Note : tout au long de ce test pour faire référence au précédent One nous l'appelons "One M7", M7 étant la référence du produit, pour éviter les confusions.

Test vidéo du HTC One M8

Test vidéo en deux versions, une longue (avec sommaire interactif) et une courte "express".

Déballage, contenu de la boite

Le M8 est proposé dans une boîte plate, similaire à ce qu'on avait avec le premier One M7. Vous y trouverez l'appareil, un câble USB/micro USB, des écouteurs intra-auriculaires aux embouts rouges et au design réussi, un bloc secteur, un outil pour permettre l'ouverture des "trappes", quelques étiquettes SAV (à joindre avec l'appareil en cas de panne) et les petits livrets habituels. Point positif, HTC inclut également une coque de protection en silicone, flexible, qui s'adapte très bien au produit.

htc-one-m8-photos-001.jpg

Accessoires de protection

Vous avez deux accessoires de protection officiels actuellement disponibles pour le M8, la protection offerte dans la boîte et l'accessoire Dot View. Bien sûr il existe d'autres accessoires (voir sur le site de HTC) mais nous allons nous concentrer sur ceux qui permettent de protéger l'appareil.

Le premier est celui proposé dans la boîte, il s'agit d'une coque en silicone, assez épaisse, dans laquelle vous insérez le terminal et qui possède des rebords qui ressortent, de façon à protéger également (en partie) l'écran (quand l'appareil est posé à plat sur l'écran, c'est l'accessoire qui touche la surface). Le bouton on/off est correctement accessible via une ouverture, la touche de volume l'est également mais via un relief intégré dans la matière, les deux optiques sont bien libres et le port micro USB ainsi que le jack sont disponibles mais protégés par un cache, ce qui a ses avantages et inconvénients. Au final, il s'agit d'une belle protection, correctement conçue et, qui plus est, gratuite, de quoi faire de l'ombre aux concepteurs d'accessoires pour mobiles.

m8-accessoire-silicon.jpg

Non fournie avec le terminal, vous avez également la protection Dot View, qui permet de faire plus de choses. Elle vous coûtera 50€ et permet de protéger l'avant et l'arrière du terminal tout en offrant la possibilité de visualiser vos notifications principales (appels en absence, messages, e-mail), la météo et l'heure. Vous pouvez aussi décrocher et raccrocher quand cette coque est en place, soit simplement en levant l'appareil à votre oreille soit en faisant glisser votre doigt à l'écran.

b258361.jpg

Cet accessoire n'est pas spécialement magique, le M8 détecte sa présence de façon magnétique (à priori, nous n'avons pas pu le confirmer) et affiche sur l'écran les informations en texte "pixel art", adapté aux trous de la protection. L'écran est capable de capter votre doigt à travers la coque, qui n'est pas très épaisse, ce qui permet d'effectuer quelques gestes basiques. Notez qu'un double tap sur la coque réveille l'écran et indique l'heure et la météo. L'accessoire est plutôt bon et pratique au quotidien, on regrette simplement sa rigidité qui fait que le rabat se ferme de lui-même sur l'écran, de fait il faut soit le tenir soit le placer à l'arrière, ce qui ne semble pas spécialement prévu.

htc-one-m8-dotview-001.jpghtc-one-m8-dotview-002.jpghtc-one-m8-dotview-003.jpg

Ce qui est affiché à l'écran derrière la protection

Design

D'un point de vue design, le M8 part des bases posées par le M7 et a cogné un peu trop sur le fast food. Concrètement, l'appareil est plus large, plus haut, un peu plus épais, plus lourd et affiche des formes plus en courbe. Bien sûr, cela est justifié par un écran plus grand (4.7" contre 5" sur le M8) ainsi que, globalement, de meilleures spécifications et une deuxième optique.

htc-one-m8-photos-025.jpg

L'appareil est composé de deux blocs principaux, la zone avant avec l'écran et les haut-parleurs et la coque en aluminium qui est d'un seul tenant jusqu'aux rebords de l'écran. Le M8 est proposé en deux coloris au lancement et un troisième arrivera d'ici quelques semaines. La version testée est "gris acier", avec une finition aluminium brossé à l'arrière, réussie. La seconde est "argent", avec un rendu plus mat, proche de ce qu'on trouve sur le M7 en édition claire. La dernière est "or", avec un côté légèrement rosé.

htc-one-m8-photos-006.jpg

Au dessus de l'écran vous avez un haut-parleur et la sortie audio, une LED de notifications cachée derrière la grille du HP, quelques capteurs et la caméra frontale 5 mpx angle large. Les bordures de l'écran sont assez fines, sans que cela soit impressionnant, un peu plus que sur le One M7, proche d'un Nexus 5 (par exemple).

htc-one-m8-photos-007.jpg


Sous l'écran se trouve le logo HTC et la seconde grille de haut-parleur, le microphone principal doit se trouver sous cette grille. Le constructeur a choisi de ne plus proposer de touches sensibles intégrées dans le design mais de partir sur les, devenus classiques, boutons dans l'interface. Ce choix permet de donner plus de flexibilité à l'interface en correspondant aux exigences de Google, avec notamment mode plein écran complet dans certaines apps. Cela étant dit, l'espace avec le logo HTC reste présent, ce qui est clairement dommage, et les touches dans l'interface prennent de la place. Nous avons mesuré tout cela et si on gagne tout de même en affichage, le constructeur aurait pu intégrer cela différemment afin d'optimiser soit la place disponible soit la hauteur du terminal. En gros, conserver la logique précédente pour les touches et offrir à ses utilisateurs l'espace occupé par les touches tactiles, soit les intégrer dans l'interface mais supprimer la zone sous l'écran avec le logo HTC, qui en soit n'apporte rien. C'est aussi ce qui fait que le M8 est à peine plus large que le M7 mais bien plus haut (presque 1cm).

htc-one-m8-photos-008.jpg


Tranche droite, vous avez le tiroir pour la micro SD (jusqu'à 128Go) et la touche de gestion du volume.

htc-one-m8-photos-009.jpg

Côté opposé, le tiroir pour la Nano SIM. Pour se repérer (car ces deux caches se ressemblent), partez du principe que le plus long est celui de la Nano SIM, aucune logique ici mais c'est la seule manière de le savoir. L'utilisation d'une Nano SIM, format encore très peu répandu, est à la fois une bonne chose est une mauvaise chose. Il est positif que des constructeurs majeurs comme HTC choisissent d'aller de l'avant en adoptant les "nouveaux" formats, dans le cas présent qui permet d'utiliser des composants plus petits. Mais de l'autre côté, comme la Nano SIM n'est pas très utilisée, il y a de fortes chances pour que vous ayez besoin de demander une nouvelle SIM à votre opérateur (qui la découpera probablement) ou de faire l'opération vous-même, ce qui reste risqué dans la mesure où, pour cette transformation, il faut couper dans la puce.

