Distimo 2011 : point sur les boutiques d’applications, top 10 des apps


 Le 21/12/11

Distimo est une entreprise qui publie régulièrement des études sur les différentes plateformes d’applications, ils viennent tout juste de diffuser leur résumé de l’année 2011.

C’est l’occasion de faire un rapide point sur les statistiques et tendances du marché, ainsi que consulter le top 10 global des apps pour l’année.

D’après Hendrik Koekkoek, l’analyste en charge de l’étude, les deux grosses tendances de monétisation pour l’année sont les achats in-app et le freemium (en particulier sous Android). Le déploiement de solutions facilitant l’achat in-app, notamment via l’Operator Billing, a certainement contribué à ceci.

Important : tous les chiffres Distimo sont pour le marché américain.


L’App Store pour iPhone toujours au top

La plateforme de téléchargement d’Apple pour iPhone et toujours en tête, niveau volumes mais pas seulement, avec toutefois l’Android Market qui s’approche à grands pas avec une bonne quantité d’apps gratuites (voir 2e graph).

 

L’Android Market rattrape l’App Store en nombre d’applications gratuites

Dès le début de l’été, les courbes se sont croisées niveau apps gratuites entre l’App Store et l’Android Market. Des chiffres à mettre en parallèle avec la tendance Freemium clairement visible sous Android. Si les utilisateurs d’iPhone sont habitués à des apps payantes mais très peu onéreuses (moins d’un euro, généralement 0,79€), les utilisateurs de smartphones sous Android préfèrent visiblement le modèle gratuit avec achat in-app pour aller plus loin ou publicités (ils préfèrent ou n’ont simplement pas le choix ?).

 

Windows Phone devient la 4e plateforme pour le jeu en mobilité

Nous savons que Windows Phone est une excellente plateforme pour le jeu, avec l’intégration de Xbox Live, mais c’est une impression qui s’est largement confirmée cette année avec un nombre croissant de jeux proposés pour WP. Ce qui positionne Windows Phone comme étant la 4e plateforme pour les jeux en mobilité derrière l’App Store pour iPhone, l’Android Market et l’App Store pour iPad.

 

L’App Store pour iPhone reste numéro 1 niveau revenus

Sur ce graph, représentant les revenus générés aux USA par les 200 applications les plus populaires, on constate que l’iPhone reste le terminal le plus rentable aujourd’hui pour les développeurs. Mais dans tous les cas, je conseille à ces derniers de proposer systématiquement leurs contenus pour iOS et Android, quitte à choisir des modèles de monétisation différents.

 

Top 10 des apps pour 2011, Rovio encore et toujours champion

Pour finir, voici un top 10 global (tous pays, toutes plateformes confondues) pour l’année.

Rovio reste en tête avec Angry Birds et ses variantes (3 fois dans le top 10, tout de même), Facebook et Skype sont également dans le top 3. On trouve, en 5e position, Google Maps, dans sa version uniquement sous Android (ce qui est assez étrange, il s’agit d’une app native, mais qui peut être re-téléchargée) puis, dans le même genre, iBooks uniquement pour iOS.

Ensuite nous avons Fruit Ninja et Talking Tom Cat, puis Twitter en 10e position. Twitter après le jeu de chat qui parle ?

A part certaines exceptions, la stratégie qui consiste à être présent sur un maximum de plateformes semble être toujours payante.

source rapport Distimo

Accès directs