Le marché mondial de l’OS mobile (smartphone), état fin 2009 [attention aux chiffres !]


 Le 09/04/10

L’éditeur GigaOm a publié une belle image qui présente des chiffres de Gartner concernant le marché du mobile, en particulier les OS mobiles pour smartphones (systèmes d’exploitation).

C’est l’occasion de rappeler les faits, Symbian reste le leader dans le monde, loin devant Blackberry OS et iPhone OS.

Passons en revue les chiffres sur ces trois années (2007, 2008, 2009). Symbian perd quelques parts de marché sur le total, mais il faut comprendre pourquoi. Les chiffres de Symbian (en volume) ont augmenté, passant de 77 millions en 2007 à 80,9 millions en 2009, avec un creux à 72 en 2008. Symbian perd un peu de vitesse, mais reste le leader mondial.

La part de Symbian baisse pour une simple raison : la croissance des autres OS. Si vous regardez le diagramme d’en dessous, vous constaterez que RIM (Blackberry OS) connait une croissance remarquable, iPhone OS croît également de manière fulgurante et Android fait une entrée à ne pas sous-estimer (oh ça non !). Symbian est leader, mais pour combien de temps ?

Toutefois, j’aimerais attirer votre attention sur un fait : le marché mondial de l’OS mobile n’est pas homogène, étudier les chiffres de façon globale n’a pas beaucoup de sens.

En effet, en creusant, vous comprendrez que Nokia (donc Symbian, en majorité) est leader mondial mais bénéficie d’une très forte présence en Inde, ce qui booste les chiffres côté Symbian. Je n’ai pu avoir accès aux chiffres de Gartner, mais je pense qu’il faut faire attention à leur interprétation de la notion de « smartphone ». RIM, de son côté, est leader aux USA. Pour étudier de manière précise et fiable le marché du mobile mondial, il faut étudier chaque marché local individuellement.

Ensuite, il faut savoir distinguer volume et valeur. Symbian est numéro 1 en volume (et sûrement en valeur également, ce qui parait logique), mais quelle est la part des autres en valeur ? Ici tout dépend encore une fois de la notion de smartphone telle que définie par Gartner. Si l’étude comprend tous les mobiles sous Symbian (même uniquement S60), alors il serait vraiment intéressant de voir les mêmes diagrammes mais en valeur.

market-osmobile-1

 

Pour terminer, j’aimerais vous mettre en garde contre les interprétations douteuses basées sur les chiffres édités par la régie AdMob. Je ne met pas en cause les chiffres d’AdMob, qui sont sûrement justes, mais plutôt les interprétations faites à partir de ceux-ci.

Régulièrement, nous voyons des publications (souvent web) qui étudient le marché du mobile en se basant sur les chiffres d’AdMob. Effectivement, c’est plutôt pratique, AdMob met à disposition les données gratuitement. Mais d’où viennent ces chiffres ? AdMob est une régie publicitaire mobile, les chiffres sont les statistiques générées par les publicités diffusées sur le réseau de la régie. Nous avons donc droit à des informations sur les parts des différents téléphones dans le monde, constructeurs et OS. Sauf que…ils sont basés sur les impressions publicitaires sur navigation web mobile.

Concrètement, ça signifie que seuls les mobiles pouvant afficher des publicités AdMob sont inclus dans les chiffres, ce qui biaise totalement les données (si interprétées globalement). D’autre part, AdMob exerce principalement aux USA, où BlackBerry est Apple sont leaders. Encore une fois, une interprétation globale de données non homogènes localement n’est pas fiable.

En se basant sur des chiffres AdMob, le résultat est complètement différent de ceux présentés ci-dessus, qui bénéficient tout de même d’une justesse si on analyse en volume mondial. La part de Symbian est largement inférieure à celle des chiffres de Gartner.

Ma conclusion : l’interprétation de statistiques est complexe, le marché du mobile devient de plus en plus hétérogène. Gardez un esprit critique sur les chiffres que vous voyez à droite à gauche (même ici !) car parfois les médias occultent certains détails par facilité (ou fainéantise).

Via DailyMobile, GigaOm et Mobile-Ent (pour la fin)

Accès directs

Tags :

chiffres