htc-one-m8-photos-011.jpg

Au dessus se trouve le bouton on/off verrouiller/déverrouiller, placé sur la droite, plus accessible que sur le précédent One. Cette zone supérieure est également le seul emplacement où le plastique est majoritaire (à part pour les contours de l'écran), ce qui permet de faire passer les ondes, en complément des lignes de plastique sur la coque arrière. HTC a visiblement travaillé sur de nouvelles antennes pour compenser l'utilisation de l'aluminium, qui bloque le passage. Nous reviendrons là dessus plus tard.

htc-one-m8-photos-010.jpg


Sous l'appareil, jack 3.5mm et port micro USB, placés l'un à côté de l'autre. Ils sont proches mais cela ne semble pas déranger, à part si vous avez des accessoires micro USB ou jack particulièrement épais. Le port Micro USB permet de recharger le terminal et de connecter l'appareil à un ordinateur. Il est également compatible MHL, si vous disposez de l'accessoire adéquat vous pourrez ainsi visionner le contenu de votre smartphone sur un écran à part, via HDMI. On peut regretter l'absence de chargement sans fil (qu'on espère voir déployé sur plus d'appareils cette année et en 2015), mais d'après nos informations l'aluminium pose de toute façon soucis pour le chargement via cette technologie (Qi et autres) et HTC semble clairement avoir adopté ce matériau sur ses appareils de haut de gamme.

htc-one-m8-photos-012.jpg

La coque arrière, en une seule pièce avec quelques lignes de plastique intégrées, est vraiment très réussie esthétiquement parlant. Les tranches sont différentes du M7, en courbe, avec néanmoins des chanfreins au "diamant" comme sur le précédent One mais uniquement du côté face du terminal. Si vous trouviez le M7 un peu "dur" au niveau des angles, HTC a pensé à vous. Cette zone héberge les deux optiques (nous reviendrons bien entendu là dessus), un double flash LED (deux températures) et le logo HTC. Pas de mention Beats Audio sur le M8, les deux entreprises ayant stoppé leur business commun.

Pour résumer le design du M8, quelques mots clés : premium, excellentes finitions, aluminium, courbes.

htc-one-m8-photos-019.jpg

Ergonomie

Voici un point central sur ce nouveau venu, il est plus grand que le M7, sa forme change, qu'en est-il de l'ergonomie ?

htc-one-m8-photos-014.jpg

En main le M8 est grand, mais sans être massif. Nous sommes encore "loin" de parler de phablet (et espérons que HTC reste sur ce format pour son One...). Le M8 est aussi large qu'un Nexus 5, S4, G2 et moins qu'un Z1. Pour comparer à des appareils de cette année, et toujours concernant la largeur (la dimension la plus importante quand on parle d'ergonomie), le M8 est moins large que le S5 et que le Z2. C'est un véritable plus, HTC a réussi à augmenter la diagonale de l'écran sans pour autant ajouter trop de matière dans cet axe. 

L'aspect premium du design est agréable quand on tient le terminal, vous pouvez le serrer sans sentir de craquement, le côté unibody en métal est rassurant, même si on croise les doigts pour ne pas le faire tomber. A ce propos, la tenue en main dépendra (aussi étrange que cela puisse paraître) de l'état de vos mains, si vous avez la peau sèche, l'aluminium a tendance à glisser un peu, dans les autres cas, le terminal accroche. Personnellement je me sens plus à l'aise quand je tiens le smartphone avec une coque de protection, même si cela dénature le design. C'est peut être une question d'habitude également. J'ai tout de même le sentiment que même s'il est tout à fait possible de correctement agripper l'appareil, la taille moindre et les angles plus droits du M7 permettaient de mieux le tenir. Dépendamment de la taille de vos paluches, vous aurez une expérience plus ou moins similaire.

Parlons des interactions avec l'appareil. HTC a décidé de déplacer la touche on/off, ce qui est une excellente décision. Elle est maintenant positionnée en haut à droite, ce qui permet de l'attraper plus facilement. Cependant, comme le M8 est assez haut, l'utiliser nécessite d'effectuer un mouvement de la main qui n'est pas très naturel, on aurait vraiment apprécié que HTC mette sa fierté de côté et adopte la position latérale, "à la Samsung" (et autres, notamment Sony).

Le gestes motion launch à la rescousse (de l'ergonomie)

Cela étant dit, vous n'aurez pas toujours besoin d'utiliser ce bouton pour accéder à votre écran. HTC a intégré un chipset entièrement dédié aux capteurs baptisé "Sensor Hub" qui permet, entre autre, d'activer l'écran au double tap et, mieux, de déverrouiller votre terminal en effectuant un glissement de doigt sur l'écran éteint. L'aspect sympathique ici, c'est qu'il est possible d'accéder à des écrans différents en fonction du geste. Un double tap active simplement l'écran (sur l'unlock screen, notez que la même action sur l'accueil ne fonctionne pas), un glissement de bas en haut déverrouille totalement l'écran (accès à la dernière app utilisée, finalement), le geste inverse équivaut à un double tap, un mouvement de droite à gauche renvoie vers l'accueil et ses widgets (même si une autre app était lancée) et l'inverse affiche BlinkFeed.

Nous sommes entièrement pour l'intégration d'un tel système sur le nouveau flagship de HTC, comme nous l'approuvions sur le G2. L'implémentation est bien réalisée et l'utilisation d'un chipset à part semble être une bonne décision. Malgré cela, nous sommes tout même partagés par l’exécution. Non pas au niveau des propositions de fonctions, mais plutôt de son efficacité. Concrètement, à l'instar d'un G2, le double tap ne fonctionnera pas dans 100% des cas, idem pour les gestes sur l'écran éteint. Parfois il faudra "stimuler" les capteurs (lever l'appareil, par exemple) pour que les mouvements soient pris en compte. Bien sûr, on imagine que tout cela pourra être optimisé avec des mises à jour. Dans l'état, c'est loin d'être une catastrophe et clairement il s'agit d'un plus non négligeable, nous espérons simplement que HTC pourra parfaire l'expérience. Autre élément, pratique, vous pouvez lancer rapidement l'appareil photo, écran éteint, en faisant basculer le terminal sur le côté et en appuyant sur volume + ou - (juste une pression). Comme pour le reste, ça ne fonctionne pas tout le temps.

Les touches classiques Android (Retour, Accueil, Multi-tâches) directement intégrées dans l'interface fonctionnent (sans surprise) correctement. Le fait de revenir vers l'utilisation d'une touche Multi-tâche est une excellente chose. Pour rappel, sur le One M7 il faut faire un double tap sur le bouton "Accueil", car il n'y en a que deux (le logo HTC étant au milieu).

Dernier point concernant l'ergonomie, les rebords de l'écran ressortent très légèrement, de façon suffisamment subtile pour donner l'impression que le doigt n'est pas gêné quand vous effectuez des mouvements latéraux, mais vous pouvez quand même les sentir (plus que sur le M7). 

Le M8 est-il résistant à l'eau ?

