Bouygues rejette l'offre de 10 milliards de SFR-Numericable pour son rachat


Par Paul,
 Le 24/06/15

Nous vous parlions lundi de l'offre faite par SFR-Numericable afin de racheter Bouygues Telecom. Ce dernier a tranché et refuse cette offre afin de valoriser l'innovation.

bouygues-logo-1.png

Bonne nouvelle pour les usagers, Bouygues Telecom vient de refuser l'offre de rachat (pourtant conséquente) faite par le groupe Altice - SFR - Numericable, une défaite pour Patrick Drahi qui aurait pu être un leader dans les télécom français avec plus de 50% de parts de marché. 

Bouygues Télécom a d'ailleurs justifié cette décision au travers d'un communiqué :

"(…) Il considère que Bouygues Telecom est particulièrement bien placé pour bénéficier de cette croissance sachant qu’il dispose d’un avantage concurrentiel fort et durable grâce à son portefeuille de fréquences et à son réseau 4G reconnu comme l’un des meilleurs du marché. L’opérateur, devenu l’animateur du marché du Fixe, bénéficie également de sa percée dans l’Internet Haut Débit et du lancement réussi de sa Bbox Miami sous Android. Enfin, l’accélération de la transformation de l’entreprise conduit à une structure de coûts de plus en plus compétitive."


bbox-miami-1.jpg

Ainsi Bouygues Télécom « est convaincu que le marché des télécoms est à l’aube d’une nouvelle ère de croissance portée par le développement exponentiel des usages numériques ». Une bonne nouvelle donc, car comme le soulevait Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, ce rachat aurait eu plus de conséquences négatives que positives : "L’emploi, l’investissement et le meilleur service aux consommateurs sont les priorités. Or les conséquences d’une consolidation sont à ces égards négatives, comme l’ont prouvé les cas récents en Europe » affirmait t-ilPour donner un exemple concret de "baisse de service au consommateur": Dans certaines villes, SFR a tout simplement arrêté le déploiement de son réseau FTTH à 1Gbps en débit descendant, au profit de la technologie FTTB de Numericable à 100Mbps. Cette action aurait pu également se produire avec Bouygues Telecom si le rachat avait eu lieu (Bouygues exploitant déjà en partie le réseau FTTB de Numericable) Bouygues n'aurait ainsi plus eu intérêt à développer son propre réseau fibre et aurait alors subi la dépendance envers Numericable au lieu de chercher l'indépendance.

Une nouvelle profitable également pour nos factures, puisque le passage de 4 à 3 opérateurs nationaux aurait conduit probablement à la fin de la guerre des prix et ainsi laissé place à une augmentation générale sur les tarifs de nos abonnements Internet fixes et mobiles.  

Accès directs

Marques :

Bouygues Telecom