-30.jpg test-htc-one-mini-screens-31.jpg test-htc-one-mini-screens-33.jpg

Divers

Pour le reste des fonctionnalités, du classique mais avec de belles interfaces et quelques apps "bonus" qu'on ne trouve pas partout. Certes HTC TV n'est pas de la partie mais vous avez droit à une interface optimisée pour la voiture plutôt bien faite, un set horloge/chrono/minuteur/horloge mondiale et une app météo. Les interfaces ont toutes été retravaillées par HTC.

test-htc-one-mini-screens-38.jpg test-htc-one-mini-screens-39.jpg test-htc-one-mini-screens-43.jpg

Pour s'organiser, HTC propose deux apps (en complément des mails et du calendrier). La première permet de prendre des notes, en texte, images et son, et se synchronise avec Evernote. La seconde est plus simple et enregistre vos tâches, la synchronisation avec Google Tasks est possible.

test-htc-one-mini-screens-40.jpg test-htc-one-mini-screens-41.jpg

Autres exemples d'apps réussies et pratiques : la calculatrice et le dictaphone.

test-htc-one-mini-screens-42.jpg test-htc-one-mini-screens-44.jpg

Autonomie

Avec sa batterie de 1800mAh, le One MIni s'en sort très bien. Il termine notre test classique d'autonomie à 58%, ce qui est au dessus de la moyenne des terminaux testés. Cela signifie, grosso modo, que vous devriez obtenir de base une journée complète avec une variable en fonction de vos usages. Si vous êtes accro à votre smartphone, comptez un jour, si vous utilisez votre appareil plus modérément vous aurez droit à une journée complète et quelque chose avoisinant 30% restant. Pour les utilisateurs plus légers, les deux jours ne sont pas hors de portée, surtout si vous éteignez le terminal durant la nuit et avez relativement peu de processus en tâche de fond durant la journée (plusieurs boîtes mails, réseaux sociaux, etc). Globalement nous avons été satisfaits de l'autonomie sur ce Mini.

test-autonomie-one-mini-tm-1.jpg

Performances

Le One Mini est équipé d'un processeur Dual Core 1.4GHz (Snapdragon 400) accompagné d'1Go de RAM. Il affiche des performances à l'utilisation (interface) très bonnes mais n'est certainement pas une bête de course du côté des perfs brutes. Passé au benchmark AnTuTu 3.3.2, il score sous la barre des 11500, soit en dessous du S4 Mini (plutôt vers les 13k). Cela étant dit, vous pourrez faire tourner la majorité des jeux actuellement (mi 2013) dans le top du Play Store sans soucis, c'est plutôt une question de durée de vie. Si vous cherchez un appareil avec d'excellentes performances et surtout qui vous offre cela sur la durée, le One Mini n'est pas pour vous. Si vous privilégiez plutôt la réactivité dans l'interface et n'êtes pas un gamer invétéré, vous pouvez envisager ce produit.

Par ailleurs contrairement à d'autres appareils en aluminium, le One Mini ne chauffe pas de façon excessive, ce qui est plutôt agréable au quotidien.

test-htc-one-mini-screens-46.jpg

Qualité photo/vidéo

Photo : le One Mini est équipé d'un capteur semblable à ce qu'on a sur le One, avec le système UltraPixels. Au final, on se retrouve avec un appareil photo globalement décent dans la majorité des conditions mais avec peu de pixels à exploiter (résolution effective 4 mégapixels). De jour, les couleurs sont justes, l'image est globalement bonne, notamment en macro où le Mini n'a pas de soucis à réaliser un focus proche. Le mode HDR est très marqué, le résultat dépendra des conditions de capture, dans notre cas la scène était assez sombre et le contraste ciel/sol a apporté un voile pale sur toute la surface du cliché de façon à uniformiser les expositions, à vous de savoir quand l'utiliser et quand vous abstenir.

De nuit, vous pourrez sortir quelques bons clichés mais prenez bien soin de stabiliser le terminal avant de faire votre capture, le One s'en sort mieux que le Mini sur cet aspect. Il est possible de jouer avec les modes HDR et nuit mais prenez toujours soin de ne pas bouger ou vous obtiendrez un cliché flou. Notez que le rendu général des images prises par le Mini comporte des contours "accentués", comme souvent chez HTC. Pour vous faire une idée, téléchargez les fichiers originaux (ci-dessous) et comparez avec d'autres échantillons visibles dans d'autres tests.

> Vous trouverez les échantillons photo de test en définition originale en téléchargement ici.

En vidéo, le Mini est capable de filmer en 1080p avec une qualité globalement satisfaisante. Les couleurs sont justes, cependant parfois un peu pales en fonction des conditions. Nous avons également eu droit à des effets de "vagues" dans les vidéos quand la lumière artificielle était trop forte. La mise au point se fait au doigt et fonctionne bien mais impose un effet de "va et vient" dans l'enregistrement, pas toujours agréable. Le zoom est à proscrire, le son est décent, de nuit les couleurs sont justes mais, comme souvent, l'image est bruitée.