Si vous vous intéressez au monde du mobile, vous êtes peut être tombé sur cette vidéo dans laquelle nous voyons un HTC One M8 mis sous l'eau pendant près de 2h et ressortir intact. La légitimité de cette vidéo n'est, à priori, pas à remettre en cause. En effet, nous avons contacté HTC qui nous a répondu que l'appareil n'est pas déclaré comme étant waterproof (résistant à l'eau) mais est tout de même certifié IPX3, ce qui signifie qu'il est capable de supporter les projections d'eau dans certaines conditions pour 5 minutes. De fait, s'il tombe dans l'eau, il y a de fortes chances pour qu'il en ressorte indemne, idéalement si vous le séchez juste après. Par contre comme HTC ne garantit rien sur cet aspect, ne tentez pas de l'immerger volontairement, si le terminal a un souci, ce sera pour votre pomme...

Ecran

HTC a équipé son One M8 d'un affichage 5" Full HD (1080x1920, soit 441ppi) Super LCD3 protégé par Gorilla Glass 3. Il s'agit de la même technologie que celle utilisée sur le One M7 mais le rendu est un poil différent, probablement suite à des ajustements. Quand on s'amuse à comparer les deux appareils, le One M7 tirait vers les roses, le M8 corrige cela avec une teinte cette-fois plus jaune dans les blancs, mais assez peu marquée. Au final, on se retrouve avec des couleurs plus fiables que sur son prédécesseur, ce qui est toujours une bonne chose.

htc-one-m8-photos-015.jpg

Si la densité de pixels est inférieure à celle du One (logiquement, la résolution restant la même), elle reste supérieure à 300ppi ce qui garantit une très belle finesse d'affichage. Les angles de vues sont également excellents sur le M8, même en regardant l'écran à des angles extrêmes les couleurs sont les mêmes et la luminosité ne change que très peu.

Cette dernière est d'ailleurs plus élevée sur le M8, d'après nos mesures (approximatives, réalisées en utilisant le capteur de lumière d'un smartphone), le nouveau venu génère 190 lux (blanc) au maximum contre 160 pour le M7. Vous bénéficiez également d'une meilleure lisibilité en extérieur.

En ce qui concerne l'affichage, carton plein pour ce M8.

htc-one-m8-photos-017.jpg

Réception

En temps normal nous ne prenons pas le temps de prendre le temps de traiter ce sujet, mais avec le One M8 et sa coque unibody en aluminium ainsi que son nouveau système d'antennes, il nous a semblé intéressant de nous pencher sur le sujet de la réception, WiFi et réseau mobile. Bien sûr ici cela dépend également du FAI et réseau utilisés, dans le cas présent il s'agit d'une Livebox et du réseau SFR RED, non 4G.

Premier élément, les débits. Ne faites pas spécialement attention à leur valeur intrinsèque, plus les variations avec les autres terminaux. Sur ce point, en WiFi le M8 est un poil au dessus, en descendant comme en ascendant, mais sans que cela soit impressionnant. Notez que sur ce genre de test (ici nous prenons la meilleure valeur après 3/4 essais) c'est parfois très aléatoire. Plus intéressant, la puissance WiFi captée, exprimée en dBm. Plus le chiffre est proche de zéro, mieux c'est (la perte est moindre). Même réseau utilisé, même distance du routeur. Dernier élément, les débits en 3G+ (le terminal de comparaison étant l'iPhone 5 (Nano SIM "oblige" chez SFR, nous n'avions pas de 4G), ici le M8 est au dessus sans hésitation.

C'est finalement sur l'aspect d'efficacité de réception du WiFi que nous avons trouvé quelques éléments intéressants. Le M8 affiche des performances bien moindres que le M7, dans toutes les situations. Dans les faits (testé), cela signifie qu'à partir d'une certaine distance d'un routeur, le WiFi "sautera" plus rapidement sur le One M8 que sur son prédécesseur. Lors de notre test, à une distance "critique" (point de rupture de réception) le M7 arrivait à conserver l'accroche réseau tandis que le M8 a dû plusieurs fois se re-connecter. Difficile de nous exprimer, par contre, sur l'aspect réseau mobile. Pour comparer nous devions utiliser un iPhone 5 et les outils ne sont pas comparables de l'un à l'autre (du moins ceux en notre possession). Il y a fort à parier pour que le constat réalisé au niveau du WiFi soit le même en mobile, mais sans garantie. Notez que lors de nos tests nous avons eu confirmation que le même constat WiFi était à faire sur le Nexus 5. C'est quelque chose que j'ai eu l'occasion de vérifier au quotidien (perte de WiFi régulière), c'est gênant mais pas handicapant réellement. Attendez-vous à avoir le même genre d'expérience avec le M8. Cela étant dit, si vous avez des relais WiFi et/ou vivez dans un petit appartement (par exemple), vous ne devriez pas avoir de soucis.

test-reseau-m8-tm.jpg

Nous avons également testé la sensibilité GPS et le M8 nous a semblé plus efficace à froid comme à chaud en comparaison avec un Nexus 5 et un One M7. Le terminal est capable de trouver son "fix" et de retrouver ses satellites plus rapidement que ces deux derniers.

Fonctions

Le HTC One M8 tourne sous Android 4.4.2 avec HTC Sense 6.0. Il s'agit de la toute dernière version de la surcouche de HTC, que vous ne trouverez, à la sortie du M8, que sur cet appareil. Elle embarque de nombreuses nouveautés, dont vous trouverez un résumé non exhaustif ici pour les plus pressés. Ces nouvelles fonctions sont souvent liées à des évolutions technologiques, comme le Sensor Hub ou Duo Camera. Passons en revue le One M8 au niveau de ses fonctionnalités dans les moindres recoins.

htc-one-m8-photos-005.jpg

Déverrouillage

L'écran de déverrouillage du One M8 permet d'accéder rapidement à vos raccourcis (les mêmes que ceux du dock principal), diverses informations (heure, date, météo) et à vos notifications principales (appels en absence, messages reçus, mails). Un glissement vers le haut déverrouille l'écran, vers la droite permet d'accéder à BlinkFeed, vers la gauche à l'accueil classique (similaire aux gestes sur l'écran éteint). Le M8 est compatible avec les widgets de l'écran de déverrouillage, à activer dans les paramètres, qui deviennent accessibles en faisant glisser le doigt du coin supérieur droit vers la gauche, pas très pratique. Google Now est toujours là, signalé par une flèche en bas de l'écran.

htc-one-m8-captures-unlock-001.jpghtc-one-m8-captures-unlock-002.jpghtc-one-m8-captures-unlock-003.jpg

Thèmes, interface générale

La surcouche HTC Sense a toujours embarqué plus ou moins d'options de personnalisations. Dans le cas du One M8, Sense 6 dispose d'une interface remaniée avec, notamment, disponibilité de plusieurs thèmes qui modifient la couleur dominante de chaque groupe d'apps. Par exemple, avec un thème, les apps multimédia auront une interface rouge, bleu pour les messages, etc. HTC propose plusieurs thèmes, dont un plus sobre pour les personnes qui n'aiment pas les couleurs vives.

