Il était une fois, Handy Flashlight pour iPhone…


 Il y a 7 ans et 34 minutes

Vous avez peut être entendu parler de l’histoire de l’application Handy Flashlight pour iPhone. La voici.

Handy Flashlight est une application pour iPhone qui permet d’éclairer autour de soi avec son téléphone et cela avec plusieurs couleurs. Oui, c’est une application plutôt basique. Elle est payante (enfin, était, vous comprendrez), $0.99.

Sauf que, le développeur de l’application a eu l’idée d’intégrer une fonctionnalité cachée, qui permet de faire du « tethering« , utiliser son téléphone comme modem (3G -> WiFi), et cela de façon gratuite sans avoir à passer par des options opérateur à $20 par mois.

Comme l’option était cachée et qu’elle était activable qu’avec un code « secret », Apple a validé l’application, qui s’est retrouvée sur l’App Store.

Bien entendu, l’information a été rendue publique et Apple a retiré l’application du Store, logique.

handy-light-icon-1

Ca, c’était pour la petite histoire. Ce que l’utilisateur ne comprend pas, c’est que ce genre de pratique, ajouter des fonctionnalités cachées qui vont à l’encontre de la politique des constructeurs et opérateurs, est très dommageable pour le marché du mobile.

Comme le souligne Marin (Intomobile), les utilisateurs qui encouragent ce genre de pratique ne se rendent pas compte de l’impact. Pourtant le raisonnement est simple. Une application est sensée faire ce qu’elle annonce faire. Si demain, les app stores (tous) sont remplis d’applications avec fonctionnalités cachées, « utiles » mais également virus en tous genres, quel sera le niveau de confiance d’un utilisateur lorsqu’il téléchargera une application ? Plutôt bas oui. Surtout envers les nouveaux éditeurs/développeurs.

Autre point, presque plus important, les phases de validation. Jusqu’alors, Apple (on parle ici d’Apple, mais cela est applicable pour tous) validait relativement facilement les applications soumises. De façon lunatique certes, mais si vous respectez les règles du jeu telles qu’établies par Apple, votre application termine dans le Store, un jour ou l’autre.

En ajoutant des fonctionnalités cachées, Apple et autres vont devoir faire une chose : valider également le code source. Rajoutant encore des délais avant de faire valider son application et rendant celle-ci plus difficile car on imagine bien Apple se mettre à ajouter des règles de développement par la suite, etc.

Bref…que vous estimiez que les constructeurs et opérateurs se moquent de nous c’est une chose, qu’on pousse les développeurs à auto-détruire le marché des apps, c’est simplement pas envisageable.

Plus d’infos sur Intomobile et Dvice

Accès directs

Tags :

iPhone