Test : 7×7 (jeu Android)


Par Mathieu,
 Le 03/05/13

Il y a des jeux qui vous attirent dans un premier temps par leur aspect graphique léché, puis vous rendent accro de par leur jouabilité simple mais efficace. 7×7 fait partie de cette catégorie.

Si vous êtes à la recherche d’un jeu petit jeu légergratuitsimple mais très prenant alors vous feriez bien de vous intéresser à 7×7 qui s’inspire en partie de Tetris puisque vous devez, comme dans ce dernier, nettoyer une grille qui se remplit inexorablement au fur et à mesure que vous la videz. Mais je vais d’abord vous parler de la partie visuelle du jeu avant de traiter de son gameplay.

 

Aspect graphique

Après l’installation rapide du jeu (634 Ko seulement), une icône à quatre couleurs prend place dans le lanceur d’applications de votre terminal Android.

 

Un appui sur cette icône nous amène vers le menu principal du jeu à l’interface très épurée. Lors du premier lancement, une boîte de dialogue vous souhaite la bienvenue et vous demande si vous voulez apprendre les règles du jeu. A noter que cette pop-up est en anglais, comme le reste du jeu. Pas de traduction dans la langue de Molière donc. Mais rassurez-vous, les textes sont rares et simples à comprendre.

 

Après cela, vous atterrirez sur le menu principal. Le minimalisme est de mise : un fond blanc et deux boutons carrés : un bleu, l’autre rouge.

 

Le bleu donne accès aux options. Ici, il vous est possible d’assimiler le fonctionnement du jeu via « How to Play » si vous ne l’avez pas fait lors du premier lancement. Il vous est en outre possible d’accéder aux informations sur le jeu en appuyant sur le bouton « About« . Enfin, pour pourrez accéder au seul réglage à proprement parler dans l’application : le thème.

Il en existe deux : celui par défaut, dans lequel les blocs carrés composant le jeu sont bleus, jaunes, rouges, verts et violets. L’autre thème est appelé « High Contrast« . Les teintes des blocs n’y sont pas exactement les mêmes, ce qui permettra une meilleure distinction des couleurs par les personnes atteintes de daltonisme. Une option très intelligente, et qui devrait être implémentée dans plus d’applications.

 

Retour au menu principal, et direction le bouton rouge à côté duquel est écrit « Start New Game » et qui, vous l’avez compris permet d’entamer une nouvelle partie. Vous allez donc entrer dans l’aire de jeu.

Toujours dans un esprit de simplicité, l’interface de jeu est très épurée et vous prendrez très vite vos repères. Les deux tiers de l’écran sont ici composés d’une grille remplie peu à peu par des blocs de cinq couleurs différentes. Le tiers supérieur de l’écran est constitué, à gauche, d’un petit bouton permettant le retour au menu principal à côté duquel (bouton) se trouve le niveau de la partie en cours, du nombre de lignes à constituer pour passer au niveau supérieur, et du nombre de combos accumulés dans la partie en cours. A droite se trouvent deux petits boutons qui permettent d’utiliser ce qu’on peut considérer comme des jokers (expliqués dans la partie Jouabilité du test) et en dessous se trouve une indication sur les trois prochains blocs qui apparaîtront sur la grille.

Maintenant que je vous savez à quoi ressemble le jeu, je vais vous montrer comment y jouer !

 

Jouabilité

Le principe du jeu est simple : Vous devez créer des lignes/colonnes/diagonales de 4 blocs (minimum) de la même couleur et ainsi éliminer le plus de blocs possibles sur la grille. Pour ce faire, il va falloir déplacer chaque bloc pour les assembler et ainsi les faire disparaître. Mais au fur et à mesure que vous déplacerez des blocs, d’autres apparaîtront et il faudra de fait échafauder de diaboliques plans stratégiques afin de préparer les blocs à leur assemblage ! En effet, à chaque fois que vous déplacerez un bloc, trois autres apparaîtront sur la grille. Et ça, ce n’est que le premier niveau ! Parce qu’au niveau suivant, ce ne sont pas trois mais quatre blocs de couleur qui seront générés sur la matrice lorsque vous en bougerez un. A chaque niveau atteint, la difficulté va du coup s’accroître. Et la grille va vite se retrouver encombrée.

 

Il est possible de réaliser des combos, en plaçant un bloc à la croisée de deux lignes pour supprimer les deux lignes d’un coup, mais vous aurez vite vite fait de sympathiser avec les jokers.

 

Et parlons-en des jokers ! Ils sont au nombre de deux, et accessibles via leur icône respective en haut à droite de l’écran.

 

Le premier vous permettra de déplacer un bloc à une place non autorisée. En effet, il arrive dans le jeu que vous ne puissiez pas déplacer un bloc où vous voudriez car d’autres blocs lui barrent le passage. Ainsi, lorsque vous appuyez sur un bloc, des croix blanches apparaissent sur les cases sur lesquelles le bloc ne peut pas être disposé. Grâce à cette aide, vous pourrez du coup mettre le bloc de votre choix sur n’importe quel emplacement libre de la grille. Ce joker existe en quantité limitée, et pour le recharger il va falloir faire des combos, en éliminant au moins deux lignes avec un seul bloc.

 

Le second joker vous permet tout simplement de revenir en arrière en annulant la dernière action réalisée. Si vous regrettez d’avoir déplacé un bloc, un coup de l’ami joker et l’affaire est pliée. Celui-ci aussi est en quantité limitée. Veillez à l’utiliser à bon escient et de façon efficace, car pour le recharger, il faut passer au niveau supérieur. Chaque niveau atteint donne droit à un exemplaire en plus de ce joker.

 

Mon avis

7×7 est une de ces petites perles qu’on passe notre temps à chercher en fouinant sur le Google Play Store. L’interface est soignée, minimaliste et réactive et le gameplay est simple mais accrocheur. Le jeu mérite d’être élevé au même rang que Tetris bien qu’il s’en inspire assez.

Le jeu est disponible uniquement sur le Google Play Store (pour smartphones et tablettes). Une version pour iOS semble exister mais est éditée par un autre studio et affiche un design différent (mais le texte de description est le même).

Accès directs

Systèmes d'exploitation :

Android

Tags :

7x7, Jeux