Sony Ericsson ne prévoit pas d’autres appareils sous Symbian


 Le 28/09/10

C’est dans une interview avec Bloomberg que Aldo Liguori, le directeur de la communication de Sony Ericsson, a annoncé que Sony Ericsson arrêtait d’utiliser Symbian pour ses smartphones. Tout en restant membre de la fondation Symbian, SE se focalise sur Android dans un premier temps, Windows Phone 7 éventuellement dans un second temps.

Selon moi, c’est à la fois un problème et ce n’est pas une surprise. Concrètement, cela fait un total de 3 constructeurs qui abandonnent Symbian, d’abord Motorola fin 2008 puis Samsung fin 2009 et finalement Sony Ericsson en 2010. Nokia a su créer son propre écosystème autour de Symbian, dans un premier temps, avec Ovi. Tous les services Ovi sont réservés à Nokia et pourtant enrichissent largement l’expérience utilisateur de Symbian.

“We have no plans for the time being to develop any new products to the Symbian Foundation standard or operating system » Aldo Liguori

Sony Ericsson Vivaz, sous Symbian

Sony Ericsson Vivaz, sous Symbian

Finalement, les autres constructeurs se sont retrouvés avec un OS ouvert mais ne pouvant pas profiter de la bibliothèque d’applications et de services que Nokia propose, ce qui est normal mais frustrant (ne serais-ce que d’un point de vue utilisateur). Un utilisateur qui aujourd’hui ne peut pas installer des applications via une plate-forme adéquate n’achètera plus chez ce constructeur. Le tout dans une interface qui commençait déjà à dater il y a plus d’un an.

Alors que faire ? Créer son propre écosystème autour du même OS ? Perte de temps. Autant adopter un OS tel qu’Android et, pour certains comme Samsung, proposer un nouvel OS pour smartphones, Bada OS, qu’ils maîtrisent à 100% sur toute la chaîne.

Pourquoi est-ce un problème ? Plus il y a de mobiles sous un OS, plus l’OS est tenté d’être porté vers le haut. Cela étant dit…Nokia reste leader dans le monde et Symbian reste l’OS mobile n°1 en volume. Non, le vrai problème ici c’est un problème de communication, difficile de vendre auprès du public un système qui est abandonné par les constructeurs, qui ont pourtant investis d’énormes montants dans la fondation.

Maintenant, et comme nous le rappelle Gregory de SymbianFrance, Samsung et Sony Ericsson continuent de financer la fondation, et il n’est pas impossible que Symbian se retrouve à nouveau dans des smartphones des constructeurs, dans une version 4 ou plus…qui sait ?

Via Pocket Lint

Accès directs

Systèmes d'exploitation :

Symbian

Tags :

Sony Ericsson