Free Mobile : activation nécessaire du roaming data pour bénéficier de la 3G


 Le 16/01/12

D’après la page Facebook de Free Mobile et pas mal de discussions sur les forums, afin de bénéficier de la data (Internet mobile) sur votre terminal il faudra activer le roaming data.

En activant l’option, de nombreux utilisateurs ont constaté des débits 3G+ en utilisant le réseau d’Orange. C’est une bonne surprise, mais l’activation du mode roaming data peut poser quelques soucis, essentiellement aux frontaliers.

Avec le système d’itinérance Orange (pour une couverture complète), l’utilisateur doit activer le roaming data afin de bénéficier du service entier. Roaming data, ça signifie, en gros Internet en itinérance (quand vous utilisez le réseau d’un autre opérateur, généralement ce terme est utilisé pour l’étranger).

Cela ne pose pas de soucis si vous êtes loin d’une frontière, car au final ce roaming n’en est pas vraiment un, vous ne faites qu’utiliser au passage le réseau d’Orange. Mais pour ceux qui sont justement frontaliers, vous allez devoir faire attention.

C’est un problème bien connu des personnes qui habitent en bordure d’un autre pays, les réseaux se chevauchent et parfois vous vous retrouvez sur le réseau du voisin sans l’avoir désiré. En temps, normal, ce n’est pas vraiment problématique car si vous désactivez le roaming data, vous ne pourrez juste pas aller sur Internet quand votre mobile se connecte sur le réseau Belge, Suisse, Allemand, etc.

Mais chez Free, comme vous devez activer cette option par défaut pour pouvoir utiliser la 3G (voir HSDPA parfois), votre mobile pourrait automatiquement consommer de la data sur un réseau étranger.

C’est là que ça devient un souci, car si les appels vers vos camarades étrangers (fixes belges, allemands, espagnols, suisses, etc) sont comptés dans l’illimité (pour le forfait à 15,99/19,99€), la consommation data quand vous êtes à l’étranger ne l’est pas (tout comme les appels depuis l’étranger vers la France). Voici les prix pour les quelques pays intéressés par la question :

  • Allemagne : 0.005€ le ko
  • Belgique : 0.005€ le ko
  • Italie : 0.005€ le ko
  • Luxembourg : 0.005€ le ko
  • Espagne : 0.005€ le ko
  • Suisse : 0.013€ le ko

Vous allez me dire : 0.005€ c’est rien, oui, mais c’est pour un Ko. Si vous consommez 1 Mo (c’est très rapide, surtout si vous téléchargez une app ou que vous regardez une vidéo), vous multipliez ce coût par 1000, soit 5€ le Mo.

Un exemple concret (réel) : sur mon Galaxy Nexus, l’application Twitter consomme en tâche de fond en moyenne 240ko par jour. On arrive à presque 40€ par mois pour uniquement l’application Twitter en tâche de fond (je ne parle pas des Mo consommés en frontal). Bien sûr, les frontaliers ne sont pas 100% du temps connectés sur le réseau du pays voisin, mais si cela arrive régulièrement dans la journée, la facture pourrait rapidement devenir salée.

Ces tarifs ne sont pas spécialement élevés, ce n’est d’ailleurs pas là le coeur du problème. Il s’agit ici du fonctionnement de Free avec l’itinérance qui nécessite l’activation du roaming. Bien entendu, vous n’êtes pas tous concernés, mais je pense que Free devrait proposer une solution et rapidement.

Accès directs

Tags :

Free mobile