Le Sony Xperia go torturé pendant une Spartan Race (vidéo, photos)


 Le 12/10/12

Dans le cadre de mon projet « éviter de devenir une loque » il m’arrive de faire un peu de sport (ne vous inquiétez pas pour moi, ça reste rare). C’est dans ce contexte que je me suis retrouvé à faire la Spartan Race (version « Sprint ») à Birmingham le mois dernier.

La Spartan Race est une course d’obstacles plutôt fun déclinée en plusieurs versions (en fonction de la longueur du parcours) et parsemée de diverses épreuves (courir en portant un pneu, ramper dans la boue, …on s’amuse comme on peut).

 

Quitte à me traîner dans la boue pour le plaisir (hum…), autant en profiter pour réaliser un test de résistance pour un smartphone certifié IP 67. Nous avons choisi le Xperia go de Sony pour différentes raisons. Pour commencer il s’agit du dernier né de ce type sur le marché, tous constructeurs confondus. D’autre part il offre de plutôt bonnes performances tout en étant un appareil d’entrée de gamme renforcé. Nous publierons notre test complet écrit très bientôt (désolé, nous sommes encore et toujours en retard !), mais vous trouverez le test vidéo ici.

Sony nous a donné carte blanche avec le Xperia go. Soit ! J’ai attaché l’appareil au brassard fourni avec l’appareil (qui a eu du mal sous l’eau, il se détache, tourne sur lui-même, moyen pour cette utilisation humide) et me suis lancé dans la course. Rapidement, j’ai décidé de le sortir de là et de courir avec l’appareil dans la main. Le go a subi quelques passages sous l’eau, a été utilisé comme appui pour ramper dans la boue, a été plongé dans une mare infâme (sadique moi ?) et a dû tâter le sol une petite poignée de fois (généralement de la terre).

Le résultat ? L’idée était de vérifier si le go pouvait tenir (comprendre continuer à fonctionner) après une telle épreuve. Il ne s’agit pas de conditions sensées pour un terminal mobile, d’ailleurs j’ai eu droit à des yeux grands ouverts autour de moi quand d’autres participants me voyaient avec un mobile dans la main. Cela étant dit, le go s’en est très bien sorti. Au fil de la course, il a continué de fonctionner et le système qui permet d’utiliser l’écran même mouillé est vraiment opérationnel. Après la course et un petit nettoyage à l’eau, le terminal était 100% opérationnel, juste un peu sale (la boue s’incruste dans les légers interstices, nécessite un nettoyage en profondeur). Pour être tout à fait honnête avec vous, le seul élément qui m’a déçu est la présence d’une rayure sur l’écran, qui a dû être faite quand j’utilisais l’appareil comme « appui » dans la boue (il y avait des rochers au sol, pas toujours mouillés).

Donc ? C’était la première fois que je torturais un mobile de cette façon et pour tout vous dire c’est très agréable. Concernant le go, je n’ai aucun doute sur ses capacités à résister à des scènes de la vie quotidienne, tomber dans un évier, dans la purée du petit ou dans un sac de farine (référence à cette pub, très bien réalisée d’ailleurs). Attention toutefois aux rayures !

He’s alive !

 

Accès directs

Mobiles :

Xperia go

Marques :

Sony

Tags :

Spartan Race