Nokia deuxième fabricant de smartphones en France (début 2010)


 Le 13/07/10

Nokia vient de confirmer le maintient de sa croissance sur les smartphones en France pour 2010 (derniers chiffres de Mai) et conserve sa place de deuxième fabricant de smartphones derrière Apple et son iPhone avec 19,9% de part de marché (volume, source GfK sur le cumul Janvier à Mai 2010).

En 2009, sur la même période, Nokia se plaçait 4ème avec 13,5% de part de marché.

Nokia explique cette croissance par la proposition d’une gamme complètes de terminaux, à la fois tactiles et non tactiles, qui enregistrent une hausse des ventes de près de 260% jusqu’à Mai 2010 sur un marché où la croissance est en moyenne de 140% (source GfK).

nokia-store-1

 

D’après moi, cette croissance s’explique par deux éléments : la diversité des terminaux proposés et les prix agressifs avec les opérateurs. En effet, quand il fallait encore dépenser environ 150€ pour avoir un iPhone 3GS avec forfait « spécial » iPhone il y a quelques semaines, Nokia proposait depuis un certain temps des « smartphones » à partir d’1€ avec forfait « classique ».

Mais attention au terme de « smartphone ». Chez Nokia, tous les terminaux sous Symbian sont considérés comme tels. Avec une expérience utilisateur tactile encore loin derrière un iPhone. Ces terminaux sont présentés comme concurrents de l’iPhone chez les opérateurs et à des prix largement inférieurs. De plus, Nokia propose des dizaines de form factor différents, entièrement tactile, avec clavier et, finalement, l’hybride clavier et écran tactile (comme le Nokia N97 mini). Séduisant pour le consommateur.

Cependant, avec la sortie de l’iPhone 4 et la baisse considérable des prix chez l’opérateur de l’iPhone 3GS, les deux constructeurs se retrouvent au même niveau (prix) aux yeux d’un consommateur non averti (mais qui sait ce qu’est un iPhone).

Autre point important à prendre en compte, l’éducation des consommateurs. Plus le temps passe et plus les consommateurs deviendront exigeants. Ils prendront de plus en plus l’iPhone comme référent pour les smartphones ou même des terminaux très réussis comme le Galaxy S sous Android. Si les prix continuent encore (et ils continueront) d’être tirés vers le bas, il faudra vraiment que Nokia sache séduire ce nouveau consommateur, sans pitié. Pas sûr que Nokia garde sa deuxième place longtemps.


Impact sur Symbian

Alors oui, quand Nokia est en deuxième place sur les smartphones, Symbian peut fièrement afficher d’être le système d’exploitation mobile ouvert le plus répandu en France. Mais attention au robot Android qui arrive à grands pas et ne va pas prendre des pincettes pour dégager la concurrence.

Accès directs

Marques :

Nokia

Tags :

chiffres