Autre point à noter, lié à l'interface, avec l'intégration de touches dans l'interface (et non sensibles physiques) les apps qui nécessitent un bouton Menu font afficher trois petits points en bas à droite. Sur le précédent One il fallait utiliser un appui prolongé sur Accueil. 

htc-one-m8-themes-001.jpg

Accueil, notifications, multi-tâche

Comme pour la majorité des smartphones sous Android, il est possible de déposer des raccourcis vers vos apps préférées sur l'accueil, les ranger par dossiers, insérer des widgets qui affichent les informations désirées. Toute cette couche de personnalisation de l'accueil est gérée par une interface simple à utiliser, accessible en effectuant un appui prolongé ou en pinçant l'écran à deux doigts. Côté widgets, vous retrouvez les classiques Android mais également des éléments proposés par HTC, qui collent souvent bien avec l'esprit graphique de Sense, permettant de créer un accueil esthétique. Plutôt étrange, nous n'avons pas trouvé de widget e-mail (hors Gmail). Vous disposez de 6 écrans d'accueil, dont BlinkFeed.

htc-one-m8-captures-accueil-003.jpghtc-one-m8-captures-accueil-002.jpg

Le tiroir des notifications est accessible depuis le haut de l'écran et regroupe, sans surprise, vos notifications et alertes diverses. Vous pouvez également trouver des accès rapides à certains paramètres en effectuant le même geste avec deux doigts ou en sélectionnant l'icône en haut à droite de l'écran. Un appui permet d'activer/désactiver l'option, si vous touchez les trois points, vous pourrez configurer plus en détails le paramètre.

Le multitâche s'effectue de la même façon que sur le One M7 à cela près que vous pouvez aussi afficher les processus en cours avec l'icône en haut à droite de l'écran et supprimer rapidement toutes les apps lancées via la croix. Au risque de me répéter, être revenu sur une touche "multi-tâche" au lieu du double tap sur Accueil est une excellente chose.

htc-one-m8-captures-accueil-005.jpghtc-one-m8-captures-accueil-004.jpghtc-one-m8-captures-accueil-001.jpg

BlinkFeed

Que vous l'aimiez ou non, BlinkFeed est là et ne partira pas, enfin à priori. Dans cette nouvelle version de Sense, l'application dispose de nouvelles options qui la rendent plus utile et intéressante à utiliser. Avant toute chose, petit rappel sur BlinkFeed, il s'agit d'un écran qui vient se loger tout à gauche sur l'accueil, que vous pouvez supprimer (contrairement à ce qui est dit dans la vidéo de test) et qui vous affiche différentes informations (mises à jour sociales, actualités diverses,...).

Dans Sense 6, BlinkFeed ne change pas réellement esthétiquement parlant (mis à part cet horrible fond vert, avec le thème utilisé ci-dessous), par contre vous avez quelques nouveautés sympathiques. Pour commencer, avec le nouveau Sensor Hub, HTC a fait un partenariat avec Fitbit pour réaliser un suivi de vos activités directement via votre smartphone, sans nécessairement passer par un accessoire. Les informations recueillies sont accessibles via l'app Fitbit mais également dans BlinkFeed, ce qui peut être pratique si vous surveillez le nombre de pas que vous effectuez dans une journée.

Vous pouvez toujours configurer vos comptes sociaux et publier des updates, vous abonner à différents sites web et recevoir leurs articles directement sur l'accueil, insérer votre propre flux RSS (ne fonctionne pas toujours, testé avec Test Mobile, non fonctionnel, avec ThePhoneCast c'est ok...). 

htc-one-m8-captures-blinkfeed-001.jpghtc-one-m8-captures-blinkfeed-005.jpghtc-one-m8-captures-blinkfeed-002.jpg

Quand vous effectuez une recherche, vous pouvez tomber sur des comptes Twitter ou encore des chaînes Youtube (pratique pour suivre nos vidéos !) et vous abonner. Nouveauté intéressante, une recherche créé automatiquement un "groupe thématique" composé d'articles, photos et vidéos, auquel vous pouvez vous abonner. Par exemple, si vous souhaitez en savoir plus sur un sujet d'actualité, il suffit de faire une recherche puis d'y souscrire, vous pourrez supprimer le thème à tout moment.

htc-one-m8-captures-blinkfeed-003.jpghtc-one-m8-captures-blinkfeed-004.jpg

Menu des applications

Dans Sense 6 HTC a décidé de supprimer la barre supérieure qui contenait la météo et diverses informations dans le menu des applications, et c'est une bonne chose, celle-ci était plus encombrante qu'utile. Ce menu va ainsi droit au but, vos apps sont listées avec possibilité de définir différents tris (récemment utilisées, personnalisé, alphabétique...), vous disposez d'un lien vers le Play Store et d'une option de recherche. Si vous restez appuyé sur une icône, vous pourrez la déposer sur l'écran d'accueil. Pour ré-organiser les apps dans le menu (et créer des dossiers) il faudra ouvrir les options et sélectionner l'option adéquate. Vous disposez de deux tailles de grilles d'apps, la plus "précise" est sélectionnée par défaut.

htc-one-m8-menuapps-002.jpghtc-one-m8-menuapps-001.jpg

Téléphonie

L'interface de téléphonie est simple à utiliser tout en restant fonctionnelle. Vous disposez d'un journal des appels et d'une pop-up "Enregistrer dans les contacts" à la fin d'un appel avec une personne qui n'est pas enregistrée. La composition de numéro indique des propositions de contacts, avec son image en fond. Tout ceci était déjà sur le précédent One, avec simplement quelques ajustements graphiques (c'est globalement le constat sur tout l'appareil ou presque).

htc-one-m8-phone2-001.jpghtc-one-m8-phone-003.jpghtc-one-m8-phone-004.jpg

Contacts

Si la majorité des constructeurs ont laissé tombé l'intégration sociale dans les contacts ainsi que l'ajout d'autres contenus "en rapport", HTC reste fidèle à sa logique Sense et propose une utilité à la synchronisation des contacts avec les réseaux sociaux. Vous pouvez lier vos contacts avec leur homologue sur Twitter ou Facebook (par exemple) et gérer les liens dans une section dédiée. La fiche d'une personne indique toutes les informations classiques ainsi que sa dernière "update".

htc-one-m8-contacts-001.jpghtc-one-m8-contacts-002.jpg

Vous pouvez également accéder au "Fil" qui regroupe toutes les activités avec cette personne (messages, e-mails, appels...) et retrouver les mises à jour sociales du contact (ci-dessous Twitter uniquement). L'onglet "Galerie", qu'on trouvait à l'extrême droite sur le One M7 semble avoir disparue, sans certitude.

