Apple vs. HTC : les produits HTC bloqués en douane aux USA, accord prévu pour le 28 août 2012


 Le 18/05/12

Vous avez peut être suivi l’affaire, Apple et HTC sont actuellement en procès concernant une violation d’un brevet déposé par Apple et qui concerne les interactions au sein de l’interface sur des éléments textuels identifiés comme pouvant induire des actions et, à l’interaction, proposer une liste d’options associées.

Par exemple : un numéro de téléphone est reçu par e-mail, l’utilisateur le sélectionne, une liste d’options s’affiche avec la possibilité d’ajouter le numéro à ses contacts, de l’appeler, d’envoyer un message, etc.

Une décision préliminaire a été prise par l’USITC (la commission internationale du commerce aux USA), bloquant en douane les arrivées sur le sol américain des produits incriminés, en l’occurrence le One X et l’EVO 4G LTE, ce dernier était sensé arriver chez Best Buy aujourd’hui et subira un délai encore indéterminé.

Il s’agit d’un cas grave, qui a d’ailleurs eu de grosses répercussions sur le cours en bourse de HTC Corp, qui n’a jamais été aussi bas depuis décembre dernier. Ce blocage commercial intervient au pire moment pour le constructeur, qui commençait à voir son One X chez AT&T se vendre comme des petits pains.

 

Cependant, HTC aurait anticipé ce souci de brevet et les versions américaines des One X ainsi que l’EVO 4G LTE afficheraient des fonctionnalités différentes au niveau du point incriminé, par rapport aux versions Internationales. La violation de brevet concerne précisément l’affichage d’une liste d’options suite à la sélection d’un élément textuel identifié comme étant standard (numéro de téléphone, adresse, etc).

Le One X international propose plusieurs options sur ces données, la version américaine possède une fonctionnalité unique dans les paramètres qui permet de configurer l’action directe à effectuer en fonction de l’élément détecté. Les utilisateurs peuvent ainsi choisir quelle application utiliser pour, par exemple, la sélection d’une adresse postale (Google Maps ou autre). Une option pratique et qui permet, en théorie, de contourner le brevet d’Apple. Ce qui ne semble pas être l’avis de la commission, du moins dans l’immédiat.

La cour fédérale du Delaware a ordonné aux deux firmes de trouver un accord lors d’une session prévue pour le 28 août, un médiateur sera bien entendu impliqué. Il reste fort probable qu’un accord soit trouvé avant cette date.

Ci-dessous un aperçu du brevet en question, suivi de captures dans le client e-mail de l’interface sous iOS 5.1 et Android 4.0.4 brut sur Galaxy Nexus. Un appui sur ces liens, générés automatiquement, provoque le lancement direct de l’application logiquement associée (autant sous iOS que sous ICS), pas de menu avec des options. Hélas, nous n’avons plus de One X sous la main afin de faire l’essai.

Accès directs

Marques :

Apple, HTC

Tags :

procès