Prixtel lance son nouveau Modulo, s’aligne sur Free pour le forfait à 2€


 Le 02/02/12

Le MVNO Prixtel proposait une solution innovante baptisée Modulo. Il s’agit d’une offre composée de plusieurs forfaits qui est ultra flexible et s’adapte automatiquement (sans engagement) à la consommation de l’utilisateur.

Grosse nouveauté, Prixtel a ajouté un forfait à 2€, avec 1h de communication et 60 SMS, et s’aligne ainsi sur le forfait RSA de Free Mobile.

 

Voici les différents forfaits :

  • 2€ : 1h d’appel, 60 SMS
  • 4,90€ : 1h30, 120 SMS
  • 12,90€ : 2h, SMS et MMS illimités, 100mo de web
  • 17,90€ : 6h, SMS et MMS illimités, 200 mo de web
  • 24,90€, appels illimités, SMS et MMS illimités 

Côté restrictions : appels compris en France métropolitaine vers tous les opérateurs fixes et mobiles, 199 correspondants différents/mois (hors numéros spéciaux et numéros de services). Pour les SMS/MMS, tous les opérateurs, 199 correspondants (hors surtaxés, courts et MMS cartes postales).

Le hors forfait se déclenche de façon intelligente, si c’est plus avantageux que de passer au forfait supérieur. Seule exception, si vous consommez plus de 750mo de data par mois, vous serez facturé 15 centimes du mo supplémentaire.

edit (ajout des tarifs hors forfait) : 12 centimes pour les appels, 8 centimes pour les SMS et 16 centimes pour les MMS.

Une offre intéressante en fonction de vos besoins, mais il est certain qu’au delà du forfait 2h, ça ne vaut pas vraiment le coup (en comparaison à Free).

Interrogé par BusinessMobile sur l’impact de l’arrivée de Free Mobile sur son business, le Directeur Général de Prixtel, Anthony Poyac, explique qu’ils se battent depuis 2010 afin de faire baisser les prix et rient donc un peu jaune en voyant Niel endosser le beau rôle, toutefois, cette nouvelle dynamique de marché apportée par le 4e opérateur devrait avoir, selon lui, un impact positif sur l’activité du MVNO, qui n’a par ailleurs pas constaté de fuite de clients depuis début janvier.

« Nous allons profiter du buzz de Free, profiter de cette émulation. Contrairement à ce qui est dit, ce ne sont pas les MVNO qui risquent d’être les plus impactés par Free mais les opérateurs de réseaux. Ils devront bien baisser leurs prix. »

D’autre part Anthony Poyac n’exclut pas la possibilité de changer de MVNE et d’aller voir chez Free une fois que son réseau sera bien déployé, ils sont actuellement chez SFR.

Accès directs

Tags :

MVNO, Prixtel