htc-one-m8-contacts-003.jpghtc-one-m8-contacts-004.jpg

Messagerie

Les messages sont affichés par contact par conversation, classiquement et, une fois dans une discussion, sont "empilés". HTC nous propose les mêmes fonctions que sur le M7 toujours avec le système de boîte sécurisée et de contacts bloqués. La première permet de cacher (avec mot de passe) les discussions que vous souhaitez, la seconde de créer une zone "spam" pour les messages indésirables. Assez peu de constructeurs proposent ces fonctions d'emblée et pourtant c'est très pratique.

htc-one-m8-messages-001.jpghtc-one-m8-messages-002.jpghtc-one-m8-messages-003.jpg

Saisie de texte

HTC propose un utilitaire de saisie de texte plutôt efficace sur son M8, qui ressemble beaucoup à celui qu'on avait précédemment. Les touches sont assez grandes, afin de minimiser les erreurs, mais sont, à mon goût, un peu trop hautes et prennent trop de place. Cela étant dit, ce clavier fonctionne bien, corrige vos erreurs, anticipe les mots que vous allez entrer et offre un mode "trace". Il reste quelques ajustements, notamment côté localisation (exemple : en français/AZERTY c'est le dollar qui est en accès rapide) mais c'est un bon clavier. En paysage c'est un peu large sur cet écran 5" mais il reste utilisable.

htc-one-m8-clavier-001.jpghtc-one-m8-clavier-002.jpghtc-one-m8-clavier-003.jpg

htc-one-m8-clavier2-001.jpg

Agenda

Le calendrier, synchronisé avec Google Calendar ou le service de votre choix, dispose de différentes vues (Mois, Jour, Planning...) et permet de visualiser rapidement les événements à venir. En mode portrait, vous n'avez pas de réel mode "partagé" mais celui-ci est proposé en paysage (voir capture ci-dessous). La météo de l'endroit où vous vous trouvez s'affiche dans le mode Jour. Vous disposez bien entendu de widgets à déposer sur votre écran d'accueil.

htc-one-m8-agenda-001.jpghtc-one-m8-agenda-004.jpghtc-one-m8-agenda-006.jpg

htc-one-m8-agenda2-001.jpg

E-mails

En complément du client Gmail proposé par Google (qui fonctionne toujours aussi bien), vous disposez d'une app qui vous permet de configurer plusieurs comptes e-mails. L'interface reprend la logique générale, elle est plutôt esthétique même si on aurait apprécié pouvoir afficher plus de sujets dans un seul écran (4 lignes utilisées). Pas de soucis pour afficher les mails HTML (avec images et mise en page). A la rédaction il est possible d'insérer des pièces jointes et de formater un minimum son texte. Notez que visiblement le M8 ne dispose pas d'un widget pour les mails autre que celui Gmail, ce qui est un peu étrange (même chose sur le M7 en 4.4, nous avons vérifié).

htc-one-m8-emails-001.jpghtc-one-m8-emails-002.jpghtc-one-m8-emails-003.jpg

Navigation web

Côté web, il s'agit du classique combo Android, le navigateur qu'on trouve classiquement dans Android avec une légère personnalisation de HTC accompagné de Google Chrome pour Android. Concrètement dans les deux cas l'expérience est excellente, le terminal est bien équipé et ça se voit, la navigation s'effectue de façon agréable et sur un bel écran de surcroît. 

A l'utilisateur de choisir entre la première app ou la seconde, au final la seule différence est la synchronisation avec les services de Google dans le second cas, ce qui peut être intéressant si vous souhaitez retrouver vos favoris, par exemple.

htc-one-m8-web-001.jpghtc-one-m8-web-002.jpghtc-one-m8-web-003.jpg

L'appareil photo

Si la majorité de l'interface n'a pas vraiment changé sur le M8, côté photo et vidéo Sense 6 embarque quelque chose de nouveau, complètement retravaillé au niveau de l'ergonomie mais aussi des fonctionnalités.

Ainsi, on se retrouve à nouveau dans une interface "unilatérale" ( 8175), sans possibilité de filmer ou capturer un cliché depuis le même écran, il faudra basculer dans un mode ou l'autre en passant par une UI intermédiaire ( 8177), dommage côté ergonomie. En photo, vous avez de nombreuses options ( 8179), dont celles qu'on retrouve habituellement (ISO, exposition, balance des blancs, quelques effets, mode nuit, macro...) sauf l'ajustement de la définition (4 mégapixels uniquement). Bonne nouvelle, HTC a ajouté un mode manuel ( 8181), dans lequel vous pouvez régler de nombreux éléments finement (parfait pour compenser un focus automatique parfois capricieux). Écartez deux doigts sur l'écran pour zoomer, effectuez un mouvement à un doigt pour basculer vers la caméra frontale, l'utilisation de l'appareil photo est globalement très simple. Par ailleurs la capture se fait rapidement. Si vous laissez votre doigt "appuyé" sur le bouton de capture, le M8 passe en mode rafale. Un système "double capture" est aussi proposé, qui permet de prendre une photo à la fois avec la caméra frontale et l'optique principale.

En vidéo ( 8182) il est possible de gérer la définition, qui est Full HD au maximum. Quelques modes sont disponibles, dont ralenti, HDR ou encore Full HD rapide, à 60 fps. Quand vous filmez il est possible de zoomer, capturer une photo pendant l'enregistrement ou mettre "pause". La mise au point se fait au doigt, en touchant le sujet à l'écran.

Il est bien entendu toujours possible de capturer un "cliché Zoe" (en fait une vidéo), dans un format plus ou moins, afin d'exploiter cela par la suite. Le mode n'est plus en accès rapide, il faut passer par l'écran intermédiaire des modes. Un appui court capture jusqu'à 3sc, un appui plus long enclenche le verrouillage de l'enregistrement, comme pour une vidéo.

Duo Camera : dans les paramètres par défaut (automatique) ainsi que dans de bonnes conditions (et sans le flash), le M8 prend deux clichés, via ses deux optiques afin de vous offrir les options Duo Camera (point abordé dans la section qui suit). Notez que certaines situations empêchent de capturer en Duo, vous trouverez une liste des cas ici.

Galerie et outils de création

L'appareil photo est équipé de multiples fonctionnalités dont on ne découvre l'existence qu'après avoir exploré la galerie. Finalement vous avez deux facettes ici, une partie galerie "pure" qui permet de consulter vos fichiers de différentes façons (avec, en prime, les Highlights) et une partie "création" qui permet d'ajouter des effets sur vos images ou des les manier de différentes façons.

