Free sur le point de porter plainte contre Rue89 (article « Free Mobile de l’intérieur »)


 Le 18/04/12

Il y a quelques jours, Rue89 a un publié un article supposé provenir d’un journaliste qui aurait « infiltré » les équipes de Free Mobile pendant 3 mois en tant qu’employé au SAV du 4e opérateur.

Dans cet article, nous découvrions un Free Mobile très mal préparé au lancement, avec des équipes qui semblaient mal formées et assez peu « expertes » dans le domaine du mobile, des consignes données aux employés sur les plateaux assez dingues et des menaces de la direction à l’arrivée de la fin de période d’essai.

Je ne vais pas juger Free Mobile en se basant sur cet article, pour deux raisons. Pour commencer, le journaliste publie sous un pseudonyme. Il pourrait simplement s’agir d’un ex employé, aigri, qui souhaite faire du mal à l’image de Free. Publier sous un pseudonyme n’empêchera pas Free de traîner la personne devant les tribunaux (voir la suite), je dis ça je dis rien. Ensuite, même si ces pratiques semblent abusives, j’ai largement tendance à penser qu’elles ne sont pas meilleures chez les autres opérateurs (ou chez n’importe quel grand groupe d’ailleurs) au niveau des plateaux et des différents SAV, notamment ceux qui sont délocalisés. De fait, je « demande » à lire des témoignages similaires sur les pratiques de la concurrence avant de pouvoir porter un jugement, et même à ce moment là, j’estime que cela n’est pas de notre responsabilité. Bref.

Quoi qu’il en soit, vous trouverez le papier d’Ibrahim Lhester (pseudo, hein) ici, avec en « PJ » des documents supposés confidentiels. C’est là que ça devient intéressant.

Dans son article, le journaliste propose en téléchargement des documents confidentiels, certains ont été réalisés par l’équipe SAV2 (ceux qui forment les gens du SAV), dont un magnifique manuel sur l’iPhone 4S, d’autres sont des e-mails en interne, qui évoquent notamment le fait de ne pas mentionner délibérément que la Micro SIM de Free pose des soucis avec quelques terminaux Nokia (dont le N8, au passage) et pourrait endommager le terminal ou encore un message qui explique aux employés de Centrapel (les plateaux) d’utiliser les retours des abonnés (concernant les problèmes de capacité) pour aider Free à comprendre d’où vient le problème, tout en faisant semblant de ne pas savoir de quoi il s’agit. Encore une fois, je pense que toutes les hotlines de France et de Navarre trichent de cette façon.

D’après des informations reçues par le site Electron Libre, une plainte pour « vol et recel » serait en cours de dépôt par Free à l’encontre du site Rue89, en liaison (ici) avec le document en fuite concernant l’iPhone. Une excuse, d’après moi, pour pouvoir rentrer dans le lard du média en ayant Apple en renfort pour rajouter du poids. Car au final, ce manuel n’a rien de bien confidentiel, contrairement aux différents mails assez incriminants.  

Vous l’aurez compris, nous allons entendre parler de cette affaire pour encore quelques jours et semaines. A suivre donc.

Fusée en carton, visuel utilisé pour illustrer l’article de Rue89, j’ai trouvé ça hilarant (via Mbiddulph)

Accès directs