Microsoft fait l'acquisition de SwiftKey


 Le 03/02/16

Les habitués de Test Mobile le savent, j'ai un petit chouchou côté saisie de texte, un clavier disponible pour iOS et Android qui s'appelle SwiftKey. Grosse nouvelle aujourd'hui, Microsoft vient de se payer le service.

swiftkeynote.jpg

Rappel. SwiftKey est un clavier dont le projet existe depuis 8 ans, lancé initialement sur Android puis incorporé à iOS depuis l'ouverture d'Apple aux utilitaires de saisie de texte tiers. Le principe est simple, il permet de gagner du temps à l'écriture en disposant d'une couche d'intelligence, qui apprend au fil de son utilisation.

La version la plus récente incorpore un maximum de fonctionnalités, correction, anticipation avec prise en compte de la façon d'écrire, apprentissage via les mails et comptes sociaux, thèmes divers, écriture par tracé de lignes... SwiftKey met aussi à contribution sa technologie au service d'une meilleure communication pour les personnes handicapées (plus d'infos ici). Sur le Play Store, SwiftKey est référencé au dessus des 10 millions de téléchargements.

Microsoft a ce matin annoncé l'acquisition de SwiftKey (qui de son côté annonce "rejoindre Microsoft", différentes visions des choses), pour un montant non divulgué. C'est une nouvelle étonnante car SwiftKey est un système très installé sur les plateformes concurrentes, mais en soi, elle a du sens. Microsoft travaille depuis des années sur Word Flow, son clavier intelligent qui reprend grosso modo le principe de SwiftKey, se payer la "start-up" permettra d'aller plus loin... tout en dégageant du cash de ses concurrents.

Swiftkey c'est une technologie, mais aussi des revenus 

Ben oui, même si SwiftKey est gratuit, l'entreprise touche des revenus de plusieurs sources. Au moins deux sont facilement identifiables, mais il doit y en avoir plusieurs. La première (ordre logique, pas nécessairement la plus rentable) se situe au niveau des achats in-app dans le clavier en tant que tel. Il est possible de s'acheter des thèmes, de 99 centimes à 2€. Nous n'avons pas de visibilité sur le volume des achats, mais ce système est disponible depuis des mois sous Android et iOS. Seconde source, les licences. SwiftKey vend sa solution sous forme de licence aux entreprises. Exemple le plus important, Samsung, qui a utilisé cette technologie dans de nombreux produits mobiles récents, comme le S6, S5 ou S4 suite à des mises à jour (avec un petit fail de sécurité au passage, au printemps 2015).

A ce stade nous ne disposons pas de suffisamment d'informations pour imaginer la suite des événements et surtout l'implication pour l'utilisateur actuel du système. A priori, vous n'avez pas à vous en faire, l'application restera en place et vous pourrez toujours utiliser SwiftKey sur votre mobile. Il pourrait être amené à changer de nom, mais j'en doute, la marque est bien établie. Le clavier pour Windows sur mobile devrait connaître quelques changements et être amélioré avec une sorte de mix entre SwiftKey et Word Flow. Concernant les licences, il y a de fortes chances pour que les constructeurs basculent sur autre chose, je vois assez mal Samsung intégrer un clavier par défaut dans ses flagships appartenant à un concurrent.

Accès directs

Marques :

Microsoft

Systèmes d'exploitation :

Android, Windows Phone