Test vidéo du Alcatel One Touch Idol X

Test vidéo avec un sommaire interactif, utilisez-le pour naviguer entre les différentes parties.

Déballage

Le One Touch Idol X est fourni dans une boîte sobre avec un câble USB / micro USB, des écouteurs (kit mains-libres) intra-auriculaires, un bloc chargeur et quelques informations (notamment le numéro de téléphone du SAV). La batterie 2000mAh n'étant pas amovible, elle est déjà installée dans l'appareil.

alcatel-ot-idol-x-test-001.jpg

Design

Avec son grand écran 5", l'Idol X est un peu plus haut qu'un Nexus 5 (mais légèrement moins large), idem pour une comparaison avec un S4 mais reste moins encombrant qu'un Xperia Z1. Son design ressemble beaucoup à celui du Nexus 5 (et vice-versa) avec des tranches droites et lisses et cet aspect fin et épuré, compact avec une finition mat à l'arrière, agréable au toucher. Pour un terminal de cette gamme, il affiche un ensemble qui semble de très bonne facture, il est fin et léger mais ne fait pas bas de gamme, c'est très appréciable.

Au dessus de l'écran vous trouverez une sortie audio, la caméra frontale 2.1 mpx et quelques capteurs, sous l'écran trois touches sensibles rétroéclairées Retour, Accueil et Menu. Ces touches sont intégrées en "dur" dans le design sous l'écran et non pas en édition tactile ce qui permet de bénéficier de bien plus de place utilisable sur l'affiche par rapport à un écran 4.95" sur le Nexus 5, c'est top. D'ailleurs quand on s'amuse à regarder l'espace disponible sur le Nexus 5 contre celui sur l'Idol X sur une même page web (ou autre), on constate que ce dernier s'en sort bien mieux pour seulement quelques millimètres de hauteur de plus. Pour continuer dans la comparaison par rapport au dernier né de la gamme Nexus, les designs des deux appareils sont très similaires, sobres de face, des tranches droites avec un angle droit et une coque arrière en plastique mat.

Ergonomie

L'Idol X s'agrippe bien car n'est pas très large pour un terminal équipé d'un écran 5". Bien sûr vous aurez quelques difficultés pour le manipuler intégralement à une main mais c'est classique pour les appareils de cette taille. La touche de volume est bien placée et facile à utiliser mais le bouton on/off verrouiller/déverrouiller est positionné en haut et ne ressort pas assez. C'est vraiment dommage car au final c'est la touche que vous utiliserez le plus et elle n'est pas très ergonomique.

Autre élément qui me chagrine, les touches sensibles. Elles disposent d'une "zone d'action" qui semble vraiment trop petite, il faut vraiment appuyer pile au dessus de l'icône lumineuse. Cumulez cela au fait que quand la lumière n'est pas activée les icônes sont invisibles et vous aurez souvent un peu de mal à les localiser.

alcatel-ot-idol-x-test-006.jpg

L'écran

L'Idol X est équipé d'un écran 5" 1080x1920 (soit 441ppi) IPS LCD qui offre un rendu globalement excellent. Vous ne verrez pas les pixels à l'oeil nu, les couleurs sont relativement fiables (légère teinte rosée sur les blancs et sursaturation à mon goût), les noirs sont presque totalement...noirs (légèrement grisé), les angles de vue sont bons et la luminosité max est suffisante et permet une bonne visibilité en extérieur. Le multi-touch ne nous a pas posé de soucis et supporte au moins 10 doigts (nous n'avions pas assez de doigts/place sur l'écran pour tester plus, et puis l'intérêt est limité).

idolx-screen-test-1.jpg

Fonctions

L'Idol X tourne (à sa sortie) sous Android 4.2.2 avec une surcouche visuellement légère mais qui intègre quelques fonctionnalités sympathiques, en ajout du système de base, ce qui est toujours appréciable. Moins bien, Alcatel pré-installe une bonne quantité d'apps non désirées, comme Asphalt 7, Deezer, PicSay et quelques autres jeux. Bien sûr vous pouvez désinstaller tout cela, mais il est regrettable de trouver ce genre de contenu sur un appareil neuf.

L'interface proposée par Alcatel est esthétiquement réussie, avec un côté "flat design" qui fonctionne bien sur mobile. Cela étant dit, le constructeur n'a pas vraiment appliqué cela à toutes les apps principales et certains écrans sont vraiment trop épurés.

Note Dual SIM : attention, il existe une version Dual SIM de l'Idol X (6040D) et une Single SIM (6040X), c'est cette dernière que nous testons.

Note mémoire : l'édition Dual SIM de l'appareil possède 16Go de mémoire interne sans micro SD, la Single SIM 8Go avec micro SD.

