MWC 2011, bilan / résumé


 Le 18/02/11

Le Mobile World Congress 2011 s’est fermé hier soir et, comme d’habitude, il est temps de faire un bilan / résumé de ces quelques jours. Pour nous, c’est un MWC un peu particulier puisqu’il s’agit du premier gros évènement que nous couvrons sur place, Nokia World 2009 et 2010 mis à part.

Pour commencer, je dirais que le MWC cette année, comme souvent, c’était le prolongement du CES. A Las Vegas, les constructeurs avaient annoncé la majorité de leurs mobiles, au MWC, ils ont annoncés quelques mobiles supplémentaires (et tablettes), mais c’était aussi et surtout l’occasion de manipuler les appareils présentés au CES qui seront disponibles en Europe…

 

> Vous pouvez consulter l’intégralité de nos articles MWC 2011 ici !


Et comme le MWC suit le CES, cette année Barcelone était aux couleurs d’Android. Tous les smartphones annoncés tournent sous Android, une impression de puissance renforcée par la très belle performance marketing de Google sur place (voir notre article sur le stand Android).

La GSMA a communiqué les chiffres du MWC, au total il y a eu plus de 60 000 visiteurs de 200 pays différents (sur les 4 jours) soit une augmentation de 20% de fréquentation par rapport à 2010. 1400 entreprises présentaient leurs produits et solutions, du grand groupe à la petite entreprise.

Niveau presse et médias, nous étions 2900 journalistes et rédacteurs sur place, cela était palpable, notamment dans la salle de presse qui était toujours pleine, certaines personnes travaillant assis par terre.

Parlons tendances…outre les tablettes, la 3D relief sur mobile montre le bout de son nez avec, en particulier, LG qui a présenté un mobile avec écran 3D sans lunettes (et plus, voir plus bas). Comme pour le CES, les smartphones révélés sont toujours plus grands avec des écrans au delà du 4″ mais gagnent souvent en finesse.

Deux constructeurs ont présenté des terminaux axés réseaux sociaux, HTC et INQ. On a également vu pas mal de mobiles annoncés avec du dual core, permettant pas mal de choses notamment l’enregistrement full HD 1080p. En gros : puissance et beaux écrans.

LG se détache un peu du lot avec ses produits 3D, mais Motorola, avec son Atrix, propose là une véritable solution innovante, plus d’infos dans la suite.

 

Passons maintenant aux diverses annonces et présentations de mobiles. Je vous propose des liens vers toutes nos publications durant l’évènement, par constructeur. Au total, nous vous avons proposé 72 articles durant ce MWC, dont une majorité de prises en main avec vidéos et photos des terminaux que nous avons pu manipuler sur place.

 

Samsung


Samsung Galaxy S 2 : Le grand Sam a fait beaucoup de bruit en annonçant son Galaxy S 2 sous Android 2.3 avec son magnifique écran Super AMOLED Plus, son processeur dual core et 1Go de RAM. D’ailleurs, d’après ce que nous avons pu voir en regardant nos chiffres, c’est le mobile qui vous intéresse le plus de tout le MWC.


Samsung Wave 578 : Samsung a également annoncé le Wave 578, un mobile sous Bada OS avec puce NFC, écran 3,2″ et appareil photo 3,2 mégapixels. Nous savons que de nombreux lecteurs s’intéressent à Bada, cet appareil devrait vous plaire !


C’était aussi l’occasion de découvrir certains produits Samsung moyenne gamme annoncés en Janvier, les Galaxy Ace, Gio, Fit et Mini, et de découvrir les Galaxy S WiFi 4.0 et 5.0


Note : à cause de quelques regrettables problèmes de timing, nous n’avons pas pris en main la nouvelle tablette annoncée par Samsung, la Tab 10.1 (alors que nous avons pu prendre en main d’autres tablettes). Nous en sommes réellement désolé car même si la ligne éditoriale de Test Mobile est essentiellement axée mobile, il s’agissait d’un produit intéressant. Nous nous rattraperons plus tard, ne vous inquiétez pas.

 

LG

LG tenait une conférence de presse Lundi matin, durant laquelle ils ont annoncé l’Optimus 3D et la tablette Optimus Pad. Nous en avons aussi profité pour prendre en main quelques terminaux annoncés lors du CES mais aussi de nombreux appareils entrée de gamme/moyenne gamme qui étaient présentés, comme le Chat et le Me, annoncés à Barcelone.

