Free Mobile a 10 jours pour communiquer sur ses problèmes avant l’intervention de l’UFC Que Choisir


 Il y a 5 ans et 1 mois

Free Mobile ne semble pas assumer ses problèmes de réseau et communiquer efficacement dessus. L’opérateur ne proposerait pas non plus un service à la hauteur de ses engagements. L’UFC Que Choisir a décidé de mettre les pieds dans le plat afin de défendre les consommateurs.

Ainsi, Free Mobile a 10 jours pour communiquer sur ses problèmes de réseau et proposer des solutions ou des dédommagements à ses clients. Si ce n’est pas fait, l’UFC portera plainte afin de soutenir et défendre les abonnés déçus par l’opérateur.

On l’entend depuis quelques jours, les ruptures de contrat seraient de plus en plus fréquentes du côté de Free, pour le bonheur de B&You, de Sosh et des MVNO. Si le 4e opérateur ne s’active pas pour réagir, le rêve de Niel pourrait bien virer au « cauchemar ». On ne l’espère pas.

source Univers Freebox

Accès directs

Tags :

Free mobile