Pour la partie galerie, vos fichiers (photos, vidéos et Zoe) sont triés selon différents critères, Jour, Lieux, Evénements, le terminal est capable de regrouper les médias en fonction de l'endroit où vous avez capturé ces souvenirs, en lien avec une notion de temps. Vous pouvez aussi créer des albums, pour visualiser vos images de façon plus classique, ou même consulter vos contenus sur une carte.

htc-one-m8-galerie1-001.jpghtc-one-m8-galerie1-002.jpghtc-one-m8-galerie1-003.jpg

Chaque album, événement ou groupe de médias d'une manière générale possède un "Highlight", il s'agit d'un résumé créé automatiquement qui mélange photos, vidéos et Zoe dans un montage original. L'idée ici est de vous permettre de créer rapidement une "vidéo souvenir" pour ensuite la partager. Il est possible de sélectionner les contenus à utiliser, choisir un thème et une musique de fond. Le rendu est généralement sympathique.

htc-one-m8-galerie1-004.jpghtc-one-m8-galerie1-005.jpghtc-one-m8-galerie1-006.jpg

Notez qu'une application "seule" (hors galerie et photo) Zoe sera proposée d'ici l'été (2014) et permettra, notamment, de créer des highlights collaboratifs, avec vos amis. Nous n'en savons pas beaucoup plus pour le moment.

htc-one-m8-galerie1-008.jpg

L'aspect créatif de la galerie est proposé quand vous affichez un cliché (Zoe ou non) et sélectionnez "Modifier". A partir de là, vous avez différentes options en fonction du média. Pour les réalisations via Zoe, vous retrouvez Création GIF, Stroboscopique, Retouche sourire ou encore Suppression. Rien de nouveau ici par rapport au One M7 dans sa dernière version du firmware. La première option permet de créer des images animées, stroboscopique assemble plusieurs clichés en un pour montrer le mouvement d'un sujet, retouche sourire détecte les visages et permet de les changer et suppression aide à effacer des éléments dans certains clichés. Lors de notre test du One M7, nous avons eu un peu de mal à correctement faire fonctionner ces options. Malheureusement, nous avons eu droit à une expérience similaire avec le M8. Avec un fond uni, un seul sujet en mouvement, une caméra fixe (seul léger tremblement de la main), il était souvent compliqué de faire marcher les fonctionnalités créatives. Dans le cas du mode stroboscopique, quand cela fonctionnait le rendu n'était pas satisfaisant, avec un assemblage non réussi. Bien sûr il ne s'agit que de notre expérience après quelques jours de test, si vous utilisez un M8 au quotidien, vous aurez régulièrement des réalisations fructueuses, mais prenez en compte le fait que le système est loin d'être parfait. Sur cet aspect, et pour avoir utilisé un One au quotidien pendant quelques mois, j'ai presque le sentiment que le M8 s'en sort moins bien.

Avec Duo Camera, de nouvelles fonctions créatives viennent s'ajouter. Pour les voir apparaître il faut impérativement avoir capturé le cliché en mode classique, de préférence dans de bonnes conditions et avec le mode automatique activé (rappel : liste des critères ici). Au programme :

  • Ufocus : ajoute du flou en fond pour simuler une profondeur de champ, le rendu est souvent intéressant mais parfois "déborde" (détourage imparfait)
  • Effets en arrière plan : ajout d'effets sur l'arrière plan, parmi une sélection de 4 effets, son efficacité dépend de la capacité du terminal à isoler l'élément en premier plan
  • 4 saisons : 4 effets liés aux 4 saisons, animés avec possibilité de rajouter des infos EXIF à l'écran
  • Dimension plus : permet de jouer avec les deux clichés capturés par Duo Camera pour simuler de la 3D, le résultat est souvent déformé mais amusant à manipuler
  • Autocollant : poser des autocollants (petites images) dans votre cliché
  • Copier et coller : découpe une personne (uniquement) sur un cliché et permet de le coller sur une autre photo avec possibilité de placer le sujet derrière un autre (toujours en découpant les personnes)

Au final, la qualité du rendu dépendra des conditions de capture et de l'efficacité de Duo Camera. Dans les faits, à la sortie du terminal, le résultat n'est pas toujours convaincant avec un détourage parfois approximatif. HTC vente les mérites d'une solution hardware vs. software (utilisée par Sony et Samsung, entre autres) pour faire cela, au final je n'ai pas spécialement été bluffé. En espérant qu'une mise à jour vienne arranger le tout.

La véritable question qu'on peut se poser ici c'est "pourquoi autant d'options gadget ?". A part quelques effets Zoe, Ufocus et Copier/coller, il s'agit majoritairement (j'assume le jugement personnel, cela ne sera peut être pas votre avis) de fonctions gadgets que vous utiliserez deux fois, la première pour voir comment ça marche, la seconde pour montrer à un ami ce qu'est capable de faire votre appareil.

Lecteur musical

Pour lire de la musique sur le M8 vous pouvez utiliser Play Musique, l'application proposée par Google, ou Musique, le lecteur de HTC. Ce dernier reprend la même logique d'interface que les autres avec des onglets, ici différents tris pour retrouver rapidement vos fichiers musicaux (Récemment lus, Artistes, Albums, Chansons...). Un outil de recherche est proposé en haut et une barre de contrôle est constamment présente en bas de l'écran.

Quand vous rentrez dans un album, la pochette est affichée ainsi que les fichiers liés, tout est clair et bien présenté.

htc-one-m8-musique-003.jpghtc-one-m8-musique-004.jpghtc-one-m8-musique-006.jpg

En lecture, la pochette est en grand (si disponible) ainsi que les options classiques, lecture/pause, suivant/précédent, aléatoire/répétition...il est bien entendu possible de se déplacer dans un morceau avec la barre de progression. Les onglets ici permettent de consulter la liste de lecture en cours, le morceau lu actuellement et le Visualiseur qui affiche une animation ainsi (si disponibles) que les paroles.

htc-one-m8-musique-002.jpghtc-one-m8-musique-007.jpghtc-one-m8-musique-009.jpg

Pour contrôler la musique en dehors du lecteur, vous pouvez utiliser les widgets en accueil ou les éléments présents dans le tiroir des notifications ou sur l'écran de déverrouillage.

htc-one-m8-musique-011.jpghtc-one-m8-musique-010.jpghtc-one-m8-musique-012.jpg

Qualité du son BoomSound : exit Beats Audio sur le M8, comme sur le One Max. Le système de gestion du son se nomme maintenant (logiquement) BoomSound, comme le petit nom des haut-parleurs. Quand vous écoutez de la musique avec un casque (de qualité), le son est bon et moins amplifié sur les basses qu'avec Beats Audio. Mais le plus intéressant reste les haut-parleurs frontaux stéréo amplifiés.

Sur le précédent One, nous avions été séduits par BoomSound et clairement HTC nous proposait là les meilleurs HP sur mobile jamais proposés. Le constructeur affirme que sur le M8 les HP sont 25% plus efficaces. Nous avons pu le vérifier, c'est un fait. Le volume est plus élevé, le son est plus "englobant", on entend même plus d'éléments dans un morceau. Encore aujourd'hui, le HP du One M7 est au dessus de ce que propose la concurrence sur ses terminaux haut de gamme 2014, autant vous dire que le M8 propulse HTC dans les hautes sphères. Notez que cette qualité sonore est utile en musique mais également quand vous regardez une vidéo ou que vous avez besoin d'entendre les directions GPS. Bravo HTC.

