Swype : après 3 ans de bêta, arrive-il trop tard ?


Par Paul,
 Le 30/04/13

Rappelez-vous, c’était il y a trois ans, Swype venait de naître. Proposé au début uniquement sur les terminaux du géant coréen Samsung, il offrait une méthode de saisie de texte innovante : le Swype. Le but était simple, plutôt que de pianoter sur son smartphone en mode portrait, il suffisait de tracer des lignes entre les mots.

Aujourd’hui beaucoup d’éditeurs proposent cette fonctionnalité, Google lui-même avec son clavier de base sur Android Jelly Bean mais aussi SwiftKey, qui a réussi à implémenter ce système, renommé « Flow » pour l’occasion. N’oublions pas les constructeurs de smartphones comme HTC ou Sony qui proposent cette option depuis 2012.

Mais avec autant d’éditeurs, Swype peut-il connaître le même succès que SwiftKey, première application payante du Play Sore ?  Nous l’avons testé, dans sa version commerciale.

 

L’esthétique/saisie tactile 

Au premier abord le clavier est esthétique. Il propose beaucoup de thèmes, ainsi vous pourrez trouver votre bonheur. Par défaut le clavier reprend le thème Jelly Bean des terminaux Nexus. Celui-ci est confortable et offre une bonne prédiction, mais -d’après moi- reste en dessous d’un bon SwiftKey. La fonction Swype fonctionne bien, je suis par contre un peu déçu de l’espace réservé à la ponctuation, en effet je trouve que ces touches sont mal placées et ne respirent pas assez, donc peu pratique si vous avez de gros doigts. En revanche, pas de problème si vous passez en mode paysage. Je regrette juste le fait de ne pas pouvoir swyper sur la touche espace pour écrire une phrase sans lâcher le doigt (à la manière de SwiftKey Flow)

 

Les gestes

Vous avez dit gestes ? Oui, car ce clavier sous Android est celui qui présente le plus de gestes (à ma connaissance), ils font gagner du temps et sont assez pratiques, mais encore faut-il les retenir. En effet lors de ma première utilisation il me semblait qu’il y avait autant de gestes que de pages présentes dans un roman et le fait que Nuance (l’éditeur) ait pris le temps de faire un mode d’emploi rédigé (et non illustré) fait encore plus ressortir le côté « pavé ». Toutefois, après utilisation de ces interactions, mon avis a vite changé. Certains sont gadgets, par exemple :

Pour activer Google Maps : Swypez de la touche « Swype » vers la touche « g » puis « m »

 

Mais d’autres sont assez utiles comme les raccourcis copier/coller qui remplacent les Ctrl C./ Ctrl V du clavier Windows

Swypez de la touche « Swype » vers la touche « C » pour copier du texte

Swypez de la touche « Swype » vers la touche « V » pour coller du texte

 

La saisie vocale

La force de ce clavier est également la saisie vocale qui est ici très performante, depuis le rachat de Swype par Nuance. C’est simple, Swype intègre l’option Dragon. Dragon est un logiciel de reconnaissance vocale développé par Nuance qui a déjà fait ses preuves sur les ordinateurs Mac et PC. Une fois de plus, il s’avère très performant et comprend à la lettre ce que je lui dis.

 

Conclusion

Si vous utilisez déjà un clavier comme SwiftKey (et avez l’habitude), je ne vous recommande pas spécialement de changer. Vous pouvez toujours télécharger la version gratuite pour essayer (voir ci-dessous).

Dans les autres cas, je recommande ce clavier si vous avez une diagonale d’écran supérieure à 4″, vous aurez suffisamment de place. Swype vous satisfera entièrement notamment si vous utilisez la reconnaissance vocale qui, selon moi, surpasse celle de tous les claviers Android.

> Télécharger Swype pour Android version 30 jours (gratuit)

> Télécharger Swype pour Android version Premium (0.76€)

Accès directs