En 2010, Siri aurait pu devenir un atout pour… Android


 Le 24/01/13

Le Huffington Post a publié un article à propos de l’histoire de Siri, son état d’embryon au sein de la DARPA en 2003 sous le nom de PAL jusqu’à son arrivée en 2010 en tant qu’application à part entière pour smartphone. Si vous avez un peu de temps devant vous et une bonne compréhension de l’anglais, nous recommandons sa lecture.

On y apprend notamment que le pseudo de Siri, bien avant d’être pensé pour mobiles, était HAL, en référence au film de Kubrick et son robot intelligent. Plus intéressant, Siri aurait finalement pu se retrouver pré-installé dans des terminaux Android.

En 2009, l’opérateur Verizon s’est intéressé de près au projet Siri et a d’ailleurs signé un accord avec la petite entreprise afin de faire en sorte de l’assistant vocal soit une application par défaut sur tous les terminaux Android proposés par l’opérateur pour l’année 2010.

C’était sans compter sur Steve Jobs, qui a demandé à rencontrer l’équipe en charge du projet en février 2010 dans sa maison de Palo Alto. Il a rapidement fait comprendre qu’Apple était très intéressé par l’acquisition de Siri et exigeait que l’assistant soit exclusif à la firme. Le deal Verizon est donc logiquement passé à la trappe, en parallèle du déménagement de Siri chez Apple, en avril 2010.

L’histoire aborde également le sujet des services intégrés. Visiblement les premières versions de Siri pour smartphone interrogeaient des dizaines de services, notamment propriétaires de Google, afin de sortir les meilleurs résultats possibles. Il n’est donc pas impossible que depuis son acquisition par Apple, Siri soit devenu un poil moins pertinent ou, du moins, moins ouvert. Plus d’infos sur l’article complet ici.

Siri en 2010

Accès directs

Marques :

Apple

Tags :

Siri