L'écran de déverrouillage ( 7412) affiche la date, l'heure et la météo avec possibilité, dans les paramètres, d'avoir une édition "graphique" de la météo sur cet écran ( 7418). Vous pouvez déverrouiller l'écran, accéder rapidement à l'appareil photo, aux SMS ou aux fonctions téléphoniques. Alcatel intègre aussi les widgets sur l'écran de déverrouillage. Au total, c'est très complet. Petit détail plutôt fun, le rond à déplacer pour déverrouiller est sensible au gyroscope et bouge en fonction (cette option peut être désactivée dans les paramètres).

L'accueil ( 7414) est plutôt classique Android mais avec quelques changements intéressants. Des widgets dans le style de la surcouche qui s'intègrent très bien et un écran, sur la gauche, qui défile verticalement, un peu comme si vous aviez BlinkFeed mais avec la possibilité de déposer n'importe quel contenu.

Le tiroir des notifications ( 7415) est classique Android avec des ajustements visuels, vous pouvez consulter les accès rapides aux paramètres en utilisant l'icône en haut à droite, le geste à deux doigts fonctionne aussi.

Le multi-tâche ( 7416) s'affiche en restant appuyé sur "Menu" (Accueil est lié à Google Now), les vignettes des apps sont en bas, l'espace est plus optimisé que dans la fonction native Android (car permet de garder un maximum de contexte).

Le menu principal ( 7417) est fonctionnel, deux onglets qui regroupent tous les apps et uniquement celles téléchargées, un tri par nom et par date et la possibilité de désinstaller rapidement une application en restant appuyé sur l'icône.

Alcatel a modifié l'interface de composition d'un numéro ( 7421), elle est réussie et suggère des contacts en fonction de ce que vous entrez. Vous avez également le journal des appels et la liste des contacts axée "téléphonie" (uniquement les contacts avec un numéro de téléphone).

Votre répertoire complet ( 7422) est des plus classiques (trop ?), sans intégration sociale dans les fiches des contacts. Idem pour les messages, rien de particulier à signaler : liste des conversations par contact, messages par bulles, etc.

Gros point positif côté saisie de texte ( 7423), Alcatel a jugé pertinent de pré-installer SwiftKey dans sa version complète (normalement payante). Une bonne décision qui vous permet de bénéficier du meilleur clavier pour Android (d'après nous) sur votre Idol X sans avoir à dépenser un euro supplémentaire.

Le calendrier ( 7425) proposé est le même que sous Android brut avec quelques légers changements esthétiques. On l'apprécie toujours autant. Même chose pour les e-mails ( 7426), en mettant de côté le client classique Gmail, l'app universelle est celle par défaut dans Android avec quelques petits changements d'Alcatel.

Pour la navigation web ( 7427), deux possibilités. Le navigateur web "classique" (qui est sensé être Chrome depuis peu mais certains constructeurs continuent de le proposer) et Chrome pour Android. Dans les deux cas, l'expérience est décente (nous parlerons des perfs globales plus tard) et la navigation est confortable avec ce grand écran tout en hauteur. Chrome a cependant un avantage, la synchronisation avec Chrome pour PC/Mac/etc.

La galerie ( 7428) est également classique avec toutefois l'ajout d'une option de création de montages d'images proposée (nous en parlons un peu plus plus bas), comme souvent il est aussi possible d'utiliser l'application Google Photos, un peu plus esthétique. La lecture musicale ( 7429) se fait avec Play Musique (que nous vous conseillons) et/ou via l'app "de base" très légèrement modifiée, notamment au niveau de l'écran de lecture, qui est très épuré (ce qui n'est pas en soi un problème). La qualité du haut-parleur est plutôt bonne, le volume est élevé (rien d'impressionnant mais un poil mieux que la moyenne) et le son ne sature pas au volume max.

L'interface de l'appareil photo a été retravaillée par Alcatel et fonctionne plutôt bien. Vous avez un "switch" pour passer de photo à vidéo, des accès rapides à la caméra frontale et au flash, pouvez zoomer à deux doigts et faire le focus au doigt. L'icône "paramètres" permet de choisir, en photo, entre 4 modes (HDR, Panoramique, Nuit et Sports), d'activer le plein écran (changement du ratio) et, bon point, de désactiver le son du déclencheur. Les options avancées proposent la géolocalisation, la "taille de l'image" (lire "définition") avec "grande, moyenne, petite" (pas très clair mais plus adapté pour les débutants), une "minuterie" (lire "retardateur"), réglage des ISO et de l'exposition. En vidéo c'est plus limité, choix de la qualité vidéo (1080p, 720p, 480p) et enregistrement du son ou non.

alcatel-ot-idol-x-capture2-001.jpg

Pour finir sur les fonctionnalités, passons en revue les ajouts d'Alcatel dans Android les plus intéressants. Il ne s'agit pas nécessairement d'une liste exhaustive, plutôt d'une sélection.

Pour commencer, vous trouverez une petite app Boussole ( 7433) plutôt réussie, qui fait le job d'une boussole et vous indique votre position GPS. Potentiellement pratique.