LG Optimus 3D : L’Optimus 3D avait été teasé à de nombreuses reprises, c’est maintenant une réalité. Il s’agit d’un terminal sous Android 2.2, équipé d’un processeur dual core OMAP4 à 1GHz, qui repose sur une structure 3D (Dual core, Dual channel, Dual memory). Son écran 4,3″ permet d’afficher la 3D relief sans lunettes et son appareil photo peux capturer des vidéos en 720p 3D (ou 1080p sans 3D) ainsi que des vidéos en 3D.


Nous avons pu prendre en main la tablette Optimus Pad (aka G-Slate) sous Android 3.0 Honeycomb, vous trouverez la prise en main ici.

L’Optimus 2X et l’Optimus Black n’ont pas été épargnés :


Voici également nos diverses prises en main de mobiles entrée/moyenne gamme LG :


 

Sony Ericsson

Sony Ericsson Xperia Play : Le constructeur a enfin officialisé son Xperia Play (aka PlayStation Phone) Dimanche à la veille du MWC. L’appareil tourne sous Android 2.3, possède un écran 4″, un processeur à 1GHz couplé à un GPU Adreno 205, 512Mo de RAM et un appareil photo 5 mégapixels. Si le Play n’est pas l’appareil le plus impressionnant en terme de spécifications, il reste un terminal très fun, avec son pad de jeu coulissant et son système PlayStation Pocket qui permettra d’accéder à un catalogue de jeux, dont certains jeux PS1 adaptés.


Lors de cette conférence de presse, Sony Ericsson avait invité une poignée d’éditeurs de jeux qui proposaient des démos sur le terminal :


Xperia Neo et Pro : Le constructeur a également annoncé le Neo et le Pro, deux appareils identiques, mais avec un clavier coulissant pour le Pro.


Finalement, nous avons pu prendre en main le magnifique Xperia Arc, annoncé au CES.

 

Motorola

Motorola Pro : Motorola n’a pas fait de grosse annonce lors de ce MWC, à part celle concernant la commercialisation de la version européenne du Droid Pro, le Motorola Pro.


Motorola Atrix : mais le MWC, c’était surtout pour nous l’occasion de découvrir enfin l’Atrix, annoncé lors du CES, qui nous avait particulièrement séduit dans l’idée avec son système d’accessoires qui permettent de transformer le smartphone en ordinateur léger. Résultat ? Nous sommes toujours aussi emballés, maintenant nous avons hâte de pouvoir le tester plus longuement.


D’autre part, nous avons pu prendre en main l’équivalent du Droid 2 pour l’Europe, le Milestone 2, ainsi que la tablette Xoom sous Android 3.0. Au passage, un mobile entrée de gamme a retenu notre attention, le Gleam.

 

 

HTC

HTC est sûrement le constructeur qui a fait le plus d’annonces cette année au MWC, une tablette et 5 mobiles !

HTC Salsa et ChaCha : le constructeur a présenté 2 mobiles sous Android axés réseaux sociaux, le Salsa et le ChaCha. Le premier possède un design qui rappelle les classiques HTC full tactile, le ChaCha possède lui un clavier physique. La particularité de ces mobiles ? La présence d’un bouton physique Facebook qui permet d’accéder rapidement au réseau social mais aussi de partager n’importe quelle info d’une seule pression et cela sur la plupart des écrans du terminal.

Par contre, nous avons eu quelques soucis pour prendre en main les terminaux. En gros ils étaient sous vitrine au stand HTC mais il était possible de les prendre en main dans un espace presse en dehors du MWC, comme nous n’avions pas beaucoup de temps devant nous, nous avons dû mettre de côté ces terminaux et nous concentrer sur les appareils manipulables sur le stand. Nous nous rattraperons dès que possible, promis !


HTC a également annoncé 3 terminaux qui sont les successeurs d’appareils existants, l’Incredible S, le Desire S et le Wildfire S !


Le constructeur a aussi annoncé une tablette (aussi sous vitrine), la HTC Flyer. Il s’agit d’un appareil qui, de dos, ressemble un peu à un gros Legend et qui, en toute franchise, semble plus être un gros smartphone qu’une tablette, au moins pour l’instant.

La Flyer tourne sous Android 2.4 avec surcouche Sense pour tablettes. Un peu dans le même esprit que le Galaxy Tab de Samsung donc. Par contre rassurez-vous, le Flyer devrait passer en 3.0 rapidement. Elle possède un écran 7″ et est propulsée par un processeur à 1,4GHz.

