BlackBerry bientôt vendu pour 4.7 milliards de dollars


 Le 25/09/13

2013/2014 sera (et est) définitivement la période de chute des mastodontes, ex leaders du secteur de la mobilité. Après Nokia qui a annoncé son rachat par Microsoft (effectif début 2014), c'est au tour de BlackBerry, qui devrait être vendu à un consortium canadien, Fairfax Financial, pour 4.7 milliards de dollars (US).

blackberry-illu-1.jpg

Pour l'instant, seule une lettre d'intention a été signée, mais il y a peu de chances pour que la transaction ne s'effectue pas. Fairfax Financial possédait déjà 10% de BlackBerry, ex RIM. Le rachat se ferait à raison de US $9 par action (soit une surévaluation de 3% par rapport au cours réel). A titre de référence, le 20 juillet 2007 dernier, l'action était à son plus haut à $230, malgré l'annonce du premier iPhone en janvier.

"Blackberry est valorisée comme une société cassée"

Une triste nouvelle pour la firme, même si les communiqués officiels tentent de rassurer, qui intervient quelques jours après l'annonce du licenciement de 4500 employés (soit près de 40% du personnel de l'entreprise). Un sentiment renforcé par le montant total de la transaction, qui, si le rachat s'effectue, serait un record (bas) dans l'industrie des télécommunications. "Blackberry est valorisée comme une société cassée", dysfonctionnelle, ajoute Anil Doradla, analyse chez William Blair & Co. La firme doit être retirée de la bourse début novembre.

Comment une société en tête sur son marché il y a 6 ans a pu connaître une telle descente aux enfers ? On citera l'arrivée de l'iPhone et l'avènement du (bon) tactile et des écosystèmes d'applications ainsi qu'un lancement bien trop tardif de BlackBerry 10, en effet nous parlions de "BBX" mi 2011, le Z10 est arrivé sur le marché début 2013. Il ne faut pas non plus oublier l'agitation en interne, avec une direction peu efficace à deux têtes et notamment un Lazaridis qui s'est accroché bien trop longtemps.

Est-ce un véritable échec de Thorsten Heins ? Pas réellement, la proposition BB10 n'est pas mauvaise en soi, mais au final une chose est certaine, le "nouveau BlackBerry" est arrivé trop tard.

Accès directs

Marques :

Blackberry

Systèmes d'exploitation :

Blackberry OS