Sense TV

L'application mi-programme TV mi-télécommande universelle est toujours de la partie, avec une interface retravaillée. Concrètement vous n'avez qu'à définir votre fournisseur d'accès et votre localisation, ainsi que vos goûts, afin d'obtenir un programme TV pertinent. Vous pouvez ensuite sélectionner "Regarder maintenant" ce qui envoie un signal infrarouge à votre TV/décodeur et sélectionne la bonne chaîne. La configuration des options télécommande se fait facilement, en fonction de votre modèle de décodeur vous aurez besoin de plus ou moins de temps pour affiner les réglages.

htc-one-m8-sensetv-001.jpghtc-one-m8-sensetv-004.jpghtc-one-m8-sensetv-003.jpg

Quand vous sélectionnez une émission, série ou autre, vous disposez maintenant de nouvelles fonctionnalités qui permettent de consulter les réactions sur les réseaux sociaux ainsi que les messages envoyés par le flux officiel, si disponible. Compatible Twitter et Facebook, avec option pour envoyer depuis l'app un statut.

htc-one-m8-sensetv-005.jpghtc-one-m8-sensetv-007.jpghtc-one-m8-sensetv-006.jpg

Encore plus intéressant si vous êtes amateur de sport (football, rugby, à priori football US, basketball également, pour le reste j'ai des doutes), HTC a travaillé avec Stats.com, leader mondial des données sportives, afin de vous proposer un suivi des scores en direct avec également le détail des matches (actions). Vous disposez également des intégrations sociales. 

Cette fonction sportive est sympathique mais sort un peu du thème "TV" à proprement parler, mais au final tout se recoupe, vous pouvez commencer à consulter les actions dans le train au format texte puis sur votre TV dès que vous arrivez en appuyant sur "Regarder maintenant". 

htc-one-m8-sensetv-008.jpghtc-one-m8-sensetv-009.jpghtc-one-m8-sensetv-010.jpg

Horloge, alarme, chronomètre, minuteur...

Pas de surprise nous retrouvons bien entendu des fonctions horloge, alarme, etc, classique Android mais que les constructeurs prennent souvent soin de personnaliser. Dans le cas de Sense 6 nous avons droit à une interface qui ajoute la météo, pour le reste c'est fonctionnel et toujours propre.

htc-one-m8-divers-002.jpghtc-one-m8-divers-008.jpghtc-one-m8-divers-007.jpg

Mode enfant

Sur le précédent One HTC avait mis en place un partenariat avec Zoodles pour proposer à ses clients une app "Mode Enfant" dont le but est de permettre l'utilisation du smartphone par un enfant en bas age. Nous avions trouvé l'app peu réussie. Elle n'a pas changée, ou presque. On retrouve les sons enregistrés avec une pomme de terre, des vidéos classées dans "Jeux", 10 pauvres livres audio contés par la -gentille au demeurant (enfin on imagine)- Romina qui a quelques soucis de prononciation et une interface globalement mal foutue. HTC devrait changer de partenaire et soit ne rien proposer soit opter pour une solution bien plus aboutie, dans l'état c'est presque une insulte aux enfants.

htc-one-m8-divers2-001.jpg

Mode voiture

HTC propose un véritable mode voiture avec une interface adaptée (rappel : n'utilisez pas votre smartphone au volant, ok ?). Au delà des gros boutons et des interfaces optimisées jusque dans la fonctionnalité (souvent ces apps sont juste des raccourcis vers les apps classiques) vous disposez d'un mode d'assistant vocal qui s'actionne en posant trois doigts à l'écran, c'est assez pratique et bien fait, même si elle manque parfois d'efficacité.

htc-one-m8-divers-005.jpghtc-one-m8-divers-001.jpg

Radio FM

En complément du lecteur musical, on trouve une app pour écouter la Radio FM, qui fonctionne avec les écouteurs branchés. L'interface est réussie.

htc-one-m8-divers-003.jpg

Fitbit

Comme expliqué précédemment, l'intégration du Sensor Hub permet une compatibilité intéressante avec l'application Fitbit et cela sans avoir à disposer d'accessoire supplémentaire. Vous pourrez ainsi suivre vos calories brûlées, les pas effectués, etc, tout au long de votre journée.

htc-one-m8-divers-004.jpg

HTC Scribe

Beaucoup de constructeurs proposent une app qui permet de prendre des notes, parfois elles intègrent des systèmes de templates et la possibilité de dessiner, parfois elles sont très simples, purement axées texte. Ici Scribe est un peu entre les deux, vous avez des thèmes de base à personnaliser en fonction de vos envies. Les exemples montrés sont attirants et donnent envie de "créer", mais une fois dans le mode édition les outils semblent assez limités, même si nombreux.

Au final sur une app du genre, c'est comme pour S Note chez Samsung, tout dépend de votre motivation et créativité. Si vous souhaitez simplement prendre des notes et les conserver dans le "clou", optez pour un Evernote ou Google Keep.

htc-one-m8-divers-011.jpghtc-one-m8-divers-010.jpghtc-one-m8-divers-012.jpg

Mais aussi...

En vrac pour terminer cette section fonctionnalités de notre test du One M8, l'app Guide HTC permet de réaliser des diagnostics sur votre terminal en cas de pépin, vous pouvez consulter la bourse, entrer vos tâches (todo list) et réaliser des calculs, l'app Météo est très complète (avec prévisions heure par heure), un dictaphone, une lampe torche et HTC Backup pour sauvegarder les données de votre appareil puis les récupérer. Au passage sachez que HTC dispose d'une app intégrée dans les paramètres pour vous aider à passer d'un terminal sous Android au One et même d'un iPhone à celui-ci.

htc-one-m8-divers-014.jpghtc-one-m8-divers-013.jpghtc-one-m8-divers-015.jpg

htc-one-m8-divers-018.jpghtc-one-m8-divers-019.jpghtc-one-m8-divers-017.jpg

htc-one-m8-divers-021.jpghtc-one-m8-divers-020.jpghtc-one-m8-divers-016.jpg

Autonomie 

Le M8 est équipé d'une batterie de 2600mAh qui se recharge en environ 3h (via secteur) et devrait vous offrir 1 jour / 1 jour et demi d'autonomie en usage semi régulier, 2 jours potentiels en usage léger avec utilisation du mode d'économie d'énergie qui permet de réduire l'appareil aux fonctionnalités principales tout en ajustant la luminosité, stoppant l'utilisation des données et en désactivant certains capteurs.

Si vous utilisez le M8 de façon régulière tout au long de la journée notamment avec des processus lourds (photo/vidéo, GPS, jeux) n'espérez pas plus d'une journée.

