« Antennagate », suite de la conférence Apple et réponse des constructeurs


 Le 19/07/10

Vendredi dernier (16/07) s’est tenue une conférence Apple durant laquelle Steve Jobs a pu s’expliquer sur les problèmes de l’iPhone 4 (essentiellement de réception) et aborder d’autres sujets en rapport avec Apple. Vous pouvez voir la vidéo ici.

Fidèle à son message initial (ce problème n’existe pas uniquement sur l’iPhone 4), Jobs est allé jusqu’à faire la démonstration sur d’autres mobiles, de constructeurs comme RIM (BlackBerry), HTC et Samsung. Mais en précisant que le problème est valable sur tous les smartphones (Nokia, etc).

Conférence pendant laquelle Jobs a quand même annoncé que chaque personne ayant acheté un iPhone 4 aura une protection offerte (en fonction des stocks) et que s’il n’est toujours pas satisfait, il pourra obtenir un remboursement intégral.

La démonstration a été d’abord faite sur un BlackBerry Bold 9700

apple-antennagate-rim-1


Puis sur un HTC Droid Eris

apple-antennagate-htcheris-1


Et un Samsung Omnia II

apple-antennagate-samsung-1

 

Même si je pense que les mobiles ont été choisis pour leur capacité à montrer une défaillance au niveau de la réception (pourquoi ne pas avoir choisi un Samsung Captivate/Galaxy S et un HTC Incredible ?), il faut admettre que la démonstration est « couillue ».

Si bien que, bien entendu, les constructeurs concernés (finalement tous) sont furieux, et c’est compréhensible. Voici leurs réponses (en traduites et condensés).

BlackBerry estime que la tentative d’Apple d’inclure RIM dans sa propre débâcle est inacceptable. Que la démo concernant RIM n’est là que pour faire oublier le problème initial de design au niveau de l’antenne. Que BlackBerry a toujours été un leader dans le design des antennes et a toujours évité de créer des designs tels que celui utilisé par l’iPhone 4 en privilégiant des innovations qui permettent de limiter le nombre d’appels « perdus ». Les consommateurs de produits BlackBerry n’ont pas besoin d’utiliser une protection pour bien capter. Apple devrait prendre ses responsabilités plutôt que d’inclure RIM dans des problèmes propres à Apple.

Nokia (qui visiblement a été mentionné pendant la conférence) estime que le design des antennes est un sujet complexe qui est une compétence phare de Nokia depuis des dizaines d’années et cela sur des centaines de modèles. Nokia est le pionnier sur les antennes internes. Nokia a toujours placé la performance de l’antenne en priorité sur le design (physique), même en cas de conflit. En général la réception d’un mobile peut être affectée par une prise en main ferme, c’est pourquoi Nokia pense ses appareils afin d’assurer des performances acceptables dans la vie de tous les jours (peu importe la main). Notamment en mettant des antennes en haut et en bas de l’appareil.

HTC, plus discret et distant pour l’instant, en a simplement profité pour rappeler le pourcentage de plaintes sur le Eris à propos d’un problème d’antenne, 0.016%.

Samsung défend son Omnia II en affirmant que l’antenne est placée en bas de l’appareil, alors que celle de l’iPhone est sur le côté, garantissant ainsi une bonne distance entre la main et le point fragile sur l’appareil. Ils ont réalisé de nombreux tests de n’ont jamais rencontrés de problèmes de réception.

C’est bien beau de répondre, mais je trouve qu’à part RIM qui la joue franco, les autres constructeurs sont langue de bois et ne parlent même pas du problème. Pourquoi ne pas avoir parlé de la démonstration en question (pour le coup même RIM n’en parle pas) plutôt que de donner des chiffres et de déclarer combien le constructeur fait son boulot ?

Via CrackBerry, Gadgetell, Samsunghub

Accès directs

Mobiles :

iPhone 4