Le choix d’Android 2.4 avec surcouche est assez étrange, HTC a donc préféré investir du temps et de l’argent dans la création d’une surcouche Sense pour tablette que de passer sa Flyer en 3.0. Sachant que la surcouche terminera à la corbeille dès la mise à jour en Honeycom, j’ai l’impression que HTC a loupé quelque chose ici.


C’était aussi l’occasion de prendre en main des terminaux que nous ne connaissions pas encore, le Desire Z et le 7 Pro.


Acer

Le constructeur a présenté ses nouveaux terminaux annoncés lors du CES, à savoir le Liquid Mini, beTouch E210 et l’Iconia 4,8, mais aussi le Liquid Mt (Metal). Nous avons pu prendre en main ces 4 appareils avec vidéos et photos.


Nokia

Le finlandais a tenu une conférence de presse Dimanche afin de donner plus de détails suite à l’annonce de changement de stratégie. La presse a également pu poser quelques questions. Voici notre résumé de la conférence.

Durant celle-ci-, Nokia a également montré un deuxième concept de mobile sous Windows Phone ainsi qu’un aperçu d’une nouvelle interface pour Symbian.

Par la suite, sur le stand MeeGo, nous avons eu l’occasion de manipuler une tablette sous MeeGo. Stand qui était 100% Intel, qui nous a d’ailleurs communiqué que Nokia devrait sortir un smartphone sous MeeGo d’ici la fin de l’année. Nous attendons toujours confirmation de Nokia à ce propos.

Note : pour ceux qui s’étonnent de l’absence de Nokia au MWC, sachez que c’est normal. Nokia possède son propre évènement, Nokia World. Pour 2011, je pense que la firme n’avait réellement pas grand chose à montrer à part quelques visuels, ce qui est dommage mais normal compte tenu de la situation. J’espère que nous aurons droit à quelques belles surprises lors de Nokia World 2011.


Je pense avoir globalement fait le tour des points marquants de ce MWC 2011, notez que Microsoft tenait un stand Windows Phone mais n’a pas spécialement soulevé les foules, d’autant plus qu’aucun terminal WP7 n’était mis en avant. Toutefois, la firme a tout de même tenu une conférence de presse, dont vous pourrez trouver le résumé ici et ici.

BlackBerry était présent, mais n’a annoncé aucun terminal. Nous avons toutefois pu manipuler la tablette PlayBook (prise en main ici) et nous sommes plutôt impressionnés !

Dernière chose, Alcatel a présenté son One Touch 990 sous Android, son premier appareil tactile Android avec écran capacitif, voir prise en main ici.


Bon et le MWC, c’est comment ?

Vu que c’était notre premier MWC et que je pense que la plupart d’entre vous n’ont pas eu l’occasion de se rendre sur place, je vais vous expliquer rapidement comment un évènement comme celui-ci se déroule.

La Fira de Barcelone c’est un endroit énorme, cette année le MWC occupait 58 600 m² d’espace, dur de se représenter ce que ça donne, mais disons que c’est beaucoup. Vous trouvez 8 halls, qui sont des bâtiments gigantesques, qui abritent une bonne partie de l’évènement, mais dehors vous avez aussi une bonne centaine, voir plus, de stands divers. Par exemple, Alcatel et MeeGo étaient en extérieur, ou Acer, mais dans des stands couverts (gros bâtiments en cube, souvent). Bref.

 

Le MWC, c’est passer un bon paquet de temps à marcher pour trouver tel ou tel stand, mais toujours avec des yeux ouverts grands comme ça car, en bon geeks que nous sommes, tout semble réellement intéressant. Les constructeurs possèdent des emplacements impressionnants, chacun y va de son petit plus qui fera toute la différence. Chez Samsung il y avait beaucoup de place et la lumière était parfaite pour les photos (bien vu), chez Motorola c’était plus petit mais l’ambiance était très sympa (noir et rouge), Sony Ericsson était un peu à l’écart mais possédait un stand très bien conçu, etc.

N’oubliez pas que le MWC c’est LE congrès mobile à ne pas manquer pour n’importe quel acteur du marché, pour les constructeurs c’est le moment de montrer leurs produits et services et pour les autres c’est l’occasion de faire de la prospection ou tout simplement de faire du networking.


 

 

Pour finir, un petit aperçu de la salle de presse en fin de journée…

Accès directs