Le M8 termine notre test d'autonomie (ci-dessous) à 41%, soit un résultat similaire à ce qu'on avait eu sur le One M7 lors de sa sortie.

test-autonomie-htc-one-m8-1.jpg

htc-one-m8-autonomie-003.jpghtc-one-m8-autonomie-001.jpghtc-one-m8-autonomie-002.jpg

Performances

Avec son chipset Qualcomm de dernière génération (ou presque), le Snapdragon 801, le M8 affiche de très belles performances que cela soit dans l'interface, sur le web ou en jeu, ainsi que dans les benchmarks. Durant notre période de test nous n'avons pas réussi à mettre en échec l'appareil sur l'aspect des performances, ce qui est absolument normal pour un terminal de haut de gamme à sa sortie. L'important reste de voir ce que cela vaut dans 6 mois mais d'après les spécifications de la bête vous devriez être tranquille pour au moins deux ans.

Notez que pour les scores des benchmarks HTC aurait admis faire tourner le M8 au max de ses capacités lors des benchmarks afin d'obtenir le meilleur score possible. Performances qui ne sont pas atteintes lors d'un usage classique car un bridage existe de façon à limiter la consommation et la chauffe. S'il ne s'agit pas de réelle triche, ce genre d'agissement vient confirmer encore une fois que les scores des benchmarks doivent être pris avec des pincettes et qu'au final c'est bel et bien l'expérience que vous avez à l'utilisation qui compte. Dans le cas du M8, elle est excellente.

htc-one-m8-perfs-001.jpghtc-one-m8-perfs-003.jpghtc-one-m8-perfs-002.jpg

Qualité photo et vidéo

Pour juger la qualité photo sur le M8, il est pertinent de rappeler la philosophie de HTC par rapport à cet axe et cela depuis le premier One (M7). L'apparition de l'UltraPixel (kezako ?) marque le début d'une nouvelle logique pour le constructeur taïwanais, qui va se mettre à privilégier -dans l'idée- le rendu face au nombre de mégapixels à la sortie, en partant du principe que la photo sur mobile permet essentiellement de sauvegarder des souvenirs pour les partager avec des proches. Exit donc les clichés 16 mpx qui pèsent trop lourd, HTC préfère se focaliser sur le rendu.

Lors de notre test du M7, nous avions effectivement senti cela, même si le résultat était loin d'être parfait. Généralement les clichés étaient réussis, sans que cela soit impressionnant, mais bien sûr le manque de mégapixels (4) empêchait d'exploiter l'image mais ce n'est pas forcement un problème pour tous. En complément, HTC proposait des fonctions de création (Zoe).

Après le M8, l'esprit reste le même, toujours 4 mégapixels en mode UltraPixels, HTC Zoe et maintenant Duo Camera. Il s'agit donc de traiter de ces trois sujets.

Concernant la photographie, ne tournons pas autour du pot, nous avons été déçus. Si sur le M7 nous avions été plutôt indulgents (de nombreux médias estimaient que son appareil photo était loin d'être convaincant), le M8 n'apporte rien de mieux en photographie pure (en mettant de côté les effets divers). De jour nous avons eu du mal à faire le focus (mais un mode manuel vient sauver la mise, heureusement), le rendu est parfois pale ou avec des couleurs faussées et l'optique utilisée ne semble pas beaucoup plus performante que celle du M7, du moins c'est ce que nous avons constaté à travers nos tests. Le mode macro est décent quand le focus arrive à s'effectuer. Attention, je ne suis pas en train de dire que le rendu général est mauvais, il n'est simplement pas spécialement meilleur que sur le M7 et c'est à mon sens anormal sur une nouvelle génération de flagship.

De nuit, le résultat est proche de ce qu'on avait sur le M7, si vous ne bougez pas trop vous pourrez sortir un cliché relativement propre ( 8215), plus éclairé en mode nuit ( 8216). Le grain est très visible et n'essayez pas de zoomer sur la photo. Le double flash LED avec deux températures et un plus dans certains cas, il offre un rendu plus naturel sur la peau, mais avec parfois une teinte de jaune trop marquée (vous avez dit jaunisse ?), ce n'est pas constant.

Difficile à expliquer, la caméra frontale 5 mégapixels à angle large est loin d'être satisfaisante, nous n'avons pas inclus d'exemple dans notre galerie (faute de clichés sans visages, désolés) mais le rendu est bien moins bon que sur l'optique principale, ce qui vient confirmer le fait que les mégapixels sont loin d'être suffisants, pour le coup c'est l'optique et le software qui gère cela qui n'est pas au niveau.

Ci-dessous deux exemples (avec lien haute définition en dessous) de clichés réalisés avec le M8, le M7 et, pour référence, le Lumia 1020. Bien sûr sur les zooms avec détails le 1020 s'en sort mieux, n'oubliez pas que le terminal est fait pour ça. Ce qui est plus intéressant c'est les différences de gestion de la couleur sur le M8 par rapport au M7, qui semblait au final plus fiable. Exemple flagrant sur ce véhicule qui était d'une couleur proche de celle visible sur le cliché du 1020.

comparo-m8-m7-1020-1-668.jpg

Version haute définition

comparo-m8-m7-1020-2-668.jpg

Version haute définition

Parlons de Ufocus côté qualité, avec un exemple ci-dessous (cliquez sur la vignette). L'idée est simplement de rajouter un flou (gaussien) sur le fond en utilisant les données récoltées lors de la prise initiale via Duo Camera. Ici le rendu est plutôt bon par rapport à tous les tests réalisés ces derniers jours. On voit néanmoins du flou sur ma main et sur certaines extrémités, ce n'est pas encore parfait et cela malgré l'utilisation d'une solution matérielle, sensée être meilleure d'après HTC. Espérons qu'ils ajusteront cela via des mises à jour.

htc-one-m8-samples1-017.jpg
Peluche lambda
htc-one-m8-samples1-018.jpg
Peluche mega star

Concernant Zoe et les options liées, nous avons abordé le sujet plus haut, le résultat n'est pas toujours correct et l'interface est régulièrement capricieuse, refusant d'appliquer un effet même si tout semble convenir. Ici aussi, une update pourrait corriger ces petits bugs.

En vidéo, l'image est parfois un peu pale mais les couleurs sont généralement proches de la réalité. Le focus se fait au doigt, ce qui n'est pas toujours pratique, mais offre tout de même plus de possibilités créatives. Le son est plutôt bon, rien d'impressionnant mais c'est très correct. Finalement le seul souci ici c'est l'aspect général de l'image, qui trahit encore une fois la qualité du capteur utilisé (et probablement le traitement effectué après). En temps normal, le rendu vidéo ressemble pas mal à celui de la photo, ici c'est moins net, moins agréable à regarder.

Comparaison HTC One M8 vs. One M7

Avant de conclure sur le One M8, nous vous proposons un comparatif complet entre le M7 et le M8 (design, ergonomie, fonctions, autonomie, performances, qualité photo/vidéo) en vidéo ainsi que quelques photos. Vous trouverez également un comparatif des spécifications ici.

> Vidéo en cours de montage/upload