En dehors du mode d'économie d'énergie classique, Alcatel a intégré une fonction baptisée "Economie maximale" ( 7434) qui réduit votre smartphone à 5 fonctions de base : Téléphone, Contacts, Messages, Agenda et Alarme (et affichage de l'heure de la date). La luminosité est aussi diminuée. Si, par exemple, vous essayez d'accéder à Facebook en passant par le lien "voir profil" dans les contacts, l'accès vous sera refusé. Pour désactiver cette option, il suffit d'appuyer sur la notification.

L'Idol X embarque aussi une fonction de personnalisation des notifications à afficher dans la barre d'état ( 7435), accessible dans les paramètres. Il suffit d'activer cette fonction et de choisir les apps que vous autorisez à pousser des notifications. C'est très malin et puissant, idéal si vous avez installé un jeu que vous aimez mais en avez marre du spam...

Comme indiqué précédemment, la galerie est classique mais inclut une fonction très sympathique, qui permet de réaliser des montages de plusieurs photos au format "grille" ( 7436), idéal pour partager plusieurs photos en une sur les réseaux sociaux, par exemple.

La sauvegarde de toutes vos données est également facilitée par l'application Sauvegarde One Touch ( 7437). Cette app permet de sauvegarder sur la mémoire de votre appareil ou sur une micro SD vos données (photos, vidéos, contacts, etc) afin de restaurer tout cela sur le même terminal après un reset ou un autre appareil One Touch.

Autonomie

Avec sa batterie (non amovible) de 2000mAh l'Idol X vous offre tout juste une journée complète en usage régulier. Vous pourrez éventuellement "tenir la nuit" mais difficilement le lendemain, à part si vous l'utilisez assez peu et l'éteignez la nuit. 

Notez que vous avez deux modes d'économie d'énergie, que nous n'avons hélas pas pu tester. Le premier est relativement simple et permet de désactiver de nombreuses tâches de fond liées à la consommation de data, le GPS et le Bluetooth, baisser la luminosité, ce genre de choses. Le second mode, abordé en fin de section "Fonctions" s'appelle Economie Maximale et réduit l'Idol X a des fonctions très limitées (Téléphone, Contacts, Messages, Agenda et Alarme). A utiliser quand vous "êtes sur la réserve" et avez impérativement besoin de pouvoir être joint mais ne pouvez pas recharger votre mobile.

Performances

L'appareil est équipé d'un chipset Quad Core 1.5GHz de chez Mediatek (MT6589 dans sa version Turbo). Celui-ci affiche des résultats très moyens sur les benchmarks, 15431 sur AnTuTu (en dessous du Nexus 4), 5796 à Quadrant Standard (un poil au dessus du One X) et 571 à Vellamo (idem en dessous du Nexus 4). 

Mais d'après moi le véritable souci ne se situe pas dans ces résultats, qui ne sont pas toujours représentatifs de l'expérience utilisateur. A l'usage, dans l'interface et sur le web, l'Idol X manque de fluidité lors des manipulations. Il est réactif, dans le sens où les applications vont se lancer rapidement, mais n'est pas spécialement agréable à utiliser si vous vous attendiez à un appareil qui répond du tac au tac. Difficile de savoir si l'écran est également en cause mais il est clair que quand vous faites défiler votre doigt vous sentez une latence non négligeable, qui donne ce sentiment de lenteur. C'est vraiment dommage. Pour être sûrs nous avons cherché à appliquer une mise à jour mais rien n'était disponible à ce moment.

Nous avons testé différents jeux, dont Asphalt 7 qui est pré-installé. L'expérience n'est pas bonne, c'est très surprenant. Pour être certains, nous avons effectué un nouveau reset complet de l'appareil et cela n'a absolument rien changé.

benchs-idol-x-1.jpg

Qualité photo et vidéo

Côté photo, l'Idol X s'en sort plutôt pas mal avec son optique 13.1 mpx. Le focus se fait rapidement et correctement dans la majorité des environnements (difficile quand la lumière se fait rare), les couleurs sont plutôt justes et l'appareil semble être capable d'éclaircir les scènes de nuit. Ce dernier point se fait, comment souvent, au détriment de la qualité du cliché, mais si vous cherchez à "voir" plus qu'apprécier une belle photo, vous pourriez apprécier cette fonction (utilisez le mode Nuit).

Le mode HDR est assez marqué mais sans donner de côté "irréel" ce qui reste une bonne chose, le zoom numérique est à proscrire, même en bonnes conditions.

En vidéo, l'image est plutôt bonne avec des couleurs proches de la réalité et un focus automatique (ou non) rapide. En mauvaises conditions de lumière un changement logiciel s'effectue (en une petite seconde) qui permet de mieux voir malgré l'environnement sombre (on le voit dans la vidéo d'échantillon). Le son capturé est plutôt bon en enregistrement de son continu comme de la musique, si vous êtes dans un endroit calme et parlez, la voix sort bien mais vous entendrez pas mal de bruit.