Microsoft et la controverse du challenge « Smoked by Windows Phone »


 Le 28/03/12

Vous le savez sûrement, Microsoft a lancé depuis quelques semaines une nouvelle campagne marketing baptisée « Smoked by Windows Phone » (littéralement : je me suis fait « fumer par Windows Phone »).

L’idée est simple (et le concept initial est bon) : vous apportez votre smartphone actuel (qui ne tourne pas sous WP) dans une boutique (ou un stand temporaire, comme sur les salons) Microsoft (aux USA) et un employé vous soumet un challenge. Si vous arrivez à faire correctement la tâche demandée sur votre smartphone plus rapidement que l’employé avec son terminal WP, vous gagnez $100…le but est clair : vous prouver que Windows Phone est un OS plus puissant que le vôtre (Android, iOS ou autre).

edit important : d’après différentes lectures, j’ai oublié de préciser un point important sur cette campagne : si vous perdez, vous repartez avec un smartphone sous Windows Phone en échange de votre précédent smartphone. Du moins c’était jusqu’à il y a quelques jours, car maintenant il s’agit plutôt d’un coupon de réduction pour se payer un terminal ensuite (toujours en échange).

 

En ce moment, il y a d’ailleurs une opération avec un ordinateur portable d’une valeur de plus de $1000 à gagner, ainsi qu’un smartphone. Sympa non ?

Le truc, c’est que depuis que cette nouvelle offre a été lancée, les équipes de Microsoft ont dû recevoir des directives plus strictes concernant les gagnants et tout ceci a révélé les « dessous » de cette opération de communication.

La malédiction du Galaxy Nexus

Tout a commencé alors qu’un développeur/blogueur du nom de Sahas Katta (SkatterTech) a participé au challenge et a battu l’employé avec son Galaxy Nexus sur un défi qui consistait à afficher le plus rapidement possible et sur une même page la météo de deux villes différentes. Sahas a utilisé deux widgets en page d’accueil et le terminal était configuré pour afficher l’interface sans avoir à faire « slide to unlock ».

Toutefois, les employés de la boutique Microsoft ont refusé de lui accorder la victoire, au début en expliquant qu’il fallait deux villes d’un état différent (non expliqué au début, excuse ridicule) et puis simplement en faisant comprendre à Sahas que c’était « comme ça » et pas autrement.

Le blogueur n’a pas insisté et a expliqué son histoire sur son site. Récit qui a fait le tour du monde en quelques heures et a commencé à créer une sorte de bad buzz autour de l’opération. Peu après, Microsoft est rentré en contact avec Sahas et a décidé de lui remettre le PC et un terminal WP, qu’il va d’ailleurs mettre aux enchères pour donner les gains à une oeuvre de charité (c’est un mec bien ce Sahas !).

Il faut bien le reconnaître, Microsoft cherche le bad buzz. Depuis le lancement de Windows Phone, la firme a adopté une attitude assez arrogante et provocatrice, affichant une confiance aveugle en son OS. C’est, sincèrement, la bonne attitude à adopter si on souhaite vendre sa solution, mais quand cela mène à des opérations biaisées de la sorte, il y a un problème.

Car c’est là que ça devient intéressant…le journaliste Sean Hollister du site TheVerge s’est rendu dans une boutique Microsoft à Santa Clara, Californie, et a joué le jeu. Après avoir fait une heure de queue et sauté un repas, Sean a pu faire combattre son Droid 4 contre un terminal sous WP, et a perdu.

En l’occurrence, il s’agissait du challenge : « prise de photo rapide et envoi sur Facebook », la personne qui arrive à faire cela le plus rapidement possible (à partir de l’état verrouillé) gagne. Sean a ensuite discuté avec des employés et observé comment Microsoft procédait et le résultat n’est pas franchement brillant.

D’après Hollister, il y aurait au moins trois challenges : la prise de photo et partage Facebook, l’affichage de la météo dans deux villes en même temps et trouver les horaires d’un film dans une salle de cinéma en particulier. Les deux derniers seraient proposés aux utilisateurs « lambda », non geeks et possédant un terminal non récent.

Trois défis, deux cibles 

Le premier challenge, lui, serait « réservé » à ces personnes. La raison est simple : Windows Phone est pensé, de base, pour réaliser très rapidement cette tâche, appui prolongé sur le bouton de l’APN, prise de photo, l’option est accessible directement et vous pouvez même taguer au passage les personnes. Bien entendu, ces défis ont été choisis pour aller dans le sens de WP, mais ce dernier est spécial. 

De fait, les victoires des challengers sont assez rares, soit il s’agit de personnes avec des mobiles qui ne peuvent pas rivaliser (visiblement il faut passer par cette étape en ce moment pour pouvoir acheter un terminal en boutique, ou un truc du genre, d’où les queues importantes) ou qui n’ont juste pas envie de se donner la peine de jouer, soit il s’agit d’un défi qui, dans tous les cas, ne peut pas être battu. A la limite avec un Galaxy Nexus et un peu de dextérité, pourquoi pas, mais n’oubliez pas que les employés sur ces stands sont ultra « entraînés » !

Au final, il y a deux impacts différents suite à cette opérations. Le premier est positif, au niveau individuel. La majorité des personnes (non geek) qui vont se soumettre au défi vont en ressortir bluffés par Windows Phone. C’est rapide, simple, j’achète ! Le deuxième impact est plutôt négatif et touche un public à priori plus large, via les médias. 

Je pense que l’idée est bonne mais, si on suit la logique de Microsoft (« notre OS est le meilleur »), ils auraient dû faire les choses à fond et proposer plus de challenges voir, pourquoi pas, demander des défis aux utilisateurs et non pas imposer trois tests qui « facilitent » WP.

Bon, ça c’est pour mon avis, mais quel est le vôtre ? Laissez un commentaire !

photos par TheVerge

Accès directs

Systèmes d'exploitation :

Windows Phone

